Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 80

Votre recherche : *

Les enjeux de la pratique professionnelle médico-sociale : repères historiques légaux et éthiques

Livre de Lucas Bemben, édité par Erès, publié en 2022.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travailleur social, Pratique professionnelle, Culture professionnelle, Éthique, Politique sociale, Action sociale et médicosociale, Approche historique, Loi, Information, Parole, Secret professionnel, Contrôle, Logiciel, Inclusion

Les professionnels du secteur social et médico-social, en poste ou en formation, trouveront dans cet ouvrage des repères pour saisir les enjeux historiques, législatifs et éthiques de leur domaine d'activité. En effet, cette culture professionnelle souvent méconnue a une influence sur les pratiques actuelles dans les divers établissements et services, mais aussi sur leur place et leur évolution dans la société.
L'auteur présente le secteur médico-social selon deux axes complémentaires. D'une part, il en illustre l'évolution au fil des siècles par une description des contextes sociopolitiques et des dispositions législatives successives qui ont mené à ses fonctionnements et à ses modes d'organisation contemporains. D'autre part, il montre que les professionnels exerçant dans les établissements et services de ce secteur ne sont pas de simples agents exécutant une volonté publique ou institutionnelle, mais plutôt des acteurs pleinement engagés dans une démarche éthique et anthropologique auprès des personnes accueillies.

Accès à la version en ligne

Intervention collective et développement des communautés : éhique et pratiques d'accompagnement en action collective

Livre de Clément Mercier, Denis Bourque, édité par Presses de l'université du Québec, publié en 2021.

Mots clés : Travail social : Métiers, ISIC, Travail social de communauté, Action collective, Récit de vie, Biographie, Travailleur social, Parcours professionnel, Posture professionnelle, Éthique, Démocratie participative, Territoire, Identité collective, Élu local, Accompagnement, Québec (Province du)

L’intervention collective fait partie des professions atypiques, peu codifiées, mais ayant un socle commun contribuant à l’émergence d’un nouveau champ disciplinaire. De 2015 à 2020, douze récits biographiques relatant l’expérience de personnes chevronnées et engagées dans des pratiques d’intervention collective notoires au Québec ont été publiés. Afin de mieux saisir la profession dans sa complexité et sa spécificité, ces douze récits ont fait l’objet d’une analyse transversale qui constitue l’essentiel du présent ouvrage.
Faire appel à l’expérience et à la réflexion critique de ces personnes permet d’aborder des dimensions peu explorées comme la posture éthique, la fonction d’accompagnement, les défis et conditions de la participation des citoyens, les rapports complexes avec les élus locaux et les rôles des intervenantes et intervenants dans les systèmes locaux d’action et les concertations en développement des communautés. Cet ouvrage s’adresse ainsi à ces intervenantes et intervenants, aux organismes qui les emploient, de même qu’à celles et ceux qui étudient en vue de pratiquer l’intervention collective.

Pouvoir d'agir… Inclusion… Inclusif... : quel travail social se fait, se dit ou se tait sous ces mots ?

Livre de Marie Jean Sauret, Gérard Noiriel, Christian Laval, et al., édité par Champ social, publié en 2021.

Mots clés : Travail social : Métiers, Empowerment, Travail social, Éthique, Pratique professionnelle, Sujet, Langage, Classe sociale, Vulnérabilité, Habitat, Inclusion

Le travail social est, aujourd'hui comme hier, traversé et façonné par des discours, des orientations, puis des pratiques dont les principes sont les prolongements de choix idéologiques et politiques. Des concepts parfois, des notions souvent, y tiennent lieux de repères, voire de guides, qui se déclinent, dans le meilleur des cas en recommandations et dans le pire en injonctions paradoxales. Des signifiants tels que Pouvoir d'agir, Inclusion, Inclusif, font florès dans le champ des politiques et sciences sociales, de la formation et des pratiques.
Nous vous proposons de mettre en perspective et en tension les portées politiques, philosophiques, idéologiques de tels langages et de leurs usages dans la langue qui s'en sert, s'en détourne ou y consent...

