Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 678

Votre recherche : *

Journal de bord d’un hôpital de  jour en temps de confinement. Translater la contenance institutionnelle  : des murs de l’institution aux cadres de nos écrans

Article de Marie Noëlle Clément, Olivier Duris

Paru dans la revue Enfances & psy, n° 87, 2021, pp. 101-111.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Handicap-Situations de handicap, Hôpital de jour, Enfant, Autisme, Prise en charge, Travail d'équipe, confinement

La crise sanitaire de la covid-19 nous a fait vivre une expérience inédite : celle d’un confinement de deux mois, au cours duquel nous avons dû réinventer nos modalités de vie et de travail. Cet article se propose de décrire les dispositifs mis en place pour assurer une continuité de soins auprès de trente-cinq enfants souffrant de troubles du spectre autistique, habituellement pris en charge quotidiennement en hôpital de jour. La fermeture des portes de l’institution a contraint l’équipe à proposer d’autres voies pour assurer une contenance et un portage à ces patients et à leurs familles. De même qu’elle a dû trouver les moyens de continuer à penser collectivement les mouvements psychiques des jeunes patients et les dynamiques institutionnelles à l’œuvre dans cette période particulière.

Accès à la version en ligne

Un GEM Autisme favorise le pouvoir d'agir

Article de Aurélie Vion

Paru dans la revue Direction(s), n° 193, janvier 2021, pp. 16-18.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Autisme, GEM, Association, Pair aidant, Socialisation, Autonomie, Insertion sociale, Insertion professionnelle, Inclusion, Mulhouse

Née à l'initiative de personnes avec trouble du spectre autistique, la Maison de l'autisme s'est constituée en groupe d'entraide mutuelle (GEM) en 2018. Première du genre dans ce domaine, l'association d'usagers mise sur la pair-aidance et l'autodétermination pour encourager la socialisation, l'autonomie et l'insertion professionnelle de ses adhérents.

Autisme - Méthodes comportementales

Article de Marc Olano

Paru dans la revue Lien social, n° 1284, 24 novembre au 7 décembre 2020, pp. 12-13.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Autisme, Adolescent, Accueil de jour, ABA (Méthode), TEACCH (Méthode), PECS (Méthode), Gard

ABA, TEACCH, PECS...Les méthodes comportementales sont devenues des outils incontournables dans la prise en charge des personnes autistes. Exemple dans un accueil de jour pour adolescents à Vauvert dans le Gard.

L'apprentissage de la langue écrite dans le cas du syndrome de Williams

Article de Anne Sophie Pezzino, Nathalie Marec Breton, Agnès Lacroix

Paru dans la revue Enfance, vol. 72, n° 4, octobre-décembre 2020, pp. 475-508.

Mots clés : Enfance-Famille, Handicap-Situations de handicap, Maladie génétique, Enfant handicapé, Handicap mental, Déficience cognitive, Lecture, Apprentissage, Maladie rare

Le syndrome de Williams (SW), maladie génétique rare admettant un handicap intellectuel, offre une occasion de mieux comprendre l’évolution des précurseurs phonologiques et visuels contribuant à l’activation des mécanismes de lecture. En effet, les déficits phonologiques et visuo-spatiaux semblent expliquer indépendamment une part de la variabilité dans l’installation du code écrit, malgré la préservation relative du lexique. Selon une approche multidimensionnelle, l’objectif de cette étude longitudinale sur trois ans était de repérer la nature et l’évolution des précurseurs phonologiques et visuels reconnus comme contribuant au bon développement de la maîtrise du code écrit. Nous avons rencontré une fois par an durant trois ans (3 temps), 7 jeunes avec SW âgés de 5 à 8 ans appariés, au cas par cas, à 30 enfants contrôles typiques selon le sexe et l’âge chronologique. Plusieurs tâches ont été administrées afin d’évaluer la connaissance du code et ses précurseurs phonologiques (épi- et méta-phonologie, mémoire auditivo-verbale et dénomination rapide) et visuels (raisonnement visuo-spatial et attention visuelle). Les résultats indiquent que l’évolution atypique et retardée de certains précurseurs conduit à un décalage temporel dans l’activation des mécanismes de lecture et, par conséquent, des trajectoires développementales de l’installation du code écrit dans ce syndrome. Notre discussion s’orientera vers une classification possible des trajectoires développementales, selon une approche multidimensionnelle des variabilités observées dans la maîtrise du code écrit.

