Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 29

Votre recherche : *

Pourquoi nous détestent-ils ? Saison 1 & 2

Film de Juliette Arnaud, Alexandre Amiel, Amelle Chahbi, Sarah Carpentier, 2017.

Mots clés : Lien social-Précarité, Racisme, Discrimination, Homosexualité, Femme, Pauvreté, Représentation sociale, Religion, Solidarité

Pourquoi nous détestent-ils ? est une série de six documentaires, en 2 saisons.
Le mode de narration est inédit car il mêle un récit personnel, la fiction et une enquête journalistique approfondie sur la discrimination à l’égard des plus précaires.
Dans la saison 1, chaque épisode se concentre sur les relations qu’entretient la France avec trois tranches de sa population : les musulmans, les Juifs et les noirs.
Dans la saison 2, le thème porte sur les pauvres, les homosexuels et les femmes.

Un jour ça ira

Film de Stanislas Zambeaux, Edouard Zambeaux, 2017.

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Lien social-Précarité, Accueil d'urgence, Immigré, Famille, Jeune, Vie quotidienne, Précarité, Atelier d'écriture, Chant, Création, Honte, Paris

Une plongée au cœur de l’Archipel, un centre d'hébergement d'urgence au cœur de Paris qui propose d’accueillir les familles à la rue ou des migrants seuls. Djibi et Ange sont deux adolescents qui vivent au centre avec leurs parents. Ils y affrontent des combats à mener. D'autant plus durs que le centre doit fermer et que les familles apprennent qu'elles seront séparées. Et c'est avec l'écriture et le chant qu’ils s'échappent un peu et parlent avec justesse de leurs histoires et de ce quotidien.
En complément (21 min.) : "En musique" , "Ils ont fait l'Archipel", "Souvenirs". Et un dossier pédagogique imprimable.

Un jour ça ira

Comme chacun sait : les réseaux d'échanges réciproques de savoirs

Film de Jacques Levy, 2016.

Mots clés : Lien social-Précarité, Echange de savoirs, Réseau, Savoir, Pouvoir, Lien social, Estime de soi, Coopération, Échange, Apprentissage, Éducation populaire, Usager

Créés au début des années 1970 par Claire Héber-Suffrin, alors jeune institutrice à Orly, les Réseaux d’échanges réciproques de savoirs sont fondés sur un principe de réciprocité ouverte, où chacun vient offrir ce qu’il sait et découvrir ce qui l’intéresse, gratuitement… En s’appuyant notamment sur le témoignage de la fondatrice, mais aussi sur des rencontres avec quelques membres de ces réseaux, ce film éclaire une démarche encore méconnue et partage la réalité de ces échanges lors de séquences en immersion… En filigrane, le documentaire interroge la relation entre le savoir et le pouvoir, montre la force de ces expériences en termes de construction ou de consolidation du lien social, mais aussi leurs bienfaits sur l’estime de soi auprès de populations parfois fragilisées humainement.
[présentation de l’éditeur, © ADAV]
En complément : Huit extraits d'entretiens qui présentent des axes de réflexion complémentaires.

Rivages

Film de Simone FLUHR, 2016.

Mots clés : Lien social-Précarité, SDF, Marginalité, Précarité, Liberté, Mendicité, Récit de vie, Écriture, Poésie, Mort, Isolement

La cinéaste a filmé sa rencontre avec trois personnes vivants ou qui on connues la rue pendant de nombreuses années. Ce sont trois portraits sensibles à la marge qui nous sont proposés.
En complément (5 min.) :
« A la gare » : distribution de repas et vente de vêtements pour les gens de la rue.

Rroms sur cour

Film de Laurent OTT, 2015.

Mots clés : Lien social-Précarité, Gens du voyage, Droit, Citoyenneté, Exclusion sociale, Précarité, Bidonville, Témoignage

L'association Intermèdes Robinson mène le procès (fictif) de l'Etat pour les mauvais traitements infligé aux familles roms et roumaines. Ce procès se situe dans deux bidonvilles de l'Essonne dont l'un a été expulsé avant la fin du tournage, et interroge différents témoins de ces mauvais traitements (Source éditeur).

Accès à la version en ligne, Site de l'éditeur

Renaître avec les mots

Film de Alexandra Aleveque, Philippe Lagnier, 2015.

Mots clés : Lien social-Précarité, Illettrisme, Apprentissage, Écriture, Adulte, Association, Accompagnement, Estime de soi, Enfant, Carence affective, Maltraitance, Honte, Relation enfant-parents, Éducation, Théâtre, Recherche d'emploi, Communication, Groupe de parole, Esthétique

L'illettrisme est un phénomène longtemps caché en France et mal combattu. Pourtant, 7 % de la population adulte, âgée de dix-huit à soixante-cinq ans et ayant été scolarisée en France, serait en situation d'illettrisme, soit deux millions cinq cent mille personnes en métropole. Au pays des Lumières et de l'école pour tous, l'illettrisme reste un fléau important. Réapprendre à lire et à écrire est un combat long et difficile. Joëlle, Marie-Agnès et Thierry ont fait ce choix, celui de dire adieu à la honte, de devenir des adultes autonomes. Parce qu'ils sont fiers de leur réapprentissage, parce qu'ils veulent briser le tabou de l'illettrisme et aider ceux qui se murent encore dans la honte, ils ont accepté d'ouvrir les portes de leur combat quotidien et de leur histoire intime car souvent leur enfance a été difficile. Ils sont aidés par l'association de lutte contre l'illettrisme Monts et merveilles.
[présentation de l’éditeur, © ADAV]

De la participation au croisement des savoirs : faire grandir la démocratie.

