Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 13

Votre recherche : *

L'enfant, les robots et les écrans. Nouvelles médiations thérapeutiques

Livre de Serge Tisseron, Frédéric Tordo, Thierry Chaltiel, Serge Tisseron, et al., édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Enfance-Famille, Enfant, Thérapie, Psychothérapie, Technologie de l'information et de la communication, Jeu vidéo, Technologie numérique, État limite, Autisme, Psychose infantile, Nantes

Les technologies numériques sont porteuses à la fois de grandes inquiétudes et de grands espoirs. Et le domaine de la vie psychique n'échappe pas à cette ambivalence. Les réseaux sociaux sont accusés de rendre bête et les jeux vidéo d'inciter les jeunes à oublier l'ensemble de leur réalité quotidienne. Quant aux robots, ils sont aujourd'hui surtout perçus comme des menaces pour l'emploi, voire pour les libertés.
Mais parallèlement à ces inquiétudes, des psychologues et des psychiatres de plus en plus nombreux voient dans ces nouveaux objets l'opportunité de créer des médiations nouvelles. Dans cet ouvrage, les meilleurs experts français en médiations numériques, et quelques pionniers des médiations robotiques, exposent, dans un langage clair et précis, leurs pratiques et leurs résultats. Avec Olivier Duris, Yann Leroux, Laura Sarfaty, Frédéric Tordo, Benoit Virole.

Les dangers de la télé pour les bébés. Non au formatage des cerveaux

Livre de Serge Tisseron, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Nourrisson, Jeune enfant, Télévision, Psychologie du développement

Non, la télévision pour les bébés n’est pas un divertissement sans danger ! Non, elle n’est pas un outil de découverte du monde ! Non, elle ne peut pas constituer un support d’échanges familiaux ! Et encore moins faire office de nounou ! Chez les bébés, la télévision ne s’appuie pas sur des repères déjà élaborés, elle participe à la construction de leur cerveau, de leur psychisme, de leur rapport aux autres. Elle n’est qu’une pièce du gigantesque dispositif que les marchands de « temps de cerveau disponible » ont imaginé pour imposer leur vision du monde et leurs intérêts. Avec les chaînes pour bébés, il ne s’agit pas de gérer l’incursion télévisuelle en termes de qualité des programmes et de contrôles du temps passé devant l’écran. La question cruciale est plutôt de savoir quels êtres humains et quelle société nous voulons pour demain.

Accès à la version en ligne

Empathie et manipulations : les pièges de la compassion

Livre de Serge Tisseron, édité par A. Michel, publié en 2017.

Mots clés : Empathie, Manipulation mentale, Maltraitance, Rôle, Conflit, Reconnaissance, Image de soi, Objet, Morale, Radicalisation, Propagande, Téléphone

Empathie : évocateur d'altruisme, voire d'amour, ce mot a de quoi séduire en ces temps où nous cherchons des raisons d'espérer. Pourtant, l'empathie est menacée, notamment par des manipulations qui en brouillent les enjeux. Ainsi, l'empathie pour la souffrance d'autrui est exploitée à des fins malhonnêtes ; l'idéalisme généreux des adolescents est détourné par des extrémistes ; de nouveaux systèmes économiques exonèrent les acteurs de la maltraitance de leurs responsabilités ; des fabricants d'objets plus ou moins utiles cherchent à détourner notre empathie naturelle à leur profit...
D'où l'alerte lancée par Serge Tisseron, psychanalyste et psychiatre. L'auteur de L'empathie au coeur du jeu social nous invite à réfléchir à nos bonnes intentions et aux pièges auxquels elles peuvent nous conduire. L'empathie peut être un terrain miné, un champ de manipulations et même un terrain de luttes idéologiques. Attention : danger !

Les secrets de famille

Livre de Serge Tisseron, édité par Presses universitaires de France, publié en 2017.

Mots clés : Secret, Famille, Relation enfant-parents, Communication, Transmission, Attachement, Reproduction sociale, Culpabilité, Honte, Traumatisme

Tout enfant grandit au milieu des secrets, simplement parce qu'il est confronté à des mots, des mimiques et des attitudes d'adultes dont il ne comprend pas le sens. Bientôt, il questionne. Parfois on lui répond, ou on lui sourit en lui disant qu'il le saura quand il sera plus grand. D'autres fois, ses questions suscitent chez ses parents des réactions de colère, de tristesse ou de gêne incompréhensibles.
Ces réactions, qui sont les « suintements » d'un secret de famille, incitent l'enfant à penser qu'on lui cache quelque chose de grave, et l'invitent à le deviner tout en lui interdisant tacitement d'y parvenir. De cette injonction contradictoire naissent des troubles dans sa construction psychique : le traumatisme vécu et tu caché par la première génération « ricoche » sur la deuxième, voire sur la troisième.
Pour en guérir, il faut commencer par accepter que ces secrets s'opposent moins à l'idée d'une Vérité qu'il faudrait découvrir qu'à la communication entre les membres de la famille. Et la première chose à dire à un enfant pour commencer à l'en libérer est : « Tu n'y es pour rien ».

