Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 47

Votre recherche : *

Les éducateurs face à la radicalisation : le cas de la prévention spécialisée

Livre de Hanane Bouseta, édité par l'Harmattan, publié en 2019.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Radicalisation, Concept, Prévention spécialisée, Approche historique, Théorie, Pratique professionnelle, Parcours professionnel, Éducateur spécialisé

Cet ouvrage tente de chasser le mythe de la radicalisation en s'appuyant à la fois sur un travail théorique et sur le terrain de la prévention spécialisée. L'auteure s'appuie sur son itinéraire de vie comme point de départ qui, si l'on se réfère à la grille de lecture actuelle construite par les services de renseignement et de sécurité, indique qu'elle est une ancienne radicalisée. Cette découverte tout à fait surprenante, pour cette éducatrice en prévention spécialisée, l'amène à se questionner et à interroger cette notion de radicalisation au prisme des sciences humaines qu'elle nommera phénomène dit de radicalisation.
Elle examine, à travers lui, les pratiques des acteurs de la prévention spécialisée qui entrent parfois en contradiction avec soixante-dix ans d'histoire et de lutte pour préserver leurs spécificités.

Les âmes errantes

Livre de Tobie Nathan, édité par Librairie générale française, publié en 2019.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Laïcité, Filiation, Jeune, Radicalisation, Errance, Abandon, Immigré, Enfant de migrant, Drogue, Religion, Psychologie, Relation interpersonnelle

Dans le secret de son cabinet, le psychologue Tobie Nathan accueille des jeunes en danger de radicalisation. Il écoute. Leurs histoires, leurs mères éplorées, leurs pères perdus. Et tout ce qu'ils ont à nous apprendre sur le monde tel qu'il est. Aucun penseur ne les a connus de si près. Aucun n'a osé dire qu'il leur ressemblait. Se raconter, se mettre à nu pour faire revenir les "âmes errantes" est un pari risqué.
Le seul qui lui semble valoir la peine d'être tenté.

Les ados, ça cause

Livre de Marie Springer, Jean Pierre Lebrun, Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2019.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Parole, MECS, Déscolarisation, Écoute, Échec, Placement, Séparation, Altérité, Parents, Institution, Approche clinique

"Les ados, ça cause", ou plus précisément "ça peut causer" si nous, les adultes, nous les réinscrivons dans un bain de paroles. Au fil des vignettes cliniques, l'auteure rend compte de sa pratique de psychologue clinicienne travaillant avec des éducateurs au sein d'une MECS auprès d'adolescents pour la plupart déscolarisés, désengagés dans leur vie à leur arrivée et qui ne savent pas ce que parler veut dire.
En étant à leur écoute, elle tente d'entendre ce que les jeunes disent, ou pas, de leur quotidien souvent englué dans des répétitions d'échec, de passages à l'acte. Elle repère les mots liés à l'histoire singulière de chacun à partir desquels ils se sont construits et ils doivent tracer leur avenir. "Ce petit livre transmet en acte, à sa manière, un essentiel qui est de plus en plus souvent occulté, en voie de disparition, voire même aboli : le travail avec des jeunes placés en institution est entièrement tributaire des mots dits et non-dits qui les amènent là".

Accès à la version en ligne

La santé des adolescents en rupture. Une nouvelle approche thérapeutique

Livre de Thomas Girard, Frédéric Leger, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Trouble du comportement, Santé, Rupture, Soin, Prise en charge, Relation soignant-soigné, Maladie, Pratique professionnelle, Espace transitionnel, Secret professionnel

Violence et malêtre. Discriminations et radicalisations

Livre de René Kaës, Patrick Ange Raoult, Brigitte Blanquet, Patrick Ange Raoult, et al., édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Jeunesse-Adolescence, Violence, Enfant, Adolescent, Jeune, Souffrance psychique, Passage à l'acte, Société, Discrimination, Traumatisme, Psychopathologie, Exclusion sociale, Radicalisation, Idéologie, Psychanalyse, Approche clinique, Prévention, Prise en charge

Cet ouvrage se situe dans l'actualité des problématiques autour de la radicalisation. Il propose une analyse complexe de ce qui conduit une population jeune à une expression radicale. Tenant compte des travaux actuels, il recentre, à partir du concept de malêtre les processus latents en œuvre dans les passages à l'acte. Il ouvre des perspectives dans l'analyse et la prise en charge des situations de violence extrême, en se dégageant d'une approche strictement individuelle - ce qui laisse envisager d'autres dispositifs d'accompagnement.
Les observations cliniques présentes montrent la nécessaire prise en compte des postures psychiques des intervenants et les modalités de construction de dispositifs. Cet ouvrage collectif s'inspire largement des grands concepts développés par René Kaës pour une meilleure compréhension d'un phénomène contemporain de première importance.

