Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 1356

Votre recherche : *

Les balises 3-6-9-12, un guide des écrans en famille, pour apprendre à s’en servir et à s’en passer

Article de Serge Tisseron

Paru dans la revue Informations sociales, n° 202, janvier 2021, pp. 22-30.

Mots clés : Adolescent, Enfant, Technologie numérique, Internet, Parents, Télévision, Risque, Sommeil, Rite, Famille

Face aux problèmes que peuvent constituer les écrans pour les enfants, les parents ont besoin de conseils adaptés et opérants, étayés sur des constats scientifiques rigoureux. Depuis 2008, les « balises 3-6-9-12 », calées sur les âges 3 ans, 6 ans, 9 ans et 12 ans, donnent des repères à partir desquels les différents types d’écrans et leurs usages possibles peuvent être proposés aux enfants sans risques. Elles soulignent aussi les aspects positifs des écrans dans un usage accompagné et encadré, « pour apprendre à s’en servir et apprendre à s’en passer ». Car limiter les temps d’écran ne suffit pas. Exactement comme la prise de nourriture fait l’objet de rituels sociaux, il nous faut apprendre aujourd’hui à sortir du numérique dérégulé en créant autour des écrans des rituels familiaux qui apprennent à l’enfant à attendre, à ne pas s’énerver et à partager.

Accès à la version en ligne

Ecrans, numérique et parentalités

Article de Lise Haddouk, Serge Tisseron, Barbara Fontar, et al.

Paru dans la revue Informations sociales, n° 202, janvier 2021, pp. 3-105.

Mots clés : Technologie numérique, Adolescent, Enfant, Téléphone, Internet, Réseau social, Parentalité, Informatique, Accompagnement, Parents, Risque, Travail social

L’omniprésence des écrans dans nos sociétés constitue une rupture anthropologique majeure, tant elle bouleverse le rapport à l’écrit, la transmission de la connaissance et au-delà, le rapport des individus aux institutions chargées de la transmission du savoir, notamment l’École ou les familles. En effet, avec la digitalisation des relations sociales comme de l’action publique, des phénomènes puissants concourent à un usage quasi permanent des écrans. Opportunité pour la société de la connaissance, les écrans peuvent également présenter des risques, en particulier pour le développement cognitif des jeunes enfants. Si la maîtrise des outils numériques est un atout et une compétence, qui peuvent se développer dès le plus jeune âge, elle est aussi un indicateur des inégalités numériques. Les transformations sociales liées à l’introduction des écrans au sein des familles ont des conséquences notables du point de vue de la responsabilité éducative des parents et de parentalité. Ces enjeux varient en fonction des tranches d’âge (petite enfance, adolescence, jeunesse...), de l’origine sociale et des compétences numériques (première partie). Pour les professionnels du secteur social et de l’Éducation populaire, l’accompagnement à la parentalité numérique représente un défi majeur qui les interroge dans leurs pratiques quotidiennes et leurs compétences (deuxième partie). Face à ces bouleversements sociaux, des projets innovants se développent afin d’améliorer l’accompagnement à la parentalité numérique (troisième partie).

Accès à la version en ligne

Numérique et travail social : entre normes et médiation

Article de Pascal Plantard

Paru dans la revue Informations sociales, n° 202, janvier 2021, pp. 46-53.

Mots clés : Technologie numérique, Travail social, Travailleur social, Pratique professionnelle, Formation, Formation de formateur

Le numérique offre aux individus un large faisceau d’opportunités du point de vue des connaissances et de l’action. Mais des conditions sociales et psychologiques sont requises pour que ces potentialités soient converties en capacité de d’agir (« empowerment »). Il est essentiel que les travailleurs sociaux aient une bonne connaissance de ces prérequis et des limites de la société de la connaissance promue par les grands acteurs de la révolution numérique, afin de favoriser une plus grande autonomie des individus en renforçant leurs capacités d’agir.

Accès à la version en ligne

Veiller à la stabilité du parcours de l’enfant : une obligation légale en quête de sens

Article de Flore Capelier

Paru dans la revue Informations sociales, n° 201, décembre 2020, pp. 80-89.

Mots clés : Protection de l'enfance, Enfant, Rupture, Projet individualisé, Placement, Placement familial

La loi du 14 mars 2016 relative à la protection de l’enfance insiste sur la nécessité de sécuriser le parcours des enfants en danger. Le législateur impose ainsi la construction d’un parcours personnalisé pour chaque enfant suivi par les services départementaux de l’aide sociale à l’enfance. La réalisation d’un tel objectif doit tenir compte de différents paramètres : d’une part, les tensions qui existent entre le respect des droits de l’enfant, le maintien de l’autorité parentale et la poursuite de l’intérêt général, d’autre part, le cadre légal, parfois incertain, et enfin l’égalité de traitement souhaitée entre les administrés sur l’ensemble du territoire.

Accès à la version en ligne

Parcours de vie et intervention sociale

Article de Jacques Antoine Gauthier, Pierre Grelley, Christine Erhel, et al.

Paru dans la revue Informations sociales, n° 201, décembre 2020, pp. 3-103.

Mots clés : Récit de vie, Protection sociale, Risque, Sciences humaines et sociales, Politique sociale, Intervention sociale, Accompagnement

En décrivant la trajectoire des individus, les sciences sociales donnent à voir la complexité des vies, leurs aléas (chômage, décès d’un proche, maladie…) et leurs événements marquants (naissance, mise en couple, diplômes…). Pour les services publics qui vont bénéficier de ce regard, il s’agit d’une évolution majeure, dont les concepts et les outils sont décrits dans ce numéro. Elle permet de dépasser une vision statique, prise à un moment « t », de la situation des bénéficiaires d’un service et de comprendre les logiques sociales, économiques et temporelles de leur parcours de vie.

Accès à la version en ligne

Rétrospectives

Article de Nathalie Morel, Jérôme Minonzio, Pierre Yves Cusset, et al.

Paru dans la revue Informations sociales, n° 200, 2019, pp. 4-115.

Mots clés : Protection sociale, Travailleur social, Logement, Pauvreté, Famille monoparentale, Jeune enfant, Approche historique

Accès à la version en ligne

Economie(s) sociales(s) et solidaire(s)

Article de Diane Rodet, Pierre Clastres, Pierre Grelley, et al.

Paru dans la revue Informations sociales, n° 199, 2019, pp. 3-123.

Mots clés : Économie sociale et solidaire, Économie, Anthropologie, Coopérative, Système d'échange local, Approche historique, Statut, Statut juridique, Statut social, Monnaie

Ce numéro de la revue Informations sociales a pour ambition d'explorer les spécificités des organisations de l'ESS.

Accès à la version en ligne