Accès à la version en ligne

Comprendre l'accueil familial des personnes âgées et handicapées

Paru dans la revue Direction(s), hors-série n° 25, décembre 2020, pp. 4-67.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Handicap-Situations de handicap, Personne âgée, Vieillissement, Handicap, Dépendance, Accueil familial, Statut, Contrat, Agrément, Rémunération, Employeur

L'accueil au domicile de particuliers à titre onéreux, dit "accueil familial", à mi-chemin entre le domicile et l’hébergement en établissement, propose un cadre intermédiaire d’accompagnement des personnes âgées et handicapées. À l’heure où la prise en charge de ces publics dans des établissements spécialisés atteint ses limites en termes de capacité d’accueil, de bientraitance et de coût, l’accueil familial présente de nombreux avantages mais reste peu connu.

Le rapport Libault sur la dépendance, rendu public au printemps 2019, a déjà avancé de multiples propositions pour en soutenir le développement, dont l’adossement de cette formule à des établissements ou service sociaux et médico-sociaux. Encore faut-il que les professionnels du secteur en cernent le cadre juridique que détaille ce Hors-Série : l’agrément départemental, le contrat d’accueil, la rémunération des accueillants familiaux, les avantages et les garanties offertes aux personnes âgées et handicapées.

Handicap : face au nouveau confinement, une sérénité tempérée

Article de Sophie Massieu

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3183, 6 novembre 2020, pp. 8-9.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Travail social, Crise, Épidémie, Prévention sanitaire, Accompagnement social, Organisation du travail, ESAT

Etablissements et services ouverts, visites autorisées sur rendez-vous, écoles qui poursuivent leur accueil… Plus souple, le confinement de cet automne devrait mettre à moins rude épreuve les personnes accompagnées et les professionnels que celui du printemps. Malgré tout, des points de vigilance demeurent.

Enfants entre eux

Article de Frédéric Ruby, Sarah Salmona, Elisabeth Auerbacher, et al.et al.

Paru dans la revue Contraste, n° 52, 2ème semestre 2020, pp. 7-236.

Mots clés : Enfance-Famille, Handicap-Situations de handicap, Enfant handicapé, Élève, Relation interpersonnelle, Différence, Fratrie, Psychologie du développement, Adolescent, Réseau social, Handicap, Parole, Groupe de parole, CAMSP, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Micro-crèche, Polyhandicap, Trisomie, Jeu, Intégration scolaire

L’inclusion dans des classes ordinaires des enfants porteurs d’un handicap pose de façon aiguë la question de leurs relations avec leurs pairs. Quel est le rôle des pairs dans le développement de l’enfant ? Le handicap entraîne-t-il des difficultés particulières dans les relations entre sujets du même âge ? Qu’en est-il à l’école, mais aussi dans les crèches, les centres de loisirs, les séjours de répit ? Comment les enfants parlent-ils du handicap entre eux ? Ce numéro ouvre les pages à de nombreux témoignages : personnes handicapées, parents, avs, etc.

- Éditorial / Régine Scelles
- « Qui a des pairs, gagne » / Frédéric Ruby
- De la rencontre de mes pairs à la découverte de ma banalité / Sarah Salmona
- Fratrie et handicap / Élisabeth Auerbacher
- Qu’est-ce qu’un pair ? Implications dans le handicap de l’enfant / Lisa Ouss
- Les relations aux pairs dans le développement de l’enfant / Olivia Paul
- Adolescence, handicap et liens aux pairs : de la réalité des relations aux relations virtuelles / Marie-Anne Écotière, Sophie Pivry, Régine Scelles
- Construction des liens avec les pairs chez un jeune garçon porteur de trisomie 21 / Clémence Dayan
- L’énigme du handicap : en parler aux enfants, les écouter, leur permettre de parler entre eux / Régine Scelles
- Le groupe expressions au camsp : un espace de créativité et de partage de l’enfant avec ses pairs / Bérengère Jacquot, Alissa Lumelsky
- Des nouvelles de Dagobert, Gulliver, Ali-Baba et... du Chat Apprendre des tout-petits / Cécile Herrou
- Les Pieds dans l’eau... Une micro-crèche à Nantes / Coralie Gonin-Olympiade, Jérémie Batsalle, Amandine Celli
- Enfants en situation de polyhandicap, leurs familles, leurs fratries en séjour de répit / David Fernandez, Ana Ferreira
- Qui veut jouer avec moi ? / Bernadette Céleste
- Semblables ou différents ? L’enfant et les autres à l’école/ Angélique Cayot

