Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 62

Votre recherche : *

Dialogue sur le génie du travail social

Livre de Michel Chauvière, Dominique Depenne, Martine Trapon, édité par ESF, publié en 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social, Travailleur social, Motivation, Vocation, Salarié, Évolution, Compétence professionnelle, Utopie, Marché du travail, Ingénierie sociale, Éthique, Courant de pensée, Relation éducative, Altérité, Accueil, Distance, Contrôle, Émancipation, Responsabilité, Analyse critique, Démocratie, Management, Territoire, Formation, Référentiel, Employeur, Pouvoir, Université, Résistance, Posture professionnelle, Implication personnelle, Société, Sociologie, Philosophie, Rationalisation, Collectif

Dans un contexte de réingénierie des formations et des métiers du social, trois personnalités de renom – diversement situées et engagées sur ce terrain – engagent ici un dialogue thématique sur les arcanes du travail social. Trois points de vue – correspondant à trois cultures différentes – sur sept questions décisives du travail social.
Michel Chauvière, chercheur sociologue, Dominique Depenne, de formation philosophique et Martine Trapon, assistante sociale, de culture psychanalytique, aujourd’hui directrice d’une école pour travailleurs sociaux. Cet ouvrage explore le génie caractéristique du travail social, le terme «génie» étant à entendre dans deux acceptions indissociables : – Le génie du travail social, ce sont des connaissances, des outils, des habiletés, acquis par la formation et l’expérience, visant la conception aussi bien que la mise en œuvre du social en actes, au service des citoyens en difficulté. – Le génie du travail social, c’est aussi l’accomplissement d’actions singulières et de grande qualité éthique au contact direct des personnes.

Pédagogie et travail social : pour un accompagnement émancipateur des individus et des groupes

Livre de Dominique Depenne, édité par ESF, publié en 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Accompagnement de la personne et identité, Travail social, Pédagogie, Émancipation, Compétence sociale, Aliénation, Démocratie, Philosophie, Assistance, Aide sociale, Libéralisme, Politique sociale, Pédagogie institutionnelle, Méthode active, Éducation nouvelle, Anthropologie, Exclusion sociale, Autorité, Règle, Sanction, Individu, Groupe, Empowerment, Rousseau (Jean Jacques), Kant (Emmanuel), Durkheim (Emile), Palante (Georges), Pestalozzi (Johann Heinrich), Korczak (Janusz), Freinet (Célestin), Mannoni (Maud), Neill (Alexander Sutherland), Clastres (Pierre), Jacotot (Joseph), Arendt (Hannah)

La pédagogie et le travail social ne sont-ils pas, tous deux, fondés sur un élan originaire – l’émancipation intellectuelle et individuelle – qui se voit aujourd’hui « trahi » par une technicisation à outrance ? Si la technique peut servir à l’homme, elle ne doit en aucun cas primer sur la condition humaine mais, au contraire, venir en soutien d’une démarche éthique sur laquelle la pédagogie et le travail social sont fondés. Or, de nos jours, il semble que cet élan originaire soit perdu ou ait été trahi. Il convient donc de le retrouver et, pour ce faire, repérer au préalable ce qui a permis cette trahison et cette perte. C’est à partir de la mise en perspective de cette dérive et des conditions qui l’ont rendue possible que l’on peut imaginer retrouver l’élan émancipateur sur lequel tout accompagnement socio-éducatif et toute pédagogie doivent rester fondés. Cet ouvrage est construit de telle sorte que le lecteur puisse se saisir, à sa guise, des chapitres et des enjeux qu’ils soulèvent et ainsi se faire, par lui-même, sa propre idée de ce que devraient être la pédagogie et le travail social aujourd’hui pour retrouver ce « trésor perdu ». Dominique Depenne est formateur en travail social. Sociologue et philosophe de formation. Il enseigne depuis de nombreuses années sur cette thématique du travail social et de la pédagogie.

