Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 10

Votre recherche : *

Les nouvelles dynamiques du développement social

Livre de Cyprien Avenel, Denis Bourque, Marcel Jaeger, et al., édité par Champ social, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, DSL, Approche historique, Travail social, Concept, Pratique professionnelle, Territoire, Démocratie participative, Modèle, Partenariat, Stratégie, Sociologie, Empowerment, Éthique, Travail social de groupe, ISIC, Politique sociale, Citoyenneté, Évaluation, Collectif, France, Québec (Province du)

Le développement social connaît un regain d’intérêt et de pertinence en raison de l’évolution profonde des problématiques sociales et de la remise en cause des interventions traditionnelles des politiques sociales. Cet ouvrage collectif interroge les nouvelles dynamiques du développement social et du travail social collectif en France face aux défis sociaux d’aujourd’hui en tirant profit d’un regard croisé avec l’expérience du Québec. Loin de révéler un Québec en pointe et une France en retard, il souligne la similitude des processus et des enjeux et il permet une clarification des concepts et des pratiques (intervention collective, empowerment, participation citoyenne…).
Cyprien Avenel est sociologue, chercheur associé à l’École urbaine de Sciences Po Paris et enseignant à la Chaire de travail social et d'intervention sociale du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris.
Denis Bourque est professeur titulaire au Département de travail social de l’Université du Québec en Outaouais et titulaire de la Chaire de recherche du Canada en organisation communautaire (CRCO

url

Guide du secteur social et médico-social

Livre de Marcel Jaeger, édité par Dunod, publié en 2017.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Action sociale : cadre institutionnel et juridique, Action sociale et médicosociale, Travail social, Action sociale, Aide sociale, Travailleur social, Diplôme, Handicap, Inadaptation sociale, Insertion professionnelle, Éducation spécialisée, Concept, Vocabulaire, Personne âgée, Accueil familial, AEMO, Prestation sociale, Entreprise adaptée, Établissement social et médicosocial, Institution, Service social, Économie sociale et solidaire, Intégration scolaire, Politique de la ville, PJJ, Tutelle, RSA, Adulte-relais

Destiné à l’ensemble des professionnels du secteur, ce guide propose une synthèse des principaux dispositifs et concepts clés de l’aide et de l’action sociale. Plus de 100 entrées fournissent les points de repère essentiels pour la connaissance des terminologies.
Chacun des termes traités comporte :
-une définition précise ;
-une explication détaillée retraçant l’historique ;
-les principales références administratives et juridiques ;
-une bibliographie.
Cette 10e édition intègre les multiples changements liés aux réformes des diplômes d’État des métiers du social, aux lois d’adaptation de la société au vieillissement, du 28 décembre 2015, de modernisation de notre système de santé, du 26 janvier 2016, de protection de l’enfant, du 14 mars 2016...
Marcel Jaeger est titulaire de la Chaire de Travail social et d’intervention sociale du Cnam (Conservatoire national des arts et métiers).

L'expertise sociale : la définir pour l'agir ?

Livre de Régis Robin, Brigitte Bouquet, Marcel Jaeger, édité par Chronique sociale, publié en 2016.

Mots clés : Expertise, Assistant de service social, Travail social, Sociologie, Approche historique, Terrain, Communication, Contrôle, Résistance, Relation travailleur social-usager, Évaluation, Relation professionnelle, Partenariat, Hiérarchie, Employeur, Référentiel, Reconnaissance

Devant la diversité des questions que pose l’expertise sociale, Régis Robin montre bien qu’il faut étudier cette expertise plutôt que faire comme si elle n’existait pas, et prendre conscience des enjeux. S’en saisir permet de poser un autre regard et de veiller à ce qu’il n’y ait pas une confiscation du sens. Il ne s’agit pas de se positionner comme « l’expert de référence » mais de mobiliser des savoirs, des compétences différentes mais complémentaires de l’intervention individuelle et l’intervention collective, et de construire ses postures pour être dans sa fonction. Cela nécessite de porter un regard pragmatique sur la notion d’expertise et d’envisager l’analyse réflexive en cours d’action et l’analyse réflexive sur l’action, permettant de prendre une distance vis-à-vis de la pratique quotidienne. Ainsi l’expertise sociale peut être envisagée comme une activité située, figure métisse, dont le déploiement ne s’effectue pas seulement sur le mode d’un savoir-faire, mais sur celui d’un « art » qui convoque des habiletés plurielles et des savoirs multiples. Comme l’expertise sociale s’effectue dans le cadre de l’aide personnelle ou de portée sociale, veiller à lui donner une forme citoyenne, partagée, collective, permet de participer aux réflexions sur les grandes questions de la société.

Le travail social et la recherche - Conférence de consensus

Livre de Marcel Jaeger, édité par Dunod, publié en 2014.