Robots : de nouveaux partenaires de soins psychiques

Livre de Serge Tisseron, Frédéric Tordo, édité par Erès, publié en 2016.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Technologie, Thérapie, Évaluation, Médiation, Interaction, Affectivité, Santé mentale, Handicap psychique, Accompagnement, Recherche, Éthique, Autisme, Handicap, Maladie, Personne âgée, Dépendance, Maladie d'Alzheimer, Risque, Intelligence artificielle, Robot

Les robots ne se contentent pas de capter et de traiter des informations : ils interagissent avec leurs utilisateurs, et certains sont même capables de parler. Ces caractéristiques sont au cœur de l’intérêt qu’ils suscitent en santé mentale, notamment pour les troubles du spectre autistique et les pathologies liées au vieillissement.
Mais, en communiquant avec nous, les robots peuvent aussi créer l’illusion qu’ils se soucient de nous, alors qu’ils demeurent des machines à simuler, sans émotion ni douleur, connectées en permanence à leur fabricant à qui ils transmettent les données de nos vies personnelles. Les robots peuvent-ils devenir des auxiliaires thérapeutiques ? Cet ouvrage fait le point sur les recherches scientifiques actuelles concernant les robots au service des patients, et leurs implications éthiques. Il pose dès aujourd'hui la question : quels robots voulons-nous pour demain ?

3 - 6 - 9 -12 - Apprivoiser les écrans et grandir

Livre de Serge Tisseron, édité par Erès, publié en 2014.

Mots clés : Informatique, Internet, Enfant, Réseau d'information et de communication, Éducation, Psychologie du développement

Les règles d'usage des écrans ne peuvent pas être les mêmes à chaque âge. La règle "3-6-9-12" : Pas de télévision avant 3 ans, pas de console de jeux personnelle avant 6 ans, pas d'Internet avant 9 ans et Internet accompagné jusqu'à l'entrée en collège, vers 11-12 ans, constitue une feuille de route pour un usage raisonné des écrans, de la naissance à la majorité, et au-delà. Confrontés à la fois aux propositions des industriels et aux exigences grandissantes de leurs enfants, les parents ne savent plus sur quelles règles se baser pour répondre à leurs sollicitations. Serge Tisseron a conçu la règle "3-6-9-12" comme une façon de répondre à leurs questions les plus urgentes. Mais on se tromperait si on croyait que le but de "3-6-9-12" est seulement de fixer des limites à la consommation des écrans. Leur stigmatisation serait tout aussi absurde que leur idéalisation. Cet ouvrage a pour but d'aider les parents et les pédagogues à les utiliser pour le meilleur et à éviter leurs pièges.

Adolescence et idéal démocratique : accueillir les jeunes des quartiers populaires

Livre de Joëlle Bordet, Philippe Gutton, Serge Tisseron, édité par In Press, publié en 2014.

Mots clés : Adolescent, Banlieue, Quartier, Démocratie, Créativité, Puberté, Psychisme, Lien social, Internet, Démocratie participative, Politique, Scolarité, Identité collective, Interculturel, Témoignage, Israël, Russie, Ukraine, Sénégal, Italie, Brésil, Palestine

C'est à l'adolescence que se construit l'idéal démocratique, l'espérance "à vivre ensemble". Mais les jeunes -et particulièrement ceux des quartiers populaires- se heurtent à une rude réalité : on ne les entend pas, on ne les écoute pas. Amertume et désillusion sont au rendez-vous. Leur créativité adolescente est empêchée. Ils y répondent par des stéréotypes : victimisation, renoncement, révolte, actes vécus comme "héroïques", ou encore conformisme...Autant d'attitudes qui provoquent préjugés et rejet - comme Hannah Arendt le disait déjà. Ces jeunes habitants des cités sont paradigmatiques de la jeunesse et de sa difficulté à trouver place au sein de nos démocraties. Comment ré-enchanter l'inspiration démocratique ? Avec cet ouvrage, Joëlle Bordet et Philippe Gutton déconstruisent stéréotypes et préjugés. Ils nous montrent, à travers des dizaines d'exemples concrets, comment faire naître ou renaître de l'émerveillement démocratique, porté par des adultes. Sur le terrain, dans les quartiers, des témoins-interprètes accueillent cette inspiration. Véritables "passeurs", ils inventent de nouvelles voies d'accès à la démocratie. Ce livre leur donne la parole. L'ouvrage nous donne aussi à lire les témoignages de ces problématiques au-delà de l'Hexagone - Israël, Palestine, Russie, Ukraine, Sénégal, Italie, Brésil. La démocratie de demain se joue avec les adolescents d'aujourd'hui.Cet ouvrage engagé, novateur, aide à transformer les impasses en ouvertures créatrices.

