Documentation sociale

Vous êtes étudiant, professionnel, enseignant, documentaliste, chercheur en travail social ?
Accédez ici à tous les outils de PRISME vous permettant de chercher de la documentation et de suivre une veille documentaire spécialisées dans le secteur des sciences sociales et de l'action sociale.

Réponses 1 à 10 sur un total de 66

Votre recherche : *

Protection de l’enfance - Où va la stratégie ?

Article de Mariette Kammerer, Lyes Louffok

Paru dans la revue Lien social, n° 1295, 11 au 24 mai 2021, pp. 18-24.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfant, Prévention précoce, Département, Enfance en danger, Stratégie, Jeune majeur, Mineur non accompagné, Financement, Information préoccupante, Enfant handicapé, État, Nord, Loire Atlantique

À mi-parcours, quel bilan tirer de la «  Stratégie nationale de prévention et protection de l’enfance 2020-2022  », annoncée le 15 octobre 2019 par le secrétaire d’État Adrien Taquet ? A-t-elle porté ses fruits ? Quelles avancées sur le terrain ? Quid de la contractualisation avec les départements ? Quels oublis ou ratés ?

Protection de l’enfance : Où va la stratégie ?
Stratégie nationale : Vue des départements
Entretien avec Lyes Louffok : Respecter la loi

Du consentement à la contrainte en protection de l’enfance : accord, adhésion ou avis ?

Article de Flore Capelier

Paru dans la revue Vie sociale, n° 33, 2021, pp. 117-126.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, Autorité parentale, Consentement, Contrainte, Participation

Dans le champ social, le rapport à la contrainte est ambigu. Le Code de l’action sociale et des familles (art. L116-1) rappelle que l’action sociale et médico-sociale tend à promouvoir à la fois « l’autonomie et la protection des personnes ». La recherche du consentement de l’individu est également perçue comme le prérequis d’une démarche éthique : l’accompagnement proposé doit permettre de trouver, avec la personne, les solutions adaptées pour surmonter les difficultés qu’elle rencontre. Mais, qu’advient la participation de l’enfant et de ses parents dans le champ de la protection de l’enfance ? Lorsqu’un enfant est en danger ou en risque de l’être au sein de la sphère familiale, il est nécessaire de trouver un équilibre entre les différents droits en présence. Cette contribution vise ainsi à étudier les normes qui régissent l’intervention de la puissance publique et déterminent, in fine, le niveau de consentement et de contrainte à l’égard de l’enfant et des titulaires de l’autorité parentale lors d’une mesure de protection de l’enfance.

Accès à la version en ligne

Le 119 au service des enfants en danger et des parents en difficulté pendant le confinement

Article de Violaine Blain

Paru dans la revue Enfances & psy, n° 87, 2021, pp. 81-90.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, Protection de l'enfance, Partenariat, Téléphone, Violence

Le confinement a nécessité, pour la ligne nationale dédiée à la protection de l’enfance qu’est le Snated allô-119, une adaptation immédiate pour assurer la continuité du service et faire face à une augmentation conséquente de son activité liée en partie aux campagnes de communication visant le numéro 119. Les partenariats ont pu être activés avec efficacité avec l’ensemble des acteurs du champ de la protection de l’enfance. Cependant, le temps nous dira si l’augmentation des appels est à mettre en lien avec une réelle augmentation des violences faites aux enfants dont la place et la prise en compte des besoins fondamentaux restent encore à consolider.

Accès à la version en ligne

Eric Delemar : aux côtés des enfants, toujours

Article de Rouja Lazarova

Paru dans la revue La Gazette des communes, n° 1/2547, 11/01/2021 - 17/01/2021, pp. 14-15.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Défenseur des enfants, Droit de la famille, Enfant, Protection de l'enfance, Enfance en danger

Ancien éducateur spécialisé, homme de terrain doté d'une grande ouverture d'esprit, Eric Delemar a été nommé Défenseur des enfants en novembre 2020.

