Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 756

Votre recherche : *

Le goût de la vie

Article de Alexandre Lacroix, Yseult Rontard, Cédric Enjalbert, et al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 140, juillet 2020, pp. 44-65.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Plaisir, Qualité de la vie, Rite, Vie quotidienne, Crise, Attachement, Philosophie

Après l’épreuve du confinement et de la maladie, nous avons eu envie de nous demander à quoi tient le goût de la vie. En commençant par une question élémentaire : lorsqu’il ne se passe pas grand-chose, en l’absence de bonnes nouvelles et de source de satisfaction exceptionnelle, existe-t-il un simple plaisir d’exister ? C’était la conviction, très débattue, d’Épicure mais aussi d’Aristote.
Entre le bonheur, le plaisir et la joie, il ne faut pas nécessairement choisir. Cependant, ces trois affects donnent naissance à des philosophies bien différentes. Une carte pour s’orienter.
Comment les rituels magnifient-ils le quotidien ? De la tasse de café à la transpiration due à une activité sportive, des mots croisés en couple à la méditation, six philosophes contemporains évoquent leur habitude la plus précieuse.
Les épreuves, les séparations, les deuils… en un mot le négatif vient-il exacerber en nous l’attachement à la vie ? Ne se sent-on jamais exister aussi intensément qu’après une traversée des ténèbres ? C’était la grande idée des romantiques, que commentent pour nous Catherine Malabou, Dorian Astor, Vincent Delecroix ou encore François Jullien.
Et si le goût de la vie était politiquement incorrect et subversif ? Autour de cette question, la poète et essayiste d’inspiration surréaliste Annie Le Brun et Philippe Mangeot, ex-militant d’Act Up Paris qui a cosigné le scénario du film 120 battements par minute, ont noué un dialogue encourageant chacun à maintenir intacte la flamme de la jeunesse et de la révolte.

Droit au répit des aidants : encore un mirage

Article de Nadia Graradji, Florence Leduc

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3166, 26 juin 2020, pp. 24-28.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Plan, Gouvernement, Financement, Aidant familial, Télétravail, Usure professionnelle, Fatigue, Accès aux droits, Soutien psychologique

Dossier composé de trois articles :
- Accompagnement : droit au répit des aidants : encore un mirage
- Florence Leduc, présidente de l’Association française des aidants (AFA) : « D’énormes trous dans la raquette »
- Collectif interassociatif des aidants familiaux - Un chèque « répit » pour les aidants

Nicolas Duvoux : "l’Etat social français consiste à protéger les salariés stables"

Article de Sophie Massieu, Nicolas Duvoux

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3165, 19 juin 2020, pp. 32-33.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Adulte en difficulté, Précarité, Crise, Épidémie, Revenu minimum, Prestation sociale, Accompagnement, Marché du travail, Statut social

La protection sociale témoigne, selon Nicolas Duvoux, professeur de sociologie à l’université Paris 8 et membre du Conseil national de lutte contre les exclusions et du comité d’évaluation de la stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté à France Stratégie, d’une hiérarchie des statuts des personnes. Pour réagir face à la crise sanitaire, il lui semble urgent de prendre des mesures préventives pour éviter que nombre de personnes basculent vers les minima sociaux. Mais aussi d’accompagner les autres de façon significative, y compris en revalorisant les prestations sociales.

"Une forme d’inégalité sociétale majeure" face au répit

Article de Maxime Ricard

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3165, 19 juin 2020, p. 15.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Aidant familial, Inégalité, Population, Soutien psychologique, Fatigue, Accompagnement, Usure professionnelle, Isolement

Face à la crise sanitaire actuelle, le besoin de répit représente plus que jamais une nécessité et une urgence pour les 11 millions d’aidants en France. C’est le message porté par le plaidoyer du collectif Je t’Aide, publié le 9 juin.

