Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 31 à 40 sur un total de 469

Votre recherche : *

120 battements par minute

Film de Robin CAMPILLO, 2017.

Mots clés : Santé-Santé publique, Sida, Militantisme, Homosexualité, Association, FRANCE, 20 SIÈCLE

Début des années 90. Alors que le sida tue depuis près de dix ans, les militants d'Act Up-Paris multiplient les actions pour lutter contre l'indifférence générale. Nouveau venu dans le groupe, Nathan va être bouleversé par la radicalité de Sean.

Ma mère, mon poison

Film de Anne-Marie AVOUAC, 2017.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Relation enfant-mère, Violence, Névrose, Maltraitance, Enfant maltraité, Enfant malade, Manipulation mentale, SYNDROME DE MUNCHHAUSEN PAR PROCURATION

L'idée même d'une mère qui aime ses enfants et qui, pourtant, en arrive à les empoisonner, les étouffer, les torturer, est insoutenable. Comment l'amour peut-il se transformer en drame ? C'est un sujet tabou, dont on parle peu : l'amour maternel ne serait-il pas inné et obligatoire ?
Difficile de se construire lorsqu'on a été victime de mères dites toxiques, qu'elles aient été violentes psychologiquement, ou trop intrusives. Cette emprise est portée à son paroxysme lorsque la mère souffre du syndrome de Münchhausen par procuration (SMpP), une névrose rare et terrifiante qui conduit une maman à étouffer ou à blesser son propre enfant pour attirer l'attention médicale sur elle. Comment expliquer ces gestes d'une extrême violence ? Comment un enfant peut-il se construire face à une mère dominatrice, méprisante, manipulatrice ?

Corps et âmes

Film de Grégoire GOSSET, Loïc WIBAUX, 2017.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Handicap, Polyhandicap, Personne handicapée, Adolescent, Prise en charge, Établissement pour enfant et adolescent handicapé, Vie quotidienne, Communication, Scolarité, IME, Théâtre, Insertion sociale, Insertion professionnelle, Projet de vie, Affectivité, Travail social, Infirmier, Médecin, Autonomie

Ils sont 196, enfants, adolescents, adultes, en situation de handicap moteur et polyhandicap. Des compagnons de route, réunis par les circonstances de la vie. Au milieu des soirées d’internat, des cours, des soins, il y a l’amitié d’une vie, les amours naissantes. Il est question l’air de rien, d’inclusion, d’exclusion, de différences, de bonheur aussi. Parcours de vie, vie de parcours, parcours de combattant ? Corps & Âmes questionne aussi dix ans de politique du handicap.

Accès à la version en ligne

Réparer les vivants

Film de Katell QUILLEVERE, 2017.

Mots clés : Don d'organe, Famille, Greffe, Infirmier, Mort, Relation soignant-soigné, Rôle

Tout commence au petit jour dans une mer déchaînée avec trois jeunes surfeurs. Quelques heures plus tard, sur le chemin du retour, c'’est l'’accident. Désormais suspendue aux machines dans un hôpital du Havre, la vie de Simon n’est plus qu'’un leurre. Au même moment, à Paris, une femme attend la greffe providentielle qui pourra prolonger sa vie.… (Source : 4ème de couverture)

Patients

Film de GRAND CORPS MALADE, Mehdi IDIR, 2017.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Handicap moteur, Tétraplégie, Traumatisme crânien, Centre de rééducation fonctionnelle, Rééducation fonctionnelle, Dépendance, Relation soignant-soigné

« Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d'éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul. »
[Présentation de l'éditeur/ADAV]
En complément : Making-off, clip espoir adapté, bande-annonce.

Moonlight

Film de Barry JENKINS, 2017.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Différence, Discrimination, Drogue, Enfant maltraité, Famille, Homosexualité, Identité, Maltraitance, Sexualité, Violence

A Miami, dans les années 1980, Chiron tente de grandir entre les coups qu'il reçoit à l'école et sa mère, une infirmière bienveillante qui s'enfonce peu à peu dans la drogue. Le jeune homme est en train de découvrir qu'il est homosexuel et a du mal à l'assumer. Seul son ami Kevin parvient à lire dans l'esprit de Chiron comme dans un livre. Alors que sa mère l'abandonne à cause de son addiction au crack, Chiron se trouve des parents de substitution avec Teresa et Juan, un dealer. Le couple l'encourage à accepter son identité, sans se conformer aux conventions de la masculinité et de la sexualité...

La sociale

Film de Gilles PERRET, 2017.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Sécurité sociale, Histoire sociale

« Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d'application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Enfin le rêve séculaire des peuples à vouloir vivre sans l'angoisse du lendemain voyait le jour. Le principal bâtisseur de cet édifice se nommait Ambroise Croizat. Qui le connaît aujourd'hui ? 70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de la « la sécu ». À travers le parcours d'un homme, c'est le récit d'une longue lutte vers la dignité et le portrait d'une institution incarnée par ses acteurs du quotidien. »
[Présentation de l'éditeur/ADAV]

Champ de batailles

Film de Edie Laconi, 2016.

Mots clés : Enfance-Famille, Centre maternel, Soutien à la parentalité, Mère célibataire, Couple, Travailleur social, Assistant de service social, Éducateur spécialisé, Psychologue

Au Centre parental d'Hérouville Saint-Clair (Normandie), on apprend à devenir une bonne mère, à intégrer les normes d’une parentalité idéale. Pléthore d’assistantes sociales, d’éducatrices et de psychologues distribuent conseils, avertissements, bonnes et mauvaises notes. Menacées de voir leurs enfants placés en famille d’accueil, deux mères à peine sorties de l’adolescence et dépourvues de tout repère social affrontent comme elles peuvent les rigueurs de ce huis clos. Comme toute institution, le centre parental promeut des valeurs et impose un règlement. Les deux fragiles héroïnes du film comparaissent périodiquement devant un aréopage de travailleuses sociales qui tient du conseil de discipline voire du tribunal. La caméra ne saisit que le profil de ces bienveillantes tutrices qui posent des diagnostics terrifiants sur les "retards" de développement des enfants et brandissent la menace suprême à mots à peine couverts. Au long des mois, le film suit ces deux jeunes filles qui s’accrochent à leurs enfants comme à leur dignité. Elles s’évadent dans des rêves touchants de naïveté, se rebellent, pleurent, se laissent plus ou moins apprivoiser. En contrepoint, on découvre un jeune couple, d’emblée soumis et résigné à la fatalité sociale. Tandis que pour les apprentis parents et leurs tout-petits le temps s’écoule à vive allure, dans cette institution à la fois moderne et archaïque, il semble figé. Le film n’en fait pas le procès, il ouvre le débat. (Description de l'éditeur)

Psychologie des liens familiaux et constellations familiales avec Chantal Piganneau

Film de Carole Pillet, Pierre Alexandre Value, 2016.

Mots clés : Enfance-Famille, Histoire familiale, Relation enfant-parents, Thérapie familiale, Carence familiale, Amour, Projection, Inconscient, Deuil

Chantal Piganneau est praticienne dans la relation d'aide depuis 25 ans et utilise l'outil thérapeutique des constellations familiales depuis une douzaine d'années. grâce à son expérience, elle nous fait découvrir ce qui se joue dans les relations des différents membres de la famille, celle-ci pouvant parfois être source de comportements nocifs et destructeurs. Comment se débarrasser du poids de l'inconscient dans la relation à l'autre, afin de trouver sa place dans sa famille et dans sa vie ? Quelques pistes dans cet entretien (source éditeur).

Accès à la version en ligne, Site tiers sur l'auteur

Nous, les intranquilles

Film de Nicolas Contant, Groupe cinema du centre Artaud, 2016.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Santé mentale, Folie, CATTP, Hôpital de jour, Psychothérapie, Cinéma, Création, Groupe, Représentation sociale

Nous les intranquilles est un film collectif qui commence au centre Artaud, centre d’accueil psychothérapeutique. Le groupe cinéma du centre raconte la maladie, la thérapie, leur rapport au monde. Après un premier geste documentaire, le film devient participatif et met en scène son élaboration en collectif. À travers leur autoportrait, les personnages cherchent à donner une image humaine de la folie. Ils s’amusent des idées reçues pour mieux les subvertir. En s’emparant tous ensemble du projet artistique, ils démontrent par l’exemple qu’un autre monde est possible (Source producteur).
En complément : Artaud fanfare, Artaud i/i, Assises, bande-annonce, micro-trottoir, Pierre, récital, Soignants:soignés.

Site de l'éditeur sur le document