Rechercher un article, un ouvrage, une thèse

PRISME travaille à la réalisation de deux bases de données bibliographiques : La première, Sciences et Action Sociales, constitue la base mutualisée du réseau. La deuxième, Thesis, est dédiée à la sélection et à l'indexation de thèses en travail social. Elle est le fruit d'un partenariat avec le CNAM-CDFT.

Réponses 2471 à 2480 sur un total de 2490

Votre recherche : *

La qualité et l'évaluation dans le secteur social et médico-social : des leviers pour manager

Livre de Christian Peroz, édité par S. Arslan, publié en 2010.

Mots clés : Travail social : Établissements, Établissement social et médicosocial, Qualité, Évaluation, Éthique, Morale, Valeur, Responsabilité, Qualification professionnelle, Salarié, Motivation, Projet, Projet d'établissement, Management, Direction, Directeur d'établissement, Stratégie, Référentiel, Pratique professionnelle, Travail social, Procédure, Méthodologie, Maltraitance, Législation

La loi n° 2002-2 et ses exigences en matière de qualité et d'évaluation, les dernières orientations de l'Agence nationale de l'évaluation et de la qualité des établissements et services sociaux et médico-sociaux (ANESM) offrent un cadre méthodologique pour les structures qui s'engagent dans une démarche qualité ou d'évaluation. Cependant, les équipes et directions du secteur social et médico-social ont à dépasser la simple conformité à la législation pour faire en sorte que la démarche soit mobilisatrice pour les salariés et les usagers, productrice de sens et respectueuse des droits intrinsèques de chaque sujet. Une des façons d'aboutir à des démarches qualité et d'évaluation réussies étant de conjuguer les expériences, cet ouvrage présente de nombreux documents qui reprennent des projets élaborés par des professionnels du secteur. Des outils sont par ailleurs détaillés (concernant l'amélioration des prestations, de l'organisation, la construction de référentiels et d'indicateurs, etc.). Ils permettent de fédérer les professionnels autour de principes, de questions éthiques partagées, pour redonner du sens à la pratique, consolider la professionnalisation et la déontologie. Toutefois, les outils et la méthode ne sont pas des finalités, mais des moyens au service de la satisfaction des sujets accompagnés. Pour assurer le bien-être des usagers, les directions peuvent s'appuyer sur le diptyque de la qualité et de l'évaluation afin de manager les équipes de manière toujours plus éthique et de développer des projets toujours plus pertinents. Cet ouvrage s'adresse à l'ensemble des directeurs et professionnels du secteur social et médico-social, aux formateurs, administrateurs ainsi qu'aux usagers et à leurs familles.
Après avoir été travailleur social, chef de service et directeur de l'établissement médico-social, Christian Peroz est aujourd'hui consultant et accompagne de nombreuses structures dans la mise en œuvre de la démarche qualité et d'évaluation.

A qui appartiennent les enfants ?

Livre de Martine Segalen, édité par Tallandier, publié en 2010.

Mots clés : Enfance-Famille, Famille, Parents, Enfant, Groupe d'appartenance, HISTOIRE, Société, Évolution, État, Relation enfant-parents, Relation familiale, Couple, Contraception, Désir d'enfant, Famille recomposée, Droits de l'enfant, Enfance en danger, Maltraitance

A qui un enfant appartient-il ? Cette interrogation fut longtemps sans fondement, tant que l'on considérait simplement l'enfant comme le fruit de l'union d'un père et d'une mère au sein d'un mariage. Mais depuis un siècle et demi, et plus encore depuis les cinquante dernières années, la question devient légitime, car les rapports de l'entant avec la famille et la société ont été bouleversés : emprise croissante de l'Etat, progrès médicaux, chamboulements familiaux. Il est devenu l'objet de désirs puissants et d'anxiétés nouvelles. Nos enfants ont bien changé, tout comme notre regard sur eux et leur identité. C'est l'histoire de cette révolution, au coeur de l'intimité familiale, qu'analyse Martine Segalen. Dans une perspective historique, son enquête traverse les multiples chemins de l'enfance. Elle bouscule les idées reçues, ouvre une réflexion pertinente sur le devenir des enfants et nous éclaire sur l'avenir de notre société.

