Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 51 à 60 sur un total de 2490

Votre recherche : *

"Je suis fou, et vous ?" Plaidoyer pour la cause des personnes en souffrance psychique

Livre de Claude Deutsch, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Santé mentale, Folie, Souffrance psychique, Usager, Citoyenneté, Dignité, Participation, Empowerment, Responsabilité, Psychiatrie, Traitement médical, Éthique, Soin, Consentement, Intégration, Handicap mental, Sujet, Reconnaissance, Société, Approche historique

Ce livre analyse le chemin parcouru par les intéressés eux-mêmes entre la disqualification des « fous » et la prise de parole des « usagers » afin d’éclairer les concepts en œuvre dans le mouvement d’émancipation des personnes en souffrance psychique.
Peut-on considérer les fous, non plus comme des personnes à part, mais comme des personnes à part entière ? En interrogeant les concepts dans une démarche étayée tant par la recherche philosophique et historique que par la parole des intéressés, l’ouvrage s’inscrit dans le mouvement des mad-studies qui reste, en France, à développer. Si la disqualification a longtemps été le sort des « fous », comment la comprendre pour mieux la contester ?

Accès à la version en ligne

Les tout-petits, le monde et les albums

Livre de Jeanne Ashbe, Ramona Badescu, Patrick Ben Soussan, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Petite enfance-Périnatalité, Jeune enfant, Nourrisson, Livre pour enfant, Lecture, Psychologie du développement, Éveil, Relation adulte-enfant, Culture, Médiation éducative

Comment éduquer les jeunes enfants accueillis à la crèche aujourd'hui ? Quel projet pédagogique construire pour eux ? Sur quelles valeurs pédagogiques et sur quelles conceptions du développement de l'enfant s'appuyer ? Comment modifier certaines pratiques pédagogiques obsolètes et pourquoi le sont-elles ? Comment créer une réelle pédagogie de la petite enfance ? Que signifient les termes utilisés dans les projets éducatifs des crèches ? À quelles théories renvoient-ils exactement ? De nombreuses recherches en psychologie du développement de l'enfant, en sciences cognitives et en neurosciences, nous apportent de nouvelles connaissances au sujet des petits.
De découvertes en découvertes, nous comprenons de mieux en mieux la vie du bébé. C'est pourquoi nos pratiques éducatives changent et s'adaptent, voire se recréent. En se rapprochant des chercheurs, les praticiens gagnent en confiance, en compétence et c'est l'enfant qui, au final, est mieux respecté dans son être et son devenir. Dans une confrontation inédite entre la recherche et la pratique, les toutes dernières connaissances en matière de développement et d'apprentissage pénètrent les murs de la crèche, décloisonnant ainsi le champ du savoir théorique de celui de la pratique, pour offrir un véritable espace d'épanouissement au jeune enfant.
C'est un pari audacieux qui donne une chance à tous les professionnels de la petite enfance de pouvoir comprendre les réels besoins des tout-petits et de savoir comment y répondre au mieux. Puisse ce livre aider l'ensemble des professionnels des crèches à contribuer à la richesse et à l'importance de la petite enfance.

Psychologie de la coparentalité. Concepts, modèles et outils d'évaluation

Livre de Nicolas Favez, édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Enfance-Famille, Psychologie, Famille, Parentalité, Parents, Enfant, Relation enfant-parents, Homoparentalité, Famille recomposée, Relation familiale, Séparation, Maintien du lien, Modèle parental

Cet ouvrage, au carrefour de la psychologie clinique et de la psychologie de la famille, brosse un panorama des connaissances actuelles sur les différentes facettes de la collaboration entre adultes partageant la responsabilité d'élever des enfants, et sa conséquence sur le développement de ces enfants. Traditionnellement, la psychologie s'est surtout intéressée à la relation mère-enfant, selon la répartition des rôles longtemps prédominante et exclusive qui voyait la mère s'occuper de l'espace domestique et le père assurer les ressources de la famille.
La diversification et la complexification croissante des organisations familiales que la société a connues ces dernières années obligent toutefois à élargir le champ de vision : familles "recomposées" après un divorce, duos parentaux formés de parents de même sexe, ou d'un parent et de son propre parent, sont aujourd'hui concernés par cette coparentalité.

Père ou mère ? Entre bisexualité psychique et différence des sexes

Livre de Jacques André, André Beetschen, Jean François Chiantaretto, Catherine Chabert, et al., édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Identification, Identité sexuelle, Bisexualité, Père, Mère, Relation enfant-parents, Différenciation sexuelle, Psychanalyse

Les pédagogies nouvelles

Livre de Jean Paul Resweber, édité par Presses universitaires de France, publié en 2018.

Mots clés : Pédagogie institutionnelle, Pédagogie, Thérapie, Méthode pédagogique, Méthode active, Dynamique de groupe, Éducation

url

L'adolescence en poche. Comprendre et aider nos adolescents

Livre de Grégory Hauswald, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Psychologie du développement, Éducation, Accompagnement

Pour comprendre un adolescent, il faut, selon l’auteur, prendre en compte au moins trois facteurs importants :
* le facteur « interne », en lien avec les difficultés propres au fait de grandir et de se transformer ;
* le facteur « externe » constitué par l’environnement et la société, dont les repères évoluent de plus en plus vite ;
* enfin, le dernier facteur qui est notre regard posé sur lui.
Les adolescents nous renvoient à nos contradictions multiples, y compris dans nos réponses à leurs interrogations ! Mais n'est-ce pas une chance d'être obligé, grâce à eux, de maintenir constamment notre pensée en mouvement ? Ce n’est certes pas facile de devoir stimuler le cerveau d’un adolescent pour favoriser les bonnes connexions, tout en acceptant qu’une période d’errance est parfois nécessaire. Ce n’est pas facile d’accepter d’être ringard, et en même temps de véhiculer l’autorité et des valeurs !
Avec humour, sérieux et ouverture d’esprit, l’auteur brosse à grands traits le portrait des adolescents d’aujourd’hui, ceux qui, tout en allant bien, ont besoin d’adultes de référence pour devenir autonomes, et ceux qui, en raison de leurs troubles spécifiques, nécessitent l’aide de professionnels formés.