Accès à la version en ligne

Oeil pour oeil, clan pour clan : journal d'une éduc de la PJJ

Livre de Sophie Moreau, édité par Erès, publié en 2020.

Mots clés : Travail social : Métiers, Délinquance juvénile, PJJ, Éducateur spécialisé, Accompagnement social, Relation éducative, Foyer d'hébergement, Témoignage

Ce journal intimiste constitue une immersion dans la délinquance juvénile à travers le regard engagé d'une jeune éducatrice en foyer du ministère de la Justice. Il décrit un métier atypique et un quotidien mouvementé auprès d'un public méconnu et pourtant fantasmé : les mineurs délinquants.

Accès à la version en ligne

Posture et travail social : valeurs, pratiques et conditions

Livre de Eric Kérimel de Kerveno, Michèle Benhaim, Yannick Blanc, édité par Champ social, publié en 2020.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social, Posture professionnelle, Travailleur social, Philosophie, Accompagnement social, Relation éducative, Valeur, Association, Dignité

Souvent usité par les professionnels du champ social et médicosocial le vocable " posture " se traduit le plus souvent par une manière professionnelle de se tenir tel le " peripateticos " avec des usagers du secteur. Cependant lorsqu'on interroge les professionnels pour donner une définition plus précise de ce terme les travailleurs sociaux sont contraints d'aller chercher dans la langue conceptuelle d'autrui les éléments d'explication.
Cet essai est une tentative de clarification de ce que recouvre la posture en même temps qu'il cherche dans la pratique quotidienne les champs de force efficients qui pourraient aider les professionnels à sortir de pseudo techniques ou méthodes proposées par les experts à la mode. C'est dans le temps long au croisement de l'Histoire et de la philosophie mais aussi dans les situations vécues qu'il est proposé de repérer ce que la pratique nous permet de découvrir.
C'est de l'engagement dont il est question ici, au risque de bousculer, de se bousculer.

L'interdisciplinarité au service du travail social

Livre de Gilles Allieres, Stéphane Saint Andre, Michel Botbol, Jean Pierre Rosenczveig, édité par Chronique sociale, publié en 2019.

Mots clés : Travail social : Métiers, Pluridisciplinarité, Partenariat, Réseau, Travail social, Coopération, Psychiatrie infantile, Conflit, Action sociale et médicosociale, Secret professionnel, Demande, Consentement

Cet ouvrage propose une réflexion, des prises de position et des pistes d'actions sur l'évolution vitale du travail social. Parce qu'il y a urgence à renverser la tendance du repli identitaire à fort potentiel d'immobilisme. Cette contribution présente l'ambition de vouloir participer à renouveler la pensée du travail social dans la perspective d'un nouveau paradigme. Le travail social ne peut pas continuer à exister sans une exploration prospective et néanmoins constructive qui cherche à relier, sans les confondre, les multiples apports de connaissance utiles a son développement dans notre société.
Le travail social a un besoin impératif de diversifier ses références sous peine de s'épuiser dans un entre soi triste et mortifère fantasmé ou... bien réel. Seront exposées des expériences autant concrètes que singulières qui viennent illustrer la nécessité de l'interdisciplinarité au service du travail social. Les auteurs proposent aussi un détour didactique autour de quelques notions, centrales et agissantes dans le travail social actuel que sont l'interdisciplinarité le partenariat et le réseau.

Moniteur éducateur : un professionnel du quotidien

Livre de Philippe Gaberan, Patrick Perrard, édité par Erès, publié en 2019.

Mots clés : Travail social : Métiers, Moniteur éducateur, Approche historique, Compétence professionnelle, Vie quotidienne, Accompagnement, Animation, Médiation, Projet, Équipe éducative

La refonte des diplômes en travail social, entreprise en France depuis 2017, entérine la reconnaissance du moniteur éducateur en qualité de professionnel spécialiste de la vie quotidienne : son rôle est d’aider l’enfant ou l’adulte accueilli en institutions spécialisées dans les actes simples de la vie tels que le lever, le coucher, les toilettes, les repas... Rien de plus facile, en apparence, mais ce métier difficile et passionnant nécessite à la fois de l’engagement et des compétences pour être présent au plus près de l’intimité de l’être, la vie, la mort, la sexualité ou la peur de la solitude.
Parallèlement, l’évolution des savoirs et des mœurs exige qu’il s’adapte aux attentes des publics en situation de handicap ou de vulnérabilité (la société inclusive) et au fonctionnement des établissements ou des services (une logique de parcours intégré préférée à une logique de la place en institution). C’est ce paradoxe que cette nouvelle édition intègre.