Dépasser la violence des adolescents difficiles : le pari de l'éducation

Livre de Yves Jeanne, édité par Erès, publié en 2010.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Adolescent, Violence, Agressivité, Prise en charge, Éducation, Accompagnement, Enseignement, Éducateur spécialisé, Relation travailleur social-usager, Internat, Crise, Rejet, Pulsion de mort, Automutilation, Psychanalyse, Concept, Courant de pensée, Théorie, HISTOIRE, Pratique professionnelle, Travail social, Action éducative, Travail éducatif, Pratique éducative, Expérience, Perception, Éthique, Morale, Valeur sociale, Souffrance psychique, Freud (Sigmund), Klein (Mélanie), Winnicott (Donald Woods), Aichorn (August), Sutherland Neill (Alexander), Korczak (Janusz), Makarenko (Anton), Deligny (Fernand)

Notre société a fait le choix solennel, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, de considérer que les problèmes de la jeunesse relevaient prioritairement d'une démarche d'éducation. La pérennité de ce consensus toujours fragile dépendra pour une large part de la capacité des professionnels à les résoudre. Dès lors, quelles épreuves et quels écueils jalonnent l'accompagnement de ces jeunes ? Quelles approches sont mises en oeuvre pour contenir, déjouer ou dévier leur violence ? Quelles sont les conditions de la réussite éducative ? En prenant appui sur l'oeuvre de pionniers qui ont su contenir la violence et, malgré elle, faire éducation, l'auteur donne à voir les " arts de faire " des praticiens qui interviennent au quotidien auprès d'adolescents difficiles. Il montre que, au-delà des contingences sociales et historiques, des univers intellectuels et des divergences idéologiques, ces conceptions éducatives ont en commun des éléments structurels qui leur donnent force et cohérence. Il met en lumière que la confrontation à la violence des jeunes mobilise la totalité de la conception éducative du professionnel - valeurs, arts de faire et construction du réel -, et qu'elle atteint son identité profonde que seul le travail collectif est en mesure de restaurer.
D'abord éducateur spécialisé, puis chargé de la direction d'un foyer de l'enfance, Yves Jeanne a travaillé plus de vingt ans auprès d'enfants et d'adolescents placés en internat éducatif. Aujourd'hui maître de conférences en sciences de l'éducation à l'université Lumière Lyon 2, il est membre de l'équipe de recherche " Situations de handicap, éducation, société " au sein de l'unité mixte de recherche " Education et politiques " et du collectif Reliance.

url

La démarche qualité dans le champ médico-social

Livre de Olivier Filhol, Michel Brioul, Guillaume Scalabre, Michel Chauvière, et al., édité par Erès, publié en 2010.

Mots clés : Qualité, Évaluation, Contrôle, Procédure, Méthodologie, Éthique, Morale, Établissement social et médicosocial, Travail social, Éducation spécialisée, Soin, Usager, Besoin, Prise en charge, Formation, Travailleur social, Réforme, Éducateur spécialisé, Travail éducatif, Accompagnement, Maltraitance, Démarche qualité

La démarche qualité s'inscrit dans une mutation culturelle qui affecte nos sociétés en profondeur. En comprendre les enjeux dans le champ médico-social permet aux acteurs eux-mêmes de s'approprier ces nouveaux outils pour ne pas les abandonner aux seuls gestionnaires, de maîtriser plutôt que de subir les questions qu'ils posent à leur culture humaniste et par là même de développer une créativité professionnelle. Dans cet ouvrage, des chercheurs et des praticiens issus des secteurs de l'éducation spécialisée, de la santé et de la formation décryptent et interrogent la démarche qualité dans ses multiples dimensions, mais aussi dans ses implications pratiques. L'objectif de cette entreprise collective est de penser la qualité autrement, théoriquement et cliniquement : réhabiliter le sujet au coeur de la rencontre, promouvoir un travail d'observation qui laisse place au complexe et à l'imprévisible, reconnaître la part sombre de l'humain, et souligner l'exigence d'une vigilance institutionnelle comme voie d'accès à un accompagnement de qualité au quotidien.
Xavier Gallut est éducateur spécialisé de formation initiale, docteur en sciences de l'éducation. Chargé de cours à l'université Victor-Segalen Bordeaux 2 pendant 5 ans, il travaille actuellement comme formateur en travail social et comme psychanalyste en libéral. Il a créé l'Atelier (centre de formation et de recherche interdisciplinaire) en 2006. Abdelhak Qribi est docteur en sciences de l'éducation et docteur en psychologie. Il travaille comme formateur en éducation spécialisée. Membre associé de l'équipe " Psychologie de l'éducation familiale et scolaire et contextes culturels " du Laboratoire psychologie du développement et processus de socialisation de l'université Toulouse 2.

url

L'avenir du juge des enfants : éduquer ou punir ?