Film, 2015.

Mots clés : Lien social-Précarité, Exclusion sociale, Compétence, Savoir, Participation, Droits des usagers, Formation, Bénévolat, Équipement socioculturel, Placement familial

Créer les conditions du dialogue, confronter les savoirs (universitaire, d’action, d’expérience de la pauvreté) pour mieux agir contre l’exclusion : c’est l’ambitieux pari de la démarche du croisement des savoirs et des pratiques de l'association ATD Quart Monde. A travers ce documentaire nous suivons un temps de coformation. Pendant plusieurs jours, personnes en situation de précarité, professionnels (des travailleurs sociaux, des juges, des enseignants, des médecins…) ou chercheurs vont mener un travail collaboratif qui, en confrontant les points de vue, va permettre de reconsidérer leurs connaissances et leurs pratiques. Plusieurs entretiens apportent des clés de compréhension et expliquent l’intérêt de cette démarche, qui ouvre le chemin d’une démocratie réelle.

En complément : (33 min.)
– Entretien avec une militante Quart Monde en situation de pauvreté.
– Entretien avec une professionnelle de terrain, qui développe le « pouvoir d’agir » des habitants au centre socio-culturel des 3 cités à Poitiers.
– Entretien avec une universitaire, qui travaille sur la politique de la ville et la démocratie participative.
– Un livret « En savoir plus »

Accès à la version en ligne

Entre toi et moi, l'empathie

Film de Valeria LUMBROSO, 2015.

Mots clés : Lien social-Précarité, Empathie, Neurologie, Enfant, Animal, Expérience, Biologie, Émotion, Éthologie, Évolution, Sociabilité, Autisme, Enfant des rues, Psychologie cognitive, Développement cognitif

Qu'est-ce qui fait de l'être humain cet être social, capable de prendre le point de vue de l'autre, tout en restant lui-même ? D'où vient le plaisir d'échanger, de s'entraider et de faire ensemble ? Et les grands singes, nos plus proches cousins, sont-ils doués d'empathie ? Qu'en est-il des rats et des autres mammifères ? Pour le savoir, nous allons croiser plusieurs approches entre elles car l'empathie est un concept mouvant qui est passé de la philosophie à l'esthétique puis à la psychologie, aux neurosciences et à la biologie. Par des observations éthologiques et des mises en situation expérimentales, les primatologues étudient les comportements sociaux des animaux, et les psychologues la naissance et le développement de ces comportements chez l'enfant. On peut voir ce qui se passe dans le cerveau quand on éprouve de l'empathie mais aussi lorsqu'on a du mal à identifier les émotions et les intentions d'autrui. C'est ce qui se passe dans certaines pathologies ou à la suite de traumatismes. Et si l'empathie était à l'origine de l'évolution des espèces, voire de l'essor des civilisations humaines ? (Source : 4ème de couverture)

Familles en errance

Film de Christine Davoudian, Jeanne Lorrain, 2014.

Mots clés : Lien social-Précarité, Errance, SDF, Famille, Femme, Mère, Précarité, Exclusion sociale, Accueil d'urgence, Soin, Service social, Hôpital, Hôtel social, Accueil de jour, PMI, Médecin, Psychologue, Auxiliaire de puériculture, Enfant, Souffrance, CMP, Saint-Denis

Ce film est destiné en première intention aux professionnels du secteur médico-psycho-social et en particulier à tous ceux qui rencontrent dans leur pratique un public très précarisé. Il s'agit ici de familles sans domicile fixe, qui ont recours aux hébergements d'urgence du Samu social (115). Nous avons souhaité recueillir les témoignages et réflexions de personnes aux prises avec cette réalité mais aussi des professionnels qui les rencontrent. Dans ce contexte, quel accueil et quels soins possibles ? Quels effets à court, moyen et long terme de ces situations de ruptures et de grande exclusion ? Ces réalités sociales interrogent le politique et nous concernent tous comme citoyens (Source édicteur).

Accès à la version en ligne

J'demande pas la lune, juste quelques étoiles ...

Film de Robert COUDRAY, 2013.

Mots clés : Lien social-Précarité, SDF, Marginalité, Précarité, Alcoolisme, Famille, Rupture, Solidarité, Créativité, Sculpture, Théâtre

Fred est un ancien ingénieur tombé dans la galère des rues. Un jour, le regard d’une petite fille le réveille dans sa dignité d’homme et de père déchu. Il va quitter ses compagnons de squat et retrouver en Bretagne une vieille maison héritée de son grand-père. Mais la maison n’est qu’un tas d’éboulis au bord d’une carrière, paysage grandiose et isolé. Nouveau Robinson, Fred va reconstruire sa maison en partant de rien, ou presque, créer un univers ingénieux et autonome, et par-là même, se reconstruire, retrouver une vie sociale, renouer des liens. Son changement progressif entraînera à distance celui de sa compagne de misère, Nina, qu’il a laissée loin de lui, dans les rues. Quant au passé, qu’il a tout fait pour fuir, il le rattrapera de manière inattendue…

jedemandepaslalune.fr