Mots clés : Recherche en sciences sociales, Travail social, Consensus, Savoir, Organisme de formation, Science, Usager, Espagne, Italie, Québec, Suisse

Le travail social, durement touché par de multiples réformes, restrictions budgétaires et nouvelles exigences, se heurte depuis longtemps à des difficultés pour faire reconnaître tout à la fois sa légitimité, son utilité sociale et sa capacité à produire de la connaissance. Pourtant, il existe des "savoirs d'action" irréductibles aux connaissances académiques. Mais les enjeux intellectuels autour des notions de savoir, de science, de recherche croisent des enjeux de pouvoir, renvoient à des rapports de domination réels ou fantasmés, suscitent des divergences qui finissent par nuire à la valorisation du travail social.Il faut donc redéfinir les liens entre la recherche et le travail social. Plusieurs associations, laboratoires, organismes, personnalités françaises et étrangères, avec le soutien de la Direction générale de la cohésion sociale, ont fait le pari d'un large débat pour dégager des points d'accord sur cette question. Cette conférence de consensus a initié un processus marqué notamment par la prise en considération des apports internationaux et par la mise en place d'une formation doctorale spécifique au travail social.

La science du travail social : hypothèses et perspectives

Livre de Stéphane Rullac, Marcel Jaeger, édité par ESF, publié en 2012.

Mots clés : Travail social : Formation, Action sociale : histoire et perspectives, Science, Recherche sociale, Université, Formation supérieure, Travail social, Théorie, PORTUGAL

Le travail social possède une légitimité historiquement forgée dans les actions qui s'adressent aux personnes les plus vulnérables. Pourtant, un débat assezancien consiste à questionner la nature et les moyens de la production théorique permettant de penser ces pratiques. Plus que jamais, cette profession est aujourd'hui traversée par cet intérêt renouvelé, qui fait couler beaucoup d'encre et génère de vifs débats.Au-delà de simples enjeux théoriques, entre spécialistes, la nature scientifique du travail social se pose aujourd'hui institutionnellement à travers la réorganisation de l'appareil de formation, dans le cadre européen, qui vise explicitement une universitarisation des diplômes, dans une convergence théorie-pratique. Ce processus européen percute les divers équilibres nationaux qui étaient susceptibles de disqualifier la formation professionnelle par rapport aux disciplines théoriques représentant la référence épistémologique.C'est notamment le cas en France. Aujourd'hui, l'opportunité de développer un doctorat, des centres de recherche, des revues scientifiques ou encore des institutions de type Hautes Écoles est clairement posée et débattue dans notre pays. Cette institutionnalisation questionne une nouvelle fois, mais dans une forme d'urgence, la cohérence du savoir professionnel produit aujourd'hui et demain. Cet ouvrage tente d'instruire rigoureusement l'hypothèse d'une scientifisation du travail social.Il peut accompagner les chercheurs, les formateurs, les étudiants ainsi que les responsables associatifs et décideurs de l'action sociale souhaitant participer à la réflexion sur les enjeux posés par la nature du savoir des travailleurs sociaux.

Ethique et travail social : une recherche de sens

Livre de Brigitte Bouquet, Marcel Jaeger, François Roche, édité par Dunod, publié en 2012.

Mots clés : Éthique, Valeur, Morale, Déontologie, Concept, HISTOIRE, Idéologie, Droit, Individualisme, Libéralisme, Politique sociale, Économie, Interaction, Pratique professionnelle, Travail social, Décision, Conflit, Secret professionnel, Légitimation, Intimité, Information, Travailleur social, Communication, Échange, Dossier administratif, Évaluation, Qualité, Contrat, Code, Référentiel, Droits des usagers, Droits de l'homme, Informatique, Technologie de l'information et de la communication

Confronté aux évolutions technologiques, sociales, économiques et politiques modernes, le travail social ne cesse d'interroger la pertinence et les exigences de ces dernières, au regard de situations humaines qui font son objet propre : l'exclusion, le handicap, la dépendance, la délinquance, etc. L'éthique est à la source d'un sens à redonner constamment au travail social. Elle n'est pas pour lui une valeur ajoutée, mais elle constitute l'essence même de son action. La pratique du travail social ne peut se réduire à l'application d'une technique étayée par une déontologie. Si l'on constate de fait une très forte demande en éthique de la part des travailleurs sociaux, on ne peut que s'étonner de la carence en publications dans le domaine. Cet ouvrage vise à combler cette lacune, non pour offrir une doctrine de principes moraux et de réponses professionnelles "éthiquement correctes ", mais pour aider les travailleurs sociaux à clarifier les enjeux en présence, à structurer leur réflexions, à formuler le sens du travail social. Brigitte Bouquet, ancienne directrice du CEDIAS (mudée social) est titutlaire de la chaire d'action sociale au Cnam.

