Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 9 sur un total de 9

Votre recherche : *

Merci patron ! L'arnaque en version lutte des classes

Film de François RUFFIN, 2016.

Mots clés : Travail-Emploi, Travail, Délocalisation, Capitalisme, Chômage, Endettement, Économie, Ouvrier, Patronat, Pauvreté

Pour Jocelyne et Serge Klur, rien ne va plus : leur usine fabriquait des costumes Kenzo (Groupe LVMH), à Poix-du-Nord, mais elle a été délocalisée en Pologne. Voilà le couple au chômage, criblé de dettes, risquant désormais de perdre sa maison.

C'est alors que François Ruffin, fondateur d'un journal Fakir, frappe à leur porte. Il est confiant : il va les sauver. Entouré d'un inspecteur des impôts belge, d'une bonne soeœur rouge, de la déléguée CGT, et d'ex-vendeurs à la Samaritaine, il ira porter le cas Klur à l'assemblée générale de LVMH, bien décidé à toucher le coeœur de son PDG, Bernard Arnault. Mais ces David frondeurs pourront-ils l'emporter contre un Goliath milliardaire ? (Source : 4ème de couverture)

Moi, Daniel Blake

Film de Ken LOACH, 2016.

Mots clés : Travail-Emploi, Emploi, Chômage, Précarité, Maladie de longue durée, Administration, Aide sociale, Mère célibataire, Mort, Solidarité, Grande-Bretagne

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de sanction. Au cours de ses rendez-vous réguliers au « job center », Daniel va croiser la route de Katie, mère célibataire de deux enfants qui a été contrainte d'accepter un logement à 450 km de sa ville natale pour ne pas être placée en foyer d’accueil. Pris tous deux dans les filets des aberrations administratives de la Grande-Bretagne d’aujourd’hui, Daniel et Katie vont tenter de s’entraider.

Allociné

Les règles du jeu

Film de Claudine BORIES, Patrice CHAGNARD, 2015.

Mots clés : Travail-Emploi, Accompagnement, Chômeur, Contrat, Dispositif d'insertion, Insertion professionnelle, Jeune en difficulté, Marché du travail, Parcours professionnel

Lolita n'aime pas sourire. Kevin ne sait pas se vendre. Hamid n'aime pas les chefs. Thierry parle wesh. Ils ont vingt ans. Ils sont sans diplôme. Ils cherchent du travail. Pendant six mois, les coachs d'un cabinet de placement vont leur enseigner le comportement et le langage qu'il faut avoir aujourd'hui pour décrocher un emploi. A travers cet apprentissage, le film révèle l'absurdité de ces nouvelles règles du jeu. (Source : 4ème de couverture)

Les risques psychosociaux

Film de Jean-Christophe Besset, Paul Bouffartigue, 2014.

Mots clés : Travail-Emploi, Risques psychosociaux, Approche historique, Santé mentale, Travail, Stress, Harcèlement moral, Souffrance psychique, Organisation du travail

Ce documentaire pédagogique offre un panorama complet sur les risques psychosociaux (RPS) au travail : que sont-ils ? Quelles sont leurs causes ? Comment les prévenir ? Il s'adresse aussi bien aux professionnels de la santé au travail qu'à un public non spécialiste (source éditeur).

Accès à la version en ligne

Se battre

Film de Jean-Pierre Duret, Andrea Santana, 2014.

Mots clés : Travail-Emploi, Bénévolat, Emploi précaire, Insertion professionnelle, Insertion sociale, Pauvreté, Témoignage

Aujourd'hui, pour plus de 13 millions de Français, la vie se joue chaque mois à 50 euros près. Derrière ces statistiques, se livrent au quotidien des combats singuliers menés par des hommes et des femmes qui ont la rage de s'en sortir et les mots pour le dire. À leurs côtés, des bénévoles se donnent sans compter pour faire exister un monde plus solidaire.

Le grand incendie : ils se sont immolés par le feu pour se faire entendre

Film de Samuel Bollendorf, Olivia Colo, 2013.

