Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 15

Votre recherche : *

Et si les écrans nous soignaient ? Psychanalyse des jeux vidéo et autres plaisirs

Livre de Michael Stora, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Culture-Loisirs, Psychologie, Dépendance, Addiction, Jeu vidéo, Santé, Médecine, Thérapie, Traitement médical, Technologie numérique

Dans cette réédition actualisée de son ouvrage Guérir par le virtuel, Michael Stora s’appuie sur son expérience personnelle pour analyser notre rapport inconscient aux écrans qui, en quelques années, ont connu une véritable révolution en devenant interactifs (télévision, ordinateur, jeux vidéos, smartphones, réseaux sociaux…)
L’auteur dresse un état des lieux de nos diverses pratiques numériques, qu’il interprète comme de nouvelles manières de jouer avec nos représentations, sans aucun jugement moral. Avec l’aide de nombreuses vignettes cliniques, il montre en quoi ces usages numériques bouleversent notre rapport à l’autre mais aussi à nous-mêmes. En tant que pionnier français, il expose son utilisation de jeux vidéo comme médiation numérique auprès de jeunes ou de moins jeunes en souffrance psychique. Entre pratique et théorie, il partage ses réflexions sur la nouvelle clinique des addictions au numérique, qu’il considère comme révélatrice d’une société en pleine évolution, où l’Idéal du Moi semble avoir gagné du terrain sur le Surmoi.

Le pouvoir des contes

Livre de Bernard Chouvier, édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Culture-Loisirs, Conte, Enfant, Émotion, Initiation, Adolescent, Identité, Identification, Psychanalyse, Symbolique, Mythe, Livre pour enfant, Culture populaire, Imaginaire

Le conte nous accompagne toute notre vie. Pendant l’enfance, leur puissance imaginaire comble les périodes d’ennui, et leur pouvoir émotionnel ponctue les situations familiales difficiles. A l’adolescence, ils sont un recours et un secours possibles pour ce passage identitaire douloureux. Puis, devenus parents, c’est la redécouverte de la chaleureuse présence du conte, à travers le regard émerveillé des enfants. Au plaisir du conte est l’ouvrage d’un psychanalyste passionné depuis l’enfance par les contes et leur pouvoir « magique ». Écrit à la première personne, émaillé de souvenirs personnels, cet ouvrage nous fait pénétrer intimement dans cet univers et ses infinies ressources. Fantastique, énigmatique, effrayant, ambivalent, B. Chouvier décrit chacun des personnages (lutins, diable…) qui peuplent les contes ; il en décrit les caractéristiques et en présente une histoire. Il donne à voir deux contes traditionnels (Petit Chaperon rouge, Cendrillon) et décrit les lieux habituels des contes (montagne, forêt…). En filigrane, il analyse la portée symbolique de tous ces éléments et donne ainsi des clefs pour mieux nous comprendre.

S'émanciper par la lecture : genre, classe et usages sociaux des livres

Livre de Viviane Albenga, Christine Détrez, édité par Presses universitaires de Rennes, publié en 2017.

Mots clés : Culture-Loisirs, Lecture, Pouvoir, Savoir, Émancipation, Éducation, Formation, Insertion sociale, Insertion professionnelle, Entretien, Récit de vie, Enfant, Famille, Transmission, Légitimité, Culture, Classe sociale, Genre, Mobilité sociale, Résistance, Statut social, Domination

Ce livre explore les possibilités et les limites de l’émancipation par la lecture à partir d’observations et d’entretiens biographiques recueillis pendant trois ans auprès de grands lecteurs et lectrices participant à des cercles de lecture. Ces lecteurs développent un souci de soi dans leurs pratiques de lecture, qui ouvre des possibilités de transgression à l’égard des normes de genre, tout en servant d’appui à la recherche d’une légitimité littéraire.

Mécénat et associations : sélection de fondations susceptibles de soutenir les projets artistiques et culturels

Livre, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Activité culturelle, Art, Financement, Mécénat, Projet, Association, Fondation

Ce guide a pour but d’aider les associations portant des projets artistiques et culturels à s’approprier ces particularités, de les aiguiller pour identifier les fondations susceptibles de les soutenir et au final, décider de s’engager, ou non, dans une démarche de demande de subvention.
Il comprend : • une fiche descriptive de chaque fondation (objet, domaines d’intervention, critères de sélection des projets, type d’aide apportée, conditions requises pour adresser un projet, exemples de projets soutenus, informations pratiques) • une liste de ressources (principaux sites internet de référence, interlocuteurs-clés…).

