Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 43

Votre recherche : *

La haine de soi et de l'autre : psychanalyse de la stigmatisation

Livre de Alberto Eiguer, édité par Dunod, publié en 2022.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Stigmatisation, Haine, Concept, Psychanalyse, Psychosociologie, Philosophie, Subjectivité, Image de soi, Identité, Représentation sociale, Comportement social, Relation, Groupe, Exclusion sociale, Automutilation, Intergénérationnel, Norme, Famille, Maltraitance, Violence conjugale, Abus sexuel, Service social, Prise en charge

Hier comme aujourd'hui les humains manifestent du mépris de l'autre, inconnu ou différent. Ils peuvent le dévaluer, discriminer, négliger, haïr. Le sujet haï peut s'identifier à celui qui le rejette en attaquant son moi. Alors, son amour pour soi, sa croyance en soi et son narcissisme déclinent. Mais pourquoi le regard d'autrui devient-il aussi vital au point que l'identité de la personne en est tributaire ? Et pourquoi le sujet ne réussit-il pas à développer un regard intérieur autonome ? Les liens premiers seraient-ils à l'ordre du jour, et la haine de soi, l'écueil majeur ? Alberto Eiguer met en lumière les ressorts de la haine de soi et de l'autre, ses conséquences psychiques et psychosociales, autour de 4 axes : - Haine par l'autre : l'identité de celui qui opère la haine peut beaucoup nous affecter, par son degré d'amitié ou sa place d'autorité, tutélaire.
La haine est sans nuances, sans appel. - Haine de l'autre : elle est moins personnalisée que la haine par l'autre ; c'est la haine qui fait mal, pas autant l'acteur. - Haine par soi : il s'agit là d'une prise en compte intime d'être dans l'erreur, d'avoir commis une offense, d'avoir une prédisposition mauvaise et, de ce fait, d'être " nocif " envers le monde ou soi-même. - Haine de (pour) soi : elle est alimentée par la haine d'autrui.
Le sujet ne parvenant pas à exprimer son hostilité envers l'autre, il la détournerait sur soi. Ce live décortique les méandres complexes de la haine de l'autre et de soi, et propose une analyse éclairée et accessible à la fois avec un abondant matériel clinique. Les cliniciens y trouveront des éléments pour affûter leur diagnostic et leur prise en charge pour faire évoluer le regard du stigmatisé sur lui-même : du sentiment de honte à la pudeur ; de la culpabilité à la responsabilité ; du narcissisme blessé au narcissisme trophique ; du souhait de vengeance à la revanche.

La tribu des GEM : les groupes d'entraide mutuelle, des lieux pour renaître et réinventer la société

Livre de Stefan Jaffrin, édité par Erès, publié en 2022.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, GEM, Handicap psychique, Association, Pair aidant, Usager, Organisation, Approche historique, ARS, CNSA, Création, Évaluation, Accueil, Empowerment, SDF, Toxicomanie, Autisme, Activité, Repas, Gestion, Direction, Animateur, Conflit, Groupe thérapeutique

Les groupes d'entraide mutuelle (GEM) sont des associations loi 1901 et des lieux autogérés ouverts 35 heures par semaine, constitués par des personnes souffrant de handicap psychique. Il en existe 650 (fin 2021) en France qui regroupent quelque 35 000 adhérents. Ils sont répartis de façon à peu près équilibrée sur l'ensemble du territoire à raison d'un GEM tous les 10 à 50 kilomètres et de 1 à 10 GEM par département selon leur densité.
Introduits par la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées psychiques et obéissant à un cahier des charges précis, ils sont des outils d'insertion dans la cité, de lutte contre l'isolement et de prévention de l'exclusion sociale pour les personnes en grande vulnérabilité psychique. Stefan Jaffrin a parcouru plus d'une cinquantaine de départements pour explorer les GEM au jour le jour et comprendre leur fonctionnement, leurs forces et leurs faiblesses, mais aussi leur diversité et leurs liens avec d'autres dispositifs existants (clubs thérapeutiques, accueil familial, club-houses).

Troubles du comportement : guide pratique d'intervention pour les soignants

Livre de Hervé Menaut, édité par Lamarre, publié en 2021.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Trouble du comportement, Relation soignant-soigné, Agressivité, Crise, Automutilation, Soin, Délire, Sexualité, Médicament

Les troubles du comportement sont le quotidien des soignants et des accompagnants : ils nous déroutent et nous questionnent. Qu'est-ce qu'un trouble du comportement ? Quelle est sa dynamique d'apparition ? Comment structurer nos actions ? Huit troubles les plus fréquemment rencontrés sont abordés dans l'ouvrage : les comportements agressifs ou violents ; les cris ; les stéréotypies et l'automutilation ; les plaintes hypocondriaques et les demandes incessantes ; les déambulations ; le refus et la non-observance des soins du quotidien ; les comportements sexuels inappropriés ; les idées délirantes.Pour chacun de ces troubles, vous trouverez une description et une définition qui intègrent les connaissances actuelles ; des échelles d'évaluation ; une présentation des pathologies prévalentes ; des facteurs prédisposants ; des illustrations cliniques et des éléments concrets et pratiques pour la prise en soin.

