Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 292

Votre recherche : *

La société qui vient

Livre de Didier Fassin, édité par Seuil, publié en 2022.

Mots clés : Lien social-Précarité, Société, Analyse critique, Environnement, Écologie, Mondialisation, Immigration, Épidémie, Terrorisme, Information, Démocratie, Argent, Technologie numérique, Autorité, Libéralisme, Participation, Mouvement social, Citoyenneté, Vie politique, Droits de l'homme, Famille, Banlieue, Milieu rural, Travail, Précarité, Police, Justice, Prison, Hôpital, Santé publique, Université, Culture, Inégalité, Reproduction sociale, Discrimination, École, Femme, Jeune, Droit d'asile, Territoire, Classe sociale, Genre, Racisme, Sexualité, Personne âgée, Laïcité, Économie sociale et solidaire, Consommation, Islam

Depuis quelques années, aucun discours sur notre société n'échappe au "langage de la crise" . Comme si la crise s'était mue en nouvelle normalité. Migrations, pandémies, démocratie, capitalisme, écologie, police, genres, questions ethno-raciales, laïcité, etc... Les outils de lecture sont devenus obsolètes et il est devenu de plus en plus difficile d'y voir clair. Aucun thème n'est épargné par la confusion.
Mais de quelle(s) crise(s) parle-t-on ? Quelles sont ses origines ? Pourquoi un langage de la crise ? Quelles actions ce langage rend nécessaires ou au contraire peut-il contrarier ? Plus qu'un instant de déflagration, la crise demeure un phénomène social duquel il est nécessaire de tirer du sens. Face à tous ces enjeux cruciaux, Didier Fassin, médecin et anthropologue reconnu, propose d'interroger ce "moment critique" .
L'ouvrage nous offre un diagnostic chirurgical sur l'état de notre société, dépassant les écueils du constat de fait ou de l'exercice divinatoire. Et puis, parce que les crises se neutralisent dans le débat public et médiatique, qu'un scandale en remplace un autre, ce livre est un formidable outil pour réactiver les consciences et rappeler que les dysfonctionnements d'une société survivent à leur déficit d'attention.
Didier Fassin a pu compter sur le travail de 63 contributrices et contributeurs de renom, dont la justesse d'analyse a permis de reconstituer la constellation des questions sociales qui sont sources de nos inquiétudes.

La médiation au service de la santé et du médico-social

Livre de Claude Evin, édité par Presses de l'EHESP, publié en 2022.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Médiation, Établissement social et médicosocial, Hôpital, Usager, Conflit, Relation professionnelle, Droit du travail, Conseil de la vie sociale, Contentieux, Relation travailleur social-usager, Droits des usagers, Médiateur, Déontologie

Au cours des dernières années, notre législation s'est considérablement enrichie de la prise en compte de modes amiables de règlement des différends et les procédures faisant notamment intervenir la médiation touchent de nombreux aspects de la vie sociale. Aujourd'hui, la médiation constitue un outil efficace pour traiter des tensions auxquelles sont souvent confrontés les établissements sanitaires, sociaux et médico-sociaux, face aux plaintes ou aux réclamations des usagers ou face à des conflits individuels entre les personnels.
Cet ouvrage a pour finalité, en s'adressant aux responsables et professionnels des établissements de santé, sociaux et médico-sociaux, de les sensibiliser à la démarche de médiation et de leur en donner les règles, afin qu'ils puissent la mettre en oeuvre y compris en s'affranchissant, lorsque c'est nécessaire, des textes réglementaires qui, dans ce domaine, sont souvent inadaptés aux situations auxquels ils sont confrontés.
L'analyse critique de ces textes permet ainsi de présenter les bonnes pratiques en la matière.

Les oubliés du confinement : hommage aux plus fragiles et à ceux qui les aident

Livre de Didier Dubasque, édité par Presses de l'EHESP, publié en 2021.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Épidémie, Action sociale et médicosociale, Politique, Biographie, Établissement social et médicosocial, Prise en charge, Handicap, Dépendance, SDF, Urgence sociale, Précarité, Isolement, Protection de l'enfance, Vie quotidienne, Lien social, Travailleur social, Usager

