Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 65

Votre recherche : *

Réparer les vivantes

Film de Florie Martin, Mélissa Theuriau, 2021.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance-Famille, Entretien d'aide, Accompagnement, Violence conjugale, Souffrance psychique, Association, Femme, Enfant, Victime, Équipe pluridisciplinaire, Suivi médical, Témoignage, Groupe de parole, Traumatisme, Art-thérapie

Filiani, infirmière, Axelle, juriste, Marie, psychologue ou encore Claire gynécologue ont toutes fait le choix de consacrer leur carrière ou une partie de leur temps libre aux victimes de violences. Dans les locaux de l’association Women Safe situé à Saint Germain-en-Laye, elles travaillent ensemble, main dans la main avec un objectif commun : réparer les femmes et les enfants victimes de tous types de violence. Ce lieu pluridisciplinaire précurseur, dont Florence Foresti est la marraine, créé en 2014 par Frédérique Martz et le Dr Pierre Foldes, a été pensé comme un cocon entièrement dédié à la reconstruction des victimes. C’est la pratique du "secret partagé". Ici, une violence déclarée est prise en compte dans sa globalité et fait souvent écho à un passé traumatique. Si le chemin peut parfois être long, la visite d’anciennes victimes aujourd’hui libérées des violences sonne comme la meilleure récompense pour cette équipe constituée à 60% de bénévoles. [Présentation de l’éditeur, © ADAV]

Réparer les femmes

Vieillir chez soi

Film de Johann Michalczak, Virginie Saclier, 2021.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Personne âgée, Vieillissement, Maintien à domicile, [QUOTIDIEN], Aide à domicile, Soins à domicile, Témoignage, Isolement, EHPAD, Maladie, Aidant familial, Lien social, APA, Travailleur social, Autonomie, Aide sociale

Pierre doit payer l'Ehpad pour sa femme malade et n'a plus d'argent pour se nourrir, Daniel doit s’occuper de sa conjointe, Liliane, ancienne championne de ping-pong a besoin d'une aide et Marcelle redoute la solitude. Des portraits d'octogénaires qui vivent encore chez eux. Malgré les difficultés, cela les rend véritablement heureux, en faisant de leur vieillesse, un projet. Mais combien de temps pourront-ils encore rester vivre à leur domicile ?

Vieillir chez soi

Bouche cousue

Film de Karine Dusfour, 2020.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Jeunesse-Adolescence, Justice-Délinquance, Juge des enfants, Tribunal, Enfant maltraité, Enfance en danger, Violence, Écoute, Témoignage, Adulte, Famille, Affectivité

L'enfant en danger ne souhaite pas qu'on le remarque et se rend invisible. C'est alors aux adultes de lui poser des questions, d'apprendre à l'écouter et de vouloir l'entendre. Le documentaire Bouche cousue interroge le silence de notre société sur les violences faites aux enfants. Au Tribunal de Bobigny, le juge des enfants Edouard Durand écoute et donne la parole à ces enfants. En écho, trois adultes, Thierry Beccaro, Céline Raphaël et Gautier, reviennent sur leur histoire et racontent l'empreinte de cette violence sur leur parcours de vie. (Présentation éditeur)

Un pour un

Film de Thierry Bellanger, Philippe Elusse, 2019.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Travail social : Formation, Travail-Emploi, Personne handicapée, Autisme, Jeune, Banlieue, Formation professionnelle, Insertion professionnelle, Animateur socioculturel, Activité, Sport adapté, Parents, Témoignage, Séjour de vacances, Éducateur spécialisé, Diplôme

Basé sur le travail de l’association Le Relais Île de France, ce documentaire aborde la rencontre improbable entre des jeunes de banlieue et des adultes autistes. Ces garçons et ces filles, sortis du système scolaire, vont retrouver un nouveau souffle en suivant une formation de deux ans au sein de l'association Le Relais Île-de-France, où ils vont apprendre à prendre en charge des autistes aux pathologies lourdes grâce à un accueil personnalisé. Ces jeunes des quartiers populaires bénéficient ainsi d'une réinsertion sociale et professionnelle qui leur permet ensuite d'obtenir une formation qualifiante et un diplôme. Nous les suivons dans leur formation auprès d'adultes handicapés, auprès des parents et de travailleurs sociaux, notamment lors d'activités et d'un séjour d'été à la montagne.

Addiction, vivre sans

Film de Karine Dusfour, 2019.