Accès à la version en ligne

L'éducation populaire au tournant du 21ème siècle

Livre de Francis Lebon, Emmanuel de Lescure, Jean Claude Richez, Francis Lebon, et al., édité par Ed. du Croquant, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Éducation populaire, Évolution, Valeur, Vie politique, Éducation, Loisir, Enfant, Animation, Équipement socioculturel, Jeune, Quartier, Centre social, Territoire, Émancipation, Laïcité, Bénévolat, Approche historique, Université du temps libre, Association, Syndicalisme, Militantisme, Citoyenneté, MJC, Socialisation, Professionnalisation, BAFA, Scoutisme, Contradiction, Informel, Engagement, Eclaireuses et éclaireurs de France (Les)

L’éducation populaire a pour ambition de former des jeunes et des citoyens éclairés, capables de faire vivre la démocratie et de transformer le monde. De nombreuses associations s’y sont consacrées depuis près de deux siècles. Leur reconnaissance par l’État est apparue comme un progrès. Mais n’est-ce pas au détriment des vertus émancipatrices de l’éducation populaire ? Les associations n’ont-elles pas été « instrumentalisées » dans ce processus, au point que leur projet originel et global aurait « disparu » au profit d’actions segmentées et professionnalisées ? Qu’en est-il aujourd’hui, dans un contexte de désengagement de l’État ? À partir de travaux récents de recherche en sciences sociales et de comptes rendus de pratiques militantes, les 17 chapitres de cet ouvrage invitent à approfondir l’examen et à mieux comprendre le renouveau de l’éducation populaire depuis les années 2000. Loin d’être devenue une ingénierie sociale dépolitisée, elle reste marquée par une tension constante entre engagement et professionnalisation, instrumentalisation et autonomie. Certes, tous ses projets ne sont pas politisés et contestataires, ils visent néanmoins une libération culturelle, politique ou sociale. De plus, les bénévoles, les volontaires et les salariés qui les mettent en œuvre considèrent que leur travail, sous-tendu par des valeurs, est davantage qu’un emploi ordinaire. En examinant les rapports entre savoir, pouvoir et émancipation, cet ouvrage invite à penser autrement le peuple, les classes populaires et la politique, à travers une action éducative qui repose sur la culture et les loisirs.
Francis Lebon est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris Est Créteil et membre du Laboratoire Interdisciplinaire de Recherche sur les Transformations des pratiques Educatives et des pratiques Sociales (LIRTES).
Emmanuel de Lescure est maître de conférences en sciences de l’éducation à l’université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, et membre du Centre de Recherche sur les Liens Sociaux (CERLIS-UMR 8070).

La notion de culture dans les sciences sociales

Livre de Denys Cuche, édité par la Découverte, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Culture, Sociologie, Anthropologie, Approche historique, Concept, Interculturel, Comportement, Personnalité, Acculturation, Classe sociale, Culture populaire, Identité culturelle

Depuis qu'elle est apparue au XVIIIe siècle, l'idée de culture a suscité de vifs débats. Ses enjeux sont considérables, puisque la notion de culture permet de penser l'unité de l'humanité dans sa diversité. Ce livre présente ces débats et les usages de cette notion dans les sciences sociales, en privilégiant la sociologie et l'anthropologie.Il apporte des réponses précises et approfondies à des questions dont l'actualité tant nationale qu'internationale souligne l'acuité : si tout être humain est un être de culture, comment acquiert-il la culture de son groupe et dans quelle mesure son comportement est-il déterminé par celle-ci ? Un même individu peut-il changer de culture ou participer à la fois de plusieurs cultures ? Comment la rencontre des cultures s'opère-t-elle ? Les cultures des groupes socialement dominés sont-elles condamnées à disparaître ou à imiter les cultures des groupes dominants ? Le changement culturel peut-il se décréter ou répond-il à des lois dont les individus n'ont pas conscience ?Ce livre s'adresse aux étudiants en sociologie, en anthropologie et en histoire, ainsi qu'à tous ceux qui veulent comprendre les questions de la diversité culturelle, du multiculturalisme, des cultures minoritaires, de la culture des immigrés, de la culture d'entreprise, de la culture ouvrière...

Réseaux sociaux - tous ego ? Libre ou otage du regard des autres

Livre de Christophe Assens, Pierre Lacoste, édité par De Boeck, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Réseau d'information et de communication, Internet, Technologie de l'information et de la communication, Mythe, Lien social, Relation, Individu, Groupe, Pouvoir, Communauté, Groupe d'appartenance, Mondialisation, Économie, Entreprise, Management, Économie sociale et solidaire, Confiance, INFORMEL, Facebook, Linkedln

Tisser du lien social à notre époque consiste à pratiquer l'entre soi dans un cercle d'amis, ou à se réfugier dans une bulle informatique pour cultiver l'estime de soi. Ces pratiques ont leur utilité, mais il ne faut pas nécessairement les idéaliser. Cet ouvrage aide a` comprendre les enjeux du de´bat, avec de nombreuses illustrations.

