Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 1777

Votre recherche : *

Aménager des espaces adaptés : et si on partait du terrain ?

Article de Véronique Mannino

Paru dans la revue Le Journal des professionnels de l'enfance - Pratiques, n° 130, décembre 2021-janvier 2022, pp. 22-25.

Mots clés : Enfance-Famille, Accueil, Aménagement de l'espace, Crèche, Enfant, Environnement, Espace, Imagination, Jeu, Jeune enfant, Observation, Perception, Petite enfance

Vivre en société s'apprend dès la crèche

Article de Huguette Desmet, Jean Pierre Pourtois

Paru dans la revue Le Journal des professionnels de l'enfance - Recherches, n° 130, décembre 2021-janvier 2022, pp. 26-30.

Mots clés : Enfance-Famille, Affectivité, Apprentissage social, Besoin, Coéducation, Cognition, Comportement social, Crèche, Développement, Développement cognitif, Éducation, Émancipation, Enfant, Identité, Intégration, Jeune enfant, Lien social, Lieu de vie, Personnalité, Psychosociologie, Sociabilité, Stimulation, Valeur

Répondre aux dérives de l'individualisme et de la quête identitaire

Article de Jacques Tremintin, Elsa Godart, Smaïn Laacher

Paru dans la revue Le Journal de l'animation, n° 225, janvier 2022, pp. 22-33.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Individualisme, Identité, Autonomie, Groupe, Individu, Animation, Pédagogie, Parole, Tolérance, Racisme, Homophobie, Narcissisme, Valeur, Militantisme

On déplore volontiers l'égotisme envahissant qui menacerait le vivre-ensemble. Pourtant, la tyrannie qu'exerçait autrefois le groupe de référence sur ses membres n'a rien à envier à celle d'un individualisme contemporain méprisant ses appartenances. Les deux modèles de société présentent bien des vertus (s'inscrire dans un collectif pour l'une et respecter la singularité de chacun(e) pour l'autre) tout autant que des perversités (étouffement de l'individu versus mépris de l'intérêt commun). L'être humain étant avant tout social, ce sont là deux faces d'une même médaille. Si l'interdépendance au coeur de notre espèce a été imprudemment sortie par la porte de devant, elle est revenue par celle de derrière sous forme de la quête identitaire. Tentons non de les opposer, mais de les synthétiser.

Les grands enjeux du monde contemporain

Article de Jean Vincent Holeindre, Bruno Tertrais, Justine Canonne, Frédéric Charillonet al.

Paru dans la revue Les Grands dossiers des sciences humaines, n° 65, décembre 2021-janvier 2022, 71 p..

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Relation internationale, Économie, Société, Environnement, Recherche en sciences sociales

La crise a renforcé les peurs, les replis, les appréhensions. Mais elle a aussi révélé les aspirations pour un ailleurs, nourri les utopies, encouragé les solutions imaginatives. Antonio Gramsci disait : « Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres. » Où va le monde dans le clair-obscur de la crise ? Nous ne le savons pas. Nous savons en revanche que nous sommes les seuls auteurs de l’histoire en train de s’écrire. Il ne tient qu’à nous que ce nouveau monde, notre monde, ne soit pas celui des monstres.

Neuropsychologie : faut-il tester les enfants ?

Article de Marc Olano

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 343, janvier 2022, pp. 18-21.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Neurosciences, Psychologie cognitive, Enfant, Bilan, Test, Diagnostic

Réclamés par les familles et les enseignants pour établir un profil cognitif de l’enfant, les bilans neuropsychologiques connaissent un engouement croissant. Ils ne font pourtant pas l’unanimité chez les psys qui y voient un étiquetage systématique parfois réducteur.

