Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 277

Votre recherche : *

Parcoursup : pas de répit pour les formations du social

Article de Emmanuelle Lescaudron

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3165, 19 juin 2020, p. 17.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Travail social : Formation, Formation initiale, Travail social, Adaptation, Procédure, Gestion administrative, Organisme de formation

En 2019, la mise en place de Parcoursup faisait office de grand épouvantail, avec la fin des concours d’entrée pour les formations du social. Cette année, les oraux ont été supprimés ou adaptés à cause de la crise sanitaire, et la sélection a été plus compliquée.

Formation en travail social : « Les signaux sont au rouge »

Article de Brigitte Bègue

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3163, 5 juin 2020, p. 10.

Mots clés : Travail social : Formation, Crise, Épidémie, Formation initiale, Diplôme, Stage, Précarité

Alors que leurs stages sont suspendus ou supprimés, les étudiants en travail social subissent aussi les effets de la crise sanitaire du Covid-19. Déléguée générale de l’Unaforis, Diane Bossière s’inquiète de la raréfaction des stages.

Formation et confinement - 2020, odyssée d’une promotion 2.0

Article de Myriam Léon

Paru dans la revue Lien social, n° 1272, 28 avril au 11 mai 2020, pp. 12-13.

Mots clés : Travail social : Formation, Enseignement à distance, Travailleur social, Formation professionnelle, Organisme de formation

Stages annulés, fermeture des établissements, mobilisation des étudiants pour renforcer les équipes en difficulté et... continuité de la formation. Les centres de formation en travail social jonglent avec les injonctions paradoxales pour poursuivre leur mission.

Accès à la version en ligne

Formations à la carte : édition 2020

Article de Noémie Gilliotte, Gladys Lepasteur, Clémence Dellangnol, et al.

Paru dans la revue Direction(s), suppl. au n° 186, mai 2020, pp. 3-119.

Mots clés : Travail social : Formation, Directeur d'établissement, Établissement social et médicosocial, Formation, CAFDES, DEIS, CAFERUIS, Compétence, Formation professionnelle continue, Management, Action sociale et médicosociale, Relation travailleur social-usager, Diplôme, Organisme de formation, VAE, Réforme

Que vous soyez directeur, cadre ou travailleur social, que vous fassiez vos premiers pas dans votre fonction ou que vous soyez un professionnel aguerri, la formation initiale et continue est un passage incontournable pour prendre vos marques, du galon ou rester en phase avec les évolutions de votre secteur. Mais le paysage de la formation est en plein chamboulement. Outre le passage au niveau 2 de plusieurs diplômes phares du secteur dans le cadre de la réingénierie des diplômes du travail social, la mise en oeuvre de la nouvelle réforme de la formation continue (portée par la loi Avenir professionnel du 5 septembre 2018) va demander aux organisations comme aux salariés un temps de digestion accéléré afin de saisir rapidement des nouvelles dispositions.

Autant de raisons de vous offrir cette nouvelle édition du cahier spécial Formation pour lequel, cette année encore, Direction[s] a uni son expertise avec celle du site d'emploi dédié aux métiers du social et médico-social : le Média Social Emploi. Au menu de cette édition actualisée ? Outre des conseils et la présentation des différents types de cursus pour les directeurs et leurs équipes, vous y trouverez 40 fiches métiers et une liste des organismes de formation référencés par spécialité et par département. Face à vos besoins, une offre pléthorique existe, de durée, de contenu et de niveau de qualification différents. Sans prétendre à l'exhaustivité, cet opus vous aidera à faire les bons choix.

Emmaüs Connect : donner aux acteurs de l’accompagnement social et médico-social les moyens d’agir face à la précarité numérique

Article de Jean Deydier

Paru dans la revue Vie sociale, n° 28, 4/2019, pp. 77-87.

Mots clés : Travail social : Formation, Technologie numérique, Accompagnant éducatif et social, Exclusion sociale, Formation, Travailleur social, Illectronisme, Emmaüs Connect

Dans un contexte de digitalisation accélérée de la société, plus d’un Français sur quatre est aujourd’hui en difficulté numérique. Cet article propose un éclairage sur les actions menées par Emmaüs Connect depuis six ans pour répondre à ce défi social du XXIe siècle : faire du numérique une chance pour tous. Il présente les moyens de sensibilisation et d’action développés par Emmaüs Connect. Son leitmotiv : donner les moyens d’agir face à la précarité numérique aux acteurs de l’accompagnement social et médico-social.

Accès à la version en ligne

Faciliter l'accueil des apprenants

Article de Pascale Etienne, Laurence Jeunet, Maud Leger, Dominique Mellevalet al.