Les moteurs de recherche

Livre de Guillaume Sire, édité par la Découverte, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Internet, Recherche, Approche historique, Méthodologie, Sélection, Classification, Information, Documentation, Savoir, Organisation, Évolution, Financement, Modèle, Stratégie, Économie, Compétition, Publicité, MOTEUR DE RECHERCHE, ALTERNATIVE, Google, Yahoo

L'objectif de cet ouvrage est de révéler ce qui se cache derrière l'interface en apparence extrêmement simple depuis laquelle nous avons accès à tant d'informations. Le lecteur apprendra comment ont été inventés les moteurs de recherche. Il comprendra comment ils fonctionnent, comment ils sont financés, quel est leur statut juridique, les controverses dont leur activité est susceptible de faire l'objet, quels sont les principaux moteurs sur le marché, comment ils se distinguent les uns des autres et quelles sont les perspectives d'évolution du secteur.
Comment se repérer sur le Web ? Comment ne pas se perdre dans ce déluge d'informations ? Les moteurs de recherche sont à la fois des cartes, des boussoles et des topographes. Ils indiquent le nord et nous guident en nous disant : « Ce contenu est plus pertinent que celui-là. » Ils répondent à nos questions les plus farfelues en quelques microsecondes. Ils indexent les informations accessibles et dressent pour nous des listes vertigineuses. Ils organisent la connaissance à l'échelle du monde. Oracles modernes, pythies algorithmiques.

La communication : Des relations interpersonnelles aux réseaux sociaux

Livre de Jean François Dortier, édité par Sciences humaines, publié en 2016.

Mots clés : Culture-Loisirs, Technologie numérique, Communication, Animal, Relation interpersonnelle, Interaction, Empathie, Organisation, Rite, Groupe, Information, Sociométrie, Consensus, Travail, Analyse transactionnelle, Relation pédagogique, Média, Publicité, Image, Télévision, Cerveau, Pouvoir, Technologie de l'information et de la communication, Internet, Entreprise, Enseignement à distance, Enseignement, Lien social, Goffman (Erving), Lewin (Kurt), Casilli (Antonio), Uber

De la conversation ordinaire aux grands médias de masse, des échanges privés à la communication dans l'entreprise, du téléphone portable à Internet, des panneaux routiers aux satellites, la communication est partout et a envahi nos vies. Les Sciences de l'information et de la communication se sont constituées pour tenter de penser le phénomène. De la communication interpersonnelle aux réseaux sociaux, elles empruntent des voies méthodologiques et explorent les territoires les plus divers. Pluridisciplinaires par nature, elles ne possèdent ni paradigme ni champ de recherches unifié. Mais ce polycentrisme en fait aussi un lieu de rencontre privilégié pour l'étude de nos sociétés contemporaines. Aujourd'hui, l'essor d'Internet et la « révolution numérique » suscitent de nombreux questionnements sur les transformations qu'elle engendre, tant pour l'homme que pour la société.

Cet ouvrage propose le bilan de plus de cinquante ans de recherches sur la communication et fait le point sur les grands enjeux liés aux révolutions des nouvelles technologies.[présentation de l'éditeur]

La révolution informationnelle et les nouveaux mouvements sociaux

Livre de Jean Lojkine, édité par le Bord de l’eau, publié en 2016.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Culture-Loisirs, Mouvement social, Communication, Vie politique, Information, Réseau d'information et de communication, Démocratie participative, Solidarité, Capitalisme, Autogestion, Internet

Comment fédérer des mouvements sociaux dont la libre association n’implique aucunement la fusion dans un ensemble homogène et centralisé ? Cette question est bien au coeur des luttes altermondialistes et des mouvements des indignés. Comment aller jusqu’au bout de la démocratie «réelle « qui fédère les savoirs locaux et les savoirs universels, les savoirs de la vie quotidienne et les expertises savantes ? La réponse ne réside pas dans un passage « en douceur « du capitalisme financier au communisme informationnel.
Les usages sociaux des nouvelles technologies de l’information ne sont jamais déterminés technologiquement, ils portent toujours en eux la possibilité d’un choix, contradictoire, entre plusieurs politiques. La grande alliance entre les cadres, les travailleurs de l’information et les couches populaires ne naît pas spontanément de la mise en commun des expériences locales ; elle ne doit pas en effet gommer les différences des trajectoires de ceux qui décident de lutter ensemble.
Ce livre tente de montrer comment les luttes des paysans irrigateurs, des communautés villageoises coopératives ont quelque chose de commun avec le combat des jeunes diplômés pour une nouvelle civilisation post-capitaliste. La révolution industrielle à laquelle continue de renvoyer la "modernité capitaliste" (production et la consommation de masse, centralisation hiérarchique, division du travail) s’oppose radicalement à la nouvelle "modernité " issue de la révolution informationnelle.
C’est elle qui donne sens au mouvement actuel en faveur des coopératives, de l’économie solidaire, c’est elle qui fonde toutes les nouvelles pratiques solidaires, les expériences de démocratie directe tant dans l’accès aux ressources naturelles que dans le partage des informations.