Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 226

Votre recherche : *

Les blessures de l'école : harcèlement, chahut, sexting : prévenir et traiter les situations

Livre de Jean Pierre Bellon, Marie Quartier, édité par ESF, publié en 2020.

Mots clés : Ecole-Enseignement, École, Violence, Harcèlement moral, Étude de cas, Élève, Famille, Enseignant, Bouc émissaire, Prévention, Prise en charge, Contrainte

"Lieu de transmission et d'émancipation, de découverte de l'altérité et de la solidarité, l'école est aussi, trop souvent, un lieu de blessures. Blessures de l'élève persécuté par ses camarades ou humilié par un professeur. Blessures de l'enseignant chahuté. Blessures de l'enfant victime de sexting. Autant de souffrances et de traumatismes aux effets ravageurs. On a, trop longtemps, considéré ces phénomènes comme marginaux, liés à des individus isolés.
Jean-Pierre Bellon et Marie Quartier nous présentent une autre approche : ces persécutions sont, le plus souvent, des phénomènes de groupe ligué contre une victime potentielle enclenchant de terribles escalades de violence qu'il est difficile d'interrompre. Alors, que faire ? D'abord, comprendre : "Penser les blessures pour éviter d'avoir à les panser." Puis, intervenir pour renverser la situation : faire alliance avec les victimes et faire prendre conscience aux persécuteurs qu'ils doivent changer de posture.
Pour cela, il y a des choses à dire et d'autres à ne pas dire, des réactions nécessaires, individuelles et institutionnelles, pour anticiper les humiliations et limiter leur impact quand elles surviennent, des méthodes qui permettent de casser la terrible logique du "bouc émissaire"... Pour faire face à ces phénomènes insupportables et agir au quotidien, les enseignants, les éducateurs, les parents pourront s'appuyer sur des analyses de cas, des outils théoriques, des exemples précis et des conseils circonstanciés." Philippe Meirieu.

1, 2, 3... soleil ! - Agir contre la violence ordinaire

Livre de Jean Epstein, Michel Szlazak, édité par P. Duval, publié en 2019.

Mots clés : Enfance-Famille, Enfant, Violence, Parents, Professionnel de l'enfance, Société, Éducation, Tolérance, Interdit, Assistant maternel, Travail, Bientraitance

La petite enfance n'est pas exempte de violences. Celle des enfants, des parents, des professionnels, de la société tout entière. Jean Epstein aborde ici les questions d'éducation, de limites, d'interdits et d'autorité afin d'éclairer les assistantes maternelles dans leur travail. Il insiste aussi sur les violences que l'on ne voit pas, ou plus, et qui pourtant peuvent être évitées lorsqu'elles sont repérées.
Ce livre est un véritable guide de bientraitance en direction des assistantes maternelles et l'auteur n'oublie pas de prendre en considération la violence faite à ces professionnelles dont la position n'est jamais simple.

Après la maltraitance. Se libérer des blessures de l'enfance

Livre de Sarah Laporte Daube, édité par Ed. de l'Homme, publié en 2019.

Mots clés : Enfant, Maltraitance, Enfant maltraité, Violence, Maltraitance psychologique, Abus sexuel, Traumatisme, Victime, Déni, Mécanisme de défense, Prise en charge, Psychothérapie, Parents, Signalement, École, Harcèlement moral

Noé, six ans, reçoit des gifles et des insultes au quotidien... La mère d'Hector, huit ans, traite son fils de bon à rien, de nul, dès qu'il ne lui obéit pas dans la minute... Virginie a subi les sévices sexuels infligés par son père... Cruauté, dénigrement, viol : voilà autant de situations traumatisantes qui blessent les enfants au plus profond d'eux-mêmes. On connaît aujourd'hui les conséquences néfastes de la maltraitance sur la construction de la personnalité.
Cet ouvrage s'adresse à celles et à ceux qui ont été victimes de violence au cours de leur enfance. Grâce à des outils simples et concrets, l'auteure les accompagne pas à pas sur le chemin de la reconstruction. Ce livre sera également utile à tous les professionnels qui souhaitent mieux comprendre les mécanismes et les enjeux de la maltraitance.

C'est pas ça l'amour ! Les violences amoureuses à l'adolescence

Livre de Agathe Breton, Sophie Cadalen, édité par Formbox, publié en 2019.

Mots clés : Violence, Affectivité, Amour, Relation, Adolescent, Harcèlement moral, Victime, Alcool, Drogue, Interaction, Contrôle, Réseau d'information et de communication

Pour son stage de fin d'études d'assistante sociale, Agathe Breton part en 2017 à Lac Mégantic au Québec, au sein de l'association "La Bouée" qui accompagne les femmes victimes de violences conjugales. Elle prend alors conscience de ce qu'elle a vécu lorsqu'elle avait seize ans, avec un petit ami possessif, maladivement jaloux, manipulateur et violent. Elle décide de travailler à la prévention dans les établissements secondaires canadiens et découvre la banalisation de la violence dans les rapports amoureux chez les adolescents.
Dans "C'est pas ça l'amour", elle livre son récit de victime, en le confrontant aux témoignages de ses proches, parents et amis qui n'ont pas vu, qui n'ont pas compris... Dans ce livre, l'enquête se poursuit en France et en Belgique, donnant à voir trois facettes du même phénomène... Un atelier dessin d'une Maison de Jeunes de Tournai (be) permet d'illustrer des propos, situations et émotions et de transformer l'ouvrage en outil intergénérationnel, afin de libérer la parole chez les adolescents, les professeurs, le personnel accompagnant des établissements scolaires, sans oublier les parents et les proches qui s'expriment également dans ce livre.

Comprendre et gérer la violence en institution médico-sociale. De la souffrance aux coups

Livre de Michel Brioul, édité par ESF, publié en 2019.

Mots clés : Violence, Institution, Établissement social et médicosocial, Violence institutionnelle, Conflit, Adulte, Enfant, Psychopathologie, Souffrance psychique, Carence affective, Psychose, État limite, Sanction, Thérapie, Pratique professionnelle, Relation soignant-soigné, Prise en charge

Les structures médico-sociales sont de plus en plus souvent confrontées aux accès de violence des enfants, des adolescents et des adultes accueillis. Cette réalité n’est pas nouvelle, mais elle s’accroît avec les évolutions sociales et l’essor d’une population dont les troubles psychopathologiques, assortis de déficiences et carences éducatives, sont avérés. Les crises clastiques sont inhérentes aux souffrances des individus, à l’incapacité de gérer l’insupportable pression qui habite ces personnes en difficulté psychique, mentale ou sociale. Ces comportements, intolérables et traumatisants, laissent souvent les professionnels démunis, au sein d’institutions qui ne savent plus quelles ressources mobiliser.
Que faire face à ces expressions qui sont à la fois symptomatiques d’une souffrance et délictueuses au regard de l’appartenance à la communauté humaine ? Comment les entendre au regard des pathologies sous-jacentes et les contenir, voire les réprimer au nom de la cohésion sociale ? Comment permettre aux équipes de mieux aborder ces situations au quotidien ? Quelles sont les attitudes pertinentes, les modalités d’accompagnement et de régulation les plus justes, les prises en charge pédagogiques, éducatives, sociales, légales et thérapeutiques les plus adaptées, vis-à-vis des auteurs de ces actes ?
Les fondements de ces interrogations constituent la trame de cet ouvrage : en explorant d’abord la nature des violences, puis en les rapportant aux différents contextes psychologiques qui les génèrent, l’auteur nous aide à comprendre le sens de ces difficiles problématiques. C’est sur la base des réflexions ainsi développées, étayées par de nombreux exemples cliniques, qu’il propose en fin les réponses concrètes qui pourront leur être apportées.

Peut-on encore toucher les enfants aujourd'hui ?

Livre de Pierre Delion, édité par Fabert, publié en 2018.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Pratique professionnelle, Toucher, Corps, Soin, Communication non-verbale, Relation soignant-soigné, Enfant, Intimité, Violence, Abus sexuel

Peut-on encore toucher les enfants aujourd’hui ? Cette question est fondamentale à une époque où des affaires d’abus ont conduit à une inhibition générale du toucher comme moyen de communication entre adulte et enfant. Or, le toucher est essentiel au développement de l’enfant. Dès la période prénatale, les vertus du toucher sont multiples : le toucher fondateur, le toucher qui porte, qui manipule, qui offre appui, qui limite, qui soigne… Mais aussi, le toucher peut être l’objet d’une dérive problématique voire perverse dans laquelle il ne faut laisser planer aucune ambigüité. Dans les différentes situations de maternage, de nursing, éducatives ou thérapeutiques, il s’agit d’aborder le toucher avec nuances et de prévoir, pour les professionnels, des moyens d’en parler de façon aisée afin de se prémunir des avatars qui peuvent toujours survenir dans les relations entre adultes et enfants.

Url

Violence et malêtre. Discriminations et radicalisations

Livre de René Kaës, Patrick Ange Raoult, Brigitte Blanquet, Patrick Ange Raoult, et al., édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Jeunesse-Adolescence, Violence, Enfant, Adolescent, Jeune, Souffrance psychique, Passage à l'acte, Société, Discrimination, Traumatisme, Psychopathologie, Exclusion sociale, Radicalisation, Idéologie, Psychanalyse, Approche clinique, Prévention, Prise en charge

Cet ouvrage se situe dans l'actualité des problématiques autour de la radicalisation. Il propose une analyse complexe de ce qui conduit une population jeune à une expression radicale. Tenant compte des travaux actuels, il recentre, à partir du concept de malêtre les processus latents en œuvre dans les passages à l'acte. Il ouvre des perspectives dans l'analyse et la prise en charge des situations de violence extrême, en se dégageant d'une approche strictement individuelle - ce qui laisse envisager d'autres dispositifs d'accompagnement.
Les observations cliniques présentes montrent la nécessaire prise en compte des postures psychiques des intervenants et les modalités de construction de dispositifs. Cet ouvrage collectif s'inspire largement des grands concepts développés par René Kaës pour une meilleure compréhension d'un phénomène contemporain de première importance.

Violences conjugales. Le droit d'être protégée

Livre de Ernestine Ronai, Edouard Durand, édité par Dunod, publié en 2018.

Mots clés : Enfance-Famille, Violence conjugale, Femme, Enfant, Traumatisme, Accompagnement, Victime, Relation femme-homme, Pratique professionnelle, Entretien, Hébergement, Soin, Prise en charge, Immigration, Errance, Protection juridique, Sanction pénale, Homme, Violence, Prévention, Juge aux affaires familiales, Protection de l'enfance, Couple, Parentalité, Signalement, Crèche, Accueil

Chaque année 223 000 femmes sont victimes de violences conjugales. Environ 84 000 sont victimes de viol ou tentative de viol. Une femme meurt tous les 3 jours victimes de son conjoint (compagnon ou ex). En moyenne, le 39 19, ligne d'appel national pour femmes victimes de violences, reçoit 50 000 appels par an. Pour mieux protéger les femmes et les enfants victimes de violences, le 5e plan interministériel (2014-2016) a à la fois consolidé les dispositifs déjà existants et instauré de nouvelles mesures.
Il reste cependant beaucoup à faire pour éradiquer ce fléau, et notamment faire connaître, promouvoir et mettre en œuvre le droit d'être protégée.

Former à l'égalité : défi pour une mixité véritable

Livre de Annie Lechenet, Mireille Baurens, Isabelle Collet, édité par L'harmattan, publié en 2018.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Égalité, Homme, Femme, Fille, Garçon, Genre, Mixité, Inégalité, École, Éducation, Enseignant, Formation, Représentation sociale, Discrimination sexuelle, Violence

Ma part de Gaulois

Livre de Magyd Cherfi, édité par Actes sud, publié en 2018.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Enfant, Adolescent, Enfant de migrant, Banlieue, Culture, Identité culturelle, Appartenance sociale, Représentation sociale, Scolarité, Violence, Récit de vie

Le parolier et chanteur de Zebda s'idéalisait en poète de la racaille, mais au printemps 1981 il doit concilier ses origines maghrébines et son vécu toulousain, ses révoltes d'adolescent et sa volonté de réussir son baccalauréat.