Accès à la version en ligne

Analyse de la pratique et petite enfance. Un soutien à la réflexivité des équipes

Livre de Sophie Gougerot, Marie Paule Thollon Behar, Caroline Hennon, Marie Paule Thollon Behar, et al., édité par Chronique sociale, publié en 2018.

Mots clés : Enfance-Famille, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Analyse de la pratique, Pratique professionnelle, Travail d'équipe, Secteur de la petite enfance

Véritable outil professionnel, l'analyse de la pratique est en pleine expansion dans les structures de la petite enfance. Cet ouvrage a donc pour objectifs de partager une expérience approfondie en analyse de la pratique et d'en présenter l'intérêt, les limites, les conditions de réussite. Il permettra aux professionnels de mieux connaître ce type de dispositif, aux équipes de formuler leurs demandes à un intervenant, en fonction de leurs attentes, mais aussi de maîtriser les arguments pour soutenir une demande auprès de leur gestionnaire. Il s'adresse aussi aux psychologues pour qu'ils découvrent une méthode d'intervention, pas toujours présente dans les master 2 professionnels.

De l'asile à l'hôpital. 50 ans de psychiatrie

Livre de Michel Nique, édité par Champ social, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Hôpital psychiatrique, Psychiatrie, Approche historique, Psychanalyse, Psychothérapie institutionnelle, Cure analytique, Équipe soignante, Travail d'équipe, Pratique professionnelle

Porté par un souci constant de mieux comprendre les patients atteints de psychoses au long court, il tente d'en éclairer les mécanismes profonds en se référant aux études sociologiques et surtout psychanalytiques de diverses écoles. Le rôle des équipes infirmières, en contact plus étroit avec les patients que ne peut l'être les médecins, apparait un apport incontournable dans la cohérence théorique et la pratique des soins et du suivi des patients. Des exemples cliniques permettent de mieux comprendre l'indispensable étayage d'une psychologie des profondeurs, dont une compréhension partagée est le minimum exigible pour qu'une équipe soit solidaire et stable dans sa pratique. Trois expériences différentes en centres hospitaliers relatent les difficultés, le temps nécessaire pour atteindre cette cohérence. L'incidence de la psychanalyse sur la conduite d'un service, sur la qualité des liens qui s'y nouent et sur la vie même de l'auteur est un témoignage des modifications qu'une analyse personnelle peut induire dans la pratique des soins et le regard sur l'existence.

Le social à l'épreuve du dégoût

Livre de Annick Anchisi, Marie Jeanne Boisson, Thomas Bonnet, Dominique Memmi, et al., édité par Presses universitaires de Rennes, publié en 2018.

Mots clés : Santé-Santé publique, Corps, Représentation sociale, Soin, Relation soignant-soigné, Image du corps, Rejet, Travail social, Travailleur social, Profession médicale, Profession paramédicale, Hygiène, Mort, Toucher

"Corps du malade, du mourant, du mort, du pauvre : au cœur de nos sociétés contemporaines, des agents administrent pour le monde social et à sa place les marges de la vie biologique et sociale. Comment les pompiers, les travailleurs sociaux, les employés des pompes funèbres, les aides-soignantes, les infirmières et médecins se débrouillent-ils avec le « sale boulot » ? Parmi les émotions dont ils peuvent être affectés, il en est une, particulièrement archaïque, apparemment spontanée et difficile à réprimer : le dégoût. Il renvoie aux sensations du corps, mais recèle aussi une dimension sociale : pas seulement dégoût du goût des autres, mais peur de devenir comme eux, surtout s’ils sont jugés socialement inférieurs. Le dégoût traduit une urgence à se « séparer ». Réaction somatique à la crainte du rapprochement physique et social, émotion « mixophobe », le dégoût trace une frontière avec l’Autre, révélant les inavouables sociaux de nos sociétés.
Cet ouvrage interroge ce que le dégoût « fait » aux interactions. On y découvre l’opposition radicale entre coulisses et scène, régie par l’autocensure professionnelle, et les mille stratagèmes permettant d’affronter ce qui révulse. Limitation du toucher, port de gants, lavage obsessionnel, embellissement du cadavre et toilettage des mots eux-mêmes, autant de techniques visant à mettre à distance la vie organique... des autres. Révélatrices d’une souffrance spécifique au travail, ces stratégies professionnelles avouent une ambivalence
d’autant plus menaçante qu’elle semble de plus en plus indicible. Car secrété par le processus de civilisation, le dégoût est pris dans des interdits sociétaux incitant à le taire. Cela en fait un instrument d’autant plus précieux de lecture du monde social. Cet ouvrage apporte ainsi une contribution importante à l’histoire, à la sociologie et à l’anthropologie des sensibilités. [présentation de l'éditeur]