Documentation sociale

Vous êtes étudiant, professionnel, enseignant, documentaliste, chercheur en travail social ?
Accédez ici à tous les outils de PRISME vous permettant de chercher de la documentation et de suivre une veille documentaire spécialisées dans le secteur des sciences sociales et de l'action sociale.

Réponses 1 à 10 sur un total de 10239

Votre recherche : *

Personnes agées : de la protection à l'accompagnement

Article de Georges Arbuz, Alain Grimfield

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3057, 20 avril 2018, pp. 36-37.

Mots clés : Travail social : Établissements, EHPAD, Pratique professionnelle, Accompagnement, Relation travailleur social-usager

Georges Arbuz, anthropologue, président de l’association La vie devant nous, et Alain Grimfeld, médecin, professeur honoraire à l’université Pierre-et-Marie-Curie, démontrent comment les établissements pour personnes âgées sont passés du statut de lieux d’accueil à celui de lieux d’accompagnement. Malgré le contexte actuel difficile, les EHPAD représentent une évolution historique majeure.

Inventeurs au quotidien

Article de Yannick Martin, Christian Borie, Héloïse Trinot, et al.

Paru dans la revue Lien social, n° 1276-1277, 30 juin au 31 août 2020, pp. 5-43.

Mots clés : Travail social : Métiers, Éducateur spécialisé, Pratique professionnelle, Lieu de vie, CHRS, Soins esthétiques, Ferme pédagogique, Travailleur handicapé, Milieu ordinaire, Innovation sociale, Observation participante, Vie quotidienne, Télétravail, Accompagnement, Téléphone, Relation éducative, Témoignage

Innover ! L’injonction est partout, dans les discours politiques, les appels à projets, les plans gouvernementaux ; l’économie sociale et solidaire en a fait son totem. Quelle signification se cache derrière ce mot-valise devenu élément de langage ? Qu’est-ce qu’innover pour les travailleurs sociaux alors que l’inventivité fait partie, depuis toujours, de leur ADN ? Entre injonction à l’innovation et invention au quotidien, ils racontent leurs pratiques. Comment, dans un entretien, une démarche, une visite à domicile, une activité éducative, ils ont profité d’un interstice pour inventer ? Comment ce terme d’invention résonne pour eux ?

L’imagination au pouvoir
- Éducateur, inventeur spécialisé par Yannick Martin
- Entre institution et création, les lieux de vie par Christian Borie
- De mèche avec les résidents par Héloïse Trinot
- Une journée à la ferme par Zorah Viola
- Maître-mot : bricoler par Nathalie C.
- Rituels par Nathalie Garrigou

Innovation, injonction ou impulsion
- Casser le « moule à gestes » par Stan Estival
- Coconstruire les interventions de demain par Germain Delalande
- Arrêtons d’innover, faisons du social ! par Marine Bruneau
- Nomade en transhumance par Jonathan Louli
- Cycle de vie d’une invention par Marie-Pierre Auger

L’inventivité confinée
- Réinventer le quotidien par Natacha Aubry et Thierry Trontin
- Au bout du téléphone par Nicolas Auvray
- Clinique du confinement par Charline Chardavoine
- Visio ou pas visio ? par Delphine Moras
- Fabriquer son métier par Lauren Dompnier
- Huis clos révélateur par Bonnie Rataud

Psychologie : guide et bilan critique

Article de Jean François Marmion, Viviane Kovess Masfety, Edmond Marc, et al.

Paru dans la revue Les Grands dossiers des sciences humaines, n° 59, juin-juillet-août 2020, 82 p..

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Psychologie, Courant de pensée, Psychopathologie, Psychothérapie, Psychologie du développement, Psychologie cognitive, Psychanalyse, Neurologie, Psychosociologie

Puisqu’il serait illusoire de prétendre à l’exhaustivité dans une discipline si riche, si contradictoire et si fragmentée, nous vous proposons des points de repère représentatifs de la diversité de la psychologie du 21e siècle. Nous avons chargé nos contributeurs de présenter un panorama clair et concis du domaine dont ils sont spécialistes, en exposant les fondamentaux, les axes de recherche d’aujourd’hui et les perspectives d’avenir. En espérant que cet aperçu balisera suffisamment l’horizon de la psychologie pour vous donner envie de prolonger votre exploration et d’établir votre propre cartographie de ce territoire immense, méconnu, et toujours surprenant.

Burrhus Skinner : les lois du comportement

Article de Marc Olano

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 327, juillet 2020, pp. 50-55.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Psychologie, Comportement, Skinner (Burrhus Frederic)

Fervent promoteur de la psychologie béhavioriste et de ses applications dans le monde de l’éducation et des thérapies, Burrhus F. Skinner est considéré comme l’un des psychologues les plus influents du 20e siècle.

Les peuples premiers : qu'ont-ils à nous apprendre ?

Article de Laurent Testot, Laurent Testot, Jean François Dortier, et al.

Paru dans la revue Sciences humaines, n° 327, juillet 2020, pp. 26-49.

Mots clés : Courants de pensée en sciences humaines, Société primitive, Ethnie, Culture, Savoir, Identité

Ils sont tout au plus un demi-milliard sur Terre ! Des peuples qui représentent moins d’un humain sur quinze. Ils sont dits premiers car ils incarneraient des modes de vie ancestraux, aux antipodes de notre civilisation urbanisée et technicienne.

Si ces mêmes peuples sont dits autochtones, c’est pour souligner que leur histoire est marquée par les spoliations : ils ont été expropriés des terres autrefois parcourues par leurs ancêtres, les épidémies les ont décimés, leurs langues ont été combattues, et notre conquête de la planète les a relégués aux marges du monde : le Grand Nord, les collines d’Asie australe, les jungles et les déserts d’Afrique, la forêt amazonienne… Des territoires fragiles, déstructurés précocement par le changement climatique.

