Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 332

Votre recherche : *

Psychologie : guide et bilan critique

Article de Jean François Marmion, Viviane Kovess Masfety, Edmond Marc, et al.

Paru dans la revue Les Grands dossiers des sciences humaines, n° 59, juin-juillet-août 2020, 82 p..

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Psychologie, Courant de pensée, Psychopathologie, Psychothérapie, Psychologie du développement, Psychologie cognitive, Psychanalyse, Neurologie, Psychosociologie

Puisqu’il serait illusoire de prétendre à l’exhaustivité dans une discipline si riche, si contradictoire et si fragmentée, nous vous proposons des points de repère représentatifs de la diversité de la psychologie du 21e siècle. Nous avons chargé nos contributeurs de présenter un panorama clair et concis du domaine dont ils sont spécialistes, en exposant les fondamentaux, les axes de recherche d’aujourd’hui et les perspectives d’avenir. En espérant que cet aperçu balisera suffisamment l’horizon de la psychologie pour vous donner envie de prolonger votre exploration et d’établir votre propre cartographie de ce territoire immense, méconnu, et toujours surprenant.

Burrhus Skinner : les lois du comportement

Article de Marc Olano

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 327, juillet 2020, pp. 50-55.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Psychologie, Comportement, Skinner (Burrhus Frederic)

Fervent promoteur de la psychologie béhavioriste et de ses applications dans le monde de l’éducation et des thérapies, Burrhus F. Skinner est considéré comme l’un des psychologues les plus influents du 20e siècle.

Les peuples premiers : qu'ont-ils à nous apprendre ?

Article de Laurent Testot, Laurent Testot, Jean François Dortier, et al.

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 327, juillet 2020, pp. 26-49.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Société primitive, Ethnie, Culture, Savoir, Identité

Ils sont tout au plus un demi-milliard sur Terre ! Des peuples qui représentent moins d’un humain sur quinze. Ils sont dits premiers car ils incarneraient des modes de vie ancestraux, aux antipodes de notre civilisation urbanisée et technicienne.

Si ces mêmes peuples sont dits autochtones, c’est pour souligner que leur histoire est marquée par les spoliations : ils ont été expropriés des terres autrefois parcourues par leurs ancêtres, les épidémies les ont décimés, leurs langues ont été combattues, et notre conquête de la planète les a relégués aux marges du monde : le Grand Nord, les collines d’Asie australe, les jungles et les déserts d’Afrique, la forêt amazonienne… Des territoires fragiles, déstructurés précocement par le changement climatique.

Mais alors que leurs sociétés se mobilisent pour faire entendre leurs voix, s’adaptent à ces tensions, s’ouvrent au tourisme, les chercheurs questionnent les stéréotypes : on les disait pacifistes, égalitaires, cela ne va plus de soi. On découvre que les « forêts vierges » étaient des écosystèmes entretenus par leurs habitants. Jusqu’au chamanisme, à la fois façon globale de penser la santé des humains, des sociétés et des milieux ; et usage original des techniques de l’imagination et de la cognition.

Il nous faut désormais apprendre à voir les autochtones non plus comme les témoins d’un passé révolu, mais comme des partenaires qui ont tant à nous enseigner sur l’expérience humaine.

Henry David Thoreau, l'oeil du sage

Article de Alexandre Lacroix, Yseult Rontard

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 139, juin 2020, pp. 77-81.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Liberté, Lien social, Isolement, Thoreau (Henry David)

Et s’il n’y avait qu’un livre à (re)lire quand le tourbillon de la vie sociale s’arrête ou tourne au ralenti ? Peut-être serait-ce “Walden ou La vie dans les bois”, de Henry David Thoreau, où l’on découvre combien la solitude est politique et que le monde naturel nous pourvoit en raisons de vivre, pour peu que nous prenions le temps de le regarder.

Comment être à la hauteur de l’événement ?

Article de Cédric Enjalbert, Alexandre Lacroix, Miguel Benasayag, et al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 139, juin 2020, pp. 38-67.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Changement, Épidémie, Crise, Habitude, Mort, Lien social, Décision, Profession, Santé, Écologie, Hôpital, Philosophie, Témoignage