Livre de Benoît Bastard, Christian Mouhanna, édité par Erès, publié en 2010.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Justice-Délinquance, Juge des enfants, Profession, Évolution, Pratique professionnelle, Identité professionnelle, Justice des mineurs, Éducation, Sanction, Sanction pénale, Enfance en danger, Délinquance juvénile, Action éducative, Pratique éducative, Travail social, Magistrat, Famille, Justice, Droits de l'enfant, Service public, Répression, Politique, Sociologie

Le juge des enfants a la particularité de protéger les enfants en danger et, simultanément, de juger les jeunes délinquants. Cette double mission qui lui a été confiée par l'ordonnance du 2 février 1945 lui donne une place à part dans le monde judiciaire où il représente une manière différente, éducative et sociale, de rendre la justice. Or aujourd'hui cette particularité est remise en question : la rationalisation des services publics limite les moyens à disposition du juge, la volonté politique d'une répression accrue des faits commis par les mineurs va à l'encontre d'une analyse en profondeur des situations où le délinquant se révèle souvent victime, la rapidité de la réponse et la recherche de l'efficacité à court terme s'opposent au suivi individualisé et adapté des jeunes sur le long terme. Dans cet ouvrage, les auteurs analysent en profondeur le métier de juge des enfants tel qu'il se pratique aujourd'hui. Comment fonctionne la juridiction des mineurs et comment s'inscrit-elle dans le tribunal de grande instance ? Quelles sont ses relations avec les travailleurs sociaux et les autres partenaires extérieurs constituant l'environnement dans lequel le juge s'insère ? Comment les juges des enfants appréhendent-ils la dimension politique de leur fonction ? Le juge des enfants constitue encore aujourd'hui la « clef de voûte » d'un système complexe : toutes les pressions s'exercent sur lui et beaucoup d'impulsions partent de lui. En modifiant ses attributions et en bouleversant le droit des mineurs, ce sont les bases de cet édifice qui se trouvent fragilisées et par conséquent tout le fonctionnement du dispositif de prise en charge des jeunes en danger ou délinquants.

Url

Le travail sous tensions

Livre de Dominique Lallemand, édité par Sciences humaines, publié en 2010.

Mots clés : Travail-Emploi, Travail, Sociologie, Évolution, Mondialisation, Réseau, Entreprise, Relation internationale, Conditions de travail, Crise économique, Organisation du travail, Autonomie, Stress, Emploi, Salaire, Salarié, Norme sociale, Marché du travail, Inégalité, Ressources humaines, Flexibilité de l'emploi, Temps, Valeur

Le travail fait régulièrement la Une de l'actualité et retient dramatiquement l'attention lorsque - une fois encore, une fois de trop - une personne met volontairement fin à ses jours par excès de pressions professionnelles. Travailler serait donc dangereux. Voilà un constat pour le moins paradoxal car, si l'on en croit les enquêtes sociologiques menées à grande échelle, la plupart des Français associent le travail à leur bonheur de vivre... Pour comprendre et dépasser cette contradiction apparente, il convient d'étudier la manière dont le travail se transforme. (...) Symptôme révélateur des mutations du moment, nous parlons d'autant plus volontiers du travail que nous ne savons plus très bien ce qu'il convient de désigner comme tel. Crise étant synonyme de décision, le moment est plus propice que jamais pour réinventer le travail et imaginer des futurs possibles Le travail n'est pas qu'un geste, c'est aussi un bien commun. Michel Lallement est professeur titulaire de la chaire d'Analyse sociologique du travail et de l'emploi au Cnam (Paris) et auteur, entre autres, de Le Travail. Une sociologie contemporaine, Gallimard, 2007.

Sauver, laisser mourir, faire mourir

Livre de Véronique Guienne, édité par Presses universitaires de Rennes, publié en 2010.

Mots clés : Santé-Santé publique, Accompagnement de fin de vie, Mort, Soins palliatifs, Euthanasie, Sociologie, Profession médicale, Équipe soignante, Témoignage, Médecin, Infirmier, Aide soignant, Décision, Consentement, Malade, Sujet, Ambivalence, Conflit, Débat, Vie politique, Bioéthique

Ce livre présente une recherche sur les dilemmes moraux des professionnels de santé hospitaliers dans des situations difficiles. Grâce aux témoignages, il permet au lecteur de connaitre ce qu'est la confrontation quotidienne à la mort et les choix des équipes soignantes. Comment se prennent les décisions médicales en « fin de vie » ? Quelles normes et quelles valeurs structurent ces choix? Jusqu'où les lois récentes sur le consentement éclairé font-elles du « patient » le décideur de sa mort et non les médecins ? L'ensemble de l'enquête met en discussion la meilleure prise en compte des intentions, pour des décisions plus démocratiques en matière de santé, de vie et de mort.

L'art d'inventer l'existence dans les pratiques médico-sociales

Livre de Stéphane Pawloff, Brigitte Bouquet, Jocelyne Huguet Manoukian, et al., édité par Erès, publié en 2010.

