Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 9 sur un total de 9

Votre recherche : *

Le social à l'épreuve du dégoût

Livre de Annick Anchisi, Marie Jeanne Boisson, Thomas Bonnet, Dominique Memmi, et al., édité par Presses universitaires de Rennes, publié en 2018.

Mots clés : Santé-Santé publique, Corps, Représentation sociale, Soin, Relation soignant-soigné, Image du corps, Rejet, Travail social, Travailleur social, Profession médicale, Profession paramédicale, Hygiène, Mort, Toucher

"Corps du malade, du mourant, du mort, du pauvre : au cœur de nos sociétés contemporaines, des agents administrent pour le monde social et à sa place les marges de la vie biologique et sociale. Comment les pompiers, les travailleurs sociaux, les employés des pompes funèbres, les aides-soignantes, les infirmières et médecins se débrouillent-ils avec le « sale boulot » ? Parmi les émotions dont ils peuvent être affectés, il en est une, particulièrement archaïque, apparemment spontanée et difficile à réprimer : le dégoût. Il renvoie aux sensations du corps, mais recèle aussi une dimension sociale : pas seulement dégoût du goût des autres, mais peur de devenir comme eux, surtout s’ils sont jugés socialement inférieurs. Le dégoût traduit une urgence à se « séparer ». Réaction somatique à la crainte du rapprochement physique et social, émotion « mixophobe », le dégoût trace une frontière avec l’Autre, révélant les inavouables sociaux de nos sociétés.
Cet ouvrage interroge ce que le dégoût « fait » aux interactions. On y découvre l’opposition radicale entre coulisses et scène, régie par l’autocensure professionnelle, et les mille stratagèmes permettant d’affronter ce qui révulse. Limitation du toucher, port de gants, lavage obsessionnel, embellissement du cadavre et toilettage des mots eux-mêmes, autant de techniques visant à mettre à distance la vie organique... des autres. Révélatrices d’une souffrance spécifique au travail, ces stratégies professionnelles avouent une ambivalence
d’autant plus menaçante qu’elle semble de plus en plus indicible. Car secrété par le processus de civilisation, le dégoût est pris dans des interdits sociétaux incitant à le taire. Cela en fait un instrument d’autant plus précieux de lecture du monde social. Cet ouvrage apporte ainsi une contribution importante à l’histoire, à la sociologie et à l’anthropologie des sensibilités. [présentation de l'éditeur]

Jardins thérapeutiques et hortithérapie

Livre de Jérôme Pellissier, édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Santé-Santé publique, Jardinage, Horticulture, Thérapie, Médiation éducative, Milieu naturel, Soin, Handicap, Maladie, Psychologie, Plein air, Activité physique, Atelier, Méthodologie

Ce livre présente les différentes manières dont la nature et plus précisément les jardins peuvent être utilisés pour aider les humains à améliorer leur bien-être et leur santé. Il s'intéresse donc aux effets positifs de la nature, des jardins et du jardinage ; à la meilleure manière de conduire un projet de "jardin thérapeutique" ; aux différentes formes d'hortithérapie, quand des professionnels du soin utilisent ces relations particulières humain-jardin pour améliorer la qualité des prises en charge.
Toutes les études le confirment : la rupture du lien avec nature est un facteur psychologique aggravant des pathologies. La nature nous fait du bien, et ce jusque dans les lieux de soins, où quand la nature est présente, diminuent tant le ressenti des douleurs post-opératoires que la durée de séjour après certaines opérations.

Un médecin ne devrait jamais dire ça... Itinéraire d'un sidénologue

Livre de Alain Lafeuillade, édité par Bookelis, publié en 2017.

Mots clés : Santé-Santé publique, Sida, Séropositivité, Médecin, Témoignage, Soin, Traitement médical, Médecine, Hôpital, Santé publique, Financement, Recherche

35 millions de personnes sont infectées par le VIH dans le monde, malgré des avancées scienti ques indéniables. En France, on estime que 140 000 personnes vivent avec le VIH et sont diagnostiquées, quand 30 000 autres sont infectées, mais l'ignorent... « La guerre n'est pas nie ! », comme l'écrit le DR Alain Lafeuillade, auteur d'un ouvrage qui bouscule les institutions, et les certitudes...

