Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 173

Votre recherche : *

Les programmes de prévention impliquant des para-professionnels en visite à domicile

Article de Samantha Kargalos, Caroline Clavel, Hugo Tremblay, et al.

Paru dans la revue Devenir, vol. 32, n° 1, 2020, pp. 35-58.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Périnatalité, Prévention, Profession médicale, Logement

La visite à domicile (VAD) est une modalité d’intervention préventive reconnue. La littérature a documenté les meilleures conditions de sa mise en œuvre. Les programmes de VAD recourent fréquemment aux visiteurs para-professionnels. Cependant, peu de recommandations ont été formulées par rapport aux compétences relationnelles, à la formation à la VAD ou à la supervision à apporter à ces intervenants. Cette étude de portée met en avant les principales caractéristiques des interventions recourant à des para-professionnels en VAD. Les résultats portent sur le détail des formations et des supervisions, et mettent en évidence le moindre intérêt porté par les auteurs des interventions sur les compétences interpersonnelles de ces visiteurs à domicile.

Accès à la version en ligne

Inclusion des tout-petits en situation de handicap dans les crèches

Article de Stéphanie Pinel Jacquemin, Flora Koliouli, Alice Moscaritolo, et al.

Paru dans la revue Devenir, vol. 32, n° 1, 2020, pp. 5-19.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Jeune enfant, Handicap, Crèche, Famille, Parents, Inclusion

Dans une perspective d’inclusion des enfants en situation de handicap, la loi n° 2005-102 du 11 février 2005 prévoit le droit d’inscrire tout enfant en situation de handicap dans l’école la plus proche de son domicile, mais elle omet l’accueil et le développement des tout-petits de moins de trois ans. Nous proposons ici une synthèse des écrits scientifiques récents, allant de 2007 à 2018, portant sur l’intérêt de l’accueil dans les structures de la petite enfance pour les parents ayant un enfant en situation de handicap. Nous aborderons aussi les limites, les freins et les facilitateurs repérés dans ces travaux.

Accès à la version en ligne

Le bien-être des enfants : un enjeu politique

Article de Wolfgang Aschauer, Barbara Castillo Rico, Marion Leturcq, et al.et al.

Paru dans la revue Revue des politiques sociales et familiales, n° 131-132, 2ème-3ème trimestre 2019, pp. 13-82.

Mots clés : Enfance-Famille, Qualité de la vie, Bien-être, Enfant, Pauvreté, Conditions de vie, Famille en difficulté, Mode de garde, Inégalité, France, Royaume Uni, Espagne, Europe

Accès à la version en ligne

Que deviennent les albums de famille ?

Article de Anne Marie Martinez, Martine Duboc, Anne Marie Royer, et al.et al.

Paru dans la revue Cahiers de l'enfance et de l'adolescence, n° 2, novembre 2019, pp. 7-115.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Photographie, Histoire familiale, Récit de vie, Mémoire

Accès à la version en ligne

Les dyslexies

Article de Michèle Mazeau

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 316, juillet 2019, pp. 18-23.

Mots clés : Dyslexie

Les troubles de l’acquisition du langage écrit proviennent de plusieurs types de dysfonctionnements. D’où la nécessité de mettre en place des aides adaptées à chacun.

Médiations et familles dans une société apprenante

Article de Josée Charette, Jean Claude Kalubi, Anne Lessard, et al.et al.

Paru dans la revue La Revue internationale de l'éducation familiale, n° 45, 2019, pp. 11-189.

Mots clés : Enfance-Famille, Coéducation, Relation équipe éducative-famille, Médiation, Partenariat, Communauté éducative, Intégration scolaire, Interaction, Psychologie du développement, Famille, Immigration, Protection de l'enfance

Accès à la version en ligne

Hypnose et communication thérapeutique

Article de Philippe Aïm, Caroline Pham Dinh, Charles Jousselin, et al.

Paru dans la revue Santé mentale, n° 239, juin 2019, pp. 29-85.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Hypnose, Communication, Psychothérapie, Psychiatrie, Souffrance, Attention, Éthique, Posture professionnelle, Relation soignant-soigné, Communication non-verbale, Formation, Détenu, Inceste

La communication hypnotique peut être définie comme l'art d'utiliser différents procédés de langage issus de l'hypnose formelle (hors transe), au cours d'un dialogue soignant-soigné, pour atteindre un objectif. Au-delà de ses aspects techniques, cette communication produit un contexte et une présence thérapeutique particulière, centrée sur les ressources du patient. En psychiatrie, cette approche est souvent adaptée par sa flexibilité et son caractère pragmatique à la diversité des situations. Éclairage théorique et expériences cliniques.

Le handicap psychique vu par le législateur

Article de Anjela Gallais Lavanant

Paru dans la revue Santé mentale, n° 239, juin 2019, pp. 20-21.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Handicap psychique, Législation, Définition, Accès aux droits

La notion juridique de handicap psychique vise plutôt une notion symbolique que normative. La situation trouvant son origine dans une déficience du psychisme, il conviendrait davantage de parler de "handicap d'origine psychique".

Les nouvelles radicalités politiques

Article de Clément Quintard, Héloïse Lhérété, Anne Muxel, et al.

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 315, juin 2019, pp. 32-51.

Mots clés : Justice-Délinquance, Radicalisation, Politique, Idéologie, Militantisme, Violence

Des black blocs au néo-fascistes, des zadistes aux survivalistes, de l’ultra-gauche à l’ultra-droite, un nouvel arc de radicalités politiques se dessine dans l’espace public. Des groupes de militants connectés et actifs sortent de l’ombre avec la volonté d’en découdre avec le système. D’un groupe à l’autre, les différences idéologiques sont réelles et nombreuses : certains sont anticapitalistes, d’autres anti-islam, d’autres encore antisémites, europhobes ou anti-fascistes. Mais il existe aussi des points communs : tous revendiquent la protestation voire la violence comme mode d’expression ; tous récusent les apories du jeu démocratique.

Les radicalités progressent-elles en France ? Faut-il s’inquiéter de leur attractivité auprès de la jeunesse ? Sont-elles symptomatiques d’une crise politique ? Leur violence constitue-t-elle une menace pour le pouvoir ? Comment s’organisent – et se réorganisent – les différentes mouvances radicales ?

Des idées extrémistes aux actions terroristes, il existe toute une gradation des radicalités. Ce dossier tente une cartographie, éclairée par les dernières enquêtes sociologiques. Et projette un peu de lumière sur ces trajectoires militantes qui se trament le plus souvent dans l’ombre de notre monde social.