Raccrocher les ados fugueurs de l'ASE

Article de Aurélie Vion

Paru dans la revue Direction(s), n° 192, décembre 2020, pp. 12-14.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, ASE, Protection de l'enfance, Fugue, Adolescent, Placement, Foyer, Rupture, Projet, Enfance en danger, Posture professionnelle, Metz

Constatant qu'en moyenne 20% des 13-18 ans placés à l'aide sociale à l'enfance (ASE) fuguaient de manière récurrente, le département de la Moselle a créé en 2015 un dispositif pour y remédier : Mousqueton. Trois équipes reprennent contact avec ces jeunes en rupture afin de réduire les dangers auxquels ils sont confrontés et les remobiliser sur un projet.

Maltraitance : Des boîtes aux lettres pour libérer la parole des enfants

Article de Lola Fourmy, Marta Nascimento

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3184, 13 novembre 2020, pp. 28-31.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, École, Association, Écoute, Parole, Communication, Écriture, Maltraitance, Abus sexuel, Harcèlement moral

Présente dans près de 80 départements, l’association Les Papillons installe des boîtes aux lettres dans les établissements scolaires et sportifs pour que les enfants victimes de violences sexuelles puissent se confier. Une trentaine de ces boîtes ont déjà été déployées sur tout le territoire.

"S’il te plaît, apprivoise-moi "

Article de Marianne Chataignier

Paru dans la revue Lien social, n° 1282, 27 octobre au 9 novembre 2020, pp. 26-27.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, Relation éducative, Communication, Distance, Témoignage

Il est des enfants qui sont si loin des professionnels qu’il faut à ces derniers une patience infinie, une bienveillance sans limite et une inconditionnalité sans faille pour réussir à s’en approcher petit à petit. Marianne Chataignier nous en fait la démonstration.

"L'Etat doit réinvestir la protection de l'enfance"

Article de Noémie Gilliotte, Adrien Taquet

Paru dans la revue Direction(s), n° 191, novembre 2020, pp. 20-22.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Protection de l'enfance, Réforme, Politique sociale, Enfant maltraité, Enfant en difficulté, Enfance en danger, Placement, Mineur non accompagné, Foyer, Professionnel de l'enfance

Création d'une agence nationale en 2022, contractualisation avec les départements, négociations sur les assistants familiaux, travaux sur les conditions d'accompagnement et les taux d'encadrement... Un an après la présentation de la Stratégie de prévention et de protection de l'enfance, le secrétaire d'Etat Adrien Taquet fait le point sur sa mise en oeuvre. Et entend tirer les leçons de la crise sanitaire.

La mémoire familiale, une donnée à part entière en protection de l’enfance

Article de Myriam Higelin

Paru dans la revue Actualités sociales hebdomadaires ASH, n° 3180, 16 octobre 2020, pp. 36-37.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Santé mentale-Souffrance psychique, Enfance en danger, Parents, Enfant, Soin, Psychisme, Inadaptation sociale, Méthodologie

Les soins psychiques aux familles et aux enfants placés devraient pouvoir sortir du strict cadre de l’entretien psychologique. Une porte ouverte sur une meilleure intégration de la dimension personnelle de leur parcours, afin que leur histoire ne se résume pas à celle des différentes phases de leur accompagnement social. Un élément indispensable à la construction des individus, mais également à la reconnaissance de leur singularité.

Violences sur mineurs. Le secret professionnel est-il compatible avec le devoir de signalement

Article de Nathalie Levray

Paru dans la revue La Gazette santé social, n° 174-175, juin-juillet 2020, pp. 22-23.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Enfance en danger, Signalement, Signalement d'enfant, Secret professionnel, Enfant maltraité, Secret médical, Travailleur social, Professionnel de l'enfance, Déontologie

Le confinement a fait exploser le nombre de signalements de violences sur enfants. Seuls 6 % proviennent de professionnels selon un rapport qui interroge, en février 2020, l’instauration d’une obligation de signalement pour les professionnels dépositaires d’un secret. S’il remet en débat les risques d’une entorse à la règle du secret professionnel avec ceux qu’un maintien peut faire courir à un mineur, le rapport propose de maintenir le droit et d’agir sans délai pour encourager les signalements.