Mots clés : Travail-Emploi, Conditions de travail, Souffrance psychique, Stress, Salarié, Chômeur, Suicide, Entreprise, Management, Politique de l'emploi, Syndicat

En France, depuis 2011, tous les quinze jours, une personne s’est immolée par le feu sur la place publique. Le parking de l’entreprise, la cour d’école, le centre des impôts, la Caisse d’Allocations Familiale, le Palais de l’Elysée… par le choix des lieux, ces personnes semblent pointer les pressions morales, professionnelles ou sociales dont elles font l’objet. Le Grand Incendie propose de revenir sur les lieux et les histoires de sept cas d’immolation par le feu afin d’en entendre les messages. Sous la forme d'une grande frise les témoignages et documents d'archives se succèdent. Au delà des faits-divers, c’est alors le projet social français qui semble se consumer peu à peu.

Le grand incendie

Retrouver le goût.

Film de Olivier Brunet L., 2007.

Mots clés : Travail-Emploi, Insertion professionnelle, Insertion par l'économique, ISIC, Jardinage, Alimentation, Précarité

Ça se passe à Argentan. Histoire(s) de naufragés de la mondialisation reconvertis en travailleurs sociaux (Jean-Luc, Didier), ou ayant sombré dans la précarité, la galère (Jérôme, Françoise et les autres). Histoire(s) de "privilégiés" ayant tracés leur route avec succès, tutoyant les élites. Et dans l'apparente banalité (fatalité) de ces destins parallèles, surgit, à Argentan, un improbable croisement, sous l'impulsion de Michel Onfray, qui met à profit sa popularité pour enclencher un mouvement de solidarité : le "barnum" de l'Université Populaire du Goût. Des milieux apparemment cloisonnés se côtoient, des mélanges se produisent, des curiosités se font jour. Un mouvement se dessine. Ça fait quoi, ça donne quoi ? Vaines gesticulations, trouvaille médiatique stérile, ou résistance féconde à la brutalité du réel ?

Ils ne mourraient pas tous mais tous étaient frappés.

Film de Sophie BRUNEAU, Marc-Antoine ROUDIL, 2005.

Mots clés : Travail-Emploi, Travail, Souffrance, Entretien, Écoute, Médecin, Psychologue, Organisation

Chaque semaine, dans trois hopitaux publics de la région parisienne, une psychologue et deux médecins reçoivent des hommes et des femmes malades de leur travail. Tour à tour 4 personnes racontent leur souffrance au travail dans le cadre d'un entretien unique. Les trois professionnels spécialisés écoutent et établissent la relation entre la souffrance individuelle du patient et les nouvelles formes d'organisation du travail. Le film se termine par une discussion avec Christophe Dejours, psychanalyste et psychiatre.
Complément du film :- La bande-annonce- Le dossier de presse du film : L'Entretien avec Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil- Le court-métrage de 2005 de Sophie Bruneau et Marc-Antoine Roudil : Mon diplôme c'est mon corps. 18'. un entretien individuelle avec une salariée, femme d'entretien d'origine marocaine.

Le plafond de verre

Film de Yamina BENGUIGUI, 2005.

Mots clés : Travail-Emploi, Immigration-Interculturalité, Immigration, Immigré, Discrimination, Emploi, Discrimination positive, Réseau

Le taux de chômage des jeunes diplômés issus de l'immigration est beaucoup plus élevé que celui de la moyenne nationale. Victimes d'une discrimination invisible, "le plafond de verre", liée aux préjugés raciaux hérités du colonialisme, ils ne peuvent, à diplôme égal, accéder au système méritocratique, pilier de notre République, alors que l'état par l'école publique investit dans leur éducation. De nombreux jeunes diplomés témoignent de cette discrimination au faciés et au nom, véritable mur qui les empêchent d'accéder à un emploi. Et pourtant, pour la réalisatrice, tout comme l'école et l'armée, l'entreprise est un creuset symbolique qui parvient, grâce au travail, à rassembler toutes les composantes de la société et à donner le sentiment d'appartenir à une nation. Lorsqu'une entreprise donne une chance d'entrer dans le monde du travail à ses hommes et femmes, leur parcours peut les amener au plus haut niveau.