Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 12

Votre recherche : *

Education spécialisée : l'écriture de l'agir

Livre de Jean Christophe Contini, Joseph Rouzel, édité par l'Harmattan, publié en 2020.

Mots clés : Travail éducatif, Écrit professionnel, Écriture, Éducation spécialisée, Vie quotidienne, Communication, Analyse de contenu

Contrairement aux idées reçues, les professionnelles et professionnels de l'éducation spécialisée écrivent en réalité quotidiennement dans l'exercice de leur pratique professionnelle. Afin de garantir l'organisation, la continuité et la régulation de la vie institutionnelle, la profession fait usage de nombreux supports. A partir de l'étude minutieuse d'un de ces cahiers de bord, cet ouvrage propose un regard aiguisé au cur de la fabrication du quotidien qui caractérise la pratique complexe de ce métier de l'humain hautement exigeant.

Les ados, ça cause

Livre de Marie Springer, Jean Pierre Lebrun, Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2019.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Parole, MECS, Déscolarisation, Écoute, Échec, Placement, Séparation, Altérité, Parents, Institution, Approche clinique

"Les ados, ça cause", ou plus précisément "ça peut causer" si nous, les adultes, nous les réinscrivons dans un bain de paroles. Au fil des vignettes cliniques, l'auteure rend compte de sa pratique de psychologue clinicienne travaillant avec des éducateurs au sein d'une MECS auprès d'adolescents pour la plupart déscolarisés, désengagés dans leur vie à leur arrivée et qui ne savent pas ce que parler veut dire.
En étant à leur écoute, elle tente d'entendre ce que les jeunes disent, ou pas, de leur quotidien souvent englué dans des répétitions d'échec, de passages à l'acte. Elle repère les mots liés à l'histoire singulière de chacun à partir desquels ils se sont construits et ils doivent tracer leur avenir. "Ce petit livre transmet en acte, à sa manière, un essentiel qui est de plus en plus souvent occulté, en voie de disparition, voire même aboli : le travail avec des jeunes placés en institution est entièrement tributaire des mots dits et non-dits qui les amènent là".

Accès à la version en ligne

Déchiffrer la déficience intellectuelle : la clinique du sujet auprès d'adolescents

Livre de Gérard Portier, Joseph Rouzel, édité par l'Harmattan, publié en 2019.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Handicap mental, Adolescent, Sujet, Approche clinique, Éducateur spécialisé, Psychologue, Psychanalyse, Médiation, Thérapie, Subjectivité, IME

Marin ou Paul donnent ici, dans leur inhibition déchirante, l'impression d'être condamnés à leur situation de handicap et à la dépendance à l'Autre : parental, médical, social... Chloé dans un diagnostic qui l'écrase, la révolte et ne fait pas la part belle à la dimension subjective, rêve pourtant d'un autre monde. Jade ou Lucia, dans l'expression de la honte à ne pas dire, invitent leurs parents à la parole qui délivre du secret. Que fait-on du mal-être et du vécu propre du sujet face à son histoire ? Comment peuvent opérer l'aide éducative et psychologique quand elles prennent en compte la dimension inconsciente chez l'adolescent, chez ses parents et dans l'instance de travail éducateur-psychologue ? L'inhibition ou autres manifestations de l'adolescent ne peuvent-elles pas être des leviers pour qu'advienne le sujet ?

Educateur auprès d'un jeune autiste : à l'écoute des leçons quotidiennes de Sébastien

Livre de Claude Déliot, Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Autisme, Éducateur spécialisé, Pratique professionnelle, Témoignage, Relation éducative, Enfant handicapé, Enfant, Anxiété, Besoin, Intégration scolaire, Vie quotidienne, Norme sociale, Différence, Rencontre, Écoute, Journal de bord, Récit

Bien qu’il demeure riche et passionnant, le travail de l’éducateur auprès d’un enfant autiste ne va vraiment pas de soi. Le quotidien est bien souvent marqué par l’incertitude, l’embarras, le doute, la peur, le rejet, le ras-le-bol, l’incompréhension ou encore la fascination. Les stratégies éducatives auxquelles l’éducateur a habituellement recours semblent n’avoir plus aucun sens et ne produisent donc plus du tout les mêmes effets.
Dans ce récit, issu de son journal de bord, Claude Déliot retrace une rencontre avant tout humaine avec Sébastien. Il montre avec beaucoup d’humilité comment il a été amené à inventer au jour le jour en se mettant à son écoute pour l’accompagner et l’aider à progresser au milieu des autres. Il nous livre les leçons quotidiennes de Sébastien et en tire savoirs et savoir-faire qui questionnent et renouvellent la réflexion sur la pratique éducative.

Accès à la version en ligne

La posture du superviseur : supervision, analyse des pratiques, régulation d'équipes...

Livre de Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2017.

Mots clés : Supervision, Équipe, Institution, Posture professionnelle, Transfert, Analyse de la pratique, Atelier d'écriture, Écoute, Éthique

Des superviseurs intervenant dans les équipes des institutions sociales, médico-sociales, hospitalières, scolaires témoignent de leur pratique… Les équipes des établissements sociaux, médico-sociaux, sanitaires, scolaires… attendent du superviseur des réponses aux questions qu'elles se posent dans la pratique quotidienne. Comment le superviseur travaille-t-il la demande ? Comment construit-il le cadre ? Que vit un superviseur en séance ? Comment fait-il avec les transferts multiples et les projections dont il est l'objet ? Comment écoute-t-il ? A quoi rêve-t-il ? La posture du superviseur est déterminante.
Il est un "tire-bouchon". Sans cesse il réouvre ce que la pente institutionnelle tend à clore : le questionnement, les énigmes de la clinique, les embrouilles du vivre et travailler ensemble, l'inquiétante étrangeté, l'intranquillité du transfert…

La posture éducative : une pratique de soi

Livre de Xavier Bouchereau, Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2017.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail éducatif, Transfert, Formation professionnelle, Symbolique, Droit, Établissement social et médicosocial, Régulation sociale, Travail social, Éducateur spécialisé, Éthique, Institution, Espace, Temps, Relation éducative, Étude de cas, Fonction, Tiers, Posture professionnelle

Une posture éducative s’apprend et s’éprouve. Elle se pense, se formalise, se transmet mais toujours à partir de ce que le terrain laisse affleurer d’essentiel et de nécessairement contradictoire. Elle se construit dans la rencontre avec ce qu’elle draine d’imprévu et d’insaisissable. C’est un art de la banalité et de la modestie dont la clinique sociale guide chaque parole, chaque geste, chaque regard, chaque silence. Elle fait du quotidien partagé avec les personnes, de ces fragments d’histoire dont on ne parle pas, des moments uniques et indispensables à la compréhension du métier.À l’aide de très nombreuses illustrations, l’auteur déplie les multiples facettes la posture éducative. Au fil des pages, il en dévoile toute la complexité mais aussi et surtout la cohérence et donc le professionnalisme. Il n’évite aucune question, n’élude aucun paradoxe. Au contraire, il s’en saisit pour mieux les penser et les réintégrer au cœur des pratiques. C’est une réflexion menée sous les auspices de l’éthique et de la responsabilité : une éthique de la parole qui accepte les silences, une éthique du renoncement qui abandonne la maitrise et le savoir pour mieux s’ouvrir à la vérité du sujet et ne pas sombrer dans la résignation, une éthique de l’implication enfin qui fait de l’engagement subjectif du professionnel le cœur de son métier.Éducateur spécialisé en milieu ouvert durant près de 10 ans, Xavier Bouchereau est actuellement chef de service et consultant indépendant (44). Il a déjà publié Au cœur des Autres aux éditions Sciences humaines (2013) et Les non-dits du travail social aux éditions érès (2012).

url

De la clinique avant toute chose... Des pratiques sociales et de soin éclairées par la psychanalyse

Livre de Joseph Rouzel, Robert Brès, Marc Maximin, Joseph Rouzel, et al., édité par L'Harmattan, publié en 2016.

Mots clés : Travail social, Travail éducatif, Psychanalyse, Formation, Intervention sociale, Analyse critique, Évolution, Économie, Libéralisme, Éducation spécialisée, Éducateur spécialisé, Rencontre, Relation éducative, Créativité, Littérature, Marchandisation, Psychasoc

Dans la langue de la post-modernité c’est l’économique qui prime, dans sa forme la plus barbare. Réduire au calcul l’humain, qui se définit avant tout d’être parlant, obéit à l’impératif capitaliste, qui vise rien de moins que l’abolition du désir, au profit d’un branchement permanent sur les objets de consommation. « Jouis, consomme », tel est le mot d’ordre. Ainsi en va-t-il des modèles de formation et d’intervention sociale, où le désir est rabattu sur le besoin chiffré. À chaque besoin, un objet. À chaque question, une explication. Le Marché s’empare du manque en le détournant vers l’aliénation au produit. À partir de là, la formation comme l’intervention sociale ne sont plus que des marchandises comme les autres, un marché des explications et solutions totales et totalitaires dans tous les domaines. Le sujet, devenu essentiellement individu, y est délesté de sa part manquante, et renvoyé à une tentative folle d’échapper à sa propre division subjective. L’articulation du sujet au collectif perd de son tranchant. Autant dire que les ressorts même de la pédagogie et de la transmission, s’en trouvent dynamités. La formation et l’action sociale reposaient sur les ressorts du transfert, c’est-à-dire d’un savoir supposé au formateur ou à l’intervenant, point d’appui mais aussi de dépassement pour permettre au sujet de construire son propre savoir et savoir-faire. Désormais c’est l’indice de satisfaction qui fait force de loi. Alors se pose la question de résister à ce laminage qui prend les formes d’un management industriel des corps et des esprits et produit une société de contrôle généralisé, comme l’annonçait Michel Foucault. La clinique, que ce soit en formation ou sur le terrain, constitue bien un môle de résistance active. L’institut de formation PSYCHASOC s’y emploie depuis plus de 15 ans…

Psychanalyse et travail social, un certain cousinage

Livre de Louis Georges Papon, Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2015.

Mots clés : Travailleur social, Psychanalyste, Exclusion sociale, Lien social

Les travailleurs sociaux sont largement mobilisés pour faire vivre des dispositifs complexes d'aides sociales devant lesquels ils sont souvent désemparés, sans pouvoir se représenter la place qu'ils y occupent. Souvent aveuglés par les images que la société leur renvoie d'eux-mêmes, ils mesurent mal leur efficacité.Leur désarroi n'est pas accidentel et ne révèle aucune défaillance chronique dans le savoir-faire. Ils savent - mais souvent à leur insu - qu'ils sont porteurs d'une angoisse historique que la Cité ne peut prendre en compte. Alors qu'ils sont au coeur du monde, et avant même d'y proposer des solutions, ils pressentent un exil. Cette extra-territorialité, les travailleurs sociaux la partagent avec les psychanalystes.Cet ouvrage tente de laisser émerger le cousinage qu'entretient le travailleur social avec le psychanalyste. Tenir bon sur l'idée lacanienne que l'inconscient c'est la politique suppose de prendre à bras le corps l'incommensurable embarras des travailleurs sociaux aux prises avec la brutalité des souffrances du monde.

Travail éducatif et psychanalyse

Livre de Joseph Rouzel, édité par Dunod, publié en 2014.

Mots clés : Travail éducatif, Psychanalyse, Éducation spécialisée, Approche clinique, Institution, Entretien d'aide, Éducateur spécialisé, Réfèrent, Rôle, Travail social, Travailleur social, Formation, Transfert, Formation professionnelle continue, Évaluation, Pouvoir, Autorité, Décision, Coordination, Carence affective, Carence familiale, Maltraitance, Lien social, Relation adulte-enfant

Les éducateurs oeuvrent comme agents de transmission des principes mêmes de la civilisation. Ils interviennent dans les ratages de cette transmission, auprès d'enfants, d'adolescents, d'adultes, voire de personnes âgées, que la maladie, l'injustice, les malheurs de la vie ont relégués dans les institutions où ils exercent. Ils interviennent, dans un savoir-faire du quotidien et de la relation, en cet endroit précis où il s'agit d'appareiller la brutalité de la pulsion aux nécessités du vivre ensemble.
Travail d'insertion au sens noble. La pulsion est définie par Freud comme "le représentant psychique des excitations, issues de l'intérieur du corps et parvenant au psychisme, comme une mesure de l'exigence de travail qui est imposée au psychique en conséquence de sa liaison au corporel". En effet l'homme ne s'auto-éduque pas. Pour grandir et prendre sa place parmi les autres il y faut l'intervention d'un tiers.
Les éducateurs font partie de ces "autres", au même titre que les éducateurs naturels que sont les parents, ou culturels que sont les enseignants. Ils sont chargés de transmettre l'essence même de l'humain, ce qui échappe aux lois du marché : la dignité humaine.

La prise en compte des psychoses dans le travail éducatif

Livre de Joseph Rouzel, édité par Erès, publié en 2013.

Mots clés : Psychose, Psychopathologie, Relation éducative, Psychanalyse, Transfert, Travail social, Psychiatrie, Sexualité, Rousseau (Jean Jacques)

Les psychotiques, dits « malades mentaux » ou encore « handicapés », en grandes souffrances d’insertion sociale et relationnelle, stigmatisés comme criminels en puissance par des discours politiques irresponsables, se retrouvent un peu partout dans le champ traditionnel du travail social : en ime, en itep, en mecs, etc., pour les plus jeunes, en chrs, en esat, ou dans divers services sociaux pour les adultes. Les professionnels du champ socio-éducatif, habitués à d’autres populations, sont bouleversés dans leurs savoirs et leur savoir-faire. Dans quel monde vit un psychotique ? Quelle est la logique interne à la psychose ? Comment aborder et accompagner les sujets qui en souffrent, et embarquent les éducateurs dans une relation transférentielle souvent massive ? Comment ouvrir des espaces de médiations socio-éducatives, qui prennent en compte l’accompagnement d’un sujet dans toute sa singularité, sans vouloir le faire taire à coups de médications ou de rééducation ? En référence à la psychanalyse qui a beaucoup contribué à améliorer les pratiques de soin, Joseph Rouzel propose un repérage, à la fois clinique et théorique, indispensable dans l’accompagnement socio-éducatif des personnes psychotiques.

Accès à la version en ligne