Une chronique forte du premier confinement lié à la crise sanitaire de la pandémie de Covid-19. Ce livre retrace ce qu'ont vécu au jour le jour les personnes les plus fragiles (personnes âgées, à la rue, handicapées, jeunes, familles précaires) et l'ensemble des acteurs de l'intervention sociale chargés de les accompagner. L'auteur s'est penché sur cette période inédite pour en faire la synthèse et relater, à l'appui de témoignages et des relais dans les médias, les enseignements sur chaque population défavorisée, sur les décisions politiques mises en oeuvre et sur la résilience, la richesse et la nécessité des services sociaux et du travail social.
Témoignage pour l'avenir, ce livre n'est ni à charge ni à décharge de qui que ce soit et ne cherche à convaincre personne. En retraçant ce qui s'est dit au fil des jours, le lecteur se fera sa propre opinion. C'est aux oubliés de la France, ces "petites mains" du social qui continuaient d'assurer leur mission d'aide et de protection, et aux journalistes qui ont tenté de rendre visible la situation des plus exclus, que ce livre est dédié.
Pour ne pas oublier.

Libres d'obéir. Le management du nazisme à aujourd'hui

Livre de Johann Chapoutot, édité par Gallimard, publié en 2020.

Mots clés : Management, Approche historique, Courant de pensée, Organisation du travail, Gestion, Ressources humaines, Politique, Idéologie, Totalitarisme, Allemagne

Notre corps, nous-mêmes : écrit par des femmes, pour les femmes

Livre de Mathilde Blézat, Naïké Desquesnes, Mounia El Kotni, et al., édité par Hors d'atteinte, publié en 2020.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Femme, Corps, Norme sociale, Stéréotype, Représentation sociale, Contrainte, Société, Sexualité, Santé, Puberté, Contraception, Consentement, Masturbation

Ce livre s'adresse à toutes les femmes, et parle de ce qu'elles ont toutes en commun : le corps. Puberté, sexualité, contraception, avortement, accouchement, vieillesse, mais aussi riposte et émancipation... A travers de multiples récits d'expérience, des témoignages récoltés lors de groupes de parole et d'entretiens, mais aussi des données médicales et scientifiques, ce manuel féministe propose des outils permettant aux femmes de mieux se connaître et de se sentir plus sûres et plus fortes, ensemble.
Paru pour la première fois aux Etats-Unis en 1973, rédigé par un collectif de femmes, Notre corps, nous-mêmes a été adapté dans trente-cinq langues, dont le français en 1977. Ce livre en est une version entièrement réactualisée, écrite par un nouveau collectif, formé de Mathilde Blézat, Naiké Desquesnes, Mounia El Kotni, Nina Faure, Nathy Fofana, Hélène de Gunzbourg, Marie Hermann, Nana Kinski et Méléna Perret.

Les compétences émotionnelles

Livre de Moira Mikolajczak, Jordi Quoidbach, Ilios Kotsou, Delphine Nelis, édité par Dunod, publié en 2020.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Émotion, Compétence, Santé mentale, Relation, Psychologie, Neurologie, Neurobiologie, Conscience, Communication verbale, Communication non-verbale, Expression orale

Les compétences émotionnelles désignent la capacité à identifier, comprendre, exprimer, utiliser ses émotions et celles d'autrui. Elles jouent donc un rôle essentiel dans la santé mentale et physique, mais aussi dans la performance au travail et dans les relations sociales. Premier ouvrage à offrir une synthèse didactique des principaux travaux scientifiques sur le sujet, ce livre détaille avec précision les axes suivants : fonctions et bases neurologiques ; historique et définition des compétences émotionnelles : identification, écoute et expression des émotions ; régulation des émotions positives et négatives ; utilisation des émotions.

Accès à la version en ligne

Les blessures de l'école : harcèlement, chahut, sexting : prévenir et traiter les situations

Livre de Jean Pierre Bellon, Marie Quartier, édité par ESF, publié en 2020.

Mots clés : Ecole-Enseignement, École, Violence, Harcèlement moral, Étude de cas, Élève, Famille, Enseignant, Bouc émissaire, Prévention, Prise en charge, Contrainte

"Lieu de transmission et d'émancipation, de découverte de l'altérité et de la solidarité, l'école est aussi, trop souvent, un lieu de blessures. Blessures de l'élève persécuté par ses camarades ou humilié par un professeur. Blessures de l'enseignant chahuté. Blessures de l'enfant victime de sexting. Autant de souffrances et de traumatismes aux effets ravageurs. On a, trop longtemps, considéré ces phénomènes comme marginaux, liés à des individus isolés.
Jean-Pierre Bellon et Marie Quartier nous présentent une autre approche : ces persécutions sont, le plus souvent, des phénomènes de groupe ligué contre une victime potentielle enclenchant de terribles escalades de violence qu'il est difficile d'interrompre. Alors, que faire ? D'abord, comprendre : "Penser les blessures pour éviter d'avoir à les panser." Puis, intervenir pour renverser la situation : faire alliance avec les victimes et faire prendre conscience aux persécuteurs qu'ils doivent changer de posture.
Pour cela, il y a des choses à dire et d'autres à ne pas dire, des réactions nécessaires, individuelles et institutionnelles, pour anticiper les humiliations et limiter leur impact quand elles surviennent, des méthodes qui permettent de casser la terrible logique du "bouc émissaire"... Pour faire face à ces phénomènes insupportables et agir au quotidien, les enseignants, les éducateurs, les parents pourront s'appuyer sur des analyses de cas, des outils théoriques, des exemples précis et des conseils circonstanciés." Philippe Meirieu.

