Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 223

Votre recherche : *

La liberté d’aller et venir

Article de Alison Dahan, Clarisse Girard

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3189, 18 décembre 2020, pp. 18-21.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Liberté, Droit constitutionnel, Établissement social et médicosocial, Tolérance, Prévention sanitaire

Si l’épidémie de Covid-19 a restreint le droit de circuler pour tous les citoyens, elle a particulièrement pénalisé les résidents des Ehpad, qui ont vu leurs déplacements et les visites de leurs proches limités. Car la liberté fondamentale d’aller et venir de l’usager d’un établissement ou service social et médico-social n’est pas absolue.

Décentralisation sociale : un grand saut en 2021

Article de Jean Louis Sanchez

Paru dans la revue Le JAS le journal des acteurs sociaux, n° 252, décembre 2020, pp. 19-22.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Décentralisation, Réforme, Collectivité territoriale, Département, Élection, Insertion sociale, Santé, Protection de l'enfance

Dans quelques mois, les électeurs désigneront les nouveaux conseils départementaux. Cette élection, qui n'a jamais suscité une forte participation, pourrait être cette fois plus mobilisatrice, car les départements vont être dotés de nouvelles compétences sociales en 2021. En effet, on connaît aujourd'hui les grandes lignes du projet de réforme de la décentralisation, qualifié de "4D" pour "Décentralisation, différenciation, déconcentration et décomplexification". Or, malgré le caractère ubuesque de sa dénomination, ce projet de loi présente un grand nombre de mesures audacieuses en direction des communes et des régions, mais surtout en direction des départements. Et compte tenu de leur rôle principal, ce n'est pas étonnant que le projet de réforme impacte fortement le champ de la solidarité en matière d'insertion, de santé et de protection de l'enfance.

RSA : le bon sens est de retour

Paru dans la revue Le JAS le journal des acteurs sociaux, n° 251, Novembre 2020, pp. 6-7.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Lien social-Précarité, RSA, Prestation sociale, Revenu minimum, Précarité, Accès aux droits, Décentralisation, Département

Lorsqu'il fut instauré en 1989, le revenu minimum d'insertion (RMI) fut vite considéré comme un dispositif de lutte contre l'exclusion particulièrement innovant par l'ensemble de la classe politique française. Il permettait en effet d'atteindre deux objectifs importants : lutter contre la pauvreté, tout en préservant l'insertion durable des bénéficiaires, en passant d'un système d'assistance à un système de droits. Il s'inscrivait dans une démarche respectueuse de la décentralisation, car l'Etat, qui fixait les règles du jeu, était chargé du financement du dispositif alors que les départements étaient chargés de la construction de l'offre d'insertion. Mais lorsqu'une réponse fonctionne bien, il est rare qu'elle perdure. C'est ce qui est arrivé.

De la fin de la démocratie en Amérique

Article de Cédric Enjalbert, Lionel Shriver, Romain Huret, et al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 143, octobre 2020, pp. 38-61.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Démocratie, Vie politique, Information, Violence, Inégalité, Racisme, Etats Unis d'Amérique

Le mardi 3 novembre 2020 aura lieu la 59e élection présidentielle des États-Unis. Le slogan de Donald Trump, qui joue sur la peur d’un effondrement économique et de la généralisation des émeutes, est Keep America Great. Celui du candidat démocrate, Joe Biden : Build Back Better, « Reconstruire en mieux ». En effet, une partie de l’opinion publique du pays espère rebâtir le rêve américain, celui d’une démocratie qui intègre des migrants venus du monde entier, portée par la foi en son propre destin… Mais l’Amérique est-elle encore à la hauteur de cet idéal ?

Michael J. Sandel : “La tyrannie du mérite est à l’origine de la révolte populiste”

Article de Michael J. Sandel, Martin Legros

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 143, octobre 2020, pp. 64-69.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Démocratie, Inégalité, Justice

C’est un diagnostic puissant sur la crise de la démocratie auquel aboutit l’une des grandes figures de la pensée politique américaine, Michael J. Sandel. Il met en effet en cause la méritocratie, qui permet aux gagnants de considérer que leur position est un dû et renvoie aux perdants l’idée qu’ils sont responsables de leur destin. En guise de remède, il invite à une politique du bien commun centrée sur la dignité du travail.

Associations : préserver leur contre-pouvoir

Article de Marianne Langlet

Paru dans la revue Lien social, n° 1279, 15 au 28 septembre 2020, p. 10.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Association, Liberté d'expression, Sanction

Critiquer les pouvoirs publics, s’opposer à une politique locale, défendre les droits des oubliés… Ce rôle des associations semble de plus en plus se heurter à des répressions multiformes, pour la première fois documentées dans un rapport qui sortira début octobre.

Accès à la version en ligne

Fusion : « Un deuil à faire »

Article de Sylvain Brezzier

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3177, 25 septembre 2020, p. 30.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Association, Fusion, Ressources humaines, Changement, Organisation du travail, Identité professionnelle, Management

Fusion associative : gérer le facteur humain

Article de Sylvain Brezzier

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3177, 25 septembre 2020, pp. 28-30.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Association, Fusion, Compétence, Développement, Ressources humaines, Compétition, Mutualisation, Projet

Choisie, imposée ou subie, la fusion est une période délicate à gérer pour des associations. Par bien des aspects, cette opération de rapprochement est la plus complexe et la plus longue à mettre en place. Au-delà du juridique, la prise en compte du volet humain est déterminante.

L’application du droit à l’hébergement comme enjeu sanitaire et économique : étude sociologique de l’accès à l’hébergement à Marseille

Article de Camille Allaria

Paru dans la revue Déviance et société, vol. 44, n° 3, septembre 2020, pp. 453-483.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, CHRS, Hébergement, Loi, SDF, Accès aux droits, Travailleur social, Procédure, Droit au logement

L’accueil inconditionnel dans les centres d’hébergement pour les personnes sans abri ainsi que la continuité de leur prise en charge dans des structures adaptées constituent deux éléments essentiels du Code de l’action sociale et des familles en matière de protection des personnes sans logement. Pourtant, il arrive que des consignes officieuses, émanant des services décentralisés de l’État, viennent faire obstacle à l’application du droit inconditionnel à l’hébergement. Cet article analyse la façon dont les obstacles rencontrés par les travailleurs sociaux dans l’application du droit saturent artificiellement les dispositifs d’hébergement des populations les plus précaires et la façon dont ils y font face en pratique.

Accès à la version en ligne

La Cour des comptes tance la politique nationale de la protection de l'enfance

Article de Marie Nahmias

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3170, 24 juillet 2020, 15.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Politique sociale, Protection de l'enfance

Multiplication des instances, manque de coordination, dispositif statistique à repenser... Dans un référé adressé au Premier ministre, la Cour des comptes fait état d'une gouvernance nationale "défaillante" en matière de protection de l'enfance et appelle à un meilleur pilotage.