Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 3249

Votre recherche : *

Immigrés âgés - Les invisibles

Article de Rozenn Le Berre, Antoine Math

Paru dans la revue Lien social, n° 1309, 18 au 31 janvier 2022, pp. 18-24.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Immigré, Personne âgée, Foyer logement, Travailleur immigré, Rapport, Rénovation de l'habitat, Prise en charge, Retraite, Accompagnement social, Accès aux droits, Invisibilité sociale, Suivi médical, Bailleur, Bachelay (Alexis), ARELI, Lille

En 2013, Alexis Bachelay, député PS des Hauts-de-Seine, présentait un texte très attendu : le rapport de la mission d’information sur les immigrés âgés. Il contenait quatre-vingt-deux préconisations pour une meilleure prise en charge de ce public oublié. Presque dix ans après, selon les militants : « rien n’a changé ».

Immigrés âgés - Les invisibles
Reportage - Cohabitation intergénérationnelle
Entretien avec Antoine Math - Politiques publiques : rien n’a changé

La maison de retraite qui réveille l'envie des résidents de prendre en main leur quotidien

Article de Solange de Fréminville

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 1/2597, Semaine du 10 au 16 janvier 2022, p. 44.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, EHPAD, Établissement pour personnes âgées, Maison de retraite, Dépendance, Autonomie, Participation, Empowerment, Personne âgée, Aide médico-psychologique, Posture professionnelle, Hérault, Villeneuve-lès-Maguelone

Villeneuve-lès-Maguelone (Hérault). Dans l'Ehpad communal, les résidents sont encouragés à faire par eux-mêmes ce qu'ils souhaitent, selon leurs capacités.

Une équipe mobile fait de la prévention en Ehpad

Article de Alexandra Luthereau

Paru dans la revue Direction(s), n° 204, janvier 2022, pp. 18-20.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Prévention sanitaire, EHPAD, Personne âgée, Vieillissement, Dépendance, ARS, Expérimentation, Nord

L'ARS Hauts-de-France a lancé en 2019 un dispositif expérimental de trois ans afin de préserver la santé des personnes âgées vivant en Ehpad. Objectif : instaurer une culture de la prévention adaptée et individualisée dans chaque établissement auprès de tous les personnels.

Autonomie : "L'enjeu n'est pas la gouvernance, mais le financement"

Article de Isabelle Raynaud, Nicolas Mérigot

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 47/2593, Semaine du 6 au 12 décembre 2021, pp. 14-15.

Mots clés : Personne âgée, Dépendance, Vieillissement, Autonomie, Élaboration de la loi, Établissement pour personnes âgées, EHPAD, Maison de retraite

Directeur général de Korian France, entreprise privée qui gère des maisons de retraite, résidences services et services d'aide à domicile, Nicolas Mérigot fait partie des rares acteurs du secteur à n'être pas déçu par le report de la loi "grand âge".

Violences sexuelles : accompagner la parole

Article de Alexandra Marquet, Mariem Majdi, Florence Leggio, et al.

Paru dans la revue ASH Domicile, hors-série n° 12, décembre 2021, pp. 3-41.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Violence, Abus sexuel, Accompagnement, Parole, Agression, Aide à domicile, Vulnérabilité, Conditions de travail, Personne âgée, Personne handicapée, Pathologie, Formation, Sexualité, Victime, Prévention, Harcèlement sexuel, Employeur, Salarié

PARLER POUR DENONCER. Octobre 2017. L’affaire Weinstein éclate. Depuis, le mouvement MeToo a déferlé. Les victimes osent enfin parler. Haut et fort. Les violences et les agressions sexuelles ne sont plus ni tues ni tolérées. Les premières à briser le silence ont été des femmes connues, évoluant dans des sphères socialement protégées : actrices, militantes, chanteuses… Depuis, le mouvement s’est inscrit dans la durée. De nombreuses anonymes se sont jointes à cette déferlante en se manifestant sur les réseaux sociaux ou en saisissant la justice. A l’heure où les violences sexuelles apparaissent enfin à la une de l’actualité, où les commissions d’enquête se multiplient sur le terrain, le domicile reste encore et toujours le lieu de l’intime où il est difficile de s’exprimer et ainsi d’être entendu. C’est dans ce cadre que les auxiliaires de vie et autres aides à domicile interviennent. Seules, sans avoir été sensibilisées, elles accompagnent des personnes vulnérables, dont certaines pathologies peuvent entraîner des comportements sexuels déviants. Propos vulgaires, mains baladeuses, gestes brutaux ou dégradants. C’est bien cette réalité, la leur, qui est mise au jour par l’étude inédite réalisée par l’université de Poitiers.

ENTENDUE, SOUTENUE. Comment réagir quand on n’est ni préparée, ni soutenue ? Quand les conditions de travail et d’emploi sont dégradées, quand on est une femme seule, que l’on a des enfants à nourrir et que l’on est clairement en situation de fragilité économique et sociale ? Comment ne pas être exposée ? Comment agir lorsque l’on est le témoin indirect de violences sexuelles ou si de sérieux doutes existent quant à la nature d’un hématome ? Comment comprendre certains silences ? Autant de situations difficiles à appréhender pour ces femmes et ces hommes venus au départ pour aider une personne dans l’exécution de gestes de la vie quotidienne. Parler et partager sont, comme toujours, les premières voies pour appréhender la situation puis rechercher des solutions. Encore faut-il être entendue et encouragée. C’est le rôle principal des employeurs : protéger des salariées exposées dans une société qui continue de nier les désirs charnels des personnes très âgées ou en situation de handicap, qui peuvent être tour à tour victimes ou bourreaux.