Handicap : priorité aux vacances de proximité

Article de Sophie Massieu

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3165, 19 juin 2020, p. 13.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Culture-Loisirs, Vacances, Bien-être, Enfant handicapé, Séjour de vacances, Prévention sanitaire, Lien social, Activité

Cette année, pour les personnes handicapées et ceux qui, professionnels et aidants, les accompagnent, les vacances d’été rimeront avec proximité. Et inventivité.

Après le confinement, les aidants sont exténués

Article de Maxime Ricard

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3163, 5 juin 2020, p. 11.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Crise, Épidémie, Tierce personne, Personne âgée, Personne handicapée, Maladie, Soutien psychologique, Fatigue

Épuisement, isolement, détresse. Après trois mois de pandémie, de crise sanitaire liée au coronavirus, la situation des proches aidants reste difficile. Alors qu’ils estiment n’avoir pas suffisamment été entendus par les pouvoirs publics, ils font part de leur ras-le-bol.

Trois leçons sur le stigmate. Pour une utilisation concrète des matériaux ethnographiques

Article de Christophe Dargère

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 8-18.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Adolescent, Déficience cognitive, Identité sociale, Relation d'aide, Action éducative, Placement

Les adolescents usagers des institutions médicosociales avérés administrativement « déficients intellectuels légers sans trouble du comportement » montrent, en bien des circonstances, que ces attributions sont très aléatoires. Sur le plan de la dramaturgie sociale, ces jeunes mobilisent au jour le jour des ressources insoupçonnées pour contourner le stigmate, enrayer les processus de désignation, éviter les effets de l’étiquetage relatifs à leur placement. Pour ce faire, ils procèdent à des analyses fines des situations sociales auxquelles ils sont confrontés et utilisent des stratégies ingénieuses. L’ethnographe in situ permet de saisir ces réflexions et ces comportements de protection des identités sociales. Il permet aussi d’envisager des moyens d’action éducatifs destinés à mettre en œuvre un vrai travail de bienveillance avec les usagers, pour les aider à mieux vivre leur placement institutionnel et à éviter que s’engage avec eux un processus de double peine.

Préférons nous la santé à la liberté ?

Article de André Comte Sponville, Francis Wolff, Martin Legros

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 139, juin 2020, pp. 8-13.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Santé, Liberté, Épidémie, Morale

Le philosophe André Comte-Sponville a brisé l’unanimité de l’opinion sur la crise du Covid-19 en relativisant sa gravité, pointant le risque que le confinement faisait peser sur l’économie et sur les libertés, et soutenant que la vie des jeunes est plus précieuse que celle des personnes âgées. Le philosophe Francis Wolff voit au contraire dans la réaction de l’humanité à cette épreuve le signe d’un progrès politique et moral. Nous avons proposé à ces deux amis de croiser le fer. Une discussion essentielle publiée initialement en version réduite sur le site et que nous livrons ici dans sa forme intégrale.

Médiation animale - Un soutien au poil

Article de Mariette Kammerer, Daniel Marcelli

Paru dans la revue Lien social, n° 1273, 12 au 25 mai 2020, pp. 18-24.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Animal, Médiation, Jeune en difficulté, Estime de soi, Affectivité, Personne handicapée, IME, Centre d'action éducative, Lieu de vie, Équithérapie, Handicap psychique, Médiation animale

La médiation animale connaît un succès grandissant dans les institutions pour enfants et adolescents en difficulté. D’où vient-elle ? Comment fonctionne-t-elle ? Avec quels publics ? Quels bénéfices ? Comment la mettre en place ?

Accès à la version en ligne

Comment établir la bonne distance ?

Article de Didier Dubasque, Michel Defrance

Paru dans la revue Lien social, n° 1273, 12 au 25 mai 2020, pp. 14-15.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Relation éducative, Distance, Relation travailleur social-usager, Empathie, Engagement

On nous a appris en formation qu'il fallait toujours adopter la "bonne distance" à l'égard de l'usager. Ne faut-il pas, au contraire, établir la "bonne proximité". Loin d'être un débat théorique, c'est là une question pratique se posant dans le quotidien.

Accès à la version en ligne