Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 45

Votre recherche : *

Protéger la mère, c'est protéger l'enfant : violences conjugales et parentalité

Livre de Edouard Durand, Ernestine Ronai, édité par Dunod, publié en 2022.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Violence conjugale, Protection de l'enfance, Législation, Autorité parentale, Traumatisme, Séparation, Aliénation, Emprise, Parentalité, Assistance éducative, Mère, Agresseur, AEMO

Il est illusoire de prétendre protéger l'enfant si l'on ne protège pas sa mère et la mise en oeuvre des mesures de protection des femmes victimes de violences conjugales sera caduque si l'autorité parentale n'est pas aménagée de façon adaptée à la situation de violences. C'est pourquoi il est aujourd'hui nécessaire de renforcer la culture de la protection par une législation plus impérative qui traduise dans la loi cette réalité : un conjoint violent est un père dangereux.
En effet, pour que la protection des victimes soit une réalité et non une intention, il est nécessaire et conforme à nos principes de présumer qu'un mari violent est un père dangereux, c'est-à-dire de prendre en compte la violence dans la conjugalité pour garantir la protection dans la parentalité. Cela signifie que l'exercice de l'autorité parentale ne doit pas être attribué au violent conjugal mais confié exclusivement au parent victime.
Cela signifie aussi que si des rencontres entre l'enfant et le violent conjugal sont organisées, elles doivent se dérouler sous contrôle social pour garantir la protection de l'enfant.

18 ans et bientôt à la rue ! : plaidoyer pour les jeunes de l'ASE

Livre de Philippe Gestin, Michel Borgetto, édité par Erès, publié en 2022.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, ASE, Jeune majeur, Insertion sociale, SDF, Précarité, Mineur isolé étranger, Autonomie, Accompagnement, Mesure éducative

Victimes d’un lâchage institutionnel de l’État et de la plupart des départements, les jeunes majeurs de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) vivent une situation dramatique. L’auteur, acteur engagé, lance un cri d’alerte et propose des solutions originales pour leur accompagnement. La situation des jeunes majeurs de l’Aide sociale à l’enfance (ASE) est dramatique. Sacrifiés aujourd’hui sur l’autel d’un new public management, ils sont les victimes d’un délaissement institutionnel de l’État et de la plupart des départements. En effet, placés parfois depuis leur plus jeune âge, ils sont mis en demeure dès 18 ans d’affronter seuls la réalité de la vie. Sans famille, sans revenu ou si peu, une partie de ces jeunes représentent 33% des SDF de moins de 25 ans. Les autres « galèrent » bien souvent avec peu de moyens pour subsister. Comment en est-on arrivé à fabriquer un « drame national » si révoltant dans le pays de la solidarité ?

Accès à la version en ligne

Quand la mère est absente : souffrance des liens mère-enfant

Livre de Hélène Romano, édité par Odile Jacob, publié en 2021.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Mère, Maternité, État dépressif, Souffrance, Relation enfant-mère, Maltraitance, Violence conjugale, Carence affective, Maltraitance psychologique, Abus sexuel, Inceste, Infanticide, Prise en charge, Résilience, Traumatisme, Repère, Évaluation

Comment expliquer que certaines femmes peinent ou ne parviennent pas à devenir des mamans, c'est-à-dire des figures d'attachement protectrices pour leurs enfants ? Dans quelles circonstances cette défaillance maternelle peut-elle conduire à des actes graves de négligence, d'abus ou de maltraitance ? Quelles conséquences pour tous ces enfants qui grandissent en ne pouvant pas compter sur leur mère et qui en souffrent ? Et, surtout, comment les aider à guérir de leurs blessures et à se construire malgré tout pour vivre pleinement leur vie ? Dans cet ouvrage, Hélène Romano aborde, avec bienveillance mais lucidité, la question dérangeante des violences maternelles, quelle qu'en soit la forme, afin de nous aider à mieux comprendre et soigner la souffrance des liens qui peut exister entre un enfant et sa mère.

Les conquérants : avec les mineurs non accompagnés

Livre de Louise Mottier, édité par Hors d'atteinte, publié en 2021.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Mineur non accompagné, Accueil, Centre d'accueil pour demandeurs d'asile, Éducateur spécialisé, Parcours professionnel, Implication personnelle, Témoignage

- Un livre sur nous ? Mais qui ça intéressera ? - Je ne sais pas. Qui sait, peut-être que beaucoup de gens voudraient savoir que tu ne fais jamais ton lit le matin, que sous ton matelas il y a des cookies et des chaussettes qui bavardent, ou que des fraises des bois grandissent dans notre jardin au milieu de vos mégots ? Sûrement des gens un peu fous, dis-je en souriant. A 25 ans, Louise Mottier fait partie de la génération "Y", qu'on dit moins dure à la tâche et plus irresponsable que ses aînées.
Elle a pourtant passé ces deux dernières années à travailler auprès de jeunes qui ont franchi seuls les sommets alpins et les flots méditerranéens. Ensemble, ils ont traversé les saisons, appris, rêvé, regardé les étoiles, et se sont souvenu que tout conquérant était d'abord et avant tout un enfant.

