Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 579

Votre recherche : *

Programme I-Mano : redonner du sens au travail des aides à domicile

Article de Arnaud Simon, Laurence Ubrich

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3274, 16 septembre 2022, pp. 26-27.

Mots clés : Travail social : Établissements, Innovation, Management, Secteur tertiaire, Accompagnement, Aide à domicile, Organisation, Communication, Conditions de travail, Ressources humaines

En tant que centre de ressources et d’expertises favorisant les nouvelles pratiques liées au « bien vieillir », le Gérontopôle Nouvelle-Aquitaine porte I-Mano, un programme de soutien à l’innovation managériale, organisationnelle et économique destiné aux services d’accompagnement à la personne et d’aide à domicile.

Loi "Egalim" : redonner du sens au travail des aides à domicile

Article de Maxime Ricard, Audrey Guillard

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3273, 09 septembre 2022, pp. 28-29.

Mots clés : Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Travail social : Établissements, Santé-Santé publique, Loi, Alimentation, Établissement social et médicosocial, Santé publique, Résidences de l'Aune, Loi Egalim, Sarthe

Votée en octobre 2018, la loi pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous, dite loi « Egalim », est entrée en application le 1er janvier 2022. A cette date, tous les établissements disposant d’une restauration collective (crèches, Ehpad, foyers de vie, maisons d’accueil spécialisées…) sont tenus de proposer des menus composés à 50 % de produits de « qualité durable », dont au moins 20 % sont issus de l’agriculture bio­logique. Une obligation règlementaire contraignante pour les directions comme l’explique Audrey Guillard, directrice adjointe des Résidences de l’Aune, qui regroupe trois Ehpad dans la Sarthe. Elle plaide pour une réflexion globale et l’implication de tous, professionnels et résidents.

Travailler sur l'organisation au travail : entretien avec Christophe Dejours

Article de Katia Rouff Fiorenzi, Christophe Dejours

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 46-49.

Mots clés : Travail social : Établissements, Qualité de la vie, Souffrance, Travail, Travailleur social, Gestion financière, Organisation du travail, Éthique, Productivité, Mouvement social, Contestation, Grève, Changement, Conflit, Équipe, Enquête

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Quand l’espoir rejaillit

Article de Alice Mathevet, Françoise Mazuir, Stéphanie Sanchez, Arnaud Porcher Brétéchéet al.

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 35-45.

Mots clés : Travail social : Établissements, Travailleur social, Institution, Cadre, Management, Motivation, Travail d'équipe, Violence institutionnelle, Supervision, Crise, Épidémie, Tuteur de stage, Absentéisme professionnel, Recrutement, Analyse de la pratique, Pratique professionnelle, Changement, Formation professionnelle continue, Confinement

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Quand l’espoir rejaillit.
-Plonger ET rebondir.
par Alice Mathevet.
-Ouf, on a supervision !
par Françoise Mazuir.
-Petites pépites.
par Stéphanie Sanchez.
-Faire des pas de côté.
par Arnaud Porcher Brétéché.
-Passion, colère, réflexion et rebond.
par Alexandra Loriau.

Vocation en péril

Article de Ludwig Maquet

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 6-8.

Mots clés : Travail social : Établissements, Travailleur social, Conditions de travail, Étudiant, Formation, Souffrance

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Vocation en péril
-Je suis venue te dire que je m’en vais.
par Romane B.
-Le social est-il social ?
par C.B.

Burn Out

Article de Ludwig Maquet, Laurie Carrot, Vince

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 10-16.

Mots clés : Travail social : Établissements, Burn out, Travailleur social, Violence institutionnelle, Risques psychosociaux, Prévention, Reconnaissance

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Burn Out
-Deux ans de burn out.
par Estelle A.
-Le burn out, encore tabou.
par Carla.
-La lente descente.
par Laurie Carrot.
-Jeune diplômée, déjà dégoûtée.
par Lisa.

Perte de sens

Article de Isabelle Aimer, Christelle Achard, Agathe Jeanjot Emery, Virginie Lindenbergeret al.

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 17-27.

Mots clés : Travail social : Établissements, Travailleur social, Institution, Management, Organisation du travail, Valeur, Démission professionnelle, Protection de l'enfance, Économie politique, Productivité, Urgence, Violence institutionnelle

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Garder la flamme

Article de Vincent Convert, Marion Clève, Ariane Ehrlich, Marion Fournier

Paru dans la revue Lien social, n° 1320-1321, 28 juin au 5 septembre 2022, pp. 28-34.