L'adolescence en poche. Comprendre et aider nos adolescents

Livre de Grégory Hauswald, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Psychologie du développement, Éducation, Accompagnement

Pour comprendre un adolescent, il faut, selon l’auteur, prendre en compte au moins trois facteurs importants :
* le facteur « interne », en lien avec les difficultés propres au fait de grandir et de se transformer ;
* le facteur « externe » constitué par l’environnement et la société, dont les repères évoluent de plus en plus vite ;
* enfin, le dernier facteur qui est notre regard posé sur lui.
Les adolescents nous renvoient à nos contradictions multiples, y compris dans nos réponses à leurs interrogations ! Mais n'est-ce pas une chance d'être obligé, grâce à eux, de maintenir constamment notre pensée en mouvement ? Ce n’est certes pas facile de devoir stimuler le cerveau d’un adolescent pour favoriser les bonnes connexions, tout en acceptant qu’une période d’errance est parfois nécessaire. Ce n’est pas facile d’accepter d’être ringard, et en même temps de véhiculer l’autorité et des valeurs !
Avec humour, sérieux et ouverture d’esprit, l’auteur brosse à grands traits le portrait des adolescents d’aujourd’hui, ceux qui, tout en allant bien, ont besoin d’adultes de référence pour devenir autonomes, et ceux qui, en raison de leurs troubles spécifiques, nécessitent l’aide de professionnels formés.

Accès à la version en ligne

Les attaques du corps à l'adolescence

Livre de Catherine Matha, édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Scarification, Passage à l'acte, Addiction, Répétition, Corps, Masochisme, Perte, Souffrance, État dépressif, Rorschach (Test de)

" A l'adolescence, le familier n'a de cesse de côtoyer l'inquiétant. Le corps, lieu d'incarnation des transformations à l'oeuvre, devient alors l'objet d'un recours privilégié qui cherche à suppléer aux fragilités de contenance et d'intériorisation psychiques. La contrainte pour l'adolescent d'en passer par l'attaque de son corps, forme de retournement de la violence pulsionnelle contre le moi, indique la force des enjeux narcissiques et objectaux.
Cet ouvrage, né de l'expérience clinique de l'auteure, interroge, en référence au modèle psychanalytique et aux apports de la clinique projective, les particularités des enjeux psychiques qui sous-tendent ces conduites d'attaque du corps à l'adolescence, quand il y a un recours spécifique aux scarifications, et ce, dans la diversité des organisations psychopathologiques. " (4ème couv.)

Accès à la version en ligne

Mixité et violence ordinaire au collège et au lycée

Livre de Patricia Mercader, Annie Lechenet, Jean Pierre Durif Varembont, et al., édité par Erès, publié en 2017.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Jeunesse-Adolescence, Collège, Lycée, Adolescent, Genre, Mixité, Violence, Fille, Garçon, Vie quotidienne, Inégalité, Norme, Contrôle social, Discrimination sexuelle, Abus sexuel, Corps, Sexualité, Insulte, Adulte, Autorité, Pratique éducative, Sanction, Prévention

Sur la base d’interviews et d’observations dans des collèges et lycées, cet ouvrage montre comment les violences entre élèves sont liées à des modèles de virilité et de refus du féminin, et comment les adultes, tout en luttant contre ces violences quand elles sont transgressives, ont tendance à soutenir le système hiérarchique qui les fonde, sans le savoir et en dépit de leurs intentions.
Les violences genrées entre élèves fondent un fonctionnement hiérarchique à deux niveaux. Entre garçons, et dans une moindre mesure entre filles, on observe une hiérarchie instable où le statut de chacun est mis à l’épreuve dans chaque interaction. Entre garçons et filles, il s’agit de l’emprise stable d’un groupe sur l’autre. Ce système se manifeste crûment en milieu populaire et sous une forme plus euphémisée dans un milieu social privilégié. L’observation des adultes met en évidence comment dans les interactions quotidiennes, ce fonctionnement hiérarchique entre élèves est plutôt soutenu que vraiment combattu par l’institution, malgré les intentions explicites et les efforts incontestables de tous et toutes, ou presque.

