Documentation sociale

Vous êtes étudiant, professionnel, enseignant, documentaliste, chercheur en travail social ?
Accédez ici à tous les outils de PRISME vous permettant de chercher de la documentation et de suivre une veille documentaire spécialisées dans le secteur des sciences sociales et de l'action sociale.

Réponses 1 à 10 sur un total de 131

Votre recherche : *

Ces enfants placés qui deviennent travailleurs sociaux

Article de Etienne Lucas, Marc Chabant, Julie Basset

Paru dans la revue Vie sociale, n° 29-30, 1-2/2020, pp. 127-146.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Protection de l'enfance, Placement, Travailleur social, Résilience, Distance, Relation éducative, Témoignage, Parcours professionnel, Parcours institutionnel, Légitimité

Cet article rend compte de trajectoires de personnes, accueillies dans leur enfance dans des structures de la Protection de l’enfance et devenues travailleurs sociaux. L’exploration de ces parcours vise à comprendre les facteurs qui ont pu déclencher et développer ce choix professionnel, favoriser et permettre ce déplacement social. La parole et les mots de ces personnes évoquent la complexité dans laquelle elles se trouvent durant leur formation et aussi dans l’exercice de leur métier. En effet, il arrive que les enfants, les adolescents ou les adultes aient une histoire fort semblable à la leur, et dans ce cas, comment trouver la « bonne distance » entre leur propre histoire et leur fonction ? Ce sont d’ailleurs parfois des collègues eux-mêmes qui interrogent leur légitimité à occuper un poste et une fonction de travailleur social.

Accès à la version en ligne

Les jeunes orphelins placés : quels sont leurs conditions de vie et leur devenir à la sortie de placement

Article de Isabelle Frechon, Elisa Abassi, Pascale Breugnot, et al.

Paru dans la revue Forum, n° 159, février 2020, pp. 5-21.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Orphelin, Placement, Enfant placé, Protection de l'enfance, Famille, Mineur isolé étranger, Fin de la prise en charge, Fratrie, Mort, Parentalité précoce, Scolarité, Maintien du lien

Les orphelins en protection de l’enfance sont très peu visibles alors qu’ils représentent entre 18% et 31% d’orphelins d’au moins un parent parmi les enfants placés. L’arrivée relativement récente des mineurs isolés étrangers, orphelins pour moitié, entraîne une augmentation de ce phénomène qui tendait à diminuer au cours des dernières décennies.
Cette étude a pour objectif de mieux connaître les parcours et les conditions de vie des jeunes en protection de l’enfance et plus particulièrement des orphelins placés. Les analyses reposent sur deux études réalisées à 5 ans d’intervalle.

Accès à la version en ligne

La GED : un outil francophone pour la détection des retards de développement chez les enfants de 0 à 5 ans

Article de Jacques Moreau, Gilles Dupuis, Stéphanie Précourt, et al.

Paru dans la revue Devenir, vol. 32, n° 2, 2020, pp. 69-86.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Évaluation, Outil, Développement, Enfant maltraité, Protection de l'enfance

Les enfants en situation de grande vulnérabilité ou victime de maltraitance seraient particulièrement à risque de retard de développement. La détection précoce de ces retards est primordiale pour assurer que ces enfants reçoivent les soins requis afin de leur permettre de rattraper les jalons développementaux manquants. La grille d’évaluation du développement de l’enfant de 0 à 5 ans (GED) est un outil de mesure qui permet le dépistage de retards du développement dans les domaines cognitifs, langagiers, moteurs et socioaffectifs. Cet article présente la structure, le protocole d’administration de la GED et les résultats des études de validation et de normalisation de l’outil. Il propose ensuite une discussion sur l’utilité de la GED dans la pratique auprès des familles et en recherche.

Accès à la version en ligne

Protection des mineurs : de la justice aux soins

Article de Ivy Daure, Souad Yadini, Delphine Berbinau, et al.

Paru dans la revue Le Journal des psychologues, n° 373, décembre 2019-janvier 2020, pp. 16-54.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Protection de l'enfance, Justice des mineurs, Soin, Famille, Violence, Placement, Institution, Délinquance juvénile, Maltraitance, Accompagnement

Pour les professionnels qui travaillent avec des enfants et des adolescents, il n’est pas rare d’observer que les frontières entre soin, protection et justice sont ténues.