L'enfant au risque du virtuel

Livre de Serge Tisseron, Sylvain Missonnier, Michaël Stora, édité par Dunod, publié en 2012.

Mots clés : Réel, Technologie de l'information et de la communication, Jeu vidéo, Internet, Adolescent, Technologie, Fœtus, Ludothérapie, Objet transitionnel

Internet, blogs, chats, messagerie instantanée, jeux vidéo, réseaux... Le développement des nouvelles technologies a bouleversé nos habitudes sociales. En même temps, les écrans sont devenus capables de nous inviter à un dialogue avec eux. Ils ne proposent plus seulement de regarder des images, mais nous font renouer avec les échanges interactifs précoces qui associent un bébé et un adulte dans des gestes, des mimiques et des vocalises partagés. Ces usages s'accompagnent de formes inédites de socialisation, mais aussi de désocialisation. Quel est leur rôle dans la construction de la personnalité et ses dysfonctionnements ? En quoi accompagnent-ils les repères de l'identité ou y font-ils obstacle ? Qu'est-ce qui pousse certains enfants à s'y précipiter ? Quelles attentes y satisfont-ils et quels risques encourent-ils ? Une nouvelle culture se cherche. Elle s'accompagne certes de nouvelles pathologies, mais n'exclut pas un usage autothérapeutique de ses possibilités. Ce livre, clair et érudit à la fois, est un jalon important sur la voie de la compréhension de nos relations aux machines. Il intéressera donc non seulement les cliniciens, mais aussi les pédagogues et les parents.

Dialogue sur le handicap et l'altérité : Ressemblances dans la différence

Livre de Marcel Nuss, Pierre Ancet, Serge Tisseron, édité par Dunod, publié en 2012.

Mots clés : Handicap, Altérité, Différence, Corps, Image de soi, Intimité, Sexualité, Souffrance, Anxiété, Biographie, Temps, Personne handicapée, Honte, Relation interpersonnelle

« Tu ne peux pas comprendre, tu ne vis pas ce que je vis » : sous couvert d’un très grand respect de l’autre, ce constat en arrange en fait plus d’un, « handicapé » ou non. Pour sortir du registre de la plainte et prendre conscience de la proximité du handicap (à côté de nous, voire en nous), il suffit d’affirmer la présence à soi et aux autres, de toute personne humaine : nous sommes faits pour nous entendre et pour nous comprendre ; pour voir comment, dans la différence, brillent encore plus nos ressemblances.
Dans ce qui aurait pu s’appeler « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir de la vie intime d’une personne handicapée, sans jamais oser le demander », un philosophe se laisse interroger par une personne en situation de handicap, et réciproquement. Les sujets les plus tabous sont abordés avec la franchise, et la lucidité non dénuée de délicatesse, que seule autorise l’amitié.
Contrairement aux apparences, nous sommes tous potentiellement en situation de handicap. Inversement, aucune « personne » en tant que telle n’est « handicapée ». Il convient d’accéder, avec les auteurs de ce livre, à la puissance libératrice du dialogue, pour se réapproprier ces vérités.
Pierre Ancet : Maître de conférence en philosophie, Université de Bourgogne, 1er assesseur et référent handicap de l'UFR Lettres-Philosophie, Directeur de l’Université pour Tous de Bourgogne (UTB).
Marcel Nuss : Essayiste particulièrement intéressé par la thématique de la sexualité des personnes handicapés. Marcel Nuss est lui-même lourdement handicapé par une amyotrophie spinale. Il est également le cofondateur en 2007 du collectif « handicaps et sexualités » (CHS) qui milite pour la reconnaissance d'un droit à l'assistance sexuelle. Il est père de deux enfants.

La résilience

Livre de Serge Tisseron, édité par Presses universitaires de France, publié en 2011.

Mots clés : Résilience, Concept, Psychologie, Psychanalyse, Théorie, Évolution, Traumatisme, Résistance, Environnement social, Famille, École, Interaction, Affectivité, Attachement, Adaptation, Besoin, Tolérance

Le mot de « résilience » rencontre aujourd'hui un succès considérable. Pourtant, si elle constitue pour certains un véritable tournant dans la façon de considérer la psychopathologie, la résilience n'est pour d'autres qu'un habillage neuf pour désigner divers processus connus depuis longtemps : ceux qui permettent de résister à un traumatisme et/ou de se reconstruire après lui. L'auteur analyse les raisons de l'attrait que la résilience suscite. Il expose son histoire, d'abord américaine, et pointe les divergences autour de ses définitions et de ses usages. Tantôt processus et tantôt trait de personnalité, sorte d'immunologie psychique ou méthode de prévention, la résilience connaît en effet de multiples déclinaisons et recouvre des conceptions variées, voire opposées.

Accès à la version en ligne