Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 61 à 70 sur un total de 384

Votre recherche : *

Handicap - La fin des IME ?

Article de Katia Rouff Fiorenzi

Paru dans la revue Lien social, n° 1249, 16 au 29 avril 2019, p. 13.

Mots clés : Travail social : Établissements, IME, Insertion sociale, Désinstitutionnalisation

Les familles d'enfants souffrant de handicaps graves et les professionnels s'alarment des menaces de fermeture qui planent sur les institutions médico-sociales au nom d'une politique prétendument tournée vers l'inclusion.

Désinstitutionnalisation : une nouvelle donne managériale

Article de Nadia Graradji, Jean René Loubat, Didier Chapeau

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3107, 19 avril 2019, pp. 22-26.

Mots clés : Travail social : Établissements, Organisation, Pratique professionnelle, Management, Institution, Changement, Évolution, Handicap, Accès aux droits, Évaluation, Audit

Dossier composé de trois articles :
Désinstitutionnalisation : une nouvelle donne managériale
Une définition du handicap à revoir
«Apprendre à travailler avec d'autres cultures professionnelles»

Le projet associatif est-il le bon outil pour entreprendre le déploiement d'une plateforme de services sociaux et médico-sociaux coordonnés ? De la tache d'huile à la généralisation par une charte associative

Article de Francis Feuvrier

Paru dans la revue Les Cahiers de l'Actif, n° 514-515, mars-avril 2019, pp. 249-258.

Mots clés : Travail social : Établissements, Projet, Association, Projet d'établissement, CPOM, Plateforme, Coordination, Management, Directeur d'établissement, Travailleur social, Contrat

Pourquoi le projet associatif, juridiquement "constitué des différents objectifs fixés par les organes statutairement compétents de l'association (ou de la fonction) pour réaliser l'objet social" aurait à se mêler de cette question, puisque celle-ci est impulsée par les pouvoirs publics ? Sans doute parce que c'est l'entreprise associative, si elle veut échapper à son obsolescence programmée, qui doit articuler dans les faits toute son offre de service pour répondre aux besoins, devenus impérieux, des bénéficiaires de ses services...

La fatigabilité des professionnels : une fatalité ?

Article de Alexandra Marquet, Maxime Ricard, Faustine Gerbelot, et al.

Paru dans la revue Doc'Accompagnement, n° 20, mars-avril 2019, pp. 7-17.

Mots clés : Travail social : Établissements, Usure professionnelle, Stress, Fatigue, EHPAD, Établissement social et médicosocial, Conditions de travail, Accompagnement, Usager, Bien-être, Travailleur social, Risques psychosociaux, Reconnaissance, Motivation, Équipe soignante, Salarié

Des horaires fractionnés, travail de nuit, un week-end sur deux, des appels téléphoniques incessants pendant les jours de récupération ou de repos ; la faute à un absentéisme qui n'en finit plus. Le quotidien des professionnels en EHPAD ou en établissements accueillant des personnes en situation de handicap pèse autant sur le corps que sur l'esprit avec pour conséquence directe une fatigue physique et psychologique. Cette fatigue chronique qui s'installe et ne passe pas est un signe qui ne trompe pas à l'heure où l'épuisement professionnel ou encore le burn-out font de plus en plus partie du "décor" médico-social. Le secteur est confronté à des arrêts maladie en pagaille mais également à un turn-over important qui impacte l'organisation des établissements et de fait les équipes. Ce n'est pourtant pas un hasard. La pénibilité du travail, la vulnérabilité des résidents qui demandent des soins accrus, le tout avec des effectifs en tension ne permettent pas ou plus de travailler en toute sérénité. (...) Alors comment prendre soin d'un résident quand un professionnel est à bout de souffle ? C'est une question qui se pose aujourd'hui. (...)

Le droit du travail face au burn-out

Article de Etienne Bataille, Muriel Comoranti

Paru dans la revue Doc'Accompagnement, n° 20, mars-avril 2019, pp. 19-20.

