Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 2178

Votre recherche : *

La bureaucratisation de la lutte contre l’exclusion

Article de Julien Damon

Paru dans la revue Lien social, n° 1309, 18 au 31 janvier 2022, pp. 14-15.

Mots clés : Lien social-Précarité, Département, Action sociale, SDF, Schéma départemental, Évolution, Bureaucratie, Exclusion sociale

C’est un fait connu. Plus la détresse est grande, plus le système est opaque. Et face à la pauvreté, le système de prise en charge s’avère peut-être de plus en plus opaque. C’est ce dont je cherche à rendre compte avec ce schéma que j’ai commencé à (...)

Evaluation gériatrique et sociale des patients insuffisants cardiaques par l'infirmière dans la FIL-EAS ic

Article de Mathilde Le Caignec, Caroline Birgy, Jocelyne Candel, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 37-44.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Épidémie, État dépressif, Étude de cas, Évaluation, Gériatrie, Grille d'analyse, Hospitalisation à domicile, Indicateur, Infirmier, Maladie cardiovasculaire, Maladie chronique, Outil, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prise en charge, Recherche, Statistiques, Vieillissement, Vulnérabilité

L’utilisation de grilles d’évaluation gériatrique et sociale par des infirmières dédiées pour les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque aiguë permet un retour précoce et sécurisé au domicile en hospitalisation à domicile. Ces grilles isolent un sous-groupe de patients plus âgés et à haut risque de réhospitalisation pour lesquels des actions spécifiques peuvent être envisagées.

Besoins et ressentis des aidants en oncogériatrie, utilité d'un serious game

Article de Florence Rollot Trad, Maxime Cheron, Isabelle Fromantin, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 31-36.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Accompagnement, Aidant familial, Aide technique, Besoin, Cancer, Enquête, Étude de cas, Évaluation, Gériatrie, Innovation, Jeu, Méthode, Personne âgée, Questionnaire, Recherche, Relation d'aide, Suivi médical, Traitement médical, Vieillissement

Face à une population vieillissante, les aidants sont de véritables alliés, partenaires indispensables au bon déroulement du parcours de soins des personnes âgées malades. L’objectif de cette étude était d’analyser leurs besoins en oncogériatrie, afin de vérifier la pertinence du développement d’un serious game pour les y aider. Si le besoin de mieux accompagner les aidants en oncogériatrie est reconnu, ces derniers valorisent surtout la nécessité d’échanges humains.

Le dépistage step 1 : expérimentation en Occitanie avec les infirmiers et les pharmaciens

Article de Céline Mathieu, Cécile McCambridge, Dominique Jakovenko, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 16-19.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Adaptation, Aide technique, Autonomie, Bien-être, Dépendance, Dépistage, Étude de cas, Expérience, Expérimentation, Gériatrie, Infirmier, OMS, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prévention, Prise en charge, Sens, Soin, Suivi médical, Technologie numérique, Télémédecine, Vieillissement, Vulnérabilité, Occitanie

Le dépistage (step 1) est le mode d’entrée dans le programme Icope. Cette étape préliminaire est principalement une initiative des professionnels de santé du premier recours, présents quotidiennement auprès des seniors. En Occitanie, dans le cadre du déploiement du programme Icope, infirmiers et pharmaciens d’officine, acteurs de santé de proximité, ont été invités à inclure le step 1 dans leurs pratiques. Ils ont pu bénéficier, s‘ils le souhaitaient, d’une formation gratuite en webinaire.

Icope : pour aider les professionnels de santé à prévenir la dépendance chez les séniors

Article de Christine Lafont, Néda Tavassoli

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 12-15.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Aide technique, Aptitude, Autonomie, Bien-être, Dépendance, Dépistage, Diagnostic, Évaluation, Expérimentation, Gériatrie, OMS, Outil, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prévention, Projet thérapeutique, Santé, Sens, Soin, Technologie numérique, Télémédecine, Test d'aptitude, Vieillissement, Dispositif

Le programme Icope proposé par l’Organisation mondiale de la santé pour diminuer le nombre de sujets dépendants se décline en cinq étapes réalisables dans la filière des soins primaires : dépistage, évaluation intégrée, plan de soins personnalisé, suivi du plan de soins, implication des collectivités et aide aux aidants. La population cible est celle des seniors autonomes de 60 ans et plus. Des outils numériques ont été développés pour faciliter l’évaluation et le suivi des sujets intégrés dans ce projet de soins.

Prévention de la dépendance

Article de Bruno Vellas, Christine Lafont, Caroline Berbon, Catherine Takedaet al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 11-29.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Aidant familial, Aide technique, Dépendance, Diagnostic, Expérimentation, Gériatrie, Infirmier, OMS, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prévention, Prise en charge, Recherche, Suivi médical, Technologie numérique, Vieillissement, Dispositif

Bien-être scolaire et satisfaction de vie des collégiens en France et au Vietnam au temps de la Covid-19

Article de Agnès Florin, Cendrine Mercier, Hué Thanh Ngo, et al.

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 337-361.

