Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 22

Votre recherche : *

À l'infini

Film de Edmond Carrere, 2017.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, MAS, Handicap mental, Relation soignant-soigné, Vie quotidienne, Affectivité, Motivation, Relation d'aide, Vie institutionnelle, Relation famille-institution, Personne handicapée, Équipe pluridisciplinaire, Établissement social et médicosocial, Psychiatrie

À la Maison d'Accueil Spécialisée Maud Mannoni en Dordogne, une équipe de soignants accueille des personnes atteintes de déficiences mentales incurables. Dans cet univers clos, hors du monde, les mêmes gestes, les mêmes paroles, les mêmes histoires se répètent à l'infini. Au delà de cette routine, se révèle l'attachement des uns aux autres et la proximité des corps témoigne peu à peu de la possibilité d'un autre langage. (Source : 4ème de couverture)

La sociale

Film de Gilles PERRET, 2017.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Sécurité sociale, Histoire sociale

« Il y a 70 ans, les ordonnances promulguant les champs d'application de la sécurité sociale étaient votées par le Gouvernement provisoire de la République. Enfin le rêve séculaire des peuples à vouloir vivre sans l'angoisse du lendemain voyait le jour. Le principal bâtisseur de cet édifice se nommait Ambroise Croizat. Qui le connaît aujourd'hui ? 70 ans plus tard, il est temps de raconter cette belle histoire de la « la sécu ». À travers le parcours d'un homme, c'est le récit d'une longue lutte vers la dignité et le portrait d'une institution incarnée par ses acteurs du quotidien. »
[Présentation de l'éditeur/ADAV]

Nous, les intranquilles

Film de Nicolas Contant, Groupe cinema du centre Artaud, 2016.

Mots clés : Santé mentale-Souffrance psychique, Santé mentale, Folie, CATTP, Hôpital de jour, Psychothérapie, Cinéma, Création, Groupe, Représentation sociale

Nous les intranquilles est un film collectif qui commence au centre Artaud, centre d’accueil psychothérapeutique. Le groupe cinéma du centre raconte la maladie, la thérapie, leur rapport au monde. Après un premier geste documentaire, le film devient participatif et met en scène son élaboration en collectif. À travers leur autoportrait, les personnages cherchent à donner une image humaine de la folie. Ils s’amusent des idées reçues pour mieux les subvertir. En s’emparant tous ensemble du projet artistique, ils démontrent par l’exemple qu’un autre monde est possible (Source producteur).
En complément : Artaud fanfare, Artaud i/i, Assises, bande-annonce, micro-trottoir, Pierre, récital, Soignants:soignés.

Site de l'éditeur sur le document

Un paese di calabria

Film de Catherine Catella, Shu Aiello, 2016.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Réfugié, Immigration, Intégration, Milieu rural, Accueil, Logement, Militantisme, Politique, Économie, Italie

Riace est un village de Calabre. Il y a 20 ans la commune est devenu un havre de paix pour des réfugiés kurdes. Depuis elle l'est devenue pour d'autres réfugiés. Par le passé, le maire décida de céder des logements vides à ceux qui avaient besoin d’un toit, quelle que soit leur origine ou la couleur de leur peau. C’est ainsi que la communauté de Riace devint la première à accueillir convenablement des réfugiés, à les héberger comme des êtres humains. Mais l’heure est aux élections. L’opposition veut se défaire du maire de gauche. La population doit défendre les résultats obtenus par la communauté. Ce film illustre la pensée utopique d’une petite communauté au cœur d’une Europe au ségrégationnisme grandissant.
[Présentation de l’éditeur]
En complément (20 min.) : entretiens avec Shu Aiello et Catherine Catella.

La porte d'Anna : une enfance différente

Film de Patrick DUMONT, François HEBRARD, 2016.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Handicap mental, Enfant handicapé, Foyer d'hébergement, Trouble du comportement, Psychiatrie infantile, Vie quotidienne, Créativité, Sport, École, Repas, Éducateur spécialisé, Psychologue

La Porte d’Anna franchit les portes de l’hôpital de pédopsychiatrie de Gentilly « La Fondation Vallée », afin d’y partager le quotidien d’un groupe d’enfants présentant des troubles mentaux, entourés de leurs encadrants et soignants.
En complément, 6 inédits : "Rencontre avec Jennifer, éducatrice spécialisée", "Une semaine compliquée" , "La contention", "Court-métrage des enfants", "Sortie à la bergerie", "Six ans plus tard".