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 279, mars 2020, pp. 9-11.

Mots clés : Travail social : Formation, Accueil, Accompagnement, Apprentissage, Stage, Stagiaire, Organisme de formation, Outil, Etablissement d'accueil du jeune enfant

Dans l'objectif d'une amélioration des pratiques professionnelles autour de l'accueil des apprenants en établissement d'accueil du jeune enfant, nous proposons de nous orienter vers une responsabilité plus partagée dans les années à venir. L'idée de cette démarche innovante menée à Lyon est de faciliter les stages et l'accueil des futurs collaborateurs par la mise au point d'une "boîte à outils" conçue pour soutenir l'accompagnement des apprenants avant, pendant et après le stage, en lien avec les centres de formation.

Ici et ailleurs, permettre la rencontre s'impose !

Article de Laurent Giralt, Marion Vernay

Paru dans la revue Le Sociographe, n° 69, mars 2020, pp. 109-114.

Mots clés : Travail social : Formation, Mobilité géographique, Formation, Travailleur social, Identité professionnelle, Professionnalisation, Rencontre, Altérité, Voyage, Représentation sociale

Travailler sur la construction des identités et postures professionnelles des futurs travailleurs sociaux implique de mettre en œuvre des démarches innovantes pour étudier les concepts. L’IRTS de Perpignan propose depuis une dizaine d’années à ses apprenants d’aller vivre les questions d’altérité et de travailler la rencontre à l’autre sur des territoires où langue, culture, usages et religions perturbent les codes et repères. L’ici et l’ailleurs, n’est pas une « étude comparative » entre bassins de vie, mais un voyage exploratoire personnel où l’étudiant va devoir mettre en œuvre et développer des compétences pour rencontrer les individus qui habitent ces espaces, en questionnant particulièrement sa posture. Ce texte vient en apporter leur témoignage.

Accès à la version en ligne

Médico-social : un nouveau départ pour l’apprentissage ?

Article de Irène Lopez, Florence Breitwieser

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3142, 17 janvier 2020, pp. 28-32.

Mots clés : Travail social : Formation, CFA, Apprentissage, Besoin, Vieillissement, Profession, Accompagnement, Rééducation

Dossier composé de trois articles:
- Médico-social : un nouveau départ pour l’apprentissage ?
- Ile de la réunion : Création d’un CFA « aide à la personne ».
- « Nous allons devoir calculer notre marge et nos coûts de revient ».

Le nouveau bac pro "animation-enfance et personnes âgées"

Article de Roselyne Van Eecke

Paru dans la revue Le Journal de l'animation, n° 205, janvier 2020, pp. 76-81.

Mots clés : Travail social : Formation, Diplôme, Compétence, Formation, Activité, Personne âgée, Enfant, Animation

L'animation professionnelle a décidément le vent en poupe. Après la création du Cpjeps côté Jeunesse et Sports, ça bouge aussi côté Education nationale stricto sensu. Bientôt seront formés dans les établissements scolaires des candidats au nouveau bac professionnel "animation-enfance et personnes âgées", destiné à former des animateurs généralistes pouvant agir principalement auprès de deux publics : les jeunes et les personnes âgées.

La formation au travail social en Belgique (1920-1940), entre "maternalisme" et professionnalisation

Article de Guy Zelis

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 3 & 4, décembre 2019, pp. 11-21.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Travail social : Formation, Formation, Travail social, Professionnalisation, Maternité, Femme, Rôle, Évolution, Compétence professionnelle, Belgique, 1920-1940

L’étude de la formation au travail social en Belgique (1920-1940) veut souligner deux axes qui paraissent traverser la formation au travail social : le « maternalisme » d'une part, et la professionnalisation d'autre part. Maternalisme et professionnalisation sont potentiellement contradictoires. Malgré le succès des féministes pour projeter les rôles maternels et domestiques dans la sphère publique, le «maternalisme » rappelle les prémisses selon lesquelles la maternité était considérée comme le rôle primordial des femmes ; en conséquence, le foyer était le lieu premier des femmes et les compétences féminines concernaient d'abord les domaines de l'éducation. L'élargissement du rôle familial et maternel des femmes constitue l’un des fondements du « maternalisme » réformiste. De cet élargissement est né le travail social dans une perspective professionnelle. Plutôt qu'une évolution qui conduirait, de 1920 à 1940, du maternalisme à la professionnalisation, l'expression « la maternité comme profession » (que j'emprunte à Christoph Sachsse) exprime la tension existant entre les deux pôles de l'activité à laquelle prépare la formation au travail social.