Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 2787

Votre recherche : *

"L’aller- vers" au coeur des métamorphoses du travail social

Article de Cyprien Avenel

Paru dans la revue Revue de droit sanitaire et social, n° 4, juillet-août 2021, pp. 713-727.

Mots clés : Travailleur social, Travail social, Intervention sociale, Non-recours, Accompagnement social, Soin, Politique sociale, Empowerment

"L’aller- vers" est une approche d’immersion auprès des populations marginalisées qui se tiennent éloignées des politiques sociales et de santé, afin d’établir un lien avec elles et d’améliorer l’accès aux droits et aux services et de réduire le non-recours. Cet article analyse d’abord la portée des transformations institutionnelles et sociales qui explique le regain d’intérêt et de pertinence de cette thématique. Il propose ensuite des éléments de définition de "l’aller vers" au sein d’une diversité croissante de pratiques et de publics concernés. Il souligne enfin les enjeux et les effets de cette thématique sur l’évolution des pratiques professionnelles du travail social et de l’intervention sociale et le renouvellement des organisations. "L’aller vers" occupe aujourd’hui une place aussi centrale peut être que celui de l’accompagnement et participe d’une métamorphose du travail social et de ses fondements.

Pandémie : la métamorphose contrainte des travailleurs sociaux

Article de Antonin Amado, Eléonore de Vaumas, Flora Peille

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3219, 23 juillet 2021, pp. 6-12.

Mots clés : Travail social : Métiers, Crise, Épidémie, Travail social, Pratique professionnelle, Changement, Adaptation, Urgence, Coopération, Organisation du travail, Handicap, Personne âgée, Enfant

Dossier composé de 6 articles :
Pandémie : la métamorphose contrainte des travailleurs sociaux
Handicap : tout ce que la crise aurait pu apporter si…
Précarité : pérenniser les nouvelles pratiques
Grand âge et Covid-19 : de profonds stigmates
Enfance : la révolution du travail social de l’après-pandémie aura-t-elle lieu ?
« La crise de la Covid a cassé des routines »

La durée du travail dans les structures du domicile

Article de Alison Dahan, Clarisse Girard

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3219, 23 juillet 2021, pp. 18-24.

Mots clés : Travail-Emploi, Travail social, Lieu de vie, Aide à domicile, Durée du travail, Gestion, Aménagement du temps, Rémunération, Droit du travail, Cadre, Management

Comment gérer la durée du travail et l’adapter à des structures particulières telles que les entreprises de services à la personne et celles de l’aide, de l’accompagnement, des soins et des services à domicile ? Accords d’entreprise, conventions collectives, accords de branche, dispositions « supplétives », présentation d’une gestion du temps de travail spécifique.

Les assistants familiaux, bientôt des agents comme les autres ?

Article de Maud Parnaudeau

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 27-28/2573-2574, Semaines du 12 au 25 juillet 2021, pp. 22-23.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Travail social : Métiers, Assistant familial, Protection de l'enfance, Jeune enfant, Enfance en danger, Travail social, Collectivité territoriale, Département, Professionnalisation, Qualification professionnelle, Formation professionnelle

Agents contractuels départementaux de la protection de l'enfance, les assistants familiaux se voient peu à peu reconnaître un vrai rôle de travailleur social, avec des conditions d'emploi qui tendent à se normaliser.

Année scolaire 2020-2021 : le désastre annoncé n’a pas eu lieu

Article de Marie Nahmias, Sophie Massieu

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3217, 9 juillet 2021, pp. 6-12.

Mots clés : Travail social : Formation, Formation initiale, Travail social, Épidémie, Pédagogie, Technologie numérique, Enseignement à distance, Projet professionnel, Adaptation, Établissement social et médicosocial, Manque, Stage, Résilience, Étudiant, Apprentissage

Dossier composé de quatre articles :
- Année scolaire 2020-2021 : le désastre annoncé n’a pas eu lieu
- L’adaptation, le maître-mot de l’année scolaire
- Paroles d’étudiants : « On a les épaules pour devenir travailleurs sociaux ! »
- Apprentissage : une voie d’excellence plébiscitée

Quand la recherche et la formation contribuent à augmenter la capacité d’agir : une expérience de théâtre-forum du point de vue des participantes

Article de Julie Noel, Annie Lambert, Sophie Norbert Bordeleau, et al.et al.

Paru dans la revue Écrire le social, n° 3, juillet 2021, pp. 83-95.

Mots clés : Travail social : Formation, Travail social, Formation professionnelle, Théâtre, Étudiant, Famille monoparentale, Empowerment, Expérience pédagogique, Organisme de formation, Participation, Participation des usagers, Théâtre forum, Québec (Province du)

L’article porte sur une expérience de théâtre-forum réalisée dans le cadre d’un projet de recherche visant l’augmentation de la capacité d’agir de membres d’un organisme communautaire, le Réseau d’Appui aux familles Monoparentales et recomposées de l’Estrie (RAME). Il expose le positionnement de l’École de travail social quant à l’implication des personnes au sein de ses formations et montre comment le théâtre-forum renforce les capacités d’agir personnelles et collectives par la transformation du vécu en savoirs partagés. Particulièrement, cet article décrit l’expérience vécue par huit participantes ayant coconstruit et présenté un théâtre-forum devant public. Les résultats s’appuient sur la perspective des participantes recueillies au cours de cinq entrevues individuelles et d’une rencontre préparatoire à la rédaction de cet article où trois participantes étaient présentes. Les résultats portent sur les défis qu’elles ont dû relever au cours des différentes activités et des retombées individuelles et collectives qu’elles observent au terme du projet. L’article se conclut en exposant les apprentissages utiles pour l’actualisation d’un exercice de coconstruction comme celui du projet de recherche avec le RAME.