Travailleurs sociaux en danger : la boîte à outils

Livre de Isabelle Chaumard, édité par Ed. du Seuil, publié en 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social, Risque professionnel, Travailleur social, Protection de l'enfance, Méthodologie, Organisation, Conditions de travail, Responsabilité pénale, Risque, Secret professionnel, Partage d'informations, Harcèlement moral, Signalement, Conflit, Institution, Lanceur d'alerte, Service social et médicosocial

La surcharge de travail rend difficile l'évaluation de toutes les Informations Préoccupantes dans les délais légaux. L'incohérence des orientations de mineurs vers les établissements engorgés met les professionnels comme le public en situation de danger. Le suivi des mineurs et des familles ne peut pas toujours être réalisé avec rigueur. Le nombre important d'acteurs, positionnés sur la chaîne des responsabilités pour un même dossier, crée un encombrement des circuits de communication entre professionnels et peut générer des erreurs. La multiplicité des tâches provoque une discontinuité dans le travail. Les ordres et les contre-ordres rendent les journées kafkaïennes. Le stress qui en résulte accentue la possibilité de fautes.
Quels risques prennent alors les travailleurs sociaux? Que prévoit la loi en cas de défaillance et comment envisage t-elle de sanctionner leurs erreurs ? Ces erreurs sont-elles des délits ? Quelles solutions leur propose t-on pour se protéger?
Ces risques sont multiples et les solutions ne sont, bien souvent, pas proposées par l'institution.
Limiter les conséquences pouvant amener ces professionnels à répondre de leurs actions devant le tribunal correctionnel. Organiser la prévention de ces risques en mettant en place des habitudes de travail simples limitant leur responsabilité. Connaître les procédures internes à l'institution et s'en servir, pour se protéger sans s'opposer frontalement. Appréhender les situations de harcèlement moral au travail ou de disqualification professionnelle, qui impactent parfois le parcours de ces agents à risque lorsqu'ils agissent. Devenir lanceur d'alerte sans cesser de se protéger. Trouver les bons interlocuteurs et adopter le bon comportement.
Ce livre est une boîte à outils. Il transmet les informations nécessaires à la protection d'un corps de métier parfois malmené. Il positionne les travailleurs sociaux en tant qu'acteurs de leur sécurité. Il leur indique avec quels moyens, juridiques, institutionnels et professionnels, ils peuvent se protéger.

Le Groupe de recherche-action jeunes et espace public (Grajep) : comment un collectif d'acteurs de l'intervention sociale se mobilise pour favoriser la participation des habitants

Livre de Sofyen Brahim, Stéphane Rullac, édité par L'Harmattan / Les Presses de Parmentier, publié en 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Démocratie participative, Intervention sociale, Travail social, Recherche-action, Quartier, Jeune, Enfant de migrant, Ethnie, REP, Participation, Exclusion sociale, Précarité, Politique de la ville, Empowerment, Lien social, Collaboration, Grajep, Groupe de recherche-action jeunes et espace public, Paris, La Goutte d'Or

Comment agir ensemble dans l'espace public pour qu'il devienne un lieu de socialisation propice à l'épanouissement de tous ? Voici restitués les résultats d'une expertise professionnelle de l'intervention sociale, à partir du quotidien de la Goutte d'Or dans le 18ème arrondissement de Paris.
Titulaire d'un Master en Sciences économiques et sociales obtenu à l'Université de Paris Ouest Nanterre-La Défense, Sofyen Brahim appréhende le monde associatif en développant dans le cadre de ses études une expérience d'animateur socio-culturel et se penche sur les questions liées à la recherche action collaborative et l'empowerment.

Développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectifs : une nouvelle approche de l'intervention sociale

Livre de Claire Jouffray, Brigitte Portal, Bernard Dutrieux, Claire Jouffray, et al., édité par Presses de l'EHESP, publié en 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Empowerment, Motivation, Usager, Compétence sociale, Travail social, Pratique professionnelle, Changement, Implication personnelle, Accompagnement, Participation, Démocratie participative, Action collective, Consentement, Étude de cas, Témoignage, Jeune, Handicap mental, Adulte, Pédagogie, Acteur social, Collectif, France, Belgique, Québec (Province du)

Les travailleurs sociaux font actuellement face à des injonctions paradoxales : faire plus avec moins et faire "avec" les personnes tout en devant les inscrire dans des dispositifs préconstruits... Pour nombre d'entre eux, le malaise est profond, car ils ressentent que leurs actes ne portent plus les valeurs à l'origine de leur choix professionnel. L'approche centrée sur le développement du pouvoir d'agir des personnes et des collectivités (DPA) peut les aider à redonner du sens à leur pratique. Plus qu'une traduction possible du concept d'empowerment, le DPA permet de produire du "pouvoir d'agir" par la mobilisation d'un ensemble de savoirs théoriques et pratiques... Des professionnels francophones (France, Belgique, Québec) témoignent dans cet ouvrage des différentes pratiques qu'ils ont initiées, rompant avec la posture du travailleur social expert. Et les résultats sont là : leur mise en mouvement entraîne celle des personnes qu'ils accompagnent et a également une incidence structurelle, tant sur les établissements dans lesquels ils exercent qu'en termes d'engagement plus collectif. Ils disent ainsi renouer avec les fondements du travail social.

Derrière les murs : surveiller, punir, réinsérer ? La place du travail social en prison

Livre de Charline Olivier, édité par Erès, publié en 2018.

Mots clés : Justice-Délinquance, Travail social : Métiers, Détenu, Prison, Service pénitentiaire d'insertion et de probation, Assistant de service social, Pratique professionnelle

La place d'un détenu ne semble jamais la bonne dans l'imaginaire collectif. Face à la même infraction, certains estiment qu'une peine d'emprisonnement ne sera jamais assez longue, quand d'autres l'estimeront inutile. Comment appréhender la réponse carcérale et surtout pour qui : les victimes ou leurs auteurs ? Punir les uns, protéger les autres ? Réinsérer et préparer la sortie ? Mais comment vit-on dans une prison ? Quels sont les droits et les devoirs d'un détenu ? d'un surveillant ? de l'administration pénitentiaire ? d'un travailleur social ? Charline Olivier introduit le lecteur dans l'univers carcéral et raconte la manière dont elle exerce sa fonction d'assistante sociale dans le service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP).
Dans un récit à la première personne, elle brosse le portrait de détenus qui demandent son aide. Elle montre comment elle contribue à créer un espace de sécurité psychique propice à la réflexion sur le passage à l'acte délictueux, à maintenir les liens avec les proches et avec l'extérieur de la prison (aide aux démarches administratives, et autres).

Les métiers du social : 2017-2018

Livre de Hélène Bienaimé, Pascal Fitzner, Marie Lorène Giniès, et al., édité par Studyrama, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travailleur social, Typologie, Travail social, Approche historique, Action sociale, Secteur public, Secteur privé, Établissement social et médicosocial, Milieu ouvert, Diplôme, Formation, Organisme de formation, Recherche d'emploi

Pour vous aider à mieux comprendre le monde du social, ce guide vous présente le secteur et passe tous les métiers au crible, témoignages de professionnels à l'appui. Il vous permettra de bien choisir parmi les multiples formations dans ce domaine (Bafa, BTS, écoles spécialisées...).
Afin d'aider les personnes handicapées à mieux s'insérer dans la société ou de soutenir les chômeurs et les jeunes en détresse, les organismes et associations du secteur social ont considérablement augmenté leurs effectifs. L'éventail des professions est large : éducateur de jeunes enfants, conseiller d'insertion et de probation, délégué à la tutelle, auxiliaire de vie, etc.