L'enfant et la souffrance de la séparation : divorce, adoption, placement

Livre de Maurice Berger, édité par Dunod, publié en 2020.

Mots clés : Séparation, Souffrance psychique, Enfant, Divorce, Adoption, Placement, Attachement, Psychologie, Psychisme, Complexe d'Œdipe, Narcissisme, Famille naturelle

Toute séparation douloureuse a un impact sur la vie psychique des enfants qui laisse des traces persistantes. Maurice Berger décrit les principaux processus psychiques propres à l’enfant confronté à la séparation. Une première partie est consacrée aux troubles spécifiques liés au divorce des parents, une deuxième partie se place dans le cadre de l’adoption, la troisième partie étudie les situations liées au placement judiciaire.
Les enfants qui souffrent de la séparation présentent de nombreux points communs que l’auteur regroupe sous le concept de pathologie du lien, entendu comme mode défectueux d’organisation psychique. La description clinique qui en est faite permet ensuite de définir les diverses prises en charge thérapeutiques à mettre en œuvre pour, sinon guérir de la séparation, du moins en diminuer les atteintes.

L'école de Chicago

Livre de Alain Coulon, édité par Presses universitaires de France, publié en 2020.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Sociologie, Recherche en sciences sociales, Approche historique, Théorie, Méthode, Interaction, Ethnie, Immigration, Ordre social, Marginalité, Ecole de Chicago, Small (Albion), William (Thomas), Burgess (Ernest W.), Park (Robert Ezra), Etats Unis d'Amérique, Chicago

Ce n’est pas par hasard si les étudiants et enseignants dont les recherches allaient donner naissance à un grand courant de sociologie urbaine étaient de l’université de Chicago : en 1900, cette ville est la troisième des États-Unis par sa population, largement accrue à la fin du XIXe siècle par l’arrivée en masse de migrants américains et d’immigrants étrangers.
Ces données originelles expliquent pourquoi l’homogénéité de l’École de Chicago ne réside pas seulement dans ses méthodes sociologiques, qui laissent la part belle à la démarche empirique, mais aussi dans les sujets de ses travaux : principalement l’immigration et la criminalité.

Accès à la version en ligne

En finir avec les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté

Livre de Cécile Duflot, édité par Quart Monde éditions / Ed. de l'atelier, publié en 2020.

Mots clés : Pauvreté, Représentation sociale, Stigmatisation, SDF, RSA, Revenu minimum, Revenu, Budget, Famille en difficulté, Logement, Culture, Loisir

Le "pognon de dingue" mis dans les minimas sociaux, le travail que l'on trouve dès que l'on "traverse la rue", les "centaines de milliers d'offres d'emploi vacantes"... L'actualité montre que les idées fausses sur les pauvres et la pauvreté sont toujours aussi répandues à tous les niveaux de la société. A l'heure où le contrôle des chômeurs se renforce et où l'on veut imposer du bénévolat forcé aux allocataires du REA, les personnes en précarité sont encore trop souvent convoquées au tribunal de l'opinion publique : "On peut gagner plus en alternant chômage et travail qu'en travaillant à plein-temps", "Il y a des chômeurs qui ne cherchent pas de travail", "On doit avant tout sa réussite à soi-même".
Ce livre défait la chape de plomb du fatalisme en répondant point par point à plus de 130 préjugés sur la pauvreté. Il montre que l'action pour la transition écologique et l'éradication de la misère sont un même combat. Fort de ses 80 000 exemplaires diffusés lors des trois premières éditions, ce livre entièrement remis à jour démontre, chiffres, documents officiels et travaux de chercheurs à l'appui, que la stigmatisation des pauvres repose non sur des faits, mais sur des discours qui masquent les véritables causes de la misère.
Enrichi de questions inédites, cet antidote à la mise à l'écart des pauvres propose des idées neuves pour construire une société reposant sur l'égale dignité de chacun.