Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 380

Votre recherche : *

Famille(s) en mutation

Film de Anne Jochum, 2019.

Mots clés : Enfance-Famille, Famille, Parentalité, Changement social, Modèle, Parents, Enfant, Besoin

"La famille bouge... elle a toujours bougé et elle continuera de bouger... Il faut juste que nous soyons prêts à accueillir et à accepter ces changements..." C'est ainsi que Charles Di, psychologue, nous invite à réfléchir sur les mutations de la famille, souvent décrite "en crise" dans nos sociétés. Familles recomposées, familles monoparentales, familles homoparentales, familles "traditionnelles", aujourd'hui chacun a le choix de s'inventer un nouveau modèle de parentalité dans une société qui a traversé nombres d'autres mutations (économiques, culturelles…). Il y a autant de parentalités qu’il y a de familles, et ce film interroge des professionnels, des parents, des enfants sur les reliefs de ces différents modèles. Il nous invite à nous ouvrir à d'autres façons d'être au monde et ainsi à mieux comprendre les enjeux et les besoins de l'enfant et de ses parents dans la construction d'une "nouvelle" famille.
En complément : Séparations et besoins de l'enfant. Normes et performances. Familles d'ailleurs et regards professionnels. Quand l'enfant est stigmatisé. Organisation et thérapie familiale. L’aide à la parentalité, avec Daniel Coum (Psychologue clinicien), Charles Di (Psychologue clinicien), Jean Epstein (Psychosociologue), Gaëlle Guignard (Psychologue clinicienne) et Erwan Hemeury (chuchoteur de la Cie Choubikenn).
[présentation de l’éditeur, © ADAV]

Site de l'éditeur sur le document

Les invisibles

Film de Louis-Julien Petit, 2019.

Mots clés : Femme, Précarité, SDF, Accueil de jour, Relation travailleur social-usager, Solidarité, Travailleur social, Réinsertion professionnelle, Paris

Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !
En complément : making of, scènes coupées.
[Extr. jaquette]

Marche ou crève

Film de Margaux Bonhomme, 2019.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Adolescent, Affectivité, Dépendance, Enfant handicapé, Famille monoparentale, Fratrie, Haine, Relation familiale, Responsabilité, Séparation, Souffrance

Adolescente fougueuse et passionnée, Elisa souhaite profiter de l'été dans la maison familiale du Vercors où elle a grandi. Elle est sur le point de partir et de voler de ses propres ailes, mais c'est sa mère qui s'en va et la laisse seule avec son père pour s'occuper de sa soeur handicapée. Une responsabilité de plus en plus lourde qui la fait basculer de l'amour à la haine, jusqu'à perdre pied. (Source : 4ème de couverture)

Amin

Film de Philippe Faucon, 2018.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Immigré, Travail, Famille, Séparation, Amour, France, Afrique

Amin est venu du Sénégal pour travailler en France, il y a neuf ans. Il a laissé au pays sa femme Aïcha et leurs trois enfants. En France, Amin n’a d’autre vie que son travail, d’autres amis que les hommes qui résident au foyer. Aïcha ne voit son mari qu’une à deux fois par an, pour une ou deux semaines, parfois un mois. Elle accepte cette situation comme une nécessité de fait, l’argent qu’Amin envoie au Sénégal fait vivre plusieurs personnes. Un jour, en France, Amin rencontre Gabrielle et une liaison se noue. Au début, Amin est très retenu. Il y a le problème de la langue, de la pudeur. Jusque-là, séparé de sa femme, il menait une vie consacrée au devoir et savait qu’il fallait rester vigilant.
[présentation de l’éditeur, © ADAV]

En complément : Essais comédiens, (9 min), Essais costumes (4 min.), scènes coupées (5 min.), entretien avec Philippe Faucon et Moustapha Mbengue (15 min).

Pupille

Film de Jeanne Herry, 2018.

