Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 17

Votre recherche : *

L'enfant face au traumatisme

Livre de Hélène Romano, Boris Cyrulnik, édité par Dunod, publié en 2020.

Mots clés : Traumatisme, Enfant, Psychologie clinique, Mort, Fratrie, Famille, Accompagnement, Silence, Mutisme, Résilience, Trouble du comportement, Souffrance psychique

Hélène Romano participe aujourd’hui à ce mouvement de recherches praticiennes qui nous expliquent qu’un événement aura des effets différents selon l’âge du blessé, selon son histoire et surtout selon son contexte familial et culturel. Grâce à ces 20 années d’expérience de terrain avec les urgentistes, cette chercheuse praticienne nous propose un tableau clair de ce que sont les enfants traumatisés et comment on peut les accompagner pour les aider à reprendre vie. Elle analyse des tableaux complets ouverts, et évolutifs, à l’opposé de l’esprit sectaire de certaines anciennes publications. Et, ce qui ne gâte rien, ce livre est agréable à lire, bien illustré par des vignettes qui permettent de comprendre aisément des idées que l’on croyait abstraites ! (Boris Cyrulnik)

Les troubles de l'enfant

Livre de Héloïse Lherete, Jean François Marmion, Boris Cyrulnik, édité par Sciences humaines, publié en 2018.

Mots clés : Enfant, Psychopathologie, Soutien psychologique, Psychothérapie, Examen psychologique, Attachement, Hyperactivité, Dyslexie, Trouble du langage, Autisme, École, Surdoué, Phobie, Mutisme, Inhibition, Harcèlement moral, Jeu, Violence, État limite, Suicide, Enfant maltraité, Guerre

Enfant turbulent, angoissé, asocial, surdoué, timide, violent ; mauvaises notes ou sommeil perturbé : il existe mille raisons de s'en remettre à un psy. Les familles en espèrent une aide, un diagnostic, quand elles n'en attendent pas secrètement un pronostic. L'école elle-même y envoie à tour de bras les élèves faibles ou récalcitrants, comme pour mieux se délester des (lourdes) attentes qui pèsent sur elle.
Quels sont les comportements pathologiques et ceux qui ne le sont pas ? Ceux qui relèvent de la psychiatrie et de l'éducation ? Où commence la souffrance psychique chez l'enfant ? Quand et qui consulter ? Faut-il, dès le plus jeune âge, étiqueter et médicaliser les comportements atypiques ? Ces questions se posent un jour ou l'autre à tout éducateur. Plus largement, elles concernent la société dans son ensemble, car elles interrogent notre rapport à la norme et à la différence, à l'âge de l'innocence et de la construction de soi.
Ce livre fait le point sur les savoirs concernant les troubles de l'enfant, des tout-petits aux enfants en âge scolaire. Il indique les nouvelles pistes thérapeutiques, les terrains à défricher, les théories à abandonner, avec toujours comme préoccupation première l'enfant lui-même.

La part de social en nous : sociologie clinique et psychothérapies

Livre de Vincent de Gaulejac, Claude Coquelle, Boris Cyrulnik, édité par Erès, publié en 2017.

Mots clés : Psychothérapie, Individu, Société, Interaction, Sociologie, Approche clinique, Récit de vie, Psychisme, Psychanalyse, Psychanalyste, Psychothérapeute, Émotion, Traumatisme, Souffrance psychique, Gestalt thérapie, Ethnopsychiatrie, Approche systémique, Réciprocité, Psychologisation, Narration, Génogramme, Complexité, Rogers (Carl), Goodman (Paul)

