Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 1 à 10 sur un total de 1348

Votre recherche : *

Prise en charge pédopsychiatrique proposée aux adolescents auteurs de violences sexuelles en France

Article de L. Audouin, J. Da Costa, M. Frère, et al.

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 8, décembre 2021, pp. 435-440.

Mots clés : Psychiatrie infantile, Adolescent, Abus sexuel, Crime sexuel, Prise en charge

Les données et recommandations actuelles relatives à la prise en charge des auteurs de violences sexuelles concernent essentiellement les adultes de sexe masculin. Il existe à ce jour peu de structures spécialisées et de professionnels formés à la prise en charge des adolescents auteurs de violences sexuelles (AAVS). Or, une meilleure connaissance des dispositifs de soin proposés aux AAVS permettrait une meilleure prise en charge par les professionnels de santé. Cet article a pour but de présenter les principaux modèles de prise en charge pédopsychiatriques des AAVS proposés en France.

Évaluation de la formation théorique et pratique des internes en Île-de-France sur les connaissances et l’accompagnement de la transidentité chez l’enfant et l’adolescent

Article de H. Schweinschwaller, P. Votadoro

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 7, novembre 2021, pp. 351-357.

Mots clés : Genre, Identité sexuelle, Transsexualisme, Enfant, Adolescent, Médecin, Formation, Enquête, Accompagnement

Cette enquête réalisée auprès des médecins internes d’Île-de-France a pour but d’effectuer un état des lieux de la formation actuelle et des connaissances des internes en médecine concernant l’accompagnement de la transidentité chez l’adolescent et l’enfant. Cette enquête a été effectuée au cours du mois de juin 2020, par le biais d’un questionnaire en ligne anonyme composé de 16 questions.

Expérimentation d’une semaine de dépistage et de prévention chez les adolescents de 16 à 25 ans aux substances psychoactives les plus répandues (tabac, alcool, cannabis)

Article de H. Caron, A. Sellier Petitprez, M. Ariza

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 7, novembre 2021, pp. 380-386.

Mots clés : Adolescent, Dépistage, Prévention, Alcool, Drogue, Tabac, Prévention sanitaire

En France, plus de trois millions de personnes se revendiquent homosexuelles ou bisexuelles et de 200 à 300 000 enfants auraient un parent homosexuel. L’homoparentalité est au centre de nombreux débats sociopolitiques. On repère également une intensification de la recherche scientifique, dans ce domaine, au cours de ces dernières décennies. Cette revue systématique de la littérature visait deux principaux objectifs : 1) identifier les effets de l’homophobie intériorisée sur la santé mentale et l’adaptation sociale des parents homosexuels ; 2) identifier les effets de l’homophobie intériorisée sur le développement psychologique et social des enfants de parents homosexuels. La recherche a été effectuée sur un total de 87 840 publications scientifiques, portant sur l’homoparentalité, extraites des bases de données scientifiques informatisées : SciELO, PubMed, PsycINFO, SCOPUS, Medline, ProQuest et Web of Science. Dans cette étude, 79 études empiriques et expérimentales, publiées entre 1971 et 2020, ont été retenues. L’analyse des données montre que l’homophobie intériorisée est à l’origine de perturbations psychologiques chez les parents homosexuels et chez leurs enfants.

Homophobie intériorisée, homoparentalité et développement de l’enfant : une revue systématique de la littérature

Article de P. Sakellariou, N. Combalbert, A. Taillandier Schmitt

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 7, novembre 2021, pp. 369-379.

Mots clés : Enfant, Adolescent, Homoparentalité, Homophobie, Psychologie du développement

En France, plus de trois millions de personnes se revendiquent homosexuelles ou bisexuelles et de 200 à 300 000 enfants auraient un parent homosexuel. L’homoparentalité est au centre de nombreux débats sociopolitiques. On repère également une intensification de la recherche scientifique, dans ce domaine, au cours de ces dernières décennies. Cette revue systématique de la littérature visait deux principaux objectifs : 1) identifier les effets de l’homophobie intériorisée sur la santé mentale et l’adaptation sociale des parents homosexuels ; 2) identifier les effets de l’homophobie intériorisée sur le développement psychologique et social des enfants de parents homosexuels. La recherche a été effectuée sur un total de 87 840 publications scientifiques, portant sur l’homoparentalité, extraites des bases de données scientifiques informatisées : SciELO, PubMed, PsycINFO, SCOPUS, Medline, ProQuest et Web of Science. Dans cette étude, 79 études empiriques et expérimentales, publiées entre 1971 et 2020, ont été retenues. L’analyse des données montre que l’homophobie intériorisée est à l’origine de perturbations psychologiques chez les parents homosexuels et chez leurs enfants.

