Documentation sociale

Vous êtes étudiant, professionnel, enseignant, documentaliste, chercheur en travail social ?
Accédez ici à tous les outils de PRISME vous permettant de chercher de la documentation et de suivre une veille documentaire spécialisées dans le secteur des sciences sociales et de l'action sociale.

Réponses 71 à 80 sur un total de 78729

Votre recherche : *

"Aider les équipes à la transformation de l'offre"

Article de Gyslaine Louvet

Paru dans la revue Direction(s), n° 187, juin 2020, pp. 34-37.

Mots clés : Travail social : Établissements, Équipe, Management, Établissement social et médicosocial, Organisation du travail, Compétence, Coopération, Coordination des services sociaux, Apprentissage, Cadre, Organisme de formation

Si les politiques publiques privilégient le développement de réponses plus inclusives, ce n'est pas sans conséquences. Ce changement de paradigme incite à la construction de réponses souples, modulaires et évolutives entre le domicile et l'établissement. Le développement de nouvelles offres plus adaptées a aussi des impacts sur les organisations de travail et sur les compétences des professionnels et donc les modes de management.

EPRD : la révolution culturelle

Article de Gladys Lepasteur

Paru dans la revue Direction(s), n° 187, juin 2020, pp. 4-6.

Mots clés : Travail social : Établissements, Gestion, Établissement social et médicosocial, Budget, Comptabilité, CPOM

Crise sanitaire oblige, le dépôt des états prévisionnels de résultat et de dépenses (EPRD) 2020 a été repoussé pour les gestionnaires concernés. L'occasion de revenir sur les bouleversements introduits, dans le secteur médico-social, par cet instrument budgétaire et comptable en termes de pilotage des organisations, comme de relations avec leurs autorités.

8 solutions au banc d'essai

Article de Aude Martin, Christian Chavagneux, Céline Mouzon, Clément Fontan

Paru dans la revue Alternatives économiques, n° 402, juin 2020, pp. 22-29.

Mots clés : Épidémie, Crise économique, Fiscalité, Politique économique, Endettement, Monnaie, Épargne, Banque, Durée du travail, Revenu universel, Europe

Les solutions se bousculent pour réparer les dommages causés par le Covid-19. Certaines sont connues et appelées à retenter leur chance, comme l'impôt sur la fortune, la réduction du temps de travail ou le revenu universel. D'autres sont plus inédites, comme la monnaie hélicoptère. D'autres encore sont nées de la crise elle-même, qui a engendré une épargne inattendue pour laquelle il faut trouver une utilisation pertinente. Revue des avantages et des inconvénients de ces divers remèdes.

Perspectives pour un monde nouveau

Article de Mouhoud El Mouhoub, Alain Grandjean, Dominique Méda, Julia Cagéet al.

Paru dans la revue Alternatives économiques, n° 402, juin 2020, pp. 30-34.

Mots clés : Entreprise, Économie, Politique économique, Crise économique, Politique des revenus, Démocratie, Épidémie, Consommation

Comment favoriser les relocalisations ?
Peut-on relancer l'économie sans achever la planète ?
Comment investir dans le patrimoine humain ?
Quelle démocratie réinventer après le Covid-19 ?
Peut-on vraiment boucler la boucle ?

Migrations et création littéraire

Article de Marie Poinsot, Odile Richard Pauchet, Alexis Nuselovici, et al.

Paru dans la revue Hommes et migrations, vol. 1329, avril-juin 2020, 190 p..

Mots clés : Immigration-Interculturalité, Immigration, Création, Littérature, Motivation, Exil, Mémoire collective, Milieu urbain, Corps, Identité, Poésie, Créativité, Imaginaire, Langue, Esthétique, Norme sociale, Représentation sociale

Le dossier publie des articles de spécialistes autour de questionnements communs : pourquoi le déplacement est-il le moteur de la création littéraire ? Quel imaginaire singulier, dans le vaste domaine littéraire, produit l’exil ? Quels sont les registres et les langues à mobiliser pour inventer des formes stylistiques radicales ? Enfin, si « gagner sa langue d’écrivain » dépend des scènes littéraires, à quel prix faut-il se soumettre aux codes esthétiques et aux procédures qui font la célébrité du moment ? Nécessité existentielle pour l’écrivain, l’acte d’écriture interroge nos certitudes et nos représentations ; c’est son regard subversif sur les réalités migratoires dont nous avons besoin en ce moment.