Des cliniciens témoignent de la façon dont ils abordent la réciprocité des influences entre le social et le psychique dans leur pratique, en particulier comme psychanalystes et comme psychothérapeutes. Entre l’être de l’homme et l’être de la société, les influences, les connexions et les interactions sont profondes. Chaque individu contribue à produire la société, qui produit chaque individu. Comment analyser ces interférences ? La question est particulièrement sensible lorsque des conflits, vécus comme « personnels », sont pour une part la conséquence de situations sociales liées au travail, à la famille, à l’argent, à la violence institutionnelle et plus généralement à la violence symbolique des rapports sociaux.
La démarche clinique en sociologie offre des outils pour décrire la réciprocité des influences entre les processus sociaux et les processus psychiques dans les histoires de vie, et pour analyser la genèse sociale des conflits psychiques. Des thérapeutes issus d’écoles différentes témoignent, à partir de leur pratique, des effets de leur rencontre avec la sociologie clinique. En quoi leur offre-t-elle un complément utile dans l’analyse de certains patients ? Comment peut se construire une complémentarité dialectique entre psychanalyse, psychothérapie et sociologie clinique ? Comment cette clinique de la complexité favorise-t-elle l’intégration entre le corporel, le psychique et le social ? L’ouvrage ouvre des perspectives nouvelles à tous les professionnels de la relation, aux psychothérapeutes et psychanalystes, pour leur permettre de mieux intégrer dans leur pratique la part de social en nous.

url

Rompre les solitudes : être attentif - écouter - accompagner

Livre de Boris Cyrulnik, édité par Eska, publié en 2017.

Mots clés : Isolement, Prévention, Lien social, Écoute, Relation professionnelle, Qualité de la vie, Travail, Empathie, Relation, Témoignage, Bénévolat, École, Élève, Personne âgée, Vieillissement, Handicap psychique, Habitat, Mère, Famille monoparentale

30 % de la population française est exposée au risque de la solitude. Ce fléau sous ses différentes formes dépasse très largement la question des périodes de fêtes ou de canicules. Véritable phénomène de société, silencieux et invisible, la solitude peut frapper n’importe qui et à tous âges. Le livre fait le point sur des situations de solitudes et présente des pistes d’intervention de référents et de personnalités de premier plan. L’ouvrage est constitué de différentes parties, regroupant les témoignages et les propositions relatives à un sujet ou à une situation particulièrement génératrice de solitudes.
Le contenu du livre est constitué de témoignages de grands acteurs reconnus et souvent médiatiques mais surtout de témoignages d’intervenants de terrain issus d’horizons et d’univers différents. La richesse de cette multiplicité de regards porteurs d’optimisme et de volonté invite à relever le défi des solitudes.
Astrée, association reconnue d’utilité publique, œuvre à rompre l’isolement à tous les âges de la vie et favoriser le mieux-être de personnes en situation de fragilité. Elle accompagne ces personnes grâce à des bénévoles qu’elle forme et qu’elle encadre dans 11 grandes villes. Elle les aide à retrouver un équilibre et à prévenir l’aggravation de leur situation. Astrée met également sa compétence et son expérience, dans les domaines de l'écoute et de l'accompagnement relationnel au service du plus grand nombre : associations, écoles, institutions ou entreprises.

Psychothérapie de Dieu

Livre de Boris Cyrulnik, édité par O. Jacob, publié en 2017.

Mots clés : Religion, Laïcité, Psychologie, Attachement, Enfant, Deuil, Croyance, Droit, Amour, Famille, Valeur, Morale, Sexe, Occident

"« Aujourd’hui, sur la planète, 7 milliards d’êtres humains entrent plusieurs fois par jour en relation avec un Dieu qui les aide.
Ils sont mus par le désir d’offrir à Dieu et aux autres humains leur temps, leurs biens, leur travail et parfois leur corps pour éprouver le bonheur de donner du bonheur.
Méditer, trouver son chemin de vie personnel, éprouver la joie de se sentir vivant parmi ceux qu’on aime – la spiritualité élargit la fraternité à tous les croyants du monde.
La psychothérapie de Dieu nous aide à affronter les souffrances de l’existence et à mieux profiter du simple bonheur d’être.
Il y a certainement une explication psychologique à cette grâce.
Ce livre est le résultat de cette quête. » B. C."

Santé mentale et société

Livre de Roland Coutanceau, Rachid Bennegadi, Boris Cyrulnik, édité par Dunod, publié en 2017.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Santé mentale, Couple, Violence, Violence conjugale, Enfant, Famille, Psychopathologie, Société, Représentation sociale, Prévention, Addiction, Sommeil, Traumatisme, Résilience, Suicide, Harcèlement moral, Stress, Travail, Discrimination, Interculturel, Souffrance psychique, Exil, Travail social, Migration, Acculturation, Mécanisme de défense

Stress, burn-out, harcèlement moral : de la souffrance au travail au management qualitatif

Livre de Roland Coutanceau, Rachid Bennegadi, Serge Bornstein, Boris Cyrulnik, édité par Dunod, publié en 2016.

