Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 270

Votre recherche : *

“Le repérage des mineurs prostitués est très compliqué”

Article de Marie Nahmias, Mélanie Dupont, Hélène Pohu

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3173, 28 août 2020, pp. 18-19.

Mots clés : Justice-Délinquance, Prostitution, Mineur, Statut, Victime, Association, Travailleur social, Accompagnement, Pédagogie

Encore très peu étudiée, la prostitution des mineurs déstabilise les acteurs de terrain, souvent démunis face à des jeunes ne revendiquant pas le statut de victime. Hélène Pohu, sociologue, et Mélanie Dupont, psychologue clinicienne, sont à l’origine d’un projet de recherche pluridisciplinaire sur le sujet.

Quelle justice au XXIème siècle ?

Article de Romain Victor, Marie Paule Regnault Lugbull, Jenny Frinchaboy, et al.

Paru dans la revue Cahiers français, n° 416, juillet-août 2020, pp. 17-87.

Mots clés : Justice-Délinquance, Justice, Loi, Réforme, Sanction pénale, Détention, Justice des mineurs, Délinquance juvénile, Droit administratif, Informatique, Technologie numérique, Magistrature, Code

Simplification des procédures, allègement de la charge des tribunaux, transformation du premier degré de juridiction, recours accru aux nouvelles technologies... La loi du 23 mars 2019 de programmation 2018-2022 et de réforme pour la justice vie à rendre le système judiciaire plus moderne et plus efficace. Comment l'organisation de la justice et les métiers juridiques seront-ils affectés par les nouvelles technologies ?

Respect des droits fondamentaux : l'héritage d'Adeline Hazan

Article de Flora Peille

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3169, 17 juillet 2020, pp. 18-19.

Mots clés : Justice-Délinquance, Santé mentale-Souffrance psychique, Enfermement, Prison, Détenu, Centre de rétention administrative, Hôpital psychiatrique, Internement psychiatrique, [DROIT - JUSTICE], Contrôle, Isolement, Contention, Droits de l'homme

Le mandat d'Adeline Hazan au poste de contrôleur général des lieux de privation de liberté s'achève. La psychiatrie et les conditions de détention en maisons d'arrêt ont été ses priorités. Le respect des droits fondamentaux, quels que soient la période et le contexte sociétal et politique, ont été systématiquement mis en avant.

Confinement - Libérer plutôt que contaminer

Article de Myriam Léon

Paru dans la revue Lien social, n° 1272, 28 avril au 11 mai 2020, p. 10.

Mots clés : Justice-Délinquance, Centre de rétention administrative, Prison, Enfermement, Épidémie, Libération conditionnelle

En période de crise sanitaire, les lieux d'enfermement auraient pu devenir des zones de contagion, loin du regard de la population. Militants et vigies de la démocratie ont immédiatement tiré le signal d'alarme.

Accès à la version en ligne

Le miroir de l'infantile chez le sujet

Article de Stéphanie Germani

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 376, avril 2020, pp. 63-67.

Mots clés : Justice-Délinquance, Détenu, Souffrance psychique, Passage à l'acte, Prison, Parole, Enfant

S’appuyant sur son expérience clinique auprès des patients détenus, l’auteure avance l’idée que le terrain carcéral accueille des sujets en perpétuelles expériences limites par suite d’événements du passé où la parole a manqué, où l’acte vient à la place du dire. C’est souvent en réponse à une souffrance psychique infantile, provoquée par des figures d’adultes vampiriques, destructrices, que le détenu passe à l’acte, à la manière d’une tentative de survie psychique.

Accès à la version en ligne

Jeunesse : où va la justice des mineurs ?

Article de Justine Canonne, Hélène Chéronnet

Paru dans la revue Direction(s), n° 185, avril 2020, pp. 22-29.

Mots clés : Justice-Délinquance, Justice des mineurs, Prévention de la délinquance, Délinquance juvénile, Juge des enfants, Répression, Réforme, PJJ, Service civique volontaire, Autonomie, Insertion sociale, Estime de soi

Systématisation de la réponse pénale, alignement du droit des mineurs sur celui des majeurs, recours accru à l'enfermement... Depuis les années 2000, une logique plus coercitive gagne du terrain sur les principes fondateurs de la justice des enfants. Et la réforme de l'ordonnance de février 1945, applicable en octobre 2020, semble confirmer la tendance. Au grand dam des professionnels.

L'impératif de performance qui a irrigué les politiques publiques depuis les années 2000 n'a pas épargné la justice des mineurs, explique la sociologue Hélène Chéronnet. Un secteur où il a entraîné un bouleversement des pratiques et des identités professionnelles au sein de la Protection judiciaire de la jeunesse comme de l'institution judiciaire.

A Meaux (Seine-et-Marne), le Fil d'Ariane mise sur l'autonomie des jeunes franciliens placés sous protection judiciaire. Ce dispositif, qui articule logement individualisé et accompagnement soutenu, vise tant la restauration de l'estime de soi que l'insertion dans le cadre d'un projet professionnel.

“Un tchat pour les jeunes femmes victimes de violences”

Article de Lola Fourmy, Louise Delavier, Ynaée Benaben

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3150, 6 mars 2020, pp. 36-37.

Mots clés : Enfance-Famille, Justice-Délinquance, Femme, Violence, Écoute, Technologie de l'information et de la communication, Accompagnement, Association

Depuis 2016, l’association En avant toute(s) œuvre à la prévention et à l’accompagnement des jeunes femmes victimes de violences. Elle a lancé le premier tchat dédié aux moins de 25 ans qui permet aux victimes de se confier et d’être orientées vers des associations spécialisées.

Centre éducatif fermé : pour un ado, la chance de prendre une autre voie

Article de Eléonore de Vaumas

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3150, 6 mars 2020, pp. 30-34.

Mots clés : Justice-Délinquance, Mineur, CEF, Projet éducatif, Stage, Formation, Prise en charge, Environnement social, Loisir, Culture, Poitiers

Alternative à l’incarcération, les centres éducatifs fermés, ou CEF, s’appuient sur un projet éducatif renforcé. Il doit permettre aux mineurs de sortir de leur parcours de délinquance. Régulièrement caricaturé, le dispositif affiche toutefois quelques belles réussites, à l’instar du CEF Nouvel Horizon du Vigeant, à cinquante minutes de Poitiers.