Accès à la version en ligne

Trois leçons sur le stigmate. Pour une utilisation concrète des matériaux ethnographiques

Article de Christophe Dargère

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 8-18.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Adolescent, Déficience cognitive, Identité sociale, Relation d'aide, Action éducative, Placement

Les adolescents usagers des institutions médicosociales avérés administrativement « déficients intellectuels légers sans trouble du comportement » montrent, en bien des circonstances, que ces attributions sont très aléatoires. Sur le plan de la dramaturgie sociale, ces jeunes mobilisent au jour le jour des ressources insoupçonnées pour contourner le stigmate, enrayer les processus de désignation, éviter les effets de l’étiquetage relatifs à leur placement. Pour ce faire, ils procèdent à des analyses fines des situations sociales auxquelles ils sont confrontés et utilisent des stratégies ingénieuses. L’ethnographe in situ permet de saisir ces réflexions et ces comportements de protection des identités sociales. Il permet aussi d’envisager des moyens d’action éducatifs destinés à mettre en œuvre un vrai travail de bienveillance avec les usagers, pour les aider à mieux vivre leur placement institutionnel et à éviter que s’engage avec eux un processus de double peine.

La recherche communautaire pour soutenir l'action au GRIS-Montréal

Article de Olivier Vallerand, Amélie Charbonneau, Kévin Lavoie, et al.

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 117-127.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Intervention sociale, Genre, Atelier, Recherche, École, Évaluation, Qualité, Montréal

Depuis 1994, le Groupe de recherche et d’intervention sociale de Montréal (GRISMontréal) réalise des ateliers de démystification de la diversité sexuelle et de genre dans les écoles primaires et secondaires. L’expérience acquise avec le temps et les recherches menées par l’organisme ont permis d’améliorer sa méthode d’intervention, entre autres en outillant ses bénévoles afin que leur intervention mette davantage l’accent sur la déconstruction des stéréotypes de genre. En utilisant l’exemple de l’évaluation qualitative d’un projet de semaine d’activités pour les écoles primaires, cet article présente comment l’organisme utilise la recherche communautaire afin d’adapter son travail aux besoins des populations rencontrées.

Un dispositif pédagogique out of the box pour encourager la collaboration interdisciplinaire/interprofessionnelle ?

Article de Marie Friedel

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 104-116.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Pluridisciplinarité, Étudiant, Médecin, Infirmier, Enquête, Auto-évaluation, Éthique, Coopération, Belgique

Des séminaires interdisciplinaires réunissent, depuis 2006, à l’initiative de la Haute École Léonard de Vinci (Bruxelles, Belgique), des étudiants de 3e année en soins infirmiers et des étudiants de 5e année en médecine. L’objectif est d’encourager ces étudiants au processus de délibération éthique, tout en déconstruisant les stéréotypes véhiculés entre disciplines. Les résultats issus des autoévaluations mises en place chaque année montrent que les bénéfices de ce dispositif sont multiples : démystification du rôle du médecin par les étudiants infirmiers, renforcement de l’identité infirmière, reconnaissance par les étudiants en médecine des difficultés vécues par les infirmiers, identification de la complexité d’une situation éthique, perception de la richesse de combiner les perspectives, et appropriation d’outils pour faciliter la collaboration interdisciplinaire – et plus particulièrement le processus de prise de décision éthique clinique.

Approche de la mécanique d'une recherche-action dans l'enseignement supérieur

Article de Jonathan Colin, Florence Bernard, Sophie Duvillier

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 90-103.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Recherche-action, Enseignement supérieur, Pluridisciplinarité, Méthodologie, Enquête, Coopération, Étudiant, Belgique

L’article présenté expose et interroge la mécanique d’une recherche-action menée de mai 2017 à juin 2018 à la Haute École Léonard de Vinci (Bruxelles, Belgique). Il revient d’abord sur la thématique de cette recherche – et, pour ce faire, sur la spécificité de la demande initiale émise par la direction de l’institut nous sollicitant – ainsi que sur le contexte sociétal dans lequel le projet de formation que celle-ci défend s’inscrit. Ensuite, l’article reprend les définitions de la rechercheaction, mises en perspective avec le processus implémenté et les résultats obtenus. Enfin, la conclusion revient sur notre appropriation de la méthode de la rechercheaction et met en évidence sa fécondité pour l’élaboration de nouveaux cours de l’enseignement supérieur non universitaire.

La pratique de la recherche participative et ses effets transformateurs

Article de Marcel Plenchette

Paru dans la revue Les Politiques sociales, n° 1 & 2, juin 2020, pp. 77-89.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Dynamique de groupe, Coopération, Chercheur, Recherche, Profession médicale

Cet article rend compte d’une démarche de recherche collaborative et de ses effets transformateurs, engagée depuis huit ans de manière participative et continue avec plusieurs groupes composés de professionnels de la santé répartis sur le territoire français. Notre étude montre que les interactions entre les membres des équipes de recherche et avec leur objet constituent une source d’apprentissage combinant de manière transformatrice la dialectique engagement et distanciation (Elias, 1983). La dynamique des groupes de recherche s’apparente à celle des communautés de pratique (Wenger, 2005), où l’interaction entre pairs est une source d’apprentissage. Nous pouvons dès lors comprendre la manière dont le collectif, qui réinvente sans cesse sa propre organisation, développe une activité transformatrice de ses membres et de lui-même.