Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 3579

Votre recherche : *

L'attachement aux parents et aux pairs chez les adolescents et adolescentes avec ou sans trouble du comportement

Article de Danyka Therriault, Jean Pascal Lemelin, Jean Toupin, et al.

Paru dans la revue Enfance, n° 4, octobre-décembre 2019, pp. 507-524.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Attachement, Adolescent, Trouble du comportement, Relation enfant-parents, Amitié, Genre

Plusieurs études montrent une relation entre l’insécurité d’attachement et les comportements extériorisés dee enfants et adolescents (Fearon, Bakermans-Kranenburg, van IJzendoorn, Lapsley & Roisman, 2010 ; Madigan, Brumariu, Villani, Atkinson & Lyons-Ruth, 2016). Cependant, moins d’études ont porté, au cours des dernières années, sur la relation entre la qualité de l’attachement et les problèmes de comportement qui atteignent le seuil clinique, soit les troubles du comportement (TC) (DeKlyen & Speltz, 2001 ; Theule, Germain, Cheung, Hurl & Markel, 2016). Par ailleurs, peu d’études ont considéré le fait que cette relation pourrait varier en fonction du sexe de l’enfant (Constantino et al., 2006) et de la relation d’attachement étudiée, plus précisément du fait que l’on s’intéresse à l’attachement aux parents ou à l’attachement aux pairs. L’objectif de l’étude est d’examiner si la présence d’un trouble du comportement cliniquement significatif durant l’enfance est associée à la qualité des relations d’attachement aux parents et aux pairs à l’adolescence en fonction du sexe de l’adolescent. Afin d’atteindre l’objectif, quatre groupes d’adolescents sont comparés sur la base de leurs scores moyens d’attachement aux parents et aux pairs (garçons et filles avec et sans TC à l’entrée dans l’étude). Cinq cents jeunes adolescents (238 filles) ont été recrutés dans les écoles, incluant des élèves réguliers et des élèves qui reçoivent des services pour TC. L’attachement (score global, confiance, communication, aliénation) a été mesuré par l’Inventaire d’attachement aux parents et aux pairs (IPPA ; Armsden & Greenberg, 1987). La présence d’un TC à l’entrée dans l’étude a été établie à partir du seuil clinique aux échelles inspirées des critères du DSM-IV-TR (American Psychiatric Association, 2000) pour le problème des conduites et le problème d’opposition avec provocation (ASEBA, Achenbach & Rescorla, 2001) complétées par le parent, généralement la mère, et l’enseignant. Les résultats montrent que les filles avec TC obtiennent des scores d’attachement aux parents significativement inférieurs par rapport aux trois autres groupes alors que les garçons avec TC rapportent des relations d’attachement plus difficiles avec leurs pairs, toujours en comparaison avec les trois autres groupes. Les résultats supportent l’hypothèse d’une relation significative entre la qualité des relations d’attachement et l’historique de TC, variant selon le sexe de l’adolescent et de la relation d’attachement examinée (parents vs pairs).

Accès à la version en ligne

"Intermède", un temps de groupe à médiation pour évaluer et répondre rapidement à une situation de crise à l'adolescence

Article de Nicole Catheline, Vincent Bidault, Nicole Gianetti, et al.

Paru dans la revue La Psychiatrie de l'enfant, vol. LXII, n° 2, juin-décembre 2019, pp. 273-288.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Crise, Urgence, Groupe thérapeutique

À l’heure où les services de pédopsychiatrie publique peinent à répondre rapidement aux demandes qui leur sont faites concernant les comportements inquiétants des adolescents, cet article relate une expérience de réponse thérapeutique en urgence pour des adolescents présentant des troubles aigus (geste ou idées suicidaires, scarifications, désinvestissement scolaire brutal, déscolarisation, conflits massifs avec la famille ou les pairs, etc.). Ce dispositif clinique utilise à la fois le ressort du groupe des pairs, de la médiation et du contexte institutionnel, sur une brève séquence de six rencontres. Parallèlement, une amorce de travail avec la famille est proposé (quatre rendez-vous). Cette organisation permet de répondre rapidement aux demandes et d’instaurer un début de relation thérapeutique. Au travers de deux périodes successives, les modalités de soin proposées ont permis de définir l’intérêt de certains médiateurs en fonction de l’âge et du projet thérapeutique ultérieur. Deux vignettes cliniques illustrent chacune des périodes.

Accès à la version en ligne

Ecrans et développement de l'enfant et de l'adolescent

Article de Grégoire Borst

Paru dans la revue Futuribles, n° 433, novembre-décembre 2019, pp. 41-49.