Organisons-nous ! Manuel critique

Livre de Adeline de Lépinay, édité par Hors d'atteinte, publié en 2019.

Mots clés : Travail social : Métiers, Éducation populaire, Empowerment, Émancipation, Démocratie, Association, Syndicat, Valeur, Projet, Société, Décision, Méthode, Acteur social, Éthique, Community organizing, Alinsky (Saul)

Par un impitoyable glissement sémantique, les mots d'ordre "Ne me libère pas, je m'en charge" ou "L'émancipation des travailleurs sera l'oeuvre des travailleurs eux-mêmes" sont devenus "Prenez-vous donc en main : quand on veut on peut". L'ambition d'émancipation et de transformation sociale est balayée par une injonction à se débrouiller, le pouvoir d'agir est devenu devoir d'agir. Dans la start-up nation, loin du vieux monde de l'Etat social et du syndicalisme, chacun est sommé de devenir entrepreneur de soi-même.
De l'affaiblissement de l'emprise idéologique du capitalisme à la construction d'une culture d'émancipation, de la communication non-violente au regroupement entre premiers concernés, d'une action menée depuis l'intérieur du système à l'instauration d'un rapport de force, Adeline de Lépinay, spécialiste de l'éducation populaire et du community organizing, repose les bases de l'organisation collective.
S'appuyant notamment sur les mouvements sociaux récents, elle propose des questionnements et des pistes concrètes au service d'une lutte à la fois efficace et démocratique, qui ne tombe pas dans le piège néolibéral.

Le travail social face à l'incertain : la prévention spécialisée en quête de sens

Livre de Jonathan Louli, édité par l'Harmattan, publié en 2019.

Mots clés : Travail social : Métiers, Prévention spécialisée, Approche historique, Politique sociale, Éducateur de rue, Club et équipe de prévention, Posture professionnelle

L'univers du travail social est depuis quelques temps confronté à un phénomène global d'industrialisation : marchandisation des cadres d'activité, gestionnarisation et standardisation des pratiques, instrumentalisations politiciennes, précarisations psychiques et matérielles des professionnels... Chaque secteur de cet univers est placé dans l'incertain quant à son utilité et sa signification précise. Cependant, de nombreux travailleurs et travailleuses de terrain poursuivent coûte que coûte leur activité minutieuse, au service de l'autonomie de chacun et de la solidarité de tous.

Coproduire le changement par le DPA : le point de vue des personnes et des professionnels

Livre de Brigitte Portal, Claire Jouffray, Marcel Jaeger, édité par Presses de l'EHESP, publié en 2019.

Mots clés : Travail social : Métiers, Intervention sociale, Travail social, Usager, Participation, Empowerment, Autonomie, Relation travailleur social-usager, Coopération, Pratique professionnelle

Co-construction et participation des usagers sont devenus les maîtres-mots des politiques sociales. Pour autant, les écrits sur ce thème ne sont, la plupart du temps, que le reflet de ce que pensent les experts.

Pratique et court, ce livre relance le débat en le sortant de l’entre-soi et apporte un regard constructif sur la coproduction du savoir en matière de relation d’aide et de travail social.

En donnant la parole aux professionnels formés à l’approche DPA-PC (développement du pouvoir d’agir des personnes et des collectifs) et aux personnes ayant bénéficié de cet accompagnement, il analyse la manière dont celles-ci se sont emparées de cette approche pour agir par elles-mêmes et sortir de l’impuissance. Le DPA s’avère aussi une piste prometteuse pour amener les intervenants de terrain à dépasser leur mal-être actuel. À l’appui de témoignages rares de 12 professionnels et personnes concernées, cette étude de terrain dégage des pistes de réflexion et d’action pour les pratiques professionnelles.

Url