Dispositifs groupaux dans l’accompagnement des enfants transgenres et/ou en questionnement à l’endroit de leur identité de genre : revue de la littérature et expérience d’un dispositif innovant

Article de N. Rabain, A. Vachez Gatecel, N. Mendes

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 7, novembre 2021, pp. 358-368.

Mots clés : Genre, Identité sexuelle, Transsexualisme, Enfant, Adolescent, Prise en charge, Accompagnement

Les transidentités sont l’objet d’un intérêt clinique croissant tant en France qu’à l’étranger. La majorité des formes chez l’enfant pré-pubère ne donnera pas lieu à une demande de transition au moment de l’adolescence ou de l’âge adulte. Ce n’est pas le cas des formes chez l’adolescent·e qui sont plus stables et aboutissent le plus souvent à une demande de transition de genre. Les modalités de prise en charge des enfants et adolescent·e·s transgenres – et/ou en questionnement – sont partagées et font l’objet de mises à jour et de recommandations par certaines sociétés internationales.

Le respect de l’autonomie à travers la participation des enfants et adolescents hospitalisés en psychiatrie

Article de P. Zerbe, J. Lefèvre Utile

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 6, octobre 2021, pp. 302-310.

Mots clés : Hôpital psychiatrique, Adolescent, Enfant, Autonomie, Participation, Psychiatrie infantile

Cette étude porte sur le respect de l’autonomie des enfants et adolescents hospitalisés en psychiatrie vu sous l’angle de la participation. L’objectif est de mieux comprendre le potentiel des approches participatives dans ce contexte particulier. La conflictualité du principe d’autonomie et l’absence d’une revue de la littérature sur ce sujet motivent cette recherche.

Contribution de la psychomotricité à l’évaluation et la compréhension des souffrances identitaires à l’adolescence

Article de C. Paumel

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 6, octobre 2021, pp. 274-280.

Mots clés : Psychomotricité, Adolescent, Jeune majeur, Évaluation, Représentation sociale, Souffrance psychique, Identité

Les prescriptions de bilans et de soins en psychomotricité pour les adolescents et jeunes adultes en souffrance psychique restent très insuffisantes. Plusieurs facteurs pourraient l’expliquer : représentations sociétales de la personne et du soin ; méconnaissance de la profession et de ses champs d’intervention ; reconnaissance tardive des spécificités développementales de l’adolescent ; difficultés conceptuelles. L’adolescence correspond à un saut développemental et à « une période sensible », présentant de nombreux enjeux en termes de santé, en particulier de santé mentale. Les actions de prévention, d’évaluation et de soins en direction des adolescents sont donc fondamentaux, comme le préconise l’OMS. L’adolescence est un processus biopsychosocial, nécessitant une approche pluridisciplinaire.

Vécus de familles d’enfants autistes en période de confinement : étude exploratoire

Article de B. Chamak

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 5, septembre 2021, pp. 235-240.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Autisme, Épidémie, Famille, Témoignage, Accompagnement, Distance, Outil

Les périodes de confinement liées à la pandémie de Covid-19 constituent un défi particulièrement important pour les familles d’enfants autistes. Des échanges par courriels et des entretiens ont eu pour objectif de recueillir des témoignages de parents afin de mieux appréhender leurs difficultés et l’aide apportée par les professionnels.

Le Vidéodrame : médiation thérapeutique par le dessin animé pour les enfants à troubles du spectre autistique

Article de T. Guénoun, C. Tiberghien, A. Juteau

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 5, septembre 2021, pp. 221-227.

Mots clés : Handicap-Situations de handicap, Autisme, Film d'animation, Vidéo, Art-thérapie

Les enfants avec troubles du spectre autistique présentent bien souvent un intérêt privilégié pour des contenus vidéos, regardés compulsivement, de manière répétitive et autarcique. La présente étude exploratoire propose un dispositif thérapeutique intitulé Vidéodrame, basé sur le visionnement de dessins animés ralentis avec les enfants avec TSA et en modélise le processus thérapeutique.

Refus scolaire anxieux et addiction aux jeux vidéo chez les adolescents

Article de E. Boussand, O. Phan, L. Benoit

Paru dans la revue Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, vol. 69, n° 5, septembre 2021, pp. 241-252.

Mots clés : Difficulté scolaire, Anxiété, Adolescent, Phobie, Prise en charge, Jeu vidéo

En pratique clinique, certains adolescents présentent, de manière concomitante, un refus scolaire anxieux et un mésusage des jeux vidéo, le plus souvent en ligne. Comprendre ce que ces jeux apportent aux adolescents en souffrance, identifier l’intrication de ces deux comportements problématiques et les situations où le jeu devient nocif sont autant d’outils pour étayer une prise en charge souvent complexe.