Santé publique en 13 notions

Livre de Eric Lajarge, Hélène Debieve, Zhour Nicollet, Soazig Piou, édité par Dunod, publié en 2017.

Mots clés : Santé-Santé publique, Santé publique, Définition, Organisation, Hôpital, Établissement de santé, Sécurité sociale, Protection sociale, OMS, Institution, Démographie, Morbidité, Mortalité, Dépense, Santé, Législation, Risque, Addiction, Cancer, Obésité, Alimentation, Diabète, Suicide, Maladie cardiovasculaire, Santé mentale, Politique sanitaire, Éducation à la santé, Évaluation, Environnement, Vieillissement, Union européenne, Maladie neurodégénérative, Education thérapeutique

"Cet aide-mémoire offre l’ensemble des connaissances nécessaires à la compréhension de ce que la santé publique représente. Il est organisé selon un parcours précis et articulé :
• l’histoire et la réglementation, l’organisation du système de santé et ses acteurs ;
• la démographie, l’épidémiologie, les dépenses de santé, la mise en oeuvre et le bilan de la loi, le risque sanitaire et la gestion des crises ;
• l’éducation à la santé et la démocratie sanitaire, l’évaluation, le fonctionnement de l’Europe et la régionalisation.
Cette deuxième édition intègre les nouvelles dispositions législatives et réglementaires de la loi de santé promulguée en 2016." [présentation de l'éditeur]

L'adulte hospitalisé : travailler avec la famille et l'entourage : La place des aidants naturels dans la relation de soin

Livre de Pascale Wanquet Thibault, édité par Elsevier Masson, publié en 2016.

Mots clés : Santé-Santé publique, Adulte, Hôpital, Hospitalisation, Famille, Aidant familial, Malade, Accueil, Législation, Relation soignant-soigné, Besoin, Comportement, Émotion, Confiance, Pratique professionnelle, Accompagnement, Établissement pour personnes âgées, Projet de vie, Soins palliatifs

"L'adulte hospitalisé : travailler avec la famille et l'entourage" donne aux soignants des outils pour se positionner face à une problématique essentielle et quotidienne : la place et le rôle de la famille et des proches lors de l'hospitalisation d'un adulte. Quels sont les droits de la famille ? Quels sont ses devoirs ? Comment accueillir la famille dans les unités de soins ? Comment utiliser les ressources de la famille pour mieux accompagner l'adulte hospitalisé ? L'auteur apporte des réponses à toutes ces questions que se posent les soignants, mais également les proches, lors de l'hospitalisation d'une personne adulte.
L'ouvrage propose deux types de contenus : des apports théoriques (historique, état des lieux, législation, projet d'accueil, formation des professionnels, etc) ; de très nombreuses situations professionnelles et vignettes cliniques (situations vécues et commentées dans plusieurs unités de soins, réanimation, soins palliatifs). Publié initialement sous le titre Les aidants naturels auprès de l'adulte à l'hôpital, cette 2e édition comporte, d'une part, une mise à jour des apports théoriques - textes législatifs, règlement de l'AP-HP et mesures de certifications notamment - ainsi qu'un état des lieux réactualisé, et enrichit, d'autre part, d'une pratique professionnelle supplémentaire sur l'accompagnement de la famille d'un patient en fin de vie dans un service de soins courants."

Diagnostic et prise en charge précoces des maladies chroniques

Livre, édité par La Documentation française, publié en 2016.

Mots clés : Santé-Santé publique, Maladie chronique, Diagnostic, Prise en charge

"En France, plus de 15 millions de personnes sont atteintes de maladies chroniques, responsables de difficultés personnelles, familiales et socio-professionnelles importantes et d'altération de la qualité de la vie. Que faut-il proposer aujourd'hui à une personne qui présente les premiers signes d'une maladie chronique, pour éviter toute perte de chances dans l'évolution ultérieure : doit-on agir précocement ? Pour répondre à cette question, le HCSP a dressé l'état des lieux des carences de diagnostic et de prise en charge précoces des personnes atteintes de maladies chroniques.
Les conséquences mesurables de ces carences pour la personne, l'entourage et la société (errances diagnostiques, constitution évitable au début de la maladie de lésions ensuite irréversibles, de complications…), ont été analysées, ainsi que les mécanismes en cause. La prise en compte des leviers conduisant à un retard dans le diagnostic et/ou la prise en charge des personnes atteintes de maladies chroniques, lorsque le bénéfice de la précocité est prouvé, constitue aujourd'hui un objectif à la fois important et réaliste, dans le but in fine d'améliorer l'état de santé global de la population concernée, ainsi que sa qualité de vie et celle des proches."