Mots clés : Travail social : Établissements, Droit du travail, Usure professionnelle, Symptôme, Diagnostic, Harcèlement moral, Santé mentale, Salarié

Le burn-out est connu depuis 1974, même si sa définition médicale a un contour encore flou. Ce que l'on appelle également le syndrome d'épuisement professionnel est mal appréhendé par les médecins eux-mêmes, certains arguant qu'il s'agit plus d'une maladie physique que d'une maladie mentale. Pour d'autres, il s'agirait d'une variante de dépression. La notion de burn-out est aujourd'hui encore mal définie, même si les troubles constatés sont parfaitement identifiables.

Un jour sans fin

Article de Florence Braud

Paru dans la revue Doc'Accompagnement, n° 20, mars-avril 2019, pp. 29-30.

Mots clés : Travail social : Établissements, Équipe soignante, Conditions de travail, Usure professionnelle, Accompagnement, Fatigue, Changement

Du lundi au dimanche et de janvier à décembre, les mêmes gestes, encore et encore. Les mêmes résidents, les mêmes soignants, le même emploi du temps. Les journées se suivent et se ressemblent. Quand le quotidien devient routine, l'épuisement professionnel guette le soignant. Répétition des tâches, baisse de vigilance, perte de sens... Et si on bousculait les habitudes ? Changeons de regard, tendons l'oreille... Quelque chose va changer.

La création d'une maison d'assistants maternels, un projet enrichissant

Article de Adeline Bouet, Loïse Coste, Nelly Janot, et al.

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 268, avril 2019, pp. 25-27.

Mots clés : Travail social : Établissements, Assistant maternel, Éducateur de jeunes enfants, Etablissement d'accueil du jeune enfant, MAM, Projet

Des éducatrices de jeunes enfants se sont regroupées pour créer une MAM dans une commune de l'Herault en 2016. Le montage du projet a nécessité de nombreuses étapes et un fort investissement de chacune. Aujourd'hui, ce lieu d'accueil permet aux enfants de s'épanouir et s'émerveiller chaque jour dans un cadre sécurisant. les parents sont accueillis et investit, et les professionnels apprécient de travailler dans un cadre familial à échelle humaine.

Le rendez-vous d'admission en crèche, enjeux et pratiques

Article de Armelle Agesne Bandeville

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 268, avril 2019, pp. 20-22.

Mots clés : Travail social : Établissements, Enfance-Famille, Accueil enfant-parents, Crèche, Entretien, Confiance, Directeur d'établissement

Comme toute première rencontre, la découverte de l'autre nécessite un désir, une envie ou un intérêt commun. L'entretien d'accueil est un moment singulier ou se jouent les relations futures. Il met en jeu des émotions, des ressentis et des capacités à se projeter et à se rencontrer. Dans ce contexte, l'écoute et la bienveillance de la direction sont primordiale.

Les premiers jours d'une structure d'accueil petite enfance

Article de Delphine Conrad

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 268, avril 2019, pp. 15-16.

Mots clés : Travail social : Établissements, Enfance-Famille, Accompagnement, Etablissement d'accueil du jeune enfant, Affectivité, Accueil enfant-parents, Aménagement de l'espace

Ouvrir un établissement d'accueil de jeunes enfants demande d'identifier les éléments facilitant le développement de leur sécurité affective et de se centrer sur les modalités de leur accompagnement. Les parents doivent pouvoir s'immerger dans le fonctionnement de la vie en collectivité et en comprendre le fonctionnement, pour devenir coauteurs de l'accueil. Récit de l'ouverture d'une nouvelle structure.

L'enfant à la crèche, un passager entre deux mondes

Article de Laurent Bachler

Paru dans la revue Métiers de la petite enfance, n° 268, avril 2019, pp. 12-14.

Mots clés : Enfance-Famille, Travail social : Établissements, Crèche, Socialisation, Langage, Philosophie

L'enfant qui entre à la crèche n'est pas désigné par un mot particulier, propre à sa place dans une telle institution. Or, les noms que nous donnons aux choses et aux êtres qui nous entourent sont une manière de reconnaître leur existence et leur identité. Ils peuvent être aussi des étiquettes qui enferment les individus dans des catégories, en niant leur capacité à changer. Pour désigner l'enfant qui entre à la crèche et reconnaître ce nouveau statut, sans oublier qu'il n'est pas que cela, nous pourrions alors faire appel à l'imagination et à un usage métaphorique du langage pour parler de l'enfant comme d'un être en devenir, qui passe d'une monde à un autre, de la famille à la société.