Cadre en travail social

Livre de Thomas Scandellari, édité par Dunod, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social : Établissements, Cadre, Chef de service éducatif, Établissement social et médicosocial, Management, Professionnalisation, Culture professionnelle, Organisation du travail, Travail d'équipe, Éthique, Changement, Compétence professionnelle, Communication, Conduite de réunion, Posture professionnelle

Les ESMS ont en permanence à trouver un équilibre entre gestion financière et qualité des prestations, entre projet associatif et accompagnement individuel, entre identité affirmée et coopération. Dans ce contexte, le défi des cadres sera de conduire les équipes à se structurer autour d'organisations dynamiques valorisant le progrès humain, l'adaptation et l'innovation. Ces principes sont au coeur des pratiques managériales actuelles et donnent aux cadres, l'envie de se former, de se professionnaliser et de s'investir dans un métier ambitieux.
Cet ouvrage est un outil pour les personnels des organisations sociales ou les stagiaires de la formation souhaitant penser leur posture professionnelle : leurs savoirs (connaissances, concepts, valeurs, expériences), leurs pratiques (comportements, rôles) et leur posture (attitude, opinions).

Précis d'écriture en travail social : se former aux écrits professionnels

Livre de Philippe Crognier, édité par ESF, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Écrit professionnel, Méthodologie, Typologie, Rapport, Projet individualisé, Secret professionnel, Droits des usagers, Dossier, Travail social, Outil, Communication, Courrier, Livret d'accueil, Évaluation, Formation, Travailleur social, Formation professionnelle continue, Accès au dossier

Il est d'usage de reconnaître que le travail social se base avant tout sur la transmission orale. Or, depuis la loi 2002-2 dite de rénovation sociale, l'injonction d'écrire est venue s'installer dans ces métiers de la relation, et les écrits sont aujourd'hui exigibles. L'écrit et l'écriture sont devenus des outils fondamentaux de la pratique professionnelle des travailleurs sociaux. Ce changement de culture impose aux acteurs du secteur d'élargir leurs compétences scripturales, d'où un besoin croissant de formation sur cette thématique. De nombreux ateliers d'écriture se sont mis en place ces dernières années.
Partant de sa propre expérience de fondateur d'ateliers d'écriture, l'auteur propose sous une forme volontairement brève (« un précis ») un ouvrage qui se concentre sur l'essentiel :
1) les différents types d'écrits sociaux
2) les règles et conseils pour les composer
3) les apports spécifiques des ateliers d'écriture, mode de formation particulièrement adapté.

Méthodologie de l'intervention sociale personnelle

Livre de Daniel Turcotte, Jean Pierre Deslauriers, édité par Presses universitaires de Laval, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Intervention sociale, ISAP, Méthodologie, Relation travailleur social-usager, Confiance, Changement, Empathie, Communication, Communication verbale, Communication non-verbale, Évaluation, Usager, Éthique, Approche systémique, Alliance, Approche bioécologique, Approche structurelle

"La méthodologie constitue la particularité d'une discipline professionnelle. En effet, c'est dans l'action que les professions démontrent leur efficacité et leur utilité pour le public. À cet égard, le travail social ne peut faire l'économie de théoriser sa pratique et de la modéliser en phases repérables empiriquement. C'est ce à quoi s'attarde cet ouvrage. Écrit dans un langage clair et accessible, ce livre décrit les activités dont les professionnels du travail social doivent s'acquitter pour accompagner les personnes dans leur processus de changement.
Cette seconde édition est enrichie de six nouveaux textes : trois expliquent des modèles de pratique et trois autres présentent des domaines de pratique spécifiques. Cet ouvrage mise sur l'apport d'auteurs activement engagés dans la formation et la pratique. Ils veulent apporter une contribution au développement du travail social en aidant les professionnels, futurs et actuels, à déployer une pratique éthique et efficace." [Présentation de l'éditeur]