Nous avons été confrontés à un événement historique qui n’a pas fini d’agir sur nous. Plutôt que de vouloir en tirer des leçons définitives ou de spéculer sur le monde d’après, nous avons préféré suivre le conseil de la philosophe Hannah Arendt : un événement ne nous libère que si nous le saisissons comme une occasion de pensée. Comment ? En faisant de cet événement le moment d’un retour à l’essentiel mais aussi comme une occasion d’assumer davantage notre interdépendance et, enfin, de changer notre rapport au monde.
1. En revenant à l’essentiel
Trois philosophes – Françoise Dastur, Miguel Benasayag et Julian Baggini – évoquent la manière dont la mort affermit nos raisons de vivre, tandis que huit témoins nous racontent leur expérience de confinement ou de mobilisation. Des récits que commente Claire Marin, qui a récemment signé l’essai Rupture(s).
2. En assumant notre interdépendance
Les relations ont une importance vitale : telle est l’idée que développe le philosophe Frédéric Worms, auteur du livre Revivre. Justement, comment les choix vitaux ont-ils eu lieu à l’hôpital ? Notre enquête montre qu’il n’y a pas eu de tri glaçant mais un questionnement éthique au cas par cas. Le sociologue du travail Denis Maillard analyse la manière dont les élites ont redécouvert les métiers indispensables. Le penseur passionné de botanique Emanuele Coccia nous invite à voir autrement la place de l’humanité dans la trame du vivant.
3. En changeant notre rapport au monde
Au cœur de la crise, nous proposons de découvrir un courant de pensée scientifique, à la fois modeste et ambitieux : le planetary health, qui connecte directement la santé humaine aux équilibres environnementaux et donne des outils de gouvernance.

Anthropologie du corps et modernité d'un parcours

Article de David Le Breton, Henri Pierre Bass

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 377, mai 2020, pp. 49-55.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Anthropologie, Sociologie, Psychologie, Corps, Souffrance

David Le Breton revient sur les thématiques de ses recherches qui se situent au croisement de plusieurs champs d’épistémologie, dont l’anthropologie qui, selon lui, se doit d’avoir une vision illimitée du monde. De même qu’il rappelle que ce que la vie a fait de nous, nous pouvons aussi la défaire pour nous reconstruire. C’est à cette introspection du monde et de soi à laquelle l’auteur se livre ici, en nous faisant partager une de ses passions, la marche. Marcher, c’est être libre en soi, une façon de se positionner à la frontière.

Accès à la version en ligne

Covid-19 : c'est par où la sortie ?

Article de Christian Chavagneux, Olivier Passet, Guillaume Duval, et al.

Paru dans la revue Alternatives économiques, n° 401, mai 2020, pp. 18-51.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Crise économique, Économie, Épargne, Pouvoir d'achat, Banque, Endettement, Travail, Précarité, Pauvreté, RSA, Hôpital, EHPAD, Dépistage, Réfugié, Environnement, Épidémie, Europe, Afrique

Période de dé confinement : retrouver la confiance. "La confiance dans notre capacité, individuelle et collective, à affronter le virus qui continuera de rôder, c'est-à-dire en premier lieu à être testés et soignés le cas échéant. A nous déplacer, à étudier, à travailler... dans des conditions rassurantes de sécurité. A reprendre les activités économiques qui nous permettent de gagner nôtre vie avec un soutien suffisant, de la puissance publique notamment, pour surmonter les pertes endurées pendant plusieurs semaines. Pour regarder de nouveau l'avenir sans être confinés par la peur."

Psychologie de l'argent

Paru dans la revue Le Cercle psy, n° 36, mars-avril-mai 2020, pp. 14-43.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Argent, Consommation, Couple, Enfant, Famille, Pauvreté, Inégalité, Tabou

- Prieur Nicole. La famille, l'argent, l'amour
- Viguier-Vinson Sophie. L'argent rend-il immoral ?
- Minart Audrey. L'argent, un tabou français
- Guillet Clément. Les inégalités au coeur de la révolte
- Thérizol Anne-Claire. Si l'argent ne fait pas le bonheur, rendez-le !
- Viguier-Vinson Sophie. D'où vient la peur de manquer ?
- Therizol Anne-Claire. Les bons comptes font les bons amoureux
- Terrien Sarah. Quand les Tanguy touchent au Grisbi !
- Terrien Sarah. Enfants : comment leur apprendre ce qu'est l'argent ?
- Terrien Sarah. L'enfant, un consommateur comme un autre
- Olano Marc. Millionnaires du jour au lendemain ! Les pauvres

De la révolte adolescente à la violence

Article de Léa Djenadi

Paru dans la revue Le Cercle psy, n° 36, mars-avril-mai 2020, pp. 66-69.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Adolescent, Violence, Jeune, Conduite à risque, Colère, Thérapie, Thérapeute

Quand la lutte pour un monde meilleur vire à la destruction du monde ancien, que peuvent les psys ? Comment canaliser cette violence sans que le thérapeute se change pour autant en gardien de l'ordre ?

"Le soin n'est pas que médical"

Article de Brigitte Bègue, Pascale Molinier

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3154, 3 avril 2020, pp. 28-29.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Souffrance psychique, Travail social, Aide soignant, Infirmier, Adulte en difficulté, Femme, Relation soignant-soigné

Accès à la version en ligne