Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 564

Votre recherche : *

Réforme : Quels changements pour les modes d'accueil ?

Article de Céline Fleuet, Jessica Lebris

Paru dans la revue EJE Journal, n° 92, janvier-février 2022, pp. 42-51.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Mode de garde, Réforme, Contestation

Verger, potager, poulailler… Les crèches voient la vie en vert

Article de Michèle Foin

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 1/2597, Semaine du 10 au 16 janvier 2022, pp. 34-36.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Jeune enfant, Enfant, Crèche, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Écologie, Développement durable, Milieu naturel, Environnement, Espace, École, Établissement scolaire, Pédagogie, Projet pédagogique, Projet éducatif, Ferme pédagogique

Avec le réchauffement climatique et la crise sanitaire, les collectivités ont pris conscience de l'importance de végétaliser leurs espaces éducatifs, écoles ou crèches. Passer plus de temps dehors est bénéfique à la santé des jeunes enfants, et à leur développement sensoriel et affectif. Ça l'est aussi pour les professionnels. Le verdissement des crèches ne suffit pas. Il convient d'adapter le projet pédagogique en y incluant davantage le vivant et les éléments naturels.

L'accueil du jeune enfant au XXIème siècle

Article de Laurence Rameau, Lucie Paugam, Hélène Romano, Eric Persinet al.

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 300, décembre 2021, pp. 9-40.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Jeune enfant, Accueil, Accueil collectif de mineurs, Accueil enfant-parents, Assistant maternel, Crèche, Mode de garde, Professionnel de l'enfance, Soutien à la parentalité, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Nourrisson, Puériculture, CAF, Jeu, Respect, Parents, Aménagement de l'espace, Architecture, Communication, Organisation du travail, CAP petite enfance

(…) Cela fait vingt ans que nous avons changé de siècle. Il est temps de se retourner et de se demander ce qui a changé pour les jeunes enfants et pour ceux qui s'en occupent. Avons-nous progressé dans la considération et la pris en charge des plus petits ? Savons nous utiliser les connaissances actuelles sur leur développement pour les soutenir ? Avons-nous créé des lieux susceptibles de les accueillir à la hauteur de ce qu'ils pourraient attendre ? Sommes-nous capables de former des professionnels aptes à les accompagner avec affection, bienveillance et justesse ? De nombreuse questions, que l'on peut résumer en une seule : qu'avons-nous fait de nos rêves de la fin du siècle dernier, ceux qui visaient à faire de la petite enfance un domaine professionnel particulier, à la fois d'excellence et spécifique, à la croisée du social, de l'éducatif et du médical ?

La consultation de puéricultrice aux urgences pédiatriques, bilan d’une pratique innovante

Article de Catherine Guignard, Delphine Parmentier, Assia Smaïl

Paru dans la revue Cahiers de la puéricultrice, n° 352, décembre 2021, pp. 34-38.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Consultation médicale, Puériculture, Urgence médicale, Pédiatrie, Puéricultrice, Compétence professionnelle, Nourrisson

Depuis novembre 2013, la consultation de puéricultrice fait partie intégrante de l’organisation de prise en charge des nourrissons de moins de 3 mois au sein du service des urgences pédiatriques de l’hôpital universitaire Robert-Debré à Paris. L’évolution de cette consultation a permis de s’adapter à la fois aux demandes des professionnels hospitaliers et aux besoins des parents. Les compétences spécifiques de la puéricultrice offrent l’assurance d’un accompagnement ajusté et personnalisé envers la famille tout en travaillant en pluridisciplinarité et en complémentarité.

Mort inattendue du nourrisson et plagiocéphalie : deux préventions (ré)conciliables

Article de Emmanuelle Courtier, Elisabeth Briand Huchet

Paru dans la revue Cahiers de la puéricultrice, n° 352, décembre 2021, pp. 30-33.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Nourrisson, Mort subite du nourrisson, Motricité, Sommeil, Prévention

La position de couchage des nourrissons a souvent varié jusqu’aux préconisations de couchage dorsal strict dans les années 1990, qui ont permis de réduire de 75 % le nombre de morts inattendues du nourrisson. En 2017, un groupe de professionnels a désigné ces conseils de couchage comme les responsables d’une “épidémie” de plagiocéphalie posturale chez les tout jeunes enfants. Saisie de cette polémique, la Haute Autorité de santé a publié, en 2020, des recommandations permettant de concilier la prévention des déformations crâniennes positionnelles et le couchage sur le dos. Retour sur cette réflexion pluriprofessionnelle.