Mots clés : Technologie numérique, Internet, Réseau social, Adolescent, Enfant, Apprentissage, Télévision, Jeu vidéo, Développement cognitif, Cerveau

(...) Certaines émissions de télévision ou certains jeux vidéo peuvent avoir des effets néfastes sur la santé ou le développement cérébral, mais d'autres peuvent aussi stimuler et renforcer les capacités des enfants et adolescents qui les regardent ou s'y adonnent. Il est donc difficile de trancher radicalement quant à la nécessité ou non d'éviter d'exposer les enfants aux écrans, et il faudra sans doute attendre encore quelques années pour bénéficier d'un recul suffisant dans l'observation des conséquences effectives d'une telle exposition.

Quand on n'en peut plus d'être parent ... entretien avec Isabelle Roskam

Article de Romina Rinaldi

Paru dans la revue Le Cercle psy, n° 34, septembre-octobre-novembre 2019, pp. 72-73.

Mots clés : Adolescent, Enfant, Parents, Stress, Vie quotidienne, Plaisir

Élever son enfant ou son ado presque mécaniquement, sans plaisir ni intérêt... Le burn-out parental est une réaction au stress particulièrement culpabilisante.

Ados et parents : la fracture numérique

Paru dans la revue Le Cercle psy, n° 34, septembre-octobre-novembre 2019, pp. 64-67.

Mots clés : Adolescent, Éducation, Prévention, Relation enfant-parents, Technologie numérique

De nombreux parents s'inquiètent de la fascination apparente de leurs ados pour les écrans. Quels conseils donner aux plus jeunes pour qu'ils en profitent sans préjudices ?

Ce que nous dit la peau...

Article de Myriam Chastaing, Laurent Misery, Sylvie Consoli, et al.

Paru dans la revue Santé mentale, n° 242, novembre 2019, pp. 19-79.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Peau, Psychisme, État dépressif, Image de soi, Psychiatrie, Massage, Corps, Délire, Thérapie comportementale, Psychothérapie, Scarification, Adolescent, Inceste, Psychomotricité, Encoprésie, Hygiène, Thérapie corporelle, Anxiété

Depuis la naissance, la peau et le psychisme entretiennent des liens privilégiés, grâce en particulier aux échanges tactiles précoces avec la mère. Certains troubles psychiatriques sont à l'origine de perceptions anormales de l'état cutané (dysmorphophobie, délire d'infestation cutané...) ou de lésions cutanées (trichotillomanie, excoriations...). Dermatologie et psychiatrie sont donc faites pour s'entendre et dialoguer. De la toilette au massage, les soins qui associent corps et écoute occupent une place de choix dans l'arsenal thérapeutique.

Jocelyn Lachance, socio-anthropologue : “Instaurer des rituels de déconnexion”

Article de Brigitte Bègue, Jocelyn Lachance

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3132, 1 novembre 2019, pp. 34-35.

Mots clés : Enfance-Famille, Accompagnement de la personne et identité, Relation enfant-parents, Technologie de l'information et de la communication, Téléphone, Communication, Adolescent, Intimité, Sécurité, Anxiété

Quel est l’impact du téléphone portable dans les relations parents-enfants ? Le livre « La famille connectée », écrit par le socio-anthropologue Jocelyn Lachance, révèle les effets insoupçonnés liés à l’utilisation des écrans et invite à se déconnecter de temps en temps.

Objectif : la réussite scolaire des mères adolescentes

Article de Aurélie Vion, Hélène Mangin

Paru dans la revue Direction(s), n° 180, novembre 2019, pp. 16-18.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Parentalité précoce, Adolescent, Mère, Scolarité, Réussite scolaire, Association, PMI, Prévention, Décrochage scolaire, Accompagnement, Grossesse, Metz

L'association des PEP 57, l'Education nationale et la PMI ont uni leurs compétences pour créer, en 2016, le service d'accompagnement des mères lycéennes et collégiennes (Samely). Objectifs ? Prévenir le décrochage scolaire et lutter contre l'isolement grâce à un accompagnement individualisé. Ce, pendant et après la grossesse.

Les enfants intellectuellement précoces, atout ou handicap ?

Article de Marie Sabine Guillon

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 371, octobre 2019, pp. 69-73.

Mots clés : Enfance-Famille, Enfant, Adolescent, Précocité

Les enfants repérés à haut potentiel intellectuel (HPI) se distinguent par une hypersensibilité émotionnelle dans les interactions avec les autres. La faible estime de soi, le sentiment d’être décalé par rapport à leur environnement conduisent la plupart d’entre eux à instaurer une distance relationnelle dans une démarche de défense par la cognition. Le travail exposé ici, qui aborde les différents aspects de la clinique de l’enfant et de l’adolescent HPI, vise à une meilleure appréhension de leurs difficultés sociales et affectives afin de les accompagner dans leur besoin de découvrir le monde.

Accès à la version en ligne