Les prises de pouvoir dans la relation : au fil de la pathologie psychique

Livre de Louis Ploton, édité par Chronique sociale, publié en 2019.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Psychopathologie, Relation soignant-soigné, Mécanisme de défense, Inconscient, Sécurité, Contrôle, Pouvoir, Distance, Psychisme, Cognition, Subjectivité

Cet ouvrage aborde les principaux phénomènes psychopathologiques en introduisant en quoi ils remplissent inconsciemment une fonction

Les Narcisse : ils ont pris le pouvoir

Livre de Marie France Hirigoyen, édité par la Découverte, publié en 2019.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Narcissisme, Concept, Psychanalyse, Mythe, Relation, Pouvoir, Individualisme, Psychopathologie, Trouble de la personnalité, Estime de soi, Confiance, DSM-5

Dans un monde toujours plus compétitif, les Narcisse ont pris le pouvoir. Notre société de performance et de consommation pousse les individus à se centrer toujours plus sur eux-mêmes, renforçant leurs traits narcissiques et sélectionnant les plus ostensibles pour les plus hauts postes. Comme Narcisse contemplant son reflet dans l'étang, de plus en plus de personnes, accros à leurs écrans et aux réseaux sociaux, n'existent que dans le regard de l'autre.
Marie-France Hirigoyen pointe la confusion entre le narcissisme sain, qui permet d'avoir suffisamment confiance en soi pour s'affirmer, et le narcissisme pathologique consistant à se mettre en avant aux dépens des autres. Elle invite à mieux comprendre ce qu'est cette pathologie afin d'en repérer les dérives et de contrer l'ascension des Narcisse tout-puissants.

Recherches en psychopathologie de l'enfant. De la méthode à la clinique

Livre de Sarah Bydlowski, Brigitte Chamak, Albert Ciccone, Monique Bydlowski, et al., édité par Erès, publié en 2019.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Nourrisson, Enfant, Adolescent, Psychopathologie, Psychiatrie infantile, Autisme, Observation, Recherche clinique, Méthodologie, Devreux (Georges)

Les explorations dédiées au développement du très jeune âge se sont multipliées au cours des dernières décennies. Une mutation, véritable révolution épistémologique, est en cours : elle bouleverse la façon de nous représenter le bébé humain, tant par l’étude de l’interaction initiale avec sa mère que par l’observation directe de son corps, deux « voies royales » pour commencer d’entrevoir l’éclosion de sa vie psychique.

Dans le domaine de la psychopathologie, si le clinicien accumule des observations aléatoires et tente d’en donner sens, voire causalité, le chercheur grâce à un « filet d’hypothèses » va à la pêche des faits afin d’en confronter les invariants et de développer une pensée théorique toujours provisoire et révisable. Conduire une recherche, c’est transformer ce qui pourrait ne rester qu’une intuition personnelle en un énoncé porteur d’un intérêt général grâce à une démonstration de validation bien choisie et aboutie.

Les auteurs, des cliniciens et des chercheurs, exposent la démarche et les nouvelles méthodologies de la recherche et en présentent des exemples accomplis et novateurs. Tout spécialement dans le champ de l’enfance, la recherche en psychopathologie poursuit un but implicite : issue du terrain clinique, elle a vocation idéalement à y retourner et y permettre la mise en place d’outils de prévention et de soins.

Accès à la version en ligne

Danse, énergie, thérapie : cancer et handicap

Livre de Sylvie Lagache, édité par l'Harmattan, publié en 2019.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Danse, Handicap, Maladie, Médiation, Art-thérapie, Anxiété, Communication, Communication non-verbale, Femme, Enfant, Relation, Souffrance, Souffrance psychique

La « Danse-Énergie-Thérapie » (DET), est une proposition thérapeutique de médiation artistique qui permet de lutter contre l'anxiété et les risques de dépression du fait qu'elle éveille en chaque être le désir de s'exprimer, de créer et de communiquer. Elle favorise la confiance en soi. Elle s'adresse ici spécifiquement aux femmes atteintes d'un cancer du sein, aux personnes en situation de handicap et aux enfants malades. Les personnes concernées par le soin (thérapeutes, aides-soignants, accompagnants) trouveront des outils artistiques thérapeutiques pour développer une bonne approche relationnelle avec des personnes en souffrance.