Droits et liberté des publics : vingt fois sur le métier

Article de Laetitia Delhon, Claire Heijboer

Paru dans la revue Direction(s), n° 204, janvier 2022, pp. 24-31.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Travail social, Droits des usagers, Liberté, Relation travailleur social-usager, Citoyenneté, Participation, Empowerment, Équipe, Formation, Projet, Recherche-action, Organisme de formation

La loi du 2 janvier 2002 a créé des outils d'émancipation sociale des personnes accompagnées, ouvrant la voie à la transformation de l'offre. Vingt ans plus tard, la crise sanitaire a interrogé l'avancée des acquis sur le terrain. Participation, accès à la citoyenneté et pouvoir d'agir doivent affronter de nouveaux défis.

Directrice scientifique et responsable du centre de recherche intégrée de l'Ecole pratique de service social (Cri-EPSS), Claire Heijboer a soutenu une thèse en 2019 sur l'expertise usagère. Un mouvement qui, d'après elle, ne va cesser de croître et qui amènera à une nouvelle génération d'institutions sociales et médico-sociales moins "collectivisantes".

Créée en 2015 à Marseille, l'association Just expérimente des projets innovants pour les personnes vivant avec des troubles psychiatriques, en s'appuyant sur leur pouvoir d'agir et la recherche-action participative.

En janvier 2020, l'IRTS Parmentier à Paris a embauché en CDI deux personnes anciennement accompagnées pour coconstruire et animer des modules de formation. Une initiative encore rare pour ancrer le savoir expérientiel dans les pratiques des futurs professionnels.

Camille Froidevaux-Metterie : la nouvelle bataille de l'intime

Article de Camille Froidevaux Metterie, Martine Fournier

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 343, janvier 2022, pp. 22-25.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Féminisme, Corps, Femme, Sexualité

Pour la philosophe Camille Froidevaux-Metterie, les combats féministes actuels, orientés autour du corps et de la sexualité, marquent une nouvelle étape vers l’égalité entre les sexes.

Un dispositif de prise en charge systémique des violences conjugales

Article de Alexandrine Sanchez

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 393, décembre 2021-janvier 2022, pp. 66-68.

Mots clés : Enfance-Famille, Prise en charge, Violence conjugale, Thérapie familiale, Approche systémique

Les faits récents de féminicides, paroxysme des violences conjugales, rappellent combien il est important non seulement de protéger la victime, mais également de prendre en charge l’auteur des violences afin d’éviter toute récidive. Des professionnels œuvrent au quotidien pour accompagner ces familles meurtries et permettre aux auteurs des faits de conscientiser leurs actes. C’est ici un dispositif de thérapie systémique qui est présenté à travers l’histoire de Madame O, et qui témoigne de la nécessité de travailler avec l’ensemble des protagonistes : l’auteur des violences, la femme victime ainsi que les enfants.

La dialectique du verbe et ses aléas chez l'alcoolodépendant

Article de Raphaele Goujat

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 393, décembre 2021-janvier 2022, pp. 60-65.

Mots clés : Toxicomanie-Addictions, Alcoolisme, Addiction, Discours, Contre-transfert, Psychisme

Que vient nous dire un patient en consultation d’addictologie et qu’entendre derrière ce qu’il vient nous déposer ? À partir d’une analyse des éléments contre-transférentiels et des thématiques récurrentes observées dans le discours des patients alcoolodépendants, il s’agit ici d’en comprendre les différentes significations émergentes afin d’accéder à une compréhension plus fine du fonctionnement psychique de ce type de patients et de pouvoir ainsi mieux les accompagner.

L'inceste : questions et analyses

Article de Jeanne Defontaine, Martine Lani Bayle, Ivy Daure, et al.

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 393, décembre 2021-janvier 2022, pp. 14-52.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Inceste, Viol, Famille, Traumatisme, Fratrie, Silence, Parole

"Inceste, recueil de la parole des victimes" titre à la Une, en gros caractères, Le Monde du 22 octobre 2021. La presse avait déjà, au cours des mois précédents, fait observer l’accroissement sensible du volume d’actes délictueux dans ce domaine depuis le confinement, suscitant une nouvelle littérature, principalement féminine et essentiellement accusatoire, comme le montrent divers articles du dossier.