Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 3118

Votre recherche : *

Amendes - Stupeur et endettement

Article de Myriam Léon

Paru dans la revue Lien social, n° 1308, 4 au 17 janvier 2022, pp. 12-13.

Mots clés : Justice-Délinquance, Infraction, Contravention, Jeune, Quartier, Police, Drogue, Discrimination

La généralisation des amendes forfaitaires impacte durement les jeunes des quartiers populaires et leurs familles. Cette simplification de la sanction pénale complexifie leur insertion socioprofessionnelle.

Macron, le bilan

Article de Christian Chavagneux, Jean Christophe Catalon, Justin Delépine, et al.

Paru dans la revue Alternatives économiques, n° 419, janvier 2022, pp. 18-45.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Chef d'État, Bilan, Fiscalité, Entreprise, Emploi, Chômage, Pauvreté, Revenu minimum, Protection sociale, Retraite, Assurance chômage, Jeune, Éducation, École primaire, Enseignement, Université, Enseignement supérieur, Écologie, Transport, Logement, Santé, Fonction publique, Sécurité, Immigration, Femme, Genre, Pouvoir

(…) depuis 2017, les initiatives, les lois, les projets impulsés par l'Elysée se sont succédé, bousculés parfois au point que notre mémoire peine à tout retenir et ordonner. C'est l'ambition de ce dossier que de remettre en perspective le quinquennat qui s'achève dans chacun des domaines de l'action publique : emploi, éducation, fiscalité, climat, sécurité, logement… Pour vous permettre de faire vous-même le bilan d'Emmanuel Macron.

A quoi voit-on qu’on a vieilli ?

Article de Alexandre Lacroix, Nicolas Tenaillon, Catherine Portevin, et al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 155, décembre 2021-janvier 2022, pp. 42-63.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Âge, Vieillissement, Jeune, Temps, Épidémie

Nous vivons en moyenne davantage d’années mais aussi plus longtemps en bonne santé que nos aînés. De nombreux retraités se sentent durablement en forme. Quant aux jeunes, ils ont souvent des préoccupations graves, comme le réchauffement climatique. L’opposition entre l’insouciance de la jeunesse et la sagesse venant avec l’âge n’a donc plus vraiment cours. Mais alors, à quoi sent-on qu’on a pris un coup de vieux ?
Nous avons posé la question à quatre auteurs, jeunes et moins jeunes : Pascal Bruckner, Chloé Delaume, Simon Johannin et Susan Neiman. Ils parlent de rides, de cernes, de sortie du marché de la séduction mais aussi d’une disposition morale qui évolue, et nous disent qu’avec l’âge, le présent acquiert une saveur particulière.
Le philosophe Nicolas Tenaillon identifie quatre signes non physiques de l’âge : le fait de surestimer ses forces, de devenir fataliste, de penser plus souvent à la mort ou de se sentir déphasé. Une brillante méditation en compagnie des classiques !
De la sobriété à la folle dépense, les philosophes de la tradition ont imaginé bien des stratégies différentes face au vieillissement, sur lesquelles nous offrons une vue panoramique.
La situation des jeunes générations est étrange : après avoir subi le confinement et suivi des enseignements à distance, ils se retrouvent, un an et demi plus tard, à la fois plus vieux et sans nouvelles expériences. Nous avons enquêté sur cette sortie de l’hibernation, en bénéficiant de l’éclairage de la philosophe Marilyn Maeso.
Il y a deux moments de l’existence où nous vivons la « résurgence du natal », où la question de notre être au monde se pose à nouveaux frais : l’adolescence et la « vieillonge », explique dans un entretien étonnant l’écrivain Pascal Quignard, qui poursuit depuis vingt ans une œuvre fleuve hantée par la naissance et la mort, Dernier Royaume.

"Je vais me refaire"

Article de Marie Nahmias, Eliott Raimbeau

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3238, 17 décembre 2021, pp. 6-17.