Créer dans le lâcher-prise : arts plastiques et imaginaire

Livre de Evelyne Odier, édité par Chronique sociale, publié en 2019.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Art, Imaginaire, Expression plastique, Créativité, Méthode

Créer c'est bon pour le moral ! Oui, créer, c'est bon pour le moral, bon pour la santé ! Créer apporte une joie profonde, mais beaucoup de personnes ne savent pas comment se lancer dans l'aventure. Ce livre a pour objectif de vous y aider : même si vous ne savez "ni dessiner ni peindre", vous trouverez ici des idées pour vous aider à franchir le pas, vous aider à exprimer, à inventer, à créer. Mais c'est peut-être l'inverse ; peut-être vous maîtrisez des techniques de peinture, mais vous n'arrivez pas à lâcher prise pour créerPeut-être vous vous enlisez dans les répétitions et les stéréotypes et vous ressentez le besoin d'une bouffée d'oxygène pour vous autoriser le plaisir de jouer. Alors ce livre peut vous amener à expérimenter des situations inhabituelles, à explorer des pistes nouvelles. Au carrefour de l'enseignement artistique et du développement personnel, ce livre s'inscrit dans la continuité du premier ouvrage d'Evelyne Odier Se construire par les arts plastiques, qui était plus théorique.
Elle présente ici une multitude d'exercices, qui sont autant d'outils, ludiques ou porteurs d'émotions multiples, pour mettre en pratique et prolonger la réflexion déjà développée. Ce livre s'adresse aux amateurs qui s'essaient aux arts plastiques, mais aussi aux professionnels qui trouveront là de nombreuses pistes pour enrichir leur pratique, qu'ils soient passeurs culturels, éducateurs, thérapeutes ou soignants.

Handicap psychique : questions vives

Livre de Christian Belio, Pauline Blum, Julien Bonilla Guerrero, Valérie Boucherat Hue, et al., édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Handicap psychique, Handicap, Psychopathologie, Folie, Concept, Approche historique, Société, Politique, Justice, Législation, Action sociale, Psychiatrie, Enfant, Adolescent, Adulte, Prise en charge, Coût, Établissement social et médicosocial, Institution, Autisme, Thérapie, Santé, Psychothérapie, Insertion professionnelle, Évaluation, Recherche, Pluridisciplinarité

"Dans un contexte marqué en France par le clivage entre le sanitaire et le médico-social, la loi « Handicap » du 11 février 2005 a introduit dans les faits le handicap psychique, déjà porté depuis longtemps par les associations familiales et par certains acteurs de la psychiatrie. En encourageant la prise en compte de la vie quotidienne des personnes souffrant de troubles psychiques sévères, cette reconnaissance symbolique a trouvé un écho certain dans les pratiques médico-sociales et a renouvelé la recherche en sciences sociales du handicap et de la santé. Mais dix ans après, qu’en est-il des pratiques professionnelles dans un champ qui bouscule les cloisonnements traditionnels entre les univers du handicap et celui de la maladie mentale ?
L'abord du handicap psychique implique des remaniements en profondeur des pratiques de santé, dont l’enjeu est le dépassement du modèle médical de la maladie au profit d’un véritable changement de la culture des soins et de l’accompagnement : construire un devenir favorable avec la perspective du rétablissement, penser les patients comme des citoyens aux prises avec des institutions , développer des méthodes d’évaluation intégrant le point de vue des sujets, élaborer des outils d’analyse économique prenant en compte les valeurs des individus ou des collectifs de proches.
Ce travail collectif met en évidence cette dynamique qui, adossée à une éthique humaniste, pousse acteurs de terrain et chercheurs à sortir de leurs cultures respectives pour se rejoindre autour d'un véritable projet social et politique."

Forces et souffrances psychiques de l'enfant. Tome III. Approches thérapeutiques : espoirs et inquiétudes

Livre de Michel Lemay, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Enfant, Psychopathologie, Psychiatrie infantile, Adolescent, Thérapie, Psychothérapie, Psychothérapie institutionnelle, Relation d'aide, Empathie, Éducation spécialisée, Relation éducative, Pratique éducative, Éthique, Transfert, Symbolique, Créativité, Jeu, Groupe thérapeutique, Thérapie de groupe, Socialisation, Thérapie familiale, Équipe éducative, Équipe soignante, Travail d'équipe, Approche globale, Approche cognitive, Behaviorisme, Thérapie comportementale, Corps, Thérapie corporelle, Traitement médical, Prévention, Soutien à la parentalité

Michel Lemay nous livre ici un témoignage exceptionnel. Il présente sur un mode personnel et engagé les principales approches thérapeutiques susceptibles d’aider des enfants et des adolescents en difficultés psychiques à atténuer leurs souffrances et à retrouver des forces pour créer.

Comme dans les deux volumes précédents de cette trilogie, où il transmet ses expériences basées sur plus de cinquante ans de travail en pédopsychiatrie et en éducation spécialisée, en France puis au Canada, l’auteur montre, avec de nombreux exemples cliniques, la nécessité d’avoir une vision globale, intégrative, historique et critique des principales approches thérapeutiques. Il le fait avec clarté et rigueur, tout en exprimant ses inquiétudes et ses désaccords par rapport aux tendances actuelles à rechercher des résultats immédiats par des thérapies centrées sur le symptôme, souvent discontinues et basées sur des positions trop réductionnistes et simplistes.
Le lecteur ne trouvera pas là des réponses toutes faites. Il est invité à penser par lui-même en réfléchissant à sa propre histoire professionnelle.
Ce volume, qui peut être lu séparément, fait partie de la trilogie Forces et souffrances psychiques de l'enfant :
Tome 1 : Le développement infantile
Tome 2 : Les aléas du développement infantile
Tome 3 : Approches thérapeutiques : espoirs et inquiétudes

Accès à la version en ligne