Mots clés : Souffrance, Risques psychosociaux, Travail, Stress, Harcèlement moral, Usure professionnelle, Management, Psychologie

Cet ouvrage restitue la réflexion sur la souffrance au travail qui s’est développée en trois vagues successives : compréhension du phénomène(avec des thématiques comme stress, burn-out, harcèlement), mise en place d’analyse de situations (avec une première prévention, celle des risques psychosociaux), émergence d’une véritable réflexion sur le management qualitatif et de nouvelles inspirations dans les relations au travail. Des auteurs de référence dans le domaine et des analystes de la santé mentale se côtoient pour porter un regard lucide, réaliste et créatif sur les relations au travail dans une société moderne en pleine mutation.

De la perception à l'estime de soi : concept, évaluation et intervention

Livre de Nathalie Nader Grosbois, Catherine Fiasse, Boris Cyrulnik, édité par De Boeck, publié en 2016.

Mots clés : Estime de soi, Image de soi, Concept, Approche historique, Modèle, Grille d'analyse, Évaluation, Psychologie du développement, Enfant, Adolescent, Adulte, Cognition, Apprentissage, Communication, Langage, Attachement, Affectivité, Émotion, Socialisation, Handicap mental, Autisme, Trouble du comportement, Intervention sociale, Résilience, Jeune adulte

L'auteur décrit les principales conceptions de la perception de soi, son évolution au sein du développement général jusqu'à l'adolescence, la manière dont elle peut être affectée par certains troubles, et donne des outils pour l'évaluer et l'améliorer.

L'attachement : approche théorique : du bébé à la personne âgée

Livre de Nicole Guédeney, Antoine Guédeney, Peter Fonagy, Boris Cyrulnik, et al., édité par Elsevier Masson, publié en 2016.

Mots clés : Enfance-Famille, Courants de pensée en sciences humaines, Attachement, Théorie, Concept, Sécurité, Affectivité, Relation enfant-parents, Socialisation, Amitié, Intergénérationnel, Psychanalyse, Culture, Éthologie, Neurologie, Nourrisson, Jeune enfant, Enfant, Adulte, Personne âgée, Évaluation, Relation professionnelle, Sexualité, John Bowlby, Mary Main, Mary Ainsworth

La théorie de l’attachement propose une compréhension de la genèse du lien fondamental tel qu’un bébé s’attache à ceux qui l’élèvent. Le moteur essentiel de cette construction est la satisfaction de son besoin inné de proximité et de sécurité avec les figures censées le protéger. Cet ouvrage présente les concepts généraux de la théorie de l’attachement tout au long de la vie, de la naissance à l’âge mûr.
Cette 4e édition propose une mise à jour complète de l’ensemble des connaissances sur la théorie de l’attachement, dont les applications thérapeutiques se développent. Elle propose également des thématiques nouvelles liées aux découvertes récentes en neurosciences et à l’évolution de la société : Attachement et neurosciences, attachement et courant développemental chez l’adulte, attachement et sexualité de l’adulte, attachement et société, les mesures de l’attachement chez l’adolescent et la personne âgée.

Récits et résilience : quels liens ? Chemins de vie

Livre de Martine Lani Bayle, Aneta Slowik, Boris Cyrulnik, Gaston Pineau, édité par L'Harmattan, publié en 2016.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Récit de vie, Résilience, Interaction, Rôle, Évaluation, Émancipation, Enfermement, Mémoire, Langage, Créativité, Écriture, Distance, Projet de vie, Identité, Dessin, Éducation, Formation, Enfant, Adulte

La mise en récit de sa vie se démocratise aujourd'hui de plus en plus avec de nombreuses attentes. Car, si la narration est maintenant parée de toutes les vertus, si nous constatons bien que le récit peut être travaillé avec des attentes thérapeutiques ou cathartiques voire formatives, peut-il être considéré « en soi » comme facteur de résilience, ou permet-il d'en révéler, après coup, l'éventualité ? Est-il porteur d'émancipation possible de ce qui a été subi, ou au contraire enfermement de sa vie dans des mots qui fixeront les traumatismes en un présent sans fin ?