Vivre après un cancer : favoriser le soin de soi

Livre de Jean Christophe Mino, Céline Lefève, édité par Dunod, publié en 2016.

Mots clés : Santé-Santé publique, Cancer, Femme, Expérience, Traitement médical, Vie quotidienne, Souffrance, Souffrance psychique, Affirmation de soi, Soi, Changement, Annonce de la maladie

Le cancer se soigne de mieux en mieux. On n'en sort toutefois jamais indemne. Comme pour toute maladie grave ou pour toute maladie chronique, la vie pendant et après apparaît comme une « épreuve de soi », qui transforme notre rapport à l'existence et oblige la personne à redéfinir pour elle-même un nouvel état « normal » de santé. En s'appuyant sur le témoignage de femmes ayant traversé l'épreuve du cancer du sein, les auteurs proposent une approche dynamique et compréhensive de la maladie et de ses conséquences pour faciliter et soutenir, après traitement, « un soin de soi » auprès des patients, de leur entourage et des professionnels de la santé.

La santé des adolescents en rupture : une nouvelle approche thérapeutique

Livre de Thomas Girard, Frédéric Léger, édité par Erès, publié en 2016.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Santé-Santé publique, Santé mentale-Souffrance psychique, Adolescent, Jeune en difficulté, Rupture, Santé, Trouble du comportement, Immigration, Psychopathologie, Pédiatrie, Soin, Approche clinique, Relation soignant-soigné, Espace transitionnel

L'adolescence n'est pas une maladie. Elle est une rupture physiologique qui en rappelle d'autres, et dont le corps est le principal medium. Les auteurs, en s'intéressant aux jeunes en rupture - familiale, scolaire, sociale, culturelle... - réhabilitent le corps de l'adolescent dans son articulation avec les bouleversements psychologiques propres à cette période. Comment soigner Hadrien et sa difficulté à prendre ses traitements contre le VIH ? Tina, migrante au lourd passé, atteinte de rhumatisme inflammatoire chronique ? Dège, victime de carences affectives précoces qui vont l'entraîner dans une réalité difficile à assumer ? A partir de leur expérience de terrain, Thomas Girard et Frédéric Léger développent, au sein de l'unité Guy-Môquet, un processus de soin original où chaque membre de leur équipe est amené à dépasser les clivages disciplinaires pour établir une relation thérapeutique avec les adolescents.De manière insolite, les auteurs rendent également compte de leur expérience de déprise par rapport à leur formation académique, et abordent ainsi la question de ce qui crée de la matière thérapeutique dans la relation.

Sauver, laisser mourir, faire mourir

Livre de Véronique Guienne, édité par Presses universitaires de Rennes, publié en 2010.

Mots clés : Santé-Santé publique, Accompagnement de fin de vie, Mort, Soins palliatifs, Euthanasie, Sociologie, Profession médicale, Équipe soignante, Témoignage, Médecin, Infirmier, Aide soignant, Décision, Consentement, Malade, Sujet, Ambivalence, Conflit, Débat, Vie politique, Bioéthique

Ce livre présente une recherche sur les dilemmes moraux des professionnels de santé hospitaliers dans des situations difficiles. Grâce aux témoignages, il permet au lecteur de connaitre ce qu'est la confrontation quotidienne à la mort et les choix des équipes soignantes. Comment se prennent les décisions médicales en « fin de vie » ? Quelles normes et quelles valeurs structurent ces choix? Jusqu'où les lois récentes sur le consentement éclairé font-elles du « patient » le décideur de sa mort et non les médecins ? L'ensemble de l'enquête met en discussion la meilleure prise en compte des intentions, pour des décisions plus démocratiques en matière de santé, de vie et de mort.