GENERALISER LE CADRE PROTECTEUR. Les professionnels le savent, pour se préserver, des attitudes sont à privilégier : tenues vestimentaires plutôt larges, bannir les petits noms ou le tutoiement sous la douche, bien choisir ses mots pour éviter toute incompréhension. Parfois, et malgré toutes ces précautions, la situation dérape. Le Baluchonnage a posé un cadre protecteur duquel pourraient s’inspirer les services à domicile : la mixité des intervenants, ne pas isoler les salariées en leur proposant une permanence clinique 24 heures sur 24. L’enjeu est d’instaurer une véritable politique de prévention pour ces professionnelles encore identifiées comme « la bonne à tout faire ». Les formations et autres sensibilisations sont encore déficitaires et insuffisantes. L’engagement de chacun des acteurs est nécessaire pour espérer sur ce front une éclaircie : amélioration des conditions d’emploi, formations des intervenants, sensibilisations des bénéficiaires et soutien des professionnels avec un mot d’ordre : mettre fin au mécanisme d’euphémisation.

Evaluation gériatrique et sociale des patients insuffisants cardiaques par l'infirmière dans la FIL-EAS ic

Article de Mathilde Le Caignec, Caroline Birgy, Jocelyne Candel, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 37-44.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Épidémie, État dépressif, Étude de cas, Évaluation, Gériatrie, Grille d'analyse, Hospitalisation à domicile, Indicateur, Infirmier, Maladie cardiovasculaire, Maladie chronique, Outil, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prise en charge, Recherche, Statistiques, Vieillissement, Vulnérabilité

L’utilisation de grilles d’évaluation gériatrique et sociale par des infirmières dédiées pour les patients hospitalisés pour insuffisance cardiaque aiguë permet un retour précoce et sécurisé au domicile en hospitalisation à domicile. Ces grilles isolent un sous-groupe de patients plus âgés et à haut risque de réhospitalisation pour lesquels des actions spécifiques peuvent être envisagées.

Besoins et ressentis des aidants en oncogériatrie, utilité d'un serious game

Article de Florence Rollot Trad, Maxime Cheron, Isabelle Fromantin, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 31-36.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Accompagnement, Aidant familial, Aide technique, Besoin, Cancer, Enquête, Étude de cas, Évaluation, Gériatrie, Innovation, Jeu, Méthode, Personne âgée, Questionnaire, Recherche, Relation d'aide, Suivi médical, Traitement médical, Vieillissement

Face à une population vieillissante, les aidants sont de véritables alliés, partenaires indispensables au bon déroulement du parcours de soins des personnes âgées malades. L’objectif de cette étude était d’analyser leurs besoins en oncogériatrie, afin de vérifier la pertinence du développement d’un serious game pour les y aider. Si le besoin de mieux accompagner les aidants en oncogériatrie est reconnu, ces derniers valorisent surtout la nécessité d’échanges humains.

La prise en charge complète du step 1 au step 5

Article de Nicolas Homehr, Catherine Takeda, Mathieu Arnau

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 26-28.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Dépendance, Dépistage, Diagnostic, Épidémie, Évaluation, Innovation, OMS, Personne âgée, Prévention, Prise en charge, Projet thérapeutique, Soin, Suivi médical, Technologie numérique, Vieillissement, Dispositif

La prise en charge complète du step 1 au step 5 du programme Integrated Care for Older People nécessite la mise en place d’un nouveau parcours de soins. Celui-ci doit tenir compte des ressources de chaque territoire et s’orienter vers le maintien des capacités des seniors.

Contenu et application du step 2 d'Icope, retour d'expérience des infirmières

Article de Sandrine Vaysset, Caroline Oliveira Soares, Fati Nourhashemi, Barka Belguendouz

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 23-25.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Coopération, Dépendance, Étude de cas, Évaluation, Expérience, Expérimentation, Formation, Infirmier, Innovation, Outil, Personne âgée, Prévention, Projet de vie, Technologie numérique, Télé-alarme, Télémédecine, Vieillissement

Avec la mise en œuvre du programme Icope, les infirmiers ont suivi une formation spécifique, théorique et pratique, qui leur a permis d’élargir leur champ de compétences. Cette démarche a été l’occasion d’agrandir et de consolider leur réseau professionnel de coopération tout en consolidant leur place, cruciale, dans la prévention au sens large auprès de la personne âgée. L’objectif du programme Icope est de proposer un suivi au long cours du senior, intégré à son projet de vie.

Le télésuivi infirmier, une innovation en gériatrie

Article de Caroline Berbon, Maria Soto, Véronique Bezombes, et al.

Paru dans la revue Soins gérontologie, n° 152, novembre-décembre 2021, pp. 20-22.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Accompagnement, Aide technique, Dépendance, Évolution, Gériatrie, Infirmier, Innovation, Médecin, OMS, Outil, Personne âgée, Pratique professionnelle, Prévention, Prise en charge, Santé, Soin, Suivi médical, Technologie numérique, Télé-alarme, Télémédecine, Vieillissement, Dispositif

Le programme de l’Organisation mondiale de la santé Integrated care for older people implique le suivi au long cours des nombreux seniors inscrits. Cela est rendu possible par le télésuivi infirmier, mais nécessite l’appropriation de nouvelles compétences par les infirmiers qui le mettent en œuvre.