Mais alors que leurs sociétés se mobilisent pour faire entendre leurs voix, s’adaptent à ces tensions, s’ouvrent au tourisme, les chercheurs questionnent les stéréotypes : on les disait pacifistes, égalitaires, cela ne va plus de soi. On découvre que les « forêts vierges » étaient des écosystèmes entretenus par leurs habitants. Jusqu’au chamanisme, à la fois façon globale de penser la santé des humains, des sociétés et des milieux ; et usage original des techniques de l’imagination et de la cognition.

Il nous faut désormais apprendre à voir les autochtones non plus comme les témoins d’un passé révolu, mais comme des partenaires qui ont tant à nous enseigner sur l’expérience humaine.

La cité a-t-elle craqué ?

Article de Michel Eltchaninoff

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 140, juillet 2020, pp. 30-35.

Mots clés : Territoire-Logement, Quartier, Banlieue, Épidémie, Précarité, Grenoble

Comment ont été vécus l’arrivée de l’épidémie et le confinement dans les quartiers dits « sensibles » ? Pour le savoir, nous avons réactivé les contacts que nous avions noués dans l’ensemble urbain de La Villeneuve, à Grenoble, lors d’un reportage publié il y a cinq ans . Entre solidarité, deals au grand jour, concerts au balcon et tirs de mortier, la période a poussé le quartier au bord de l’éclatement, tout en l’ouvrant sur une crise mondiale.

Le goût de la vie

Article de Alexandre Lacroix, Yseult Rontard, Cédric Enjalbert, et al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 140, juillet 2020, pp. 44-65.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Plaisir, Qualité de la vie, Rite, Vie quotidienne, Crise, Attachement, Philosophie

Après l’épreuve du confinement et de la maladie, nous avons eu envie de nous demander à quoi tient le goût de la vie. En commençant par une question élémentaire : lorsqu’il ne se passe pas grand-chose, en l’absence de bonnes nouvelles et de source de satisfaction exceptionnelle, existe-t-il un simple plaisir d’exister ? C’était la conviction, très débattue, d’Épicure mais aussi d’Aristote.
Entre le bonheur, le plaisir et la joie, il ne faut pas nécessairement choisir. Cependant, ces trois affects donnent naissance à des philosophies bien différentes. Une carte pour s’orienter.
Comment les rituels magnifient-ils le quotidien ? De la tasse de café à la transpiration due à une activité sportive, des mots croisés en couple à la méditation, six philosophes contemporains évoquent leur habitude la plus précieuse.
Les épreuves, les séparations, les deuils… en un mot le négatif vient-il exacerber en nous l’attachement à la vie ? Ne se sent-on jamais exister aussi intensément qu’après une traversée des ténèbres ? C’était la grande idée des romantiques, que commentent pour nous Catherine Malabou, Dorian Astor, Vincent Delecroix ou encore François Jullien.
Et si le goût de la vie était politiquement incorrect et subversif ? Autour de cette question, la poète et essayiste d’inspiration surréaliste Annie Le Brun et Philippe Mangeot, ex-militant d’Act Up Paris qui a cosigné le scénario du film 120 battements par minute, ont noué un dialogue encourageant chacun à maintenir intacte la flamme de la jeunesse et de la révolte.

Bienvenue dans l’Europe d’après

Article de Teresa Pullano, Fernando Savater, Gunnar Olsson, Alexandre Lacroixet al.

Paru dans la revue Philosophie magazine, n° 140, juillet 2020, pp. 36-40.

Mots clés : Action sociale : histoire et perspectives, Épidémie, Union européenne, Libéralisme, Idéologie, Politique sanitaire, Europe, Espagne, Portugal, Suède

Avec le Brexit, la pandémie est le second grand ébranlement de l’Union européenne en 2020. Pourrait-elle éclater ? Selon la philosophe italienne Teresa Pullano, le néolibéralisme anglo-américain se trouve à présent affaibli. Mais il laisse la place à un duel entre l’ordolibéralisme, cher à l’Allemagne et aux pays scandinaves, et les populismes. Un diagnostic que complètent les points du vue du penseur espagnol Fernando Savater et du géographe suédois Gunnar Olsson.

Crise sanitaire : l'animation cherche ses solutions

Article de Florent Contassot, Jean Michel Bocquet, Damien Berthilier

Paru dans la revue Le Journal de l'animation, n° 210, juin-juillet 2020, pp. 22-33.

Mots clés : Culture-Loisirs, Animation, Épidémie, Crise, Santé publique, Éducation populaire, Culture, Pratique éducative, Accueil collectif de mineurs, Séjour de vacances, Jeune

Les annonces et les contre-annonces gouvernementales se sont succédé si vite en mars et en avril qu'il était difficile de savoir qui croire et qui suivre. Mais plus inquiétant encore, fut le silence autour d'un champ essentiel : l'animation.

Pourtant, les conséquences immédiates, financières et humaines, de la crise sur le secteur sont évidentes et risquent à terme, sans intervention de l'Etat, de mener à la disparition de nombreux acteurs, petits et grands, de l'éducation populaire.

On aimerait pourtant croire que la crise sanitaire qui bouscule tant les pratiques éducatives soit l'occasion de se réinventer, d'imaginer d'autres dispositifs éducatifs, de créer de nouvelles passerelles entre élus, animateurs, enseignants... On aimerait croire, comme de nombreux professionnels et volontaires, à cette réalité qui ne demande qu'à prendre forme.