Accès à la version en ligne

Le jeu comme méditeur en protection de l'enfance

Article de Magali Fourmont, Eva Renaud

Paru dans la revue Lien social, n° 1262, 26 novembre au 9 décembre 2019, pp. 26-27.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, AEMO, Émotion, Jeu, Médiation éducative

Un jeu de plateau est né en 2016 de la rencontre entre deux professionnelles en service d'action éducative en milieu ouvert (AEMO) à la recherche d'un support favorisant l'expression des émotions.

La scolarité des enfants placés : quels leviers pour la suppléance familiale ?

Article de Hélène Join Lambert, Benjamin Denecheau, Pierrine Robin

Paru dans la revue Education et sociétés, n° 44, 2019/2, pp. 165-179.

Mots clés : Ecole-Enseignement, Enfance en danger-Protection de l’enfance, Scolarité, Enfant placé, Suppléance familiale

Les recherches nationales et internationales convergent pour constater qu’être placé dans le système de la protection de l’enfance réduit considérablement les chances de mener à bien sa scolarité. Par le biais d’une revue de littérature, l’article interroge les facteurs susceptibles d’expliquer cette spécificité de la scolarité des enfants placés. Il s’appuie ensuite sur une recherche menée au sein de l’association SOS Villages d’Enfants, après qu’elle a développé et implanté un programme destiné à améliorer la réussite scolaire des enfants accueillis dans ses structures. L’analyse d’une centaine d’entretiens menés dans cette association permet de restituer la manière dont s’opère, dans cette situation, la transmission d’un rapport spécifique à l’école, aux savoirs et à la culture scolaires.

Accès à la version en ligne

L’assistant familial : un tuteur de résilience « suffisamment bon » ?

Article de François Xavier Mayaux, Daniel Derivois, Christelle Viodé

Paru dans la revue Dialogue, n° 226, décembre 2019, pp. 169-185.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Famille d'accueil, Résilience, Attachement, Assistant familial, Psychologie clinique, ASE, Enfant placé

Cet article propose d’étudier les tuteurs de résilience des enfants confiés en famille d’accueil à partir de la théorie de l’attachement dans une perspective psychodynamique. Il met en évidence la complexité de la relation entre l’enfant et l’assistant familial en tant que figure d’attachement alternative, tuteur de résilience possible. Cette réflexion s’appuie sur une pratique de psychologue clinicien travaillant au sein de l’Aide sociale à l’enfance. L’articulation théorico-clinique issue de cette expérience discute des effets résilients potentiels qu’ont les assistants familiaux sur le vécu des enfants confiés en famille d’accueil en termes de processus de consolidation de la base de sécurité de l’enfant par la qualité du caregiving du professionnel. Il pose ainsi la question de la complexité de cette dynamique relationnelle interactive et du danger dans le risque d’utilisation excessive de cette notion de tuteur.

Accès à la version en ligne

Approche clinique en dispositif de placement externalisé. Promouvoir la séparation psychique sans séparation physique : une gageure ?

Article de Gaëlle Picoche, Emmanuelle Bonneville Baruchel

Paru dans la revue Dialogue, n° 226, décembre 2019, pp. 53-74.

Mots clés : Enfance en danger-Protection de l’enfance, Protection de l'enfance, ASE, Approche clinique, Évaluation, Placement, Séparation, Famille

Le présent article concerne un dispositif particulier de placement pour les mineurs pris en charge par les services départementaux de l’Aide sociale à l’enfance, le dispositif de placement dit « externalisé ». Fondé sur des expériences cliniques de terrain auprès des familles et des intervenants élaborées dans le cadre d’une recherche universitaire, cet article propose un modèle de ce dispositif dans lequel une approche et une intervention cliniques peuvent s’articuler aux approches et interventions éducatives et sociales. Il vise aussi à présenter certaines conditions et certaines des limites du dispositif. Il met l’accent sur la nécessité de l’évaluation initiale, continue et pluridisciplinaire, incluant l’approche clinique, afin de travailler l’indication de ce dispositif qui ne peut convenir à toutes les problématiques familiales.

Accès à la version en ligne