Mots clés : Accompagnement de la personne et identité, Art, Handicap, Travail éducatif, Relation, Relation éducative, Créativité, Vie quotidienne, Individu, Corps, Anthropologie, Psychanalyse, Sujet, Inconscient, Complexe d'Œdipe, Pratique éducative, Pratique professionnelle, Travail social, Influence sociale, Altérité, Soi, Sociologie, Stigmatisation, Expression plastique, Art-thérapie, Peinture, Écriture, Médiation, Éducation spécialisée, Éducateur spécialisé, Attachement, Psychomotricité, Famille d'accueil, Institution, Établissement social et médicosocial, Émotion, Parole, Analyse de la pratique

Là où les sciences trouvent leurs limites, l'art nous offre une orientation, une aventure. Le voyage au coeur des pratiques médico-sociales proposé ici montre que l'existence humaine relève d'abord d'un art de l'invention marquant le quotidien de mille manières. D'un art ouvert à tous : aux professionnels du médico-social certes, mais peut-être d'abord aux personnes en situation de handicap ou en difficultés, à leurs parents et à leur fratrie... D'un art qui s'exerce souvent sans se savoir et qui pourtant a ses conditions et ses raisons. Une vingtaine d'auteurs issus de multiples horizons se sont ainsi risqués à écrire ce que l'art d'inventer l'existence avec les personnes en situation de handicap veut dire pour eux, en mots, en images et en actes. Poursuivant la voie ouverte d'une anthropologie du très proche, ils explorent les dessous voilés et les architectures discrètes des pratiques médico-sociales. Après des études en sciences politiques et en ethnologie complétées par la découverte de la psychanalyse, une formation d'éducateur spécialisé a amené Stéphane Pawloff à situer son action et sa réflexion au coeur des pratiques médico-sociales. Il est maintenant formateur (RP-ARFRIPS Lyon) et analyste de la pratique dans le champ médico-social et de l'éducation spécialisée.

url

La culture de la chambre : préadolescence et culture contemporaine dans l'espace familial

Livre de Hervé Glevarec, Sylvie Octobre, édité par Ministère de la culture et de la communication, publié en 2010.

Mots clés : Jeunesse-Adolescence, Culture, Adolescent, Pré-adolescent, Mode de vie, Sociologie, Enquête, Entretien, Observation, Loisir, Goût, Valeur, Rôle, Plaisir, Média, Savoir, Autonomie, Intimité, Relation enfant-parents, Transmission, Espace, Habitat, Habitat individuel, Décoration, Identité, Musique, Lecture, Imaginaire, Internet, Informatique, Jeu, Vidéo, Téléphone, Radio, Mode, Télévision, Lien social, Épanouissement, Argent, Différenciation sexuelle, Jeune

La culture de la chambre " désigne ici l'espace domestique comme l'espace central à partir duquel les jeunes générations entrent en relation avec le monde et se construisent progressivement. À partir d'entretiens réalisés auprès de jeunes âgés de 7 à 13 ans, et de leurs parents, ainsi que d'observations des espaces domestiques, l'auteur montre que l'univers culturel des enfants et des pré-adolescents, largement articulé aux biens et services des industries culturelles, se construit aujourd'hui entre plusieurs pôles : la famille, son héritage et son ambition culturelle, la culture jeune et la recherche d'autonomie de l'enfant. À l'appui de cette démonstration et de cette analyse, des interviews et des données statistiques permettent de mieux saisir les spécificités de la préadolescence. Par l'originalité du sujet traité (l'autonomie médiatique et culturelle conquise précocement par les enfants et pré-adoslescents), des âges considérés (les 7-13 ans), de l'approche (mêlant données qualitatives et quantitatives), cette étude de sociologie de l'enfance et de la culture, est d'autant plus passionnante à découvrir qu'elle est ancrée dans le réel, au plus près des acteurs et des évolutions en cours.

La transmission psychique : parents et enfants

Livre de Didier Houzel, édité par O. Jacob, publié en 2010.

Mots clés : Enfance-Famille, Éducation familiale, Transmission, Psychologie du développement, Parentalité, Inné, Acquis, Autisme, Identification, Intergénérationnel

Quelle part les parents ont-ils dans le développement de leur enfant? Dans quelle mesure sont-ils responsables de la personne qu'il devient ? De l'histoire qui le suivra tout au long de sa vie ? De l'avenir qu'il fera sien ? Aujourd'hui, les parents ne sont plus ceux qui détiennent pouvoir et autorité ; ils sont devenus ceux à qui on demande des comptes, sur tout et surtout sur leurs enfants. Au terme de plus de trente ans de responsabilisation forte, voire de culpabilisation excessive, les parents ont-ils vraiment à jouer seuls ce rôle, à assumer cette fonction écrasante ? Que sait-on de ce qu'ils transmettent et ne transmettent pas ? Des traces conscientes et inconscientes qu'ils laissent à leurs enfants ? Et peut-on, enfin, redéfinir, de manière plus précise, plus modérée, plus juste aussi, leur mission essentielle ? Professeur émérite de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université de Caen, membre titulaire de l'Association psychanalytique de France, Didier Houzel est spécialiste de la parentalité.