Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 756

Votre recherche : *

Les opportunités de l'intelligence artificielle

Article de Catherine Piraud Rouet

Paru dans la revue L'Assmat, n° 206, avril-mai 2024, pp. 44-46.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Intelligence artificielle, Assistant maternel, Professionnel de l'enfance

Les colères de bébé

Article de Véronique Sztark, Miriam Rasse, Laurent Bachler, et al.

Paru dans la revue Spirale, n° 108, pp. 17-130.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Nourrisson, Colère, Psychologie du développement, Frustration, Morale, Culture, Pleurs, Parentalité, Autonomie, Crise, Prévention précoce, Psychologue, PMI, Tolérance, Fonction contenante, Jeu, ASE, Enfant placé

Un tout petit enfant qui ne ferait aucune colère, ce serait très inquiétant...
Et pourtant quand il ou elle crie, hurle, pleure, se débat, se roule par terre, tape des pieds ou lance des objets, quand il ou elle a ces accès de rage – on disait avant qu’il ou elle faisait « des caprices » quand Françoise Dolto parlait de « réaction insolite qui gêne tout le monde » - nous autres, parents ou professionnels de la petite enfance, nous retrouvons démunis, n’y comprenons pas grand-chose et réagissons souvent de travers.
Alors, comment déchiffrer ces colères de bébé ? Sont-elles à réprimer, à calmer, à contenir, à canaliser, à éviter, à éloigner, à ignorer ? Comment aider le tout-petit à se connaître et à reconnaître ses émotions ?
Parce que vous savez bien sûr que ces colères sont indispensables au développement des tout-petits...
Alors explorons comment, en famille, dans les lieux d’accueil, de soins ou de culture, sont accueillies ces colères et quelles stratégies les adultes mettent en place pour les prévenir, les identifier et les « traiter ».

Accès à la version en ligne

Les écrans

Article de Frédéric Groux

Paru dans la revue EJE Journal, n° 105, mars-avril 2024, pp. 20-27.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Développement cognitif, Technologie numérique, Relation enfant-parents, Interaction

Sommaire composé de 6 articles :
- Écran, vous avez dit écran ?
- L'écran, assistant parental
- L'écran régulateur émotionnel
- Ressources et prévention
- L'écran,, baby-sitter
- L’écran, toxique ou "autodestructeur"

La conjugaison des temps et ses aléas confusionnels en périnatalité

Article de Elisabeth Darchis

Paru dans la revue Dialogue, n° 243, mars 2024, pp. 19-35.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Thérapie familiale, Temps, Répétition, Psychanalyse, Génération, Histoire familiale, Psychisme, Émotion, Périnatalité, Symptôme

La période périnatale suscite un bouleversement psychique de la famille où le passé, le présent et le futur s’entremêlent. Quand des traumatismes ont affecté des générations en amont, il est possible qu’un passé non élaboré resurgisse à la naissance d’un enfant. Des organisations défensives délétères se transmettent sans transformation. Une confusion des temps peut s’installer, entre passé et présent, obturant le futur, plongeant la nouvelle famille dans de la désorganisation, faisant apparaître des symptômes. Les autrices proposent un éclairage théorique, puis des vignettes cliniques dont un accompagnement de thérapie familiale psychanalytique périnatale pour permettre à la nouvelle famille de se différencier et de construire un avenir détoxifié et « déconfusionné ». Le développement favorable de l’enfant et une parentalité plus harmonieuse peuvent en découler au bénéfice de tous.

Accès à la version en ligne

Les grands affects du tout-petit

Article de Alexandre Hugues

Paru dans la revue Empan, n° 133, mars 2024, pp. 47-52.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Nourrisson, Affectivité, Émotion, Soin, Inconscient, Corps, Souffrance, Posture professionnelle

De la prise en compte de la vie sensorielle et psychique du bébé jusqu’à celle de la douleur, nous essaierons de distinguer émotions et affects pour en illustrer les incidences dans la pratique d’un prendre soin du lien.

Accès à la version en ligne

Reprendre ses marques après une séparation

Article de Catherine Piraud Rouet

Paru dans la revue L'Assmat, n° 205, février-mars 2024, pp. 44-46.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Assistant maternel, Séparation, Divorce, Logement, Agrément, Accueil, Jeune enfant, Pratique professionnelle

Une rupture conjugale peut constituer une épreuve délicate à surmonter sur le plan de son activité professionnelle. Des préoccupations matérielles diverses viennent souvent se greffer sur un mal-être plus ou moins profond, qui met en péril l’équilibre de la relation avec les enfants accueillis. Les clés pour relever la tête… et prendre un nouveau départ.