Le sport fait mâle. La fabrique des filles et des garçons dans les cités

Livre de Carine Guerandel, édité par Presses universitaires de Grenoble, publié en 2017.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Sport, Société, Politique, Culture, Adolescent, Quartier, Banlieue, Intégration, Éducation, Garçon, Fille, Inégalité, Mixité, Genre, Violence, Socialisation, Discrimination sexuelle, Espace, Corps, Norme

Dès le début des années 80, les pouvoirs publics encouragent les offres de loisirs sportifs dans le cadre d’une politique dite d’insertion par le sport des jeunes garçons habitant les quartiers populaires urbains. Considéré comme « naturellement » éducatif et pacificateur, le sport apparaît comme un instrument légitime de lutte contre la délinquance masculine et l’échec scolaire.
L’ouvrage a pour objectif de cerner les enjeux et la réalité des effets de ces dispositifs sportifs extrêmement variés, souvent pensés comme homogènes et forcément positifs, en portant une attention spécifique aux inégalités entre les sexes et aux relations filles/garçons.
L’enquête de terrain révèle que les situations de concurrence (obtention des subventions, nombres de licenciés) entre les structures proposant du sport à visée sociale au sein du quartier favorisent le développement, voire la prolifération, d’actions spécifiques (essentiellement à destination des garçons) mais génère, dans le même temps, des tensions entre associations et de la discrimination envers les adolescents les plus démunis et l’ensemble des filles.
De même, l’étude approfondie de différents contextes sportifs non mixtes (football, danse hip-hop) et mixtes (tennis, dispositifs municipaux, EPS) montre que le sport peut accentuer certaines inégalités sociales et sexuées tout comme il peut permettre de s’en distancer lors d’expériences corporelles ou relationnelles novatrices. Les encadrants qui définissent les situations pédagogiques jouent également un rôle central dans l’engagement des jeunes, les apprentissages effectués et la mise en œuvre de la mixité.
L’ouvrage analyse les effets de l’engagement des filles et des garçons de cités dans différents contextes sportifs à visée sociale en se focalisant sur les relations filles/garçons, les formes de virilité et de féminité valorisées par les pratiquants, leurs parcours scolaires et leurs rapports au corps. Le rôle des encadrants fait l’objet d’une analyse spécifique.

Ados LGBTI : les mondes contemporains des jeunes lesbiennes gays - bisexuel(le)s - transgenres - intersexes

Livre de Thierry Goguel d'Allondans, édité par Presses universitaires de Laval, publié en 2017.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Homosexualité, Transsexualisme, Genre, Femme, Homme, Identité, Identité sexuelle, Sexualité, Affectivité, Image, Féminité, Masculinité, Féminisme, Stigmatisation, Relation familiale, Famille, Norme sociale, Morale, Bisexualité, Rejet, Inné, Acquis, Sociabilité, Culture, Mythe, École, Homophobie

Le XXIe siècle a débuté, dans bon nombre de pays, avec des progrès législatifs conséquents pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres, intersexes (LGBTI). Le mariage pour tous, l'ouverture à l'adoption pour les couples de même sexe, des lois réprimant les discriminations liées aux identités de genre et aux orientations sexuelles... autant de dispositions qui s'appliquent dans de nombreux pays de l'hémisphère Nord et quelques pays du Sud, même si quelques-uns, ici ou là, y voient encore une perversion de l'Occident et considèrent toujours les personnes LGBTI comme de dangereux délinquants, des malades chroniques, des pécheurs sans remords. Les jeunes « sont » le monde d'aujourd'hui et, à ce titre, le façonnent. Les jeunes LGBTI sont donc une partie de ce monde et de ses artisans. Mais ils investissent également d'autres mondes, à la marge, plus ouverts à leurs identités. Ils investissent des « lieux autres », réels et imaginaires, où ils peuvent enfin exister, être reconnus et, lorsqu'ils ont été symboliquement mis à mort, renaître. Il peut y avoir des passages d'un monde à l'autre, mais il peut aussi y avoir des frontières infranchissables, des murs de la honte. Le risque, c'est que ces deux mondes soient tellement étrangers l'un à l'autre et deviennent tellement inconciliables qu'aucun échange ni aucun partage ne puisse advenir. Cette enquête auprès des jeunes LGBTI plaide pour un métissage des cultures, pour une ode à la diversité, pour une attention distinctive à toutes les existences.