Mots clés : Ecole-Enseignement, École, Bien-être, Épidémie, Qualité de la vie, Collège, Élève, Questionnaire, Enseignement à distance, Inégalité, Crise, Confinement, Vietnam, France

En contexte de pandémie de Covid-19 et de premier confinement au printemps 2020, un questionnaire en ligne auto-administré, portant sur le bien-être subjectif et la satisfaction de vie (SWLS), a été renseigné par des collégiens revenus dans leur établissement ou restés à la maison pour suivre les enseignements à distance. L’enquête a été réalisée en France et au Vietnam, deux pays de culture différente et touchés différemment par la pandémie. Les données recueillies auprès des collégiens (416 en France et 274 au Vietnam) confirment des résultats de travaux menés sur le bien-être des élèves avant la pandémie et mettent en évidence des différences significatives, liées aux variables âge, sexe, établissement, niveau scolaire, contexte familial et activité professionnelle des parents.

Accès à la version en ligne

Le QCEE : un nouvel outil pour étudier le développement de la compréhension des émotions par l’enfant

Article de Evelyne Thommen, Laetitia Baggioni, Aline Veyre, et al.

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 413-434.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Enfance-Famille, Psychologie du développement, Émotion, Questionnaire, Outil, Visage, Jeune enfant, Enfant, Peur, Colère

La reconnaissance et la compréhension des émotions par l’enfant sont des aspects fondamentaux de son développement. L’étude présente les résultats obtenus à partir de l’évaluation de 284 enfants âgés de 41 à 135 mois. Le QCEE (Questionnaire de Compréhension des Émotions pour Enfants) a été utilisé comme outil de récolte des données. La reconnaissance émotionnelle est évaluée à l’aide d’expressions faciales alors qu’une tâche d’inférence d’émotions à partir d’une histoire permet d’évaluer plus spécifiquement la compréhension des émotions. Les résultats montrent que la joie est l’émotion la mieux reconnue, quels que soient l’âge et la modalité de présentation. La peur est mieux reconnue dans une histoire avec un contexte, plutôt que sur un visage, contrairement à la colère. Ces résultats permettent de montrer le partage très progressif des conventions de représentations des émotions sur le visage et dans les récits au cours du développement. Cet outil en langue française pourra être utilisé par les professionnels qui interviennent sur le développement du raisonnement émotionnel des enfants.

Accès à la version en ligne

Relations entre bilinguisme, performances scolaires et fonctions exécutives chez des enfants libanais de 8-10 ans

Article de Darine Al Naboulsi, Bruno Vilette

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 391-411.

Mots clés : Enfance-Famille, Bilinguisme, Réussite scolaire, École primaire, Enfant, Lecture, Mathématiques, Développement cognitif, Acquisition des connaissances, Liban

De nombreux travaux mettent en avant les effets positifs du bilinguisme dans les domaines langagier, culturel, identitaire, psychologique, ainsi qu’au niveau des FE (Bijeljac-Babic, 2017). Toutefois, certains auteurs remettent en cause l’existence de ces effets (Paap et al., 2015). Cet article vise à clarifier les effets de l’apprentissage d’une langue seconde sur les fonctions exécutives et les performances académiques auprès d’enfants libanais. Une batterie d’épreuves évaluant le fonctionnement exécutif et les habiletés mathématiques et de lecture a été administrée à des élèves monolingues et bilingues âgés entre 8 et 10 ans et scolarisés au Liban. Les résultats confirment les relations positives attendues entre le bilinguisme, la flexibilité et l’inhibition, ainsi qu’avec les performances en lecture et en mathématique. Par contre, aucune relation n’est retrouvée entre le bilinguisme et l’impulsivité cognitive. Enfin, l’accès lexical chez les bilingues s’avère moins rapide et moins précis que chez les monolingues. En regard des résultats observés, deux nouvelles pistes de recherche sont proposées en lien avec les compétences académiques et les interventions.

Accès à la version en ligne

Effets d’un entraînement associant habiletés phonémiques et musicales sur la conscience phonémique des enfants de 5 ans

Article de Johanne Belmon, Magali Noyer Martin, Sandra Jhean Larose

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 363-390.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Apprentissage précoce, Lecture, Acquisition du langage, Musique, Jeune enfant, Acquisition des connaissances, Son

En maternelle, la conscience phonémique est reconnue comme un prédicteur de réussite ultérieure en lecture. L’objectif de cet article est d’analyser les effets d’un entraînement associant musique et conscience phonémique sur les habiletés phonémiques des enfants de cinq ans. Il s’agit donc de transposer des pratiques déjà répandues dans le milieu de la rééducation de la dyslexie à la population typique, à savoir l’utilisation d’entraînements musicaux comme outil d’apprentissage en conscience phonémique. 54 enfants de cinq ans bénéficient soit d’un entraînement phonémico-musical, soit d’un entraînement exclusivement phonémique à raison de deux sessions de 25 minutes par semaine durant 7 semaines. Les principaux résultats mettent en évidence l’effet bénéfique de l’entraînement phonémico-musical comparé à l’entraînement exclusivement phonémique. Les enfants du groupe phonémico-musical sont capables de réaliser des tâches phonémiques plus complexes que ceux du groupe exclusivement entraînés par la conscience phonémique à la fois concernant le traitement cognitif alloué à la tâche (épi vs métaphonémique), la position du phonème dans le mot (initiale vs finale) ainsi que sur le niveau de difficulté des items.

Accès à la version en ligne