Mots clés : Toxicomanie-Addictions, Addiction, Jeu, Technologie numérique, Argent, Endettement, Vol, Santé mentale, Souffrance psychique, CSAPA, Jeune, Classe sociale

Politique de la ville : le volet social de la lutte contre le séparatisme

Article de Nathalie Levray

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 47/2593, Semaine du 6 au 12 décembre 2021, p. 55.

Mots clés : Égalité des chances, Mixité sociale, Quartier, Politique de la ville, Politique sociale, Logement social, Insertion sociale, Jeune

Un vade-mecum décline les actions à mener dans les 62 quartiers de reconquête républicaine.

La douleur de Rebbeca

Article de Virginie De Meulder

Paru dans la revue Santé mentale, n° 263, décembre 2021, p. 13.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Protection de l'enfance, CMP, Souffrance psychique, Jeune, Traitement médical, Scarification, Abandon, Relation enfant-mère, Enfant de migrant

Quel effet le cannabis a-t-il sur les travailleurs sociaux ?

Article de Benoît Pinto

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 3 & 4, décembre 2021, pp. 58-67.

Mots clés : Travail social : Métiers, Cannabis, Intervention sociale, Relation travailleur social-usager, Jeune, Confiance, Pratique professionnelle, Belgique

Les institutions installées à Bayemont inaugurent en 2009 un projet commun destiné aux 12-25 ans. Une coexistence pas toujours évidente se développe entre regroupements juvéniles, et elle se caractérise notamment par l’apparition de nouveaux usages au sein du dispositif. Nous porterons le regard plus spécifiquement sur l’un d’entre eux : la consommation de cannabis. Par l’intermédiaire de cette pratique singulière, il sera question de montrer que la fabrication de l’intervention sociale débouche sur une coconstruction de l’action au quotidien, impliquant non seulement les agents de terrain mais aussi les jeunes, voire le quartier. Le travail social fabriqué quotidiennement passe par l’élaboration de compromis, le maintien du dialogue, ou engage une réflexion sur ce qui édifie l’échange entre professionnels et usagers.

Accès à la version en ligne

"Ma volonté est de revaloriser tout le secteur de l'animation"

Article de Sarah El Haïry

Paru dans la revue Le Journal de l'animation, n° 224, décembre 2021, pp. 17-21.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Animation, Politique sociale, Jeune, Accueil collectif de mineurs, Reconnaissance, Diplôme, Formation, Stage, Animateur, ENGAGEMENT

C'est une secrétaire d'Etat déterminée à renforcer la reconnaissance des métiers de l'animation qui avait répondu à nos questions en mai dernier. Nous l'avons retrouvée fin octobre, quelques heures après des annonces portant à la fois sur le Bafa et le Bafd et sur l'animation professionnelle, alors que se profilait une concertation nationale entre les employeurs de la branche et les collectivités.

Obligation de formation - Repêcher les décrocheurs

Article de Mariette Kammerer

Paru dans la revue Lien social, n° 1304, 2 au 15 novembre 2021, pp. 12-13.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Jeune, Décrochage scolaire, Mission locale pour l'emploi, CIO, Insertion professionnelle, Formation

«  L’obligation de formation  » consacre le droit à un accompagnement pour tous les jeunes sans solution entre 16 et 18 ans. Depuis un an, les missions locales et les centres d’information et d’orientation, chargés de leur proposer une orientation repèrent et contactent ces décrocheurs.

"La lutte contre la pauvreté s'essouffle"

Article de Laure Martin, Nicolas Duvoux

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 43/2589, Semaine du 8 au 14 novembre 2021, pp. 18-19.

Mots clés : Pauvreté, Précarité, Exclusion sociale, Inégalité, Emploi précaire, Jeune, Insertion sociale, Insertion professionnelle, Accès aux droits, Politique sociale

Sociologue et professeur de sociologie à l'université Paris 8, Nicolas Duvoux a été nommé président du comité scientifique du Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale en janvier. L'instance a rendu, en mai, un rapport au Premier ministre, intitulé "La pauvreté démultipliée : dimensions, processus et réponses". Le sociologue revient, pour "La Gazette", sur la mise en œuvre de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, trois ans après son lancement.