Mots clés : Travail social : Établissements, Travailleur social, Travail d'équipe, Résistance, Changement, Solidarité, Implication personnelle, Institution, Changement social, Gestion administrative, Gestion financière

Dans ce numéro spécial, les travailleurs sociaux – parmi les professionnels en première ligne dans la souffrance au travail – nous livrent leurs témoignages : dégradation des conditions d’exercice de leur métier, injonction à faire toujours plus à moyens constants, voire avec moins de ressources financières et humaines, souffrance éthique… La conséquence ? Perte de sens, multiplication des arrêts maladie, burn out, démissions en cascade.
Malgré tout, nombre de professionnels arrivent à garder la flamme. Ils se rassemblent en collectifs, battent régulièrement le pavé pour obtenir une reconnaissance de leurs métiers. D’autres nous offrent des pistes de résistance.
Dans un long entretien, Christophe Dejours, psychiatre, psychanalyste, fondateur de la psychodynamique du travail, nous rappelle que la souffrance est liée à l’organisation du travail et c’est sur elle qu’il convient d’agir si l’on veut reprendre la main.

Garder la flamme
-Panser c’est bien, penser c’est mieux !
par Vincent Convert.
-Lettre ouverte d’une salariée.
par Marion Clève.
-Travailler dans le handicap.
par Ariane Ehrlich.
-Inaudibles.
par Marion Fournier.

Evaluation des ESSMS : relever le défi

Article de Clémence Dellangnol, Carole Toussaint, Olivier Poinsot

Paru dans la revue Direction(s), n° 211, septembre 2022, pp. 22-29.

Mots clés : Travail social : Établissements, Établissement social et médicosocial, Évaluation, Management, Certification, Action sociale et médicosociale, Usager, Haute autorité de santé, Procédure, Relation travailleur social-usager

Annoncée depuis 2019, la nouvelle procédure d'évaluation des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ESSMS) est entrée officiellement en vigueur en avril 2022, après des mois de valse-hésitation. A quelques semaines du grand saut, des questions demeurent sur ses conditions de mise en oeuvre.
Pas surprise par les interrogations des directeurs, la directrice de la section Inspection du Comité français d'accréditation (Cofrac) Carole Toussaint veut rassurer : le secteur social et médico-social n'est pas le premier à basculer de la régulation à l'accréditation.
Pour Olivier Poinsot, juriste au cabinet Accens Avocats, le nouveau dispositif d'évaluation repose sur un socle juridique bancal. Des entorses au droit, mais aussi une fragilité qui pourraient compromettre son effectivité.
A l'automne 2021, une vingtaine de structures ont testé la version quasi définitive du référentiel et de la procédure d'évaluation calée par la HAS. Deux d'entre elles, situées en Haute-Garonne et dans les Hauts-de-Seine, partagent des enseignements.
En 2018, le Centre départemental de l'enfance et de la famille de Gironde a construit sa propre procédure d'usager-traceur. Très structurée, la démarche débouche sur des progrès aux résultats immédiatement perceptibles par les publics et les équipes.

Le financement des ESSMS : un secteur en transformation, des enjeux structurels

Article de Pauline Curier Roche

Paru dans la revue Revue de droit sanitaire et social (RDSS), n° 4, juillet-août 2022, pp. 595-673.

Mots clés : Travail social : Établissements, Budget, CPOM, Établissement social et médicosocial, Financement, Droit social, Union européenne

- Vitour Agathe. La nature des financements publics des ESSMS au regard du droit de l'Union européenne
- Long Martine. La nature juridique des financements publics au regard du droit interne
- Poinsot Olivier. Les appels à manifestation d'intérêt
- Dufour Anne-Claire. Regard des chambres régionales des comptes sur les financements des établissements et services sociaux et médico-sociaux
- Rihal Hervé, Lecat Donatien. La marchandisation du secteur social et médico-social
- Donier Virginie. Générosité publique et établissements sociaux et médico-sociaux
- Naitali Pierre. Le contrat pluriannuel d'objectifs et de moyens, source d'insécurité juridique et budgétaire
- Lafore Robert. Le financement des ESSMS : un secteur en transformation, des enjeux structurels