Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 71 à 80 sur un total de 75362

Votre recherche : *

Ce qu’une " sortie positive " de la Garantie jeunes veut dire

Article de Julie Couronné, Marie Loison Lerustre

Paru dans la revue Vie sociale, n° 29-30, 1-2/2020, pp. 183-199.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Insertion professionnelle, Insertion sociale, Emploi accompagné, Dispositif d'insertion, Jeune en difficulté, Réussite sociale

Cet article est issu d’une enquête ethnographique menée dans trois missions locales au cours de laquelle nous avons observé la mise en œuvre de la Garantie jeunes. Il s’agit d’un dispositif d’insertion sociale et professionnelle à destination de jeunes considéré.e.s comme « ni en emploi, ni en formation, ni en études » avec des ressources très faibles. Les critères institutionnels retenus pour considérer une « sortie positive » de la Garantie jeunes se rapportent à l’emploi et uniquement à l’emploi. L’enquête menée nous incite à adopter une lecture alternative, fondée sur les parcours observés. Nous nous sommes plus particulièrement intéressé.e.s aux différentes raisons qui expliquent que certain.e.s jeunes soient parvenu.e.s à s’approprier le dispositif et comment il leur a permis de « s’en sortir ». À quoi tient la réussite de ces jeunes ? Quelles sont les ressources dont ils et elles disposent ? Notre approche de ces « jeunes qui s’en sortent » vise à interpréter leur mise en mouvement comme le produit de la rencontre entre une proposition institutionnelle, par nature collective, et des caractéristiques sociales mises à l’épreuve dans leur parcours biographique.

Accès à la version en ligne

Jeunes en difficulté d’insertion au sein de l’Union européenne : quelle action publique privilégier ?

Article de Florence Lefresne

Paru dans la revue Vie sociale, n° 29-30, 1-2/2020, pp. 201-220.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Insertion professionnelle, Précarité, Chômage, Jeune, Politique de l'emploi, Territoire, Décrochage scolaire, Autonomie, Accompagnement, Empowerment, Union Européenne

Cet article montre, dans une première partie, que les difficultés d’insertion professionnelle des jeunes au sein de l’Union européenne sont difficilement comparables à partir du simple indicateur de taux de chômage des jeunes et qu’elles s’analysent au regard de la configuration de chaque système d’insertion national. Il souligne à cet égard les mutations profondes de ces systèmes depuis les quatre dernières décennies, notamment sous l’effet des politiques publiques. Dans une seconde partie, il examine deux catégories-cibles de l’action publique, largement impulsées par l’Union européenne : celle des « sorties précoces » et celle des neet. Il met en évidence le maintien de fortes spécificités nationales, voire territoriales, dans les caractéristiques de ces catégories-cibles. L’article souligne également que c’est le plus souvent au prix d’un travail concret de repérage des difficultés, d’identification fine des diagnostics et d’accompagnement vers un plus grand « pouvoir d’agir » que certains jeunes trouvent les ressources pour s’en sortir.

Accès à la version en ligne

« S’en sortir » ou de la mobilité sociale : notions et concepts discutables et à discuter

Article de Patrick Dubéchot

Paru dans la revue Vie sociale, n° 29-30, 1-2/2020, pp. 19-36.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Mobilité sociale, Jeune en difficulté, Mouvement social, Parcours professionnel, Classe sociale, Reproduction sociale, Promotion sociale, Bourdieu (Pierre), Marx (Karl), Denain

Reproduction et mobilités sociales font désormais l’objet d’enquêtes nombreuses. Les questions qu’elles soulèvent constituent des enjeux de société importants et sont au cœur des mouvements sociaux actuels. En fait, la mobilité sociale est souvent entendue comme ascension sociale ou possibilité d’ascension sociale, symbolisée par l’expression d’« ascenseur social ». Or, on assiste depuis quelques années à une évolution des approches de cette mobilité sociale, et à un regain d’intérêt pour différents registres de cette mobilité. De plus, de nouvelles notions et concepts viennent la questionner, la compléter, l’affiner. Ainsi en est-il du concept de « transclasse ». Cet article propose une exploration de ces apports théoriques utiles pour saisir les enjeux présents derrière les expressions telles que « s’en sortir » ou « réussir ».

Accès à la version en ligne

Associations : préserver leur contre-pouvoir

Article de Marianne Langlet

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, p. 10.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Association, Liberté d'expression, Sanction

Critiquer les pouvoirs publics, s’opposer à une politique locale, défendre les droits des oubliés… Ce rôle des associations semble de plus en plus se heurter à des répressions multiformes, pour la première fois documentées dans un rapport qui sortira début octobre.

Accès à la version en ligne

Décrochage scolaire : l’autre épidémie

Article de Armandine Penna, Stéphane Bonnery

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, pp. 18-24.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Décrochage scolaire, Inégalité, Assistant de service social, École, Épidémie, Vacances, Enseignement à distance

La crise du coronavirus a renforcé les inégalités scolaires. Comment va se passer cette nouvelle année pour les élèves qui ont commencé à « décrocher » ? Les assistants sociaux scolaires ont un rôle à jouer pour maintenir leur lien à l’école.

La santé des chômeurs se dégrade au fil du temps

Article de Jacques Baugé, Vincent Xavier

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, pp. 16-17.

Mots clés : Santé-Santé publique, Chômeur, Santé, Épidémiologie

A partir des trois questions qu'ils posent, deux cliniciens du travail s'appuient sur des recherches scientifiques internationales pour démontrer combien les effets délétères du chômage en font une problématique qui va bien au-delà du seul impact économique.

Le travailleur social est-il un militant ?

Article de Maxime Dauphin

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, pp. 14-15.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travailleur social, Militantisme

Refus du dogmatique ou engagement impliquant ? Combat contre les effets de la misère et de l'exclusion ou accusation portée contre les causes. Est-ce à l'action sociale ou aux mouvements sociaux de faire changer la société ? Beaucoup de questions... autant de réponses.

Prévention spécialisée : maintenir le lien malgré le confinement

Article de Rozenn Le Berre

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, pp. 12-13.

Mots clés : Travail social : Métiers, Prévention spécialisée, Éducateur de rue, Accompagnement social, Pratique professionnelle, Innovation sociale, Roubaix

Dans les quartiers pauvres de Roubaix (Nord), les éducateurs de l'association Horizon 9 peuvent à nouveau arpenter les rues. Après une période de confinement marquée par de nombreuses innovations en distanciel, l'accompagnement en présentiel a repris peu à peu.

En Grande-Bretagne, la santé mentale des enfants a un prix : celui du logement

Article de Etienne Cassagne

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3177, 25 septembre 2020, p. 37.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Santé mentale, Enfant, Logement, Insécurité, Revenu, Grande Bretagne

Une étude britannique établit un lien déterminant entre la valeur des habitats et l’équilibre psychologique des enfants qui y vivent.

« La bête nous met face à l’essoufflement du modèle qu’est l’Ehpad »

Article de Chloé Poirault

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3177, 25 septembre 2020, pp. 34-35.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, EHPAD, Accompagnement, Coopération, Famille, Direction, Travailleur social, Épidémie, Enfermement, Prévention sanitaire, Souffrance

Chloé Poirault, petite-fille d’une personne âgée hébergée en Ehpad et travailleuse sociale, invite à tirer les leçons du confinement dans les Ehpad. Pour elle, il est indispensable de « faire un pas de côté pour conjuguer sécurité et humanité ». Elle invite à une plus grande association des familles à la vie des établissements, et rappelle combien l’accompagnement des proches et des professionnels est indissociable de la proximité.