Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 81 à 90 sur un total de 2965

Votre recherche : *

Co-construire l'autodétermination au quotidien : vers un partenariat entre professionnel·le·s et personnes avec une déficience intellectuelle

Livre de Annick Cudre Mauroux, Geneviève Pierart, Clara Vaucher, édité par IES, publié en 2020.

Mots clés : Personne handicapée, Empowerment, Handicap mental, Relation éducative, Accompagnement, Intervention sociale, Relation travailleur social-usager, Recherche-action, Projet de vie, Méthodologie, Partenariat

Pour les bénéficiaires de l'intervention sociale, l'autodétermination est souvent présentée comme un objectif à atteindre. Ceci est particulièrement vrai dans le domaine socio-éducatif concernant les personnes présentant une déficience intellectuelle (DI). Mais qu'entend-on par autodétermination ? Qui la souhaite et dans quel but ? Par quels moyens les personnes concernées peuvent-elles y parvenir ? Les auteures de Co-construire l'autodétermination au quotidien mettent en lumière la primauté de la relation socio-pédagogique entre les personnes accompagnées et les professionnel·le·s dans le démarrage de ce processus.
Basée sur une recherche participative, l'ouvrage souligne la nécessité d'ancrer le concept d'autodétermination dans un quotidien partagé, pragmatique et dynamique, dans lequel la relation socio-pédagogique constitue un moteur. Quatre grands thèmes en lien avec le déploiement de l'autodétermination sont abordés : la co-construction des représentations et les définitions, l'autodétermination dans la vie quotidienne, les obstacles et ressources et finalement les caractéristiques de la relation d'accompagnement.
La méthodologie mise en oeuvre au cours de la recherche permet de développer des stratégies pour la promotion de l'autodétermination des personnes ayant une DI. Les auteures fournissent des clés pour que cette démarche soit aisément répliquée et adaptée dans d'autres contextes d'intervention sociale.

Les EHPAD : entre excès de normes et contraintes financières

Livre de Gérard Brami, édité par l'Harmattan, publié en 2020.

Mots clés : Travail social : Établissements, EHPAD, Droit, Législation, Norme, Contrainte, Contrôle, Gestion administrative, Gestion financière, Établissement pour personnes âgées, Établissement social et médicosocial

Les excès de textes législatifs et réglementaires, de rapports et de propositions, la multiplication des recommandations de bonnes pratiques professionnelles doivent-ils être comparés à l'insuffisance reconnue des effectifs de soignants et de non-soignants ? Faut-il pour comprendre l'insuffisance de moyens financiers et notamment en effectifs, évoquer les dizaines de propositions émanant des nombreux rapports nationaux ? Faut-il ces centaines de pages sur l'action contre la maltraitance dans les EHPAD, alors que celle-ci est largement minoritaire par rapport aux maltraitances faites à nos aînés à domicile, et alors même que les violences contre les personnels en EHPAD ne cessent d'augmenter et n'ont donné lieu à aucune réglementation précise ? Les guides et recommandations relatifs au fonctionnement médical, paramédical et général des EHPAD comptent des milliers de pages ; or ces établissements sont de taille moyenne et bénéficient de tarifs et de dotations limités.
Des milliers de pages de rapports, complétées par des milliers de pages de recommandations, n'ont pu permettre aux EHPAD d'obtenir a minima des effectifs de personnel et donc des dotations financières et budgétaires suffisantes pour assurer l'accompagnement des personnes âgées et leur prise en charge paramédicale et médicale dans des conditions satisfaisantes. Alors, ces rapports, ces recommandations, ces guides, cette législation et cette réglementation n'obscurcissent-ils pas les situations de bonnes pratiques professionnelles au lieu de les éclairer et de permettre leur mise en application concrète ?

Les incasables

Livre de Rachid Zerrouki, édité par R. Laffont, publié en 2020.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Difficulté scolaire, Incasable, Concept, Échec scolaire, Instituteur spécialisé, Pratique professionnelle, Témoignage, Relation pédagogique

De 2016 à 2019, Rachid Zerrouki, connu sous le nom de Rachid l'instit sur Twitter, a été professeur à Marseille en Segpa, une section où se retrouvent les collégiens dont les difficultés scolaires sont trop graves et persistantes pour qu'ils suivent un cursus classique. Bien souvent, lorsqu'on recherche l'origine de ces difficultés, on découvre des drames, de la précarité, des vies marquées par l'adversité.
Enseigner à ces élèves a entraîné Rachid Zerrouki à résoudre de nombreux dilemmes pédagogiques : ils ont les compétences pour lire La Sorcière de la rue Mouffetard et la maturité pour s'intéresser à Orgueil et Préjugés. Alors, que faire ? Insulter leur intelligence ou consumer leur confiance en eux ? En côtoyant au quotidien ces adolescents, Rachid Zerrouki a remis en cause sa formation et ses convictions.
Dans ce livre d'une grande humanité, il dévoile son attachement envers l'école publique et partage tout ce que ces élèves lui ont appris.