Césarienne en urgence : de la détresse à l’illusion

Article de Celia Du Peuty

Paru dans la revue La Psychiatrie de l'enfant, vol. LXIV, n° 2, juillet-décembre 2021, pp. 189-196.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Césarienne, Urgence, Relation soignant-soigné, Relation enfant-parents, Traumatisme, Image mentale, Anxiété

Nous soutenons ici l’hypothèse que la naissance d’un bébé, et singulièrement la césarienne réalisée en urgence, est l’occasion de vivre une expérience régressive, résonnant avec les vécus primaires du sujet. Les expériences archaïques vécues par les parturientes durant l’enfance sont alors reconvoquées et la césarienne risque d’être vécue comme un moment de détresse. La position parentale soignante de l’équipe obstétricale peut toutefois permettre que la césarienne soit l’occasion d’une illusion positive, ce qui soutient l’intégration psychique de cet événement. À défaut, une rencontre ultérieure avec un soignant, inscrit dans une préoccupation soignante primaire, peut permettre d’apaiser la détresse. C’est ce que nous étudierons à travers trois vignettes cliniques.

Accès à la version en ligne

Le QCEE : un nouvel outil pour étudier le développement de la compréhension des émotions par l’enfant

Article de Evelyne Thommen, Laetitia Baggioni, Aline Veyre, et al.

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 413-434.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Enfance-Famille, Psychologie du développement, Émotion, Questionnaire, Outil, Visage, Jeune enfant, Enfant, Peur, Colère

La reconnaissance et la compréhension des émotions par l’enfant sont des aspects fondamentaux de son développement. L’étude présente les résultats obtenus à partir de l’évaluation de 284 enfants âgés de 41 à 135 mois. Le QCEE (Questionnaire de Compréhension des Émotions pour Enfants) a été utilisé comme outil de récolte des données. La reconnaissance émotionnelle est évaluée à l’aide d’expressions faciales alors qu’une tâche d’inférence d’émotions à partir d’une histoire permet d’évaluer plus spécifiquement la compréhension des émotions. Les résultats montrent que la joie est l’émotion la mieux reconnue, quels que soient l’âge et la modalité de présentation. La peur est mieux reconnue dans une histoire avec un contexte, plutôt que sur un visage, contrairement à la colère. Ces résultats permettent de montrer le partage très progressif des conventions de représentations des émotions sur le visage et dans les récits au cours du développement. Cet outil en langue française pourra être utilisé par les professionnels qui interviennent sur le développement du raisonnement émotionnel des enfants.

Accès à la version en ligne

Effets d’un entraînement associant habiletés phonémiques et musicales sur la conscience phonémique des enfants de 5 ans

Article de Johanne Belmon, Magali Noyer Martin, Sandra Jhean Larose

Paru dans la revue Enfance, vol. 73, n° 4, octobre-décembre 2021, pp. 363-390.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Apprentissage précoce, Lecture, Acquisition du langage, Musique, Jeune enfant, Acquisition des connaissances, Son

En maternelle, la conscience phonémique est reconnue comme un prédicteur de réussite ultérieure en lecture. L’objectif de cet article est d’analyser les effets d’un entraînement associant musique et conscience phonémique sur les habiletés phonémiques des enfants de cinq ans. Il s’agit donc de transposer des pratiques déjà répandues dans le milieu de la rééducation de la dyslexie à la population typique, à savoir l’utilisation d’entraînements musicaux comme outil d’apprentissage en conscience phonémique. 54 enfants de cinq ans bénéficient soit d’un entraînement phonémico-musical, soit d’un entraînement exclusivement phonémique à raison de deux sessions de 25 minutes par semaine durant 7 semaines. Les principaux résultats mettent en évidence l’effet bénéfique de l’entraînement phonémico-musical comparé à l’entraînement exclusivement phonémique. Les enfants du groupe phonémico-musical sont capables de réaliser des tâches phonémiques plus complexes que ceux du groupe exclusivement entraînés par la conscience phonémique à la fois concernant le traitement cognitif alloué à la tâche (épi vs métaphonémique), la position du phonème dans le mot (initiale vs finale) ainsi que sur le niveau de difficulté des items.

Accès à la version en ligne

La croissance du jeune enfant

Article de Fanny Covelli

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 299, novembre 2021, pp. 37-38.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Nourrisson, Développement, Corps, Alimentation, Psychologie du développement

Le bébé grossit et croît plus vite durant les premières années de sa vie qu’à tout autre moment. Cette croissance se mesure par l’évolution de son poids et de sa taille, deux indicateurs permettant de surveiller l’existence d’un développement harmonieux et de détecter d’éventuelles pathologies. Bien que la croissance physique de l’enfant soit “programmée”, bien grandir demande certaines conditions. Connaître les repères de croissance permet de bien accompagner le tout-petit dans son développement somatique.

La conscience phonologique, des prérequis nécessaires

Article de Euryale Béat, Agathe Janvier

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 299, novembre 2021, pp. 29-30.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Jeune enfant, Apprentissage, Lecture, Acquisition du langage

L’observation des enfants permet aux professionnels de leur proposer des activités correspondant à leurs besoins du moment. Commencer à s’exprimer clairement, à enrichir son vocabulaire, à juxtaposer plusieurs phrases à la structure construite sont autant d’indicateurs annonçant que le tout-petit est prêt à développer sa conscience phonologique. Quels sont, plus précisément, ces prérequis et quels types d’activités mettre en place pour effectuer un travail consacré aux syllabes et aux phonèmes ?