Mots clés : Toxicomanie-Addictions, Addiction, Toxicomanie, Drogue, Alcoolisme, Témoignage, Hôpital psychiatrique, Consultation médicale, Dépendance, Médecin, Soin, Paris

L'addiction peut s'immiscer dans nos vies quotidiennes sournoisement, sans que l'on y prenne garde. L'alcool, les drogues, les médicaments, les écrans et réseaux sociaux… l'étau se resserre pour faire de nous des consommateurs, toujours plus frénétiques et asservis. En tissant les témoignages de quatre anciens addicts à la réalité des consultations du centre d'addictologie de l'hôpital Sainte-Anne où médecins et infirmiers reçoivent sans rendez-vous des anonymes, ce documentaire nous plonge au cœur de la bataille de la dépendance. Il y est question de vie et de mort, de goût de vivre, d'abdication et de liberté retrouvée. Un film de parole et d'écoute, au cœur du parcours de reconstruction. [Présentation de l’éditeur, © ADAV]

Du désir d'enfant au devenir parent...

Film de Olivier Raballand, Rémi Viville, 2019.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Déficience cognitive, Parentalité, Désir d'enfant, Personne handicapée, Témoignage, Parents, Famille, Accompagnement, Soutien à la parentalité, Grands-parents, Responsabilité, Trisomie, Autonomie, Sexualité, Enfant placé, Scolarité, Couple, Travailleur social, Représentation sociale, Éducation, Réseau, SAVS, Philosophie, Procréation, Recherche, Stress, Estime de soi, Maltraitance, Enfant, Comportement

Film 1 : "Aux yeux du monde : du désir d'enfant au devenir parents"

Film témoignage de personnes handicapées devenus parents ou ayant un désir d'enfant ainsi que de leurs familles.

Film 2 : « Parentalité & handicap – Un accompagnement sur-mesure » : témoignages croisés de professionnels de services d’aide et de soutien à la parentalité (26 min)

Film 3 : « Parentalité & handicap – Grands-parents ou pas ? Quels questionnements… » : entretien avec trois mères de jeunes en situation de handicap sur l’avenir de ces derniers et la question du désir d’enfant et du devenir parent (26 min)

Film 4 : « Parentalité & Handicap – Regard d’un philosophe » : point de vue de Miguel Benasayag philosophe et psychanalyste (12 min)

Film 5 : «Parentalité & Handicap – approche scientifique » par Bertrand Coppin ayant réalisé des recherche sur la thématique (26 min)

Site de l'éditeur sur le document

De cendres et de braises

Film de Manon Ott, 2018.

Mots clés : Territoire-Logement, Banlieue, Milieu urbain, Ouvrier, Approche historique, Mémoire, Mouvement social, Jeune, Vie quotidienne, Culture urbaine, Témoignage, Les Mureaux

Portrait poétique et politique d'une banlieue ouvrière en mutation, De Cendres et de Braises nous invite à écouter les paroles des habitants des cités des Mureaux, près de l'usine Renault-Flins. Qu'elles soient douces, révoltées ou chantées, au pied des tours de la cité, à l'entrée de l'usine ou à côté d'un feu, celles-ci nous font traverser la nuit jusqu'à ce qu'un nouveau jour se lève sur d'autres lendemains possibles. [Présentation de l’éditeur, © ADAV]

En complément :  Entretien avec la réalisatrice (21'). "La cour des murmures", un film inédit de Grégory Cohen tourné aux Mureaux (49'). Bande-annonce.

Oldyssey

Film de Clément Boxebeld, Julia Mourri, 2018.

Mots clés : Grand âge-Vieillissement, Personne âgée, Vieillissement, Témoignage, EHPAD, Clown, Sport, Maison de retraite, Musique, Maladie neurologique, Danse, Retraite, Immigré, Expérience, Bénévolat, Étudiant, Hébergement, Intergénérationnel, Enfant, Mode, Vêtement, Création, Cohabitation, Communauté, Maladie d'Alzheimer, Médecine, Science, Homosexualité, Femme, Polygamie, Travail, Vie quotidienne, Brésil, Afrique du Sud, Italie, Belgique, Allemagne, Québec, Afrique, Etats Unis, Inde, Chine