Notre corps, nous-mêmes : écrit par des femmes, pour les femmes

Livre de Mathilde Blézat, Naïké Desquesnes, Mounia El Kotni, et al., édité par Hors d'atteinte, publié en 2020.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Femme, Corps, Norme sociale, Stéréotype, Représentation sociale, Contrainte, Société, Sexualité, Santé, Puberté, Contraception, Consentement, Masturbation

Ce livre s'adresse à toutes les femmes, et parle de ce qu'elles ont toutes en commun : le corps. Puberté, sexualité, contraception, avortement, accouchement, vieillesse, mais aussi riposte et émancipation... A travers de multiples récits d'expérience, des témoignages récoltés lors de groupes de parole et d'entretiens, mais aussi des données médicales et scientifiques, ce manuel féministe propose des outils permettant aux femmes de mieux se connaître et de se sentir plus sûres et plus fortes, ensemble.
Paru pour la première fois aux Etats-Unis en 1973, rédigé par un collectif de femmes, Notre corps, nous-mêmes a été adapté dans trente-cinq langues, dont le français en 1977. Ce livre en est une version entièrement réactualisée, écrite par un nouveau collectif, formé de Mathilde Blézat, Naiké Desquesnes, Mounia El Kotni, Nina Faure, Nathy Fofana, Hélène de Gunzbourg, Marie Hermann, Nana Kinski et Méléna Perret.

Les compétences émotionnelles

Livre de Moira Mikolajczak, Jordi Quoidbach, Ilios Kotsou, Delphine Nelis, édité par Dunod, publié en 2020.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Émotion, Compétence, Santé mentale, Relation, Psychologie, Neurologie, Neurobiologie, Conscience, Communication verbale, Communication non-verbale, Expression orale

Les compétences émotionnelles désignent la capacité à identifier, comprendre, exprimer, utiliser ses émotions et celles d'autrui. Elles jouent donc un rôle essentiel dans la santé mentale et physique, mais aussi dans la performance au travail et dans les relations sociales. Premier ouvrage à offrir une synthèse didactique des principaux travaux scientifiques sur le sujet, ce livre détaille avec précision les axes suivants : fonctions et bases neurologiques ; historique et définition des compétences émotionnelles : identification, écoute et expression des émotions ; régulation des émotions positives et négatives ; utilisation des émotions.

Accès à la version en ligne

Les discours sur la misère

Livre de Patrick Gaboriau, édité par l'Harmattan, publié en 2020.

Mots clés : Lien social-Précarité, Pauvreté, Société, Discours, Subjectivité, Parole, Ethnographie

La misère témoigne des enjeux sociaux qui parcourent nos sociétés. Elle se distingue de la douleur, de l'affliction ou de la fragilité. D'emblée, elle est sociale et souligne les tensions qui se rapportent à la gouvernance ; elle renvoie aux valeurs et aux règles morales. Dans sa brutalité, la misère est aussi une expérience subjective, avec ses registres de perception et ses mots pour l'énoncer. A partir d'une étude de terrain, nous écoutons les discours des mendiants et nous attardons sur le mutisme ultime de la souffrance.
La misère, proche ou lointaine, nous la voyons, nous en avons connaissance par notre expérience directe de citadin ou par les médias. Sommes-nous habitués à l'horreur et nous paraîtrait-elle ordinaire, "dans l'ordre du monde" ?

Les invisibles, révélations sur le business de la détresse

Livre de Philippe Toulouse, Philippe Pascot, édité par M. Milo, publié en 2020.

Mots clés : Lien social-Précarité, Travail social, Résistance, Invisibilité sociale

C'est l'histoire héroïque d'un éducateur auprès des sans abris, qui dénonce la mainmise des barons politiques sur les associations pour détourner de l'argent et corrompre les élus. Dans ce récit haletant, l'auteur raconte son combat, les menaces de mort, les gardes à vue qu'il a subi pour le faire taire. Il en sort aujourd'hui en héros en faisant tomber le maire de la ville.

Les blessures de l'école : harcèlement, chahut, sexting : prévenir et traiter les situations

Livre de Jean Pierre Bellon, Marie Quartier, édité par ESF, publié en 2020.