Accès à la version en ligne

L’Usagent : participation des personnes, expertise usagère et refondation du travail social français

Article de Claire Heijboer, Carine Moreno Saint Martin

Paru dans la revue Écrire le social, n° 3, juillet 2021, pp. 19-29.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Usager, Participation, Démocratie participative, Travail social, Approche historique, Coopération, Établissement social et médicosocial, Expertise, Participation des usagers

Quels sont les effets de la participation des usagers sur la reconfiguration des rapports sociaux et de pouvoir dans les institutions d’action sociale et médico-sociale ? Nous présentons une enquête en deux volets : l’un exploratoire visant à saisir et caractériser les « rapports sociaux d’usage » (Chauvière, 2006 ; Janvier, 2015) et l’autre interventionnel visant à faire émerger l’expertise des usagers sur leur propre situation dans et avec les institutions, au moyen de la mise en discussion de cette « expertise usagère » (Heijboer, 2019) avec les expertises scientifiques et professionnelles dans une cadre d’un dispositif méthodologique de Recherche usagère coopérative (RUC). Nous faisons l’hypothèse que les usagers sont une des clefs, sans doute la principale, de la reconfiguration des rapports sociaux et de pouvoir dans les institutions.

Accès à la version en ligne

Le travail social est-il soluble dans l’évaluation ?

Article de Xavier Bouchereau, Charline Olivier

Paru dans la revue Lien social, n° 1296, 25 mai au 7 juin 2021, pp. 14-15.

Mots clés : Travail social : Établissements, Évaluation, Travail social, Établissement social et médicosocial, Pratique professionnelle, Rentabilité

Si le travail social a toujours été soucieux d’évaluer la relation entre l’action menée et les besoins de l’usager, il en va autrement de la comptabilité des résultats, censée mesurer l’efficience et l’efficacité d’un service ou des politiques sociales, qui relève d’une logique de technologisation.

Familles issues de l’immigration et actions de soutien à la parentalité : typologie des formes d’agentivité parentale

Article de Anne Unterreiner

Paru dans la revue Revue française des affaires sociales, n° 2, avril-juin 2021, pp. 275-295.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Enfance-Famille, Soutien à la parentalité, Famille, Immigration, Norme sociale, Intervention sociale, Travail social, Coopération, Adaptation, Parentalité, Vulnérabilité

Si l’on suit la philosophie des dispositifs de soutien à la parentalité telle que pensée par les Caisses d’allocations familiales (CAF), les parents devraient être les acteurs centraux des dispositifs, participant volontairement aux actions, voire y étant moteurs, les intervenants sociaux adoptant une posture d’accueil non jugeante face à eux. Dans les discours politiques, médiatiques d’intervenants sociaux voire de familles elles-mêmes, certaines familles issues de l’immigration sont supposées évoluer dans des univers normatifs différents de ceux qui dominent en France. Dans ce contexte, la question se pose de savoir comment elles s’adaptent dans les faits à l’action proposée et au contexte d’interaction avec les intervenants sociaux et les autres familles. Afin d’y répondre, une enquête multisite combinant différentes méthodes qualitatives a été privilégiée. Des observations ethnographiques de dispositifs de soutien à la parentalité (n = 27, en LAEP, REAAP et CLAS) [1] ont été effectuées en 2018 et combinées à des entretiens semi-directifs avec les différents acteurs sociaux (92 entretiens avec des intervenants, des parents et des travailleurs sociaux) dans trois départements. Il est ainsi apparu que les parents issus de l’immigration semblent fréquenter les dispositifs de soutien à la parentalité et y trouver leur place en fonction de l’articulation de leur propre contexte de vie avec les modalités d’organisation des actions (entendues au sens large, c’est-à-dire à la fois selon le cadre institutionnel, l’organisation de l’action et les postures des intervenants). C’est la manière dont les positions respectives des acteurs sociaux dans l’interaction et le degré de liberté des familles s’entrecroisent qui impacte l’agentivité des parents. Il est ainsi possible de distinguer quatre types de capacités d’action selon la perception des actions parentalité et le caractère plus ou moins contraignant des interactions entre parents et intervenants : l’adhésion, la coconstruction, la participation et enfin l’opposition parentale.

Accès à la version en ligne

Plaidoyer pour faire conflit dans le travail social : le moment de détermination pour les équipes

Article de Céline Bartette Gaillot

Paru dans la revue La Revue française de service social, n° 281, juin 2021, pp. 65-71.

Mots clés : Travail social : Établissements, Crise, Travail social, Management, Conflit

Les crises actuelles confrontent plus que jamais le travail social à une complexité accrue teintée de diverses violences. Il y a là un défi à relever pour des relations professionnelles plus confiantes et respectueuses qui permettent aux managers et aux travailleurs sociaux de retrouver des marges de manœuvre individuelles et collectives motivantes. Le défi principal est de faire conflit pour sortir des violences
et de l’impuissance.

Accès à la version en ligne