Accès à la version en ligne

Olivia Cattan, présidente de SOS Autisme : “L’autisme est devenu un marché colossal”

Article de Brigitte Bègue, Olivier Cattan

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3182, 30 octobre 2020, pp. 36-37.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Témoignage, Autisme, Traitement médical, Profit, Parents, Enfant, Soin, Sécurité sociale, Psychologue, Psychomotricien

Dans un livre à charge, Olivia Cattan, mère d’un adolescent autiste, entend briser l’omerta sur des traitements tous azimuts prescrits aux enfants autistes sans preuve d’une quelconque efficacité clinique. Des pratiques qui s’apparentent parfois à du charlatanisme et qui jouent sur le désespoir des familles.

Handicap cognitif : des usines apprenantes et compétitives

Article de Eléonore de Vaumas

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3179, 9 octobre 2020, pp. 30-33.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Personne handicapée, Insertion sociale, Milieu ordinaire, Emploi, Entreprise, Apprentissage, Adaptation, Stage, Contrat de travail, Marché du travail

Insérer des personnes souffrant de troubles cognitifs dans le milieu ordinaire, c’est le pari que s’est lancé la Fondation Amipi-Bernard Vendre dans six usines de câblage électrique de l’ouest et du centre de la France. Des postes mobilisant l’imitation et la plasticité du cerveau sont proposés aux salariés qui, ayant acquis la maîtrise d’une tâche, l’apprennent à quelqu’un d’autre.

La nuit en établissement

Article de Alexandra Marquet, Laurence Hardy, Damien Lecocq, et al.

Paru dans la revue Doc'Accompagnement, n° 29, septembre-octobre 2020, pp. 7-17.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Handicap-Situations de handicap, Établissement pour personnes âgées, Établissement pour personne handicapée, Travail de nuit, Surveillant de nuit, Accompagnement, Usager, Trouble du sommeil, Trouble du comportement, Pratique professionnelle, Activité, Rythme, Santé, Maladie, Conditions de travail, EHPAD, Assistant de soins en gérontologie, Nuit

Niveau de responsabilité élevé, autonomie, rigueur : les qualités du travail de nuit requièrent inévitablement de l'expérience pour les professionnels qui accompagnent, en effectif réduit, des personnes âgées ou en situation de handicap. Intervenant sans la présence de leur hiérarchie et sans le soutien des équipes pluridisciplinaires, les travailleurs de nuit dits "veilleurs" ont longtemps été mal considérés... et cantonnés aux rondes et autres surveillances d'usagers alités ou endormis. Mais force est de constater que, la nuit, dans les les institutions, le silence et le sommeil ne règnent pas sans partage. Il y a les insomnies, les déambulations, les angoisses, les troubles du comportement, les fins de vie et autres urgences médicales à gérer : autant d'imprévus qui demandent réactivité et maîtrise de soi. Au fil des années, l'accompagnement de nuit a évolué. Les pratiques professionnelles ont changé, comme c'est aussi le cas pour les interventions en journée. Dans de nombreux établissements, les résidents ne sont plus couchés avant le départ des équipes de jour. Des activités en groupe ou individuelles sont proposées au cœur des soirées et même au milieu de la nuit, avec toutefois toujours le même objectif : accompagner les usagers vers l'endormissement. La collectivité veille de plus en plus sur le rythme des usagers et la qualité de leur sommeil, mais également sur la santé des professionnels. Et pour cause, les différents rapports ont mis en évidence les effets néfastes sur la santé du travail de nuit. Problèmes de sommeil, troubles métaboliques, prises de poids, diabète, cancers, maladies coronariennes... Cette liste non exhaustive interroge. Les rapports nationaux et d'expertise ne peuvent donc plus être ignorés. C'est pour cette raison que, sur le terrain, de nouvelles organisations voient le jour. Si la continuité de service est toujours recherchée, l'amélioration des conditions de travail pour les équipes de nuit, tout comme le respect du rythme des résidents, fait désormais partie des priorités de l'accompagnement nocturne en établissement.