Mots clés : Ecole-Enseignement, École, Violence, Harcèlement moral, Étude de cas, Élève, Famille, Enseignant, Bouc émissaire, Prévention, Prise en charge, Contrainte

"Lieu de transmission et d'émancipation, de découverte de l'altérité et de la solidarité, l'école est aussi, trop souvent, un lieu de blessures. Blessures de l'élève persécuté par ses camarades ou humilié par un professeur. Blessures de l'enseignant chahuté. Blessures de l'enfant victime de sexting. Autant de souffrances et de traumatismes aux effets ravageurs. On a, trop longtemps, considéré ces phénomènes comme marginaux, liés à des individus isolés.
Jean-Pierre Bellon et Marie Quartier nous présentent une autre approche : ces persécutions sont, le plus souvent, des phénomènes de groupe ligué contre une victime potentielle enclenchant de terribles escalades de violence qu'il est difficile d'interrompre. Alors, que faire ? D'abord, comprendre : "Penser les blessures pour éviter d'avoir à les panser." Puis, intervenir pour renverser la situation : faire alliance avec les victimes et faire prendre conscience aux persécuteurs qu'ils doivent changer de posture.
Pour cela, il y a des choses à dire et d'autres à ne pas dire, des réactions nécessaires, individuelles et institutionnelles, pour anticiper les humiliations et limiter leur impact quand elles surviennent, des méthodes qui permettent de casser la terrible logique du "bouc émissaire"... Pour faire face à ces phénomènes insupportables et agir au quotidien, les enseignants, les éducateurs, les parents pourront s'appuyer sur des analyses de cas, des outils théoriques, des exemples précis et des conseils circonstanciés." Philippe Meirieu.

Parler de soi : méthodes biographiques en sciences sociales

Livre, édité par EHESS, publié en 2020.

Mots clés : Récit de vie, Recherche en sciences sociales, Méthode, Théorie, Biographie, Subjectivité, Temps, Observation, Enquête, Parole, Écoute, Écriture

Longtemps décriée dans les sciences sociales du XXe siècle, l’analyse biographique est devenue au cours des dernières décennies un outil privilégié de l’histoire et de la sociologie. Les méthodes biographiques, attentives à une approche qualitative et à la critique de «l’illusion biographique», sont aujourd’hui l’une des voies de l’innovation méthodologique en sciences sociales.
À l’heure où les discours sur soi se multiplient, qu’ils soient formatés par les dispositifs publics, impulsés par les réseaux sociaux ou plus généralement le résultat d’une individuation croissante de la société, les approches qui s’intéressent à la présentation de soi et aux récits de vie jouent un rôle essentiel dans notre compréhension du monde.
Sur chaque terrain, elles confrontent aussi les chercheuses et les chercheurs à leur propre trajectoire biographique, qui croise celle des actrices et des acteurs étudié·e·s, conduisant à faire preuve de réflexivité, de sensibilité et d’inventivité. Ce livre, issu d’un travail collectif, présente l’ensemble de ces enjeux de méthode et montre que l’approche biographique est au cœur du renouvellement des sciences sociales.

Parents, enfants, école : approches transculturelles

Livre de Jacques Barou, édité par Erès, publié en 2020.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Interculturel, Identité culturelle, Psychologie du développement, Sociologie, Naissance, Jeune enfant, Parentalité, Conte, Handicap, Secret professionnel, Adolescent, Logement, Sexualité, Religion, École, Couple, Solidarité, Intergénérationnel, Immigré, Retraite

Dans nos sociétés contemporaines, de plus en plus marquées par une dimension multiculturelle, comment décrypter les différences pour y trouver un fond d’universalité ?
L’amplification des mouvements migratoires depuis la révolution industrielle a apporté aux sociétés occidentales une dimension multiculturelle qui a complexifié la compréhension des processus éducatifs et du fonctionnement de la cellule familiale.
Jacques Barou, sociologue et anthropologue, propose une approche transculturelle de ce qui fait le cours d’une vie humaine, de l’arrivée de l’enfant à la vieillesse. Il s’agit de saisir, dans son dynamisme, la dimension culturelle des phénomènes éducatifs, au sein d’un monde en mutation, mais aussi de pointer qu’ils ont au fond tous la même finalité : permettre à l’enfant puis à l’adolescent et au jeune adulte de grandir en harmonie avec lui-même et avec son environnement.
Les professionnels, engagés dans l’éducation ou dans la relation avec des familles issues d’une autre culture que la leur, se doivent de dépasser les incompréhensions et d’éviter d’entrer dans la logique du malentendu. En mobilisant des concepts issus de l’histoire des mentalités, de l’anthropologie de la parenté ou de la religion, à partir de cas concrets, cet ouvrage apporte des connaissances et des outils d’analyse des situations qui peuvent leur être utiles.

url