Penser l'organisation des MAM

Article de Frédéric Conseil

Paru dans la revue L'Assmat, n° 205, février-mars 2024, pp. 19-29.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, MAM, Assistant maternel, Organisation, Planification, Financement, Politique, Conflit, Échange, Projet, Projet éducatif, Délégation, Employeur, Autogestion, Relation entre pairs

Économique pour les collectivités, les maisons d’assistantes maternelles (MAM) répondent aux aspirations d’une partie des assistantes maternelles désireuses de rompre leur isolement professionnel tout en apportant une souplesse de fonctionnement plébiscitée par les parents. Jusqu’alors porté surtout par la volonté des professionnelles, leur développement bénéficie désormais davantage de soutien et d’accompagnement, principalement lors de leur création. Mais, en l’absence de hiérarchie, leur bon fonctionnement reste fortement dépendant de la capacité des assistantes maternelles à s’autogérer et à s’organiser. Mûrir le projet, formaliser l’organisation interne, favoriser la communication entre professionnelles, voire se faire accompagner constituent des impératifs pour surmonter la masse importante de travail occasionnée par la gestion d’une telle structure.

L’exercice de la puéricultrice en libéral

Article de Laëtitia Stanislawski, Estelle Ledon, Delphine Valenza Quesnoy, et al.

Paru dans la revue Cahiers de la puéricultrice, n° 374, février 2024, pp. 11-33.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Puéricultrice, Déontologie, Profession libérale, Statut professionnel, Législation, Association, Jeune enfant, Témoignage, Infirmier, Partenariat, Soin, Assurance maladie, Sécurité sociale, Pédiatrie

Plébiscité par de plus en plus de puéricultrices, l'exercice libéral tend à se développer mais se confronte à de nombreux freins comme l'absence de statut et de nomenclature propres aux puéricultrices et adaptés à la population pédiatrique. L'offre de soins libérale actuelle à destination des enfants et des familles nécessite d'être repensée et développée. La puéricultrice représente un atout majeur pour y répondre et s'intégrer au sein d'un maillage pluridisciplinaire et territorial. Il est essentiel pour cela de s'informer, de créer un réseau et de fédérer les professionnelles pour répondre aux besoins croissants de cette population et faire reconnaître les puéricultrices libérales auprès des différentes instances représentatives et gouvernementales.

Être puéricultrice à Hong Kong

Article de Anne Sophie Saint Aubin

Paru dans la revue Cahiers de la puéricultrice, n° 374, février 2024, pp. 35-38.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Puéricultrice, Témoignage, Culture, Profession libérale, Soutien à la parentalité, Intervention à domicile, Chine

Exporter la profession d’infirmière puéricultrice là où n’existe aucun équivalent de notre métier : c’est ce que Bénédicte Le Caherec, puéricultrice et formatrice en école d’auxiliaires de puériculture, a expérimenté entre 2019 et 2022. Elle raconte son expérience d’expatriation à Hong Kong, où elle a créé son activité de puéricultrice indépendante, alors que sévissait l’épidémie de Covid-19.

Les transmissions

Article de Laurence Rameau

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 326, février 2024, pp. 9-22.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Transmission, Professionnel de l'enfance, Relation équipe éducative-famille, Empathie, Parentalité, Accompagnement, Coéducation, Communication, Parents, Micro-crèche, Livre, Séparation, Lecture, Confiance, Émotion, Échange, Éducation, Jeune enfant, Environnement, Soutien à la parentalité, Relation enfant-parents, Livre pour enfant

Lorsque nous interrogeons les pratiques d'accueil et d'éducation des jeunes enfants mises en œuvre dans les crèches ou chez une assistante maternelle, cela revient toujours à se demander pourquoi les choses sont faites ainsi. Et force est de constater que souvent, nous avons perdu le sens de certaines de ces pratiques qui, malgré tout, continuent d'exister. C'est le cas pour les transmissions, celles que nous faisons chaque soir aux parents et celle que nous attendons d'eux chaque matin. Devenue routinière, obligatoire et ritualisée, cette façon de procéder semble rassurer certains professionnels, et sans doute aussi quelques parents. Mais qu'apporte-t-elle réellement, quelle est sa valeur ajoutée au bien-être de l'enfant ? C'est le sens de ce dossier, qui propose de réinterroger la pratique en la mettant en rapport avec la réalité vécue par le tout-petit.