Oldyssey est un webdocumentaire composé de films courts. Il veut prendre le contrepied du discours ambiant et parler autrement de la vieillesse, en donnant la parole aux premiers concernés : les vieux.
Ils racontent leur histoire et celle des lieux où ils ont passé la plus grande partie de leur existence, partagent leur quotidien, nous donnent leurs tips pour réussir en amour, au travail, ou au contraire ce qui n’a pas marché.
Oldyssey montre des modèles, initiatives, lieux de vie qui rapprochent les âges, en France et ailleurs. Pour donner à voir d’autres manières de penser la vieillesse, d’habiter son quartier et le territoire, d’autres façons de communiquer. Et balayer l’idée absurde d’une limite au-delà de laquelle notre ticket ne serait plus valable.
En octobre 2017, Clément Boxebeld et Julia Mourri ont exploré une douzaine de pays pour montrer les vieux d’ailleurs et les modèles qui s’inventent. Ces rencontres ont donné lieu à de courtes vidéos postées sur ce site et sur les réseaux d’Oldyssey, ainsi qu'au livre sorti en poche sous le titre "Vieillir Ensemble" (Points), sorti fin 2019 aux éditions du Seuil sous le titre "Oldyssey".
Depuis l’automne 2019, Clément et Julia tournent en France pour filmer les anciens de nos régions et repérer ce qui émerge sur notre territoire, tandis que Camille Tochon et Flore Desal, deux nouvelles recrues, entament la deuxième saison des “Vieux du monde entier”. (Description éditeur)

Oldyssey

Murs de papiers

Film de Olivier Cousin, 2018.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Étranger, Clandestinité, Réfugié, Aide juridictionnelle, Assistance, Association, Solidarité, Intégration, Travail, Immigration, Témoignage, Droit d'asile, Titre de séjour, CIMADE, Paris

Suivant le quotidien d'une permanence de la Cimade (à l'origine acronyme pour Comité inter-mouvements auprès des évacués), Olivier Cousin filme sans artifice et capte au plus près les émotions des personnes étrangères sans papiers souhaitant une assistance juridique afin de régulariser leur situation. Face aux difficultés (précarité extrême, vie dans l'illégalité, déclassement, exploitation par des employeurs peu scrupuleux), le lieu se révèle un espace chaleureux de solidarité où les langues se délient. Là, toutes et tous aspirent, à travers l'obtention de titres de séjour, à accéder à un semblant de vie normale pour pouvoir, enfin, vivre dans la dignité.

Durant deux ans, Olivier Cousin a installé sa caméra dans les locaux de la permanence RCI/Cimade (Réseau Chrétiens-Immigrés) de Paris-Belleville, où lui-même a œuvré un temps comme bénévole. Dans cet espace clos, salariés et bénévoles écoutent, orientent, réconfortent, cherchant les meilleures stratégies pour que les demandes de celles et ceux qui sont parfois depuis de nombreuses années en France aboutissent. En révélant l'hypocrisie d'un système exploitant cette clandestinité, Murs de papiers rappelle que l'immigration, à travers la main d'œuvre bon marché qu'elle génère, n'est pas un coût mais un bénéfice, pour l’État comme pour les entreprises, "générant une contribution budgétaire nette positive de plusieurs milliards d'euros par an". Le durcissement des régularisations est d'autant plus absurde que, comme l'explique l'une des femmes œuvrant à la permanence, non seulement les migrations ne s'arrêteront pas, mais elles ne feront qu'augmenter. Cependant elle ajoute : "On n'est pas envahi et on ne le sera jamais !" (Caroline Châtelet). (Description éditeur)

Murs de papier

Un chez-soi d'abord

Film de Jérôme Couroucé, 2017.

Mots clés : Lien social-Précarité, Territoire-Logement, SDF, Logement social, Accompagnement social, Psychopathologie, Accès aux soins, Expérimentation, Témoignage, Association, Lien social, Culture, Réinsertion sociale, Dignité

Le programme « Un chez-soi d'abord » piloté par la Dihal et déployé entre 2011 et 2016 sur quatre villes françaises, Paris, Toulouse, Marseille, Lille, vise à répondre à la question des personnes sans-abri les plus vulnérables qui présentent des pathologies mentales sévères. Il change radicalement la prise en charge en proposant un accès dans un logement ordinaire directement depuis la rue, moyennant un accompagnement soutenu et pluridisciplinaire au domicile. Une étude scientifique indépendante pilotée par la Direction générale de la santé a confirmé en 2016 que le programme a un réel bénéfice pour les personnes accompagnées tout en permettant une utilisation rationnelle des finances publiques. Il a donc été décidé sa pérennisation et son déploiement futur sur une vingtaine de villes ouvrant là un nouveau champ de l'action publique au bénéfice d'un public échappant jusque-là à la plupart des dispositifs classiques d'accompagnement. Ce film a été réalisé à l'occasion de la journée de présentation des résultats de l'expérimentation "Un chez-soi d'abord" 2011-2017, organisée par la Dihal au ministère de la Santé, le 6 avril 2017. Il présente des témoignages de personnes bénéficiant du dispositif. (Description éditeur)

DIHAL