Site de réseau social sur le document

Ma vie de courgette

Film de Claude BARRAS, 2016.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, Foyer de l'enfance, Orphelin, Protection de l'enfance, Amitié, Enfant placé

« Courgette n'’a rien d’'un légume, c'’est un vaillant petit garçon. Il croit qu'’il est seul au monde quand il perd sa mère. Mais c’'est sans compter sur les rencontres qu'’il va faire dans sa nouvelle vie au foyer pour enfants. Simon, Ahmed, Jujube, Alice et Béatrice : ils ont tous leurs histoires et elles sont aussi dures qu’'ils sont tendres. Et puis il y a cette fille, Camille. Quand on a dix ans, avoir une bande de copains, tomber amoureux, il y en a des choses à découvrir et à apprendre. Et pourquoi pas même, être heureux. »
En complément ( 24 min.) :
4 modules (anatomie d'une séquences, animation, conception, doublage des marionnettes), le pilote du film (contenu : le reportage de France 3 Rhônes-Alpes sur la création du film au Pôle Pixel de Villeurbanne, les sujets "La vedette, c'est courgette !" et "La courgette à Annecy" réalisés par la Fondation Gan pour le cinéma, les impressions de Peter Lord (co-auteur de "Wallace et Gromit" et co-réalisateur de "Chicken Run").
[présentation de l’éditeur, © ADAV]

L'abri

Film de Fernand MELGAR, 2014.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Immigré, Immigration, Accueil d'urgence, SDF, Repas, Quotidien, Suisse

Un hiver au cœur d’un hébergement d’urgence pour sans-abris à Lausanne, en Suisse. À la porte de ce "bunker" se déroule chaque soir un même rituel d’entrée dramatique qui donne lieu à des bousculades parfois violentes. Les veilleurs ont la lourde tâche de trier les personnes sans abris : femmes et enfants d’abord, hommes ensuite. Alors que la capacité totale de l’abri est de 100 places, seuls environ 50 "élus" sont admis à l’intérieur et ont droit à un repas chaud et un lit.

Chaîne Youtube de Fernand Melgar

L'abri

Film de Fernand MELGAR, 2014.

Mots clés : Territoire-Logement, Accueil d'urgence, Hébergement, Pauvreté, Précarité, Relation d'aide, SDF, Travailleur social, Suisse

Un hiver au coeur d'un hébergement d'urgence pour sans-abris à Lausanne, en Suisse. À la porte de ce "bunker" se déroule chaque soir un même rituel d'entrée dramatique qui donne lieu à des bousculades parfois violentes. Les veilleurs ont la lourde tâche de trier les personnes sans abris : femmes et enfants d'abord, hommes ensuite. Alors que la capacité totale de l'abri est de 100 places, seuls environ 50 "élus" sont admis à l'intérieur et ont droit à un repas chaud et un lit.

En complément (134 min.) : Un livret "Paroles de sans-abris et de veilleurs" ; Entretien avec Fernand Melgar ; Masterclass "L'abri" France culture / La FEMIS, Extraits de débat avec Mounira Zermani et Jean-Pierre Tabin ; scènes coupées ; bandes-annonces.

Accès à la version en ligne

Still Alice

Film de Richard Glatzer, Wash Westmoreland, 2014.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Maladie d'Alzheimer, Aidant familial, Dépendance, Famille, Image de soi, Psychopathologie, Relation enfant-mère, Relation enfant-parents, Etats Unis

Mariée, heureuse et mère de trois enfants, Alice Howland est un professeur de linguistique renommé. Mais lorsqu'elle commence à oublier ses mots et qu'on lui diagnostique les premiers signes de la maladie d'Alzheimer, les liens entre Alice et sa famille sont mis à rude épreuve. Effrayant, bouleversant, son combat pour rester elle-même est une magnifique source d'inspiration. Un film émotionnellement très fort qui fait la part belle au jeu de Julianne Moore... (4ème de couverture)

J'demande pas la lune, juste quelques étoiles ...

Film de Robert COUDRAY, 2013.

Mots clés : Lien social-Précarité, SDF, Marginalité, Précarité, Alcoolisme, Famille, Rupture, Solidarité, Créativité, Sculpture, Théâtre

Fred est un ancien ingénieur tombé dans la galère des rues. Un jour, le regard d’une petite fille le réveille dans sa dignité d’homme et de père déchu. Il va quitter ses compagnons de squat et retrouver en Bretagne une vieille maison héritée de son grand-père. Mais la maison n’est qu’un tas d’éboulis au bord d’une carrière, paysage grandiose et isolé. Nouveau Robinson, Fred va reconstruire sa maison en partant de rien, ou presque, créer un univers ingénieux et autonome, et par-là même, se reconstruire, retrouver une vie sociale, renouer des liens. Son changement progressif entraînera à distance celui de sa compagne de misère, Nina, qu’il a laissée loin de lui, dans les rues. Quant au passé, qu’il a tout fait pour fuir, il le rattrapera de manière inattendue…

jedemandepaslalune.fr