De l'enfant placé à l'enfant confié

Livre de Philippe Fabry, Gilles Séraphin, édité par l'Harmattan, les Presses de Parmentier, publié en 2021.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfant placé, Protection de l'enfance, Famille, Placement, Approche historique, Suppléance familiale, Délaissement parental, Projet de vie, Rôle, Jeune majeur, Loi, Besoin, Attachement, Adoption, Parrainage, Famille d'accueil, Famille naturelle, Équipe pluridisciplinaire, Québec, Belgique

De l'enfant placé à l'enfant confié, prend appui sur une triple expérience de Philippe Fabry, d'éducateur dans le champ de la protection de l'enfance, de formateur en travail social, puis de chercheur en sciences de l'éducation. L'organisation française de la protection de l'enfance a une particularité qui apparaît avec force quand on la compare avec celle des pays voisins, "l'idéologie du retour" : quand un enfant est placé, un retour auprès de ses parents doit par principe rester possible, même quand il n'est pas réalisable, ou pas souhaitable, ou jamais prévu concrètement.
Logiquement, il en résulte qu'un placement doit rester provisoire, même s'il dure de la naissance jusqu'à la majorité. Ce fonctionnement a deux grands fondements : anthropologique, avec la norme de l'exclusivité du lien de filiation (un enfant ne doit avoir qu'un père et qu'une mère) et juridique (un placement ne doit être qu'une parenthèse dans la vie de l'enfant). Dans les situations de placement durable, le prix pour l'enfant est une fausse stabilité, car il est confié à une institution, l'Aide Sociale à l'Enfance, et non pas à des adultes reconnus en tant que parents d'éducation (situation constitutive du confiage).
Sa place est durablement provisoire, en famille d'accueil ou en foyer, ce que le passage à la majorité révèle souvent brutalement.

L'enfant cassé : l'inceste et la pédophilie

Livre de Catherine Bonnet, édité par A. Michel, publié en 2021.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Inceste, Pédophilie, Enfant maltraité, Traumatisme, Abus sexuel, Parents, Agresseur, Mensonge, Parole, Mémoire

La vérité sur l'inceste et la pédophilie est-elle insoutenable au point qu'il soit préférable de la nier ? A la fin du siècle dernier, à l'heure des premières révélations sur ces pratiques, la société hésite entre déni et banalisation, partagée entre le désir de dénoncer et celui de taire des actes qui remettent en cause ses fondements mêmes. Aujourd'hui, après la prise en considération, dans les années quatre-vingt, des ravages provoqués par l'inceste et la pédophilie, après la scandaleuse affaire Dutroux, on voit se ranimer la suspicion à l'égard des victimes.
Catherine Bonnet, médecin, psychiatre, psychanalyste et spécialiste de la maltraitance, tente ici de comprendre ce phénomène et apporte son témoignage afin d'éviter que la chape de plomb, une fois de plus, ne retombe. Comparant le syndrome post-traumatique des enfants victimes d'abus sexuels à celui des victimes de la guerre, elle démontre par des faits précis - dessins, propos, comportements - que la majorité de ces enfants sont crédibles.
Incitant à ne négliger aucun symptôme, elle évoque la manière d'aborder la question avec l'enfant, le rôle des parents, la stratégie de l'agresseur. Fondé sur de rigoureux rappels historiques et d'impressionnantes données cliniques, l'ouvrage de Catherine Bonnet est un cri d'alarme et de protestation face à une situation dangereuse et paradoxale : alors que les professionnels signalent leurs soupçons de violences sexuelles envers des enfants, la parole des victimes et des adultes qui tentent de les protéger est de plus en plus refusée.

Laïcité, radicalisation et protection de l'enfance : articulations et enjeux sociopolitiques

Livre de Lionel Clariana, édité par l'Harmattan, publié en 2020.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Laïcité, Protection de l'enfance, Concept, Voile religieux, Travail social, Travail éducatif, Enfance en danger, Radicalisation, Jeune en difficulté

Depuis maintenant trois décennies, intellectuels et politiques rivalisent dans la redéfinition de l'ordre social et public, catégorisant les populations en fonction de leur phénotype, leur culture et/ou leur croyance. Quand les tenants de la « nouvelle » laïcité se sont imposés comme les garants d'un certain ordre social républicain, ils l'ont fait au nom de la protection de l'enfant. Et quand des mineurs sombrent dans la radicalisation violente au nom d'un prétendu islam, c'est tout le dispositif de protection de l'enfance qui est sommé de s'associer à la construction de l'ordre public.

L'accueil en Maison d'enfants à caractère social : approche anthropo-clinique

Livre de Gérard Carrière, édité par Champ social, publié en 2020.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, MECS, Accueil, Stigmatisation, Famille, Enfant placé, Placement, Protection de l'enfance, Expérimentation, Recherche-action, Diagnostic, Rôle

Le dispositif MECS peut-il être reprogrammé en outil de considération, voire d'aide à la reconstruction du lien familial ?

Url

Parcours en accueil familial : sens et pratique

Livre de Séverine Euillet, Fatna Taleb, Christiane Bertrand Queruel, Séverine Euillet, et al., édité par l'Harmattan, publié en 2019.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Placement familial, Accueil familial, Protection de l'enfance, ASE, Nourrisson, Abandon, Accouchement sous X, Enfant placé, Adolescent, Récit de vie

Comment le parcours de l'enfant protégé se construit-il tout au long de la mesure de protection, au gré des échéences et des événements de vie ? Un fil temporel tisse un lien entre les chapitres qui abordent le suivi en prévention avant le placement, l'accueil de bébés nés sous le sceau du secret, l'accompagnement d'adolescents en rupture, la fin de l'accueil et le point de vue des jeunes une fois devenus adultes. En émerge une réflexion permanente et développée autour de la place de l'enfant dans ce parcours, sa participation, son agentivité et la considération de ses droits.

N° 53

Livre de Ben Amar Delzaghère, Marie Pierre Dubucq, édité par Ed. nouvelle bibliothèque, publié en 2019.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Placement, Témoignage, Enfant placé, Éducateur spécialisé, MECS, Foyer de l'enfance, Maltraitance, Abandon, Résilience, Traumatisme, Récit de vie

Enfant de la DDASS, Ben-Amar Delzaghère livre avec N°53 un témoignage noir, sombre et violent pour public averti. C'est aussi un combat