Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 2832

Votre recherche : *

Droits et liberté des publics : vingt fois sur le métier

Article de Laetitia Delhon, Claire Heijboer

Paru dans la revue Direction(s), n° 204, janvier 2022, pp. 24-31.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Travail social, Droits des usagers, Liberté, Relation travailleur social-usager, Citoyenneté, Participation, Empowerment, Équipe, Formation, Projet, Recherche-action, Organisme de formation

La loi du 2 janvier 2002 a créé des outils d'émancipation sociale des personnes accompagnées, ouvrant la voie à la transformation de l'offre. Vingt ans plus tard, la crise sanitaire a interrogé l'avancée des acquis sur le terrain. Participation, accès à la citoyenneté et pouvoir d'agir doivent affronter de nouveaux défis.

Directrice scientifique et responsable du centre de recherche intégrée de l'Ecole pratique de service social (Cri-EPSS), Claire Heijboer a soutenu une thèse en 2019 sur l'expertise usagère. Un mouvement qui, d'après elle, ne va cesser de croître et qui amènera à une nouvelle génération d'institutions sociales et médico-sociales moins "collectivisantes".

Créée en 2015 à Marseille, l'association Just expérimente des projets innovants pour les personnes vivant avec des troubles psychiatriques, en s'appuyant sur leur pouvoir d'agir et la recherche-action participative.

En janvier 2020, l'IRTS Parmentier à Paris a embauché en CDI deux personnes anciennement accompagnées pour coconstruire et animer des modules de formation. Une initiative encore rare pour ancrer le savoir expérientiel dans les pratiques des futurs professionnels.

Cristina de Robertis : "Connaître le passé pour comprendre aujourd’hui"

Article de Marie Nahmias, Cristina de Robertis

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3239-3240, 24 décembre 2021, pp. 28-29.

Mots clés : Travail social : Métiers, Assistant de service social, Travail social, Crise, Mouvement social, Travailleur social, Reconnaissance, DEASS

Dans un livre publié cet automne, Cristina de Robertis revient sur trois années de mobilisation menées il y a trente ans par les assistants de service social. Une lutte qui a participé à la reconnaissance, en 2018, de leur diplôme au grade de licence, et qui fait écho aux mouvements actuels des travailleurs sociaux.

Parcours de migrants

Article de Fatna Belgacem

Paru dans la revue Empan, n° 124, décembre 2021, pp. 145-151.

Mots clés : Travail social : Formation, Migration, Pauvreté, Guerre, Danger, Peur, Étudiant, Travail social, Récit de vie, Écriture, Formation, Éducateur spécialisé

Les étudiants éducateurs spécialisés de première année du Pôle de formation et de recherche de l'Arseaa, site d'Albi, dans le cadre de l'unité de formation DF4, à propos des phénomènes migratoires, ont rédigé des "parcours de migrants", sous forme de narration, soutenus par la connaissance de diverses causes de la migration et des textes législatifs en vigueur dans les pays concernés. Il en est résulté des documents variés, les rédacteurs tentant d'être au plus près de la vie réelle de ces migrants. Nous publions ici quelques-uns d'entre eux.

Accès à la version en ligne

Les conditions sociales de l’efficacité performative de l’insulte

Article de Eric Lucy

Paru dans la revue Empan, n° 124, décembre 2021, pp. 130-135.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social, Non-violence, Insulte, Langage, Sociologie, Linguistique, Institution, Bourdieu (Pierre)

Comme toute violence, la violence verbale est un processus de déshumanisation et de négation qui, au-delà de la seule atteinte affective, inclut les menaces diverses pesant sur l'intégrité psychique ou morale. Pour les professionnels de l'intervention sociale, penser les conditions sociales de l'efficacité performative de l'insulte constitue une possibilité de déplacer son caractère destituant du côté des actes d'institution et dès lors, de la considérer comme le point de départ d'une relation.

Accès à la version en ligne

Les impacts et les réponses face aux mesures sanitaires dans les établissements sociaux, médico-sociaux et de formation à la Réunion

Article de Bruno Ranchin

Paru dans la revue Empan, n° 124, décembre 2021, pp. 80-85.

Mots clés : Travail social : Métiers, Épidémie, Travail social, Établissement social et médicosocial, Accompagnant éducatif et social, Solidarité, Formation, Témoignage, Adaptation, Terrain de stage, Parcours professionnel, Covid-19, La Réunion

Des AES, accompagnants éducatifs et sociaux, en fonction ou en formation, et la directrice générale adjointe de l'Ecole des métiers de l'accompagnement de la personne, à la Réunion, témoignent des modalités d'adaptation au confinement face au Covid. Les professionnels se sont investis dans la solidarité, en lien direct avec leur fonction, sur les terrains de stage où ils avaient été accueillis, ainsi qu'auprès de leurs familles et voisins. L'école a poursuivi son engagement pédagogique en utilisant toutes les ressources virtuelles mais aussi en soutenant les initiatives solidaires des étudiants.

Accès à la version en ligne

Sidération, mouvement et créativité : une expérience collective en résidence accueil

Article de Maud Lalo, Lucie Bonneviale

Paru dans la revue Empan, n° 124, décembre 2021, pp. 71-79.

Mots clés : Travail social : Métiers, Épidémie, Travail social, Expérience, Créativité, Témoignage, Adaptation, Posture professionnelle, Lieu de vie, Exclusion sociale, Handicap psychique, Solidarité, Peur, Résilience, Covid-19

La résidence accueil Ô mon Païs ne fait pas exception : la crise sanitaire est venue bouleverser les repères, les fonctionnements qui fondent ce projet social. L'équipe a souhaité témoigner de cette expérience traversée collectivement comme autant de manières de dépasser la sidération première et de construire ensemble (institution, salariées, résidents) de nouveaux possibles.

Accès à la version en ligne

Petit journal de campagne, puisque nous sommes en guerre…

Article de Isabelle Chevalier, Sylvie Gaulène

Paru dans la revue Empan, n° 124, décembre 2021, pp. 58-65.

Mots clés : Travail social : Métiers, Épidémie, Action sociale, Innovation, Management, Télétravail, Travail social, Crise, Travailleur social, Adaptation, Communication, Cadre, Coopération, Covid-19

Le premier confinement lié à la Covid (mars-mai 2020) a provoqué un bouleversement considérable dans les pratiques du service social, qui repose essentiellement sur la base de la rencontre interpersonnelle et la relation directe. Deux cadres de l'action sociale territorialisée analysent au quotidien cette désorganisation puis la mise en place de nouvelles modalités du fonctionnement et leur impact auprès des usagers, des professionnels et des personnels d'encadrement. Le télétravail est analysé, à chaud, du point de vue des travailleurs sociaux et des cadres.

Accès à la version en ligne

"Suivre la règle", ou le (non)-usage du pouvoir discrétionnaire

Article de Carla Mascia, Adriana Costa Santos

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 3 & 4, décembre 2021, pp. 93-104.

Mots clés : Travail social : Métiers, Assistant de service social, Travail social, Pratique professionnelle, Travailleur social, Organisation du travail, Conditions de travail, Contrôle, Règle, Déontologie, Bruxelles

Le pouvoir discrétionnaire des agents de terrain, inhérent au travail social, émane de la nécessité d’adapter les règles générales aux situations singulières, et participe à la redéfinition de la politique publique (Lipsky, 2010). À partir d’une analyse de terrain auprès des différents intervenants (représentants politiques, responsables administratifs et travailleurs sociaux) dans sept CPAS bruxellois, nous nous sommes proposé de vérifier l’impact des normes censées encadrer les pratiques du travail social sur la marge de manœuvre des assistants sociaux. Au départ de la question des freins au pouvoir discrétionnaire, nous considérons l’impact du contexte organisationnel et des conditions de travail sur la non-mobilisation par les agents de leur marge de manœuvre – davantage que l’impact de leur attachement aux normes. Dans un contexte marqué par une complexité légale et normative, une surcharge de travail et des techniques managériales d’objectivation et de contrôle des pratiques, nos observations nous amènent à penser le suivi de la norme aussi en tant que pratique discrétionnaire.

Accès à la version en ligne

La plateformisation est-elle compatible avec l’exercice discrétionnaire ?

Article de André Decamp

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 3 & 4, décembre 2021, pp. 81-92.

Mots clés : Travail social : Métiers, Service public, Technologie numérique, Travail social, Relation travailleur social-usager, Contrôle, Confiance, Non-recours, Accès aux droits

La mise en place du programme Action Publique 2022 met en lumière la redéfinition de la protection sociale et celle des relations de l’État avec les usagers, par le biais de la dématérialisation du Service public. Les agents du travail social voient leur pouvoir discrétionnaire pris en étau entre le big data et la plateformisation du service public. Quel est l’effet de la plateformisation et de ce big data sur les marges de manœuvres des fonctionnaires du travail social, leurs pratiques de contrôle et leur processus décisionnel ? Ce projet de programme gouvernemental Action Publique 2022 donne l’opportunité d’explorer les pistes de réponses à ces questions, et d’analyser la place actuelle de l’usager ainsi que les notions d’enjeux du numérique et du glissement progressif de la notion de « risques ».

Accès à la version en ligne

Émancipation et travail social : pratiques et arts de faire

Article de Delphine t'Serstevens, Mélanie Vandeleene

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 3 & 4, décembre 2021, pp. 68-80.

Mots clés : Travail social : Métiers, Recherche-action, Travail social, Travailleur social, Pratique professionnelle, Déontologie, Implication personnelle, Liège

Enseignantes en Haute École, nous avons pu relever, lors d’échanges avec les travailleurs sociaux de terrain, que les professionnels de l’action sociale souhaitaient échanger sur leurs pratiques dans le contexte actuel de mutations sociétales. Au travers de cet article, nous souhaitons partager une pratique reliant monde de l’enseignement et milieux professionnels. Notre intention, en tant que chercheuses formées en parallèle à l’analyse des pratiques, a été de tenter de se situer au plus près des gestes des travailleurs sociaux ; pour ce faire, nous avons développé une méthodologie toute spécifique. Cette recherche a donné lieu à la publication d’un livre présentant à la fois le contexte et les enjeux dans lesquels le travail social se développe, la méthodologie de la recherche utilisée et les résultats de celle-ci.

Accès à la version en ligne