Mots clés : Enfance-Famille, Adoption, Accouchement sous X, Assistant de service social, Assistant familial, Éducateur spécialisé, Nourrisson, Relation travailleur social-usager, Travailleur social, Mère

Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère a deux mois pour revenir sur sa décision... ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant.
En complément : making-of du film (25 min).
[Extr. jaquette]

Atelier de conversation

Film de Bernhard BRAUNSTEIN, 2018.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Animation, Apprentissage, Atelier, Bibliothèque, Communication verbale, Conflit, Culture, Droit d'asile, Étranger, Guerre, Immigration, Intégration scolaire, Interculturel, Parole, Rencontre, Souffrance

Dans la Bibliothèque publique d'information (Bpi), au Centre Pompidou à Paris, des personnes venant des quatre coins du monde se rencontrent chaque semaine, dans l'Atelier de conversation pour parler français. Les réfugiés de guerre côtoient les hommes d'affaires, les étudiants insouciants croisent les victimes de persécutions politiques. Malgré leurs différences, ils partagent des objectifs communs : apprendre la langue et trouver des allié(e)s et des ami(e)s pour pouvoir (sur)vivre à l'étranger. C'est dans ce lieu rempli d'espoir où les frontières sociales et culturelles s'effacent, que des individus, dont les routes ne se seraient jamais croisées, se rencontrent d'égal à égal. [Source : 4ème de couverture]

Exils adolescents

Film de Antoine Dubos, 2018.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Enfance en danger-Protection de l’enfance, Mineur non accompagné, Immigration, ASE, Prise en charge, Formation, Justice, Maternité, Afrique

Yakouba a 16 ans quand il débarque seul à Lyon. Il rejoint un collectif de mineurs étrangers qui luttent pour leurs droits et en devient un des porte-voix. Arrivés en France en tant que mineurs isolés, ils ont été pris en charge par l’Aide Sociale à l’Enfance. Mais à l’aube de leur majorité, ils deviennent des sans-papiers aux yeux de la préfecture qui leur demande alors de quitter le territoire. Ce film suit leur parcours dans ce difficile passage à l’âge adulte, au moment où grandir revient à devenir hors-la-loi.
[présentation de l’éditeur, © ADAV]

Apprendre à aider

Film de Ludovic TAC, 2018.

Mots clés : Travail social : Métiers, Travail social : Formation, Accompagnement social, Assistant de service social, Étudiant, Formation, Motivation, Organisme de formation, Profession, Relation d'aide, Stage, Valeur sociale

Pendant une année, ce documentaire plonge au coeur de l'ENS (Ecole Normale Sociale) qui forme des Assistants de Service Social à Paris. Entre théorie et pratique, cours en classe et stages sur le terrain, les futurs ASS apprennent un métier devenu invisible. Il y a pourtant plus d'un million de travailleurs sociaux en France, dans tous les domaines.
Le travail social est en pleine crise : entre émancipation et contrôle de la personne, il doit constamment se réinventer. Apprendre ce travail est un processus.

Itinéraire d'un enfant placé

Film de Ketty Rios Palma, 2017.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfant placé, Famille d'accueil, Adolescent, Mère, Réinsertion professionnelle, Protection de l'enfance

Yanie a 14 ans et la famille d’accueil qui l’a élevé prend sa retraite. Les services sociaux estiment que sa mère, en réinsertion après une peine de prison, ne peut pas encore le récupérer. Yanie va donc débarquer dans une nouvelle famille, avec le risque, si ça ne colle pas, de se retrouver en foyer. C’est une épreuve ajoutée à toutes les autres, une chance aussi peut-être de rompre avec les vieux modèles qui encombrent sa vie. Le film tente de saisir ce moment qu’on appelle résilience. Dans le fracas de son existence, Yanie va développer des mécanismes de défense.
(Source diffuseur)

Pourquoi nous détestent-ils ? Saison 1 & 2

Film de Juliette Arnaud, Alexandre Amiel, Amelle Chahbi, Sarah Carpentier, 2017.

Mots clés : Lien social-Précarité, Racisme, Discrimination, Homosexualité, Femme, Pauvreté, Représentation sociale, Religion, Solidarité

Pourquoi nous détestent-ils ? est une série de six documentaires, en 2 saisons.
Le mode de narration est inédit car il mêle un récit personnel, la fiction et une enquête journalistique approfondie sur la discrimination à l’égard des plus précaires.
Dans la saison 1, chaque épisode se concentre sur les relations qu’entretient la France avec trois tranches de sa population : les musulmans, les Juifs et les noirs.
Dans la saison 2, le thème porte sur les pauvres, les homosexuels et les femmes.