Usagers ou citoyens ? De l'usage des catégories en action sociale et médico-sociale

Livre de Marcel Jaeger, Claude Wacjman, François Chapireau, et al., édité par Dunod, publié en 2011.

Mots clés : Usager, Statut, Statut social, Identité, Droits des usagers, Citoyenneté, Handicap, Inadaptation sociale, Besoin, Évaluation, Classification, Droit international, Intelligence, Quotient intellectuel, HISTOIRE, Perception, Politique sociale, Aide sociale, Consentement, Action collective, Intervention sociale, Autonomie, Dépendance, Pratique professionnelle, Travail social, Travail social de communauté, CIF, CLASSIFICATION INTERNATIONALE DU HANDICAP, Europe

Les publics des établissements et services sociaux et médicosociaux sont de plus en plus hétérogènes. Face à cela, qu'en est-il des catégories utilisées dans le champ du travail social et de l'intervention sociale ? Comment les personnes concernées par les orientations, et stigmatisations qui en résultent, réagissent-elles ? Il importe de cerner la possibilité même d'une catégorisation au vu de la complexité des problématiques individuelles et des situations particulières. Une autre dimension essentielle de la question est la logique administrative des barèmes utilisés pour l'attribution de droits. Enfin, la construction des catégories passe par la référence à des classifications produites par des experts. En même temps, il existe de multiples formes de résistance par lesquelles les personnes entendent échapper au ciblage : le non recours aux droits et aux aides, de nouvelles formes d'organisation et d'action collective, que l'on recouvre souvent par le terme empowerment. Dans tous les cas, se jouent de nouveaux rapports à l'assistance, ce qui impose de sortir de la focalisation sur la thématique de « l'usager » pour mieux penser la question de la citoyenneté des personnes vulnérables.

Guide du secteur social et médico-social : professions - institutions - concepts

Livre de Marcel Jaeger, édité par Dunod, publié en 2011.

Mots clés : Action sociale et médicosociale, Travail social, Action sociale, Aide sociale, Travailleur social, Diplôme, Profession, Handicap, Inadaptation sociale, Personne handicapée, Éducation spécialisée, Concept, Vocabulaire, Personne âgée, Accueil familial, AEMO, Prestation sociale, Entreprise adaptée, Établissement social et médicosocial, Institution, Service social, Économie sociale et solidaire, Intégration scolaire, Politique de la ville, PJJ, Tutelle, RSA

"Ce guide propose une synthèse des principaux dispositifs et concepts clés de l'aide et de l'action sociale. Plus de 100 entrées fournissent les points de repère essentiels pou la connaissance des terminologies. Chacun des termes traités comporte : une définition précise ; une explication détaillée retraçant l'historique ; les principales références administratives et juridiques ; une bibliographie. Régulièrement actualisé, l'ouvrage dessine clairement e méthodologiquement les contours et les dispositifs d'un domaine devenu foisonnant et complexe au fil des années. Cette septième édition intègre une série de sigles dont li connaissance est aujourd'hui indispensable : AEEH CDA, CLIC, DEIS, ESAT, GCSMS, MDPH, PRIAC, SAAD SPASAD, SAVS, SAMSAH... Elle met d'autre part l'accent sur les multiples changements liés aux réformes des diplômes d'État des métier ! du social, aux lois du 5 mars 2007, à la mise en place des RSA, à la naissance des ARS et des nouvelles direction ! de cohésion sociale... Marcel Jaeger est directeur général de l'Institut régional du travail social (IRTS) de Montrouge/Neuillysur-Marne."

Guide de l'évaluation en action sociale et médico-sociale

Livre de Daniel Gacoin, Marcel Jaeger, édité par Dunod, publié en 2010.

Mots clés : Évaluation, Établissement social et médicosocial, Qualité, Indicateur, Référentiel, Méthodologie

La loi du 2 janvier 2002 réformant l'action sociale et médico-sociale est venue imposer l'évaluation externe et interne aux établissements et services du secteur. Cette réforme, assimilée par certains à une obligation de résultats, soulève des débats contradictoires parmi les spécialistes. L'objectif de cet ouvrage n'est pas de prendre parti, nais bien de présenter l'évaluation comme un outil parmi d'autres, ni miraculeux, ni dangereux, qui aura la valeur que lui donneront les institutions. 100 fiches détaillées abordent toutes les facettes du sujet avec la volonté de : resituer le cadre de l'évaluation sociale et médico-sociale ; ouvrir la vision des démarches possibles pour orienter les pratiques ; donner des repères en acceptant la dimension plurielle du thème et des thèses proposées ; donner des définitions et des outils en restant centré sur un devoir éthique. Cet ouvrage est conçu comme un guide rassemblant tout ce que les professionnels du social et du médico-social